Accueil Apple Android
cs

Echec et MaT

Par gOrdi le 24/08/2010 à 12:32

Amiens, courant 2000. Comme dans toutes les villes de France, les salles réseaux fleurissent et toute une génération de collégiens/lycéens s’y presse pour découvrir les joies du massacre en multijoueurs. Parmi eux, un ado de 15 piges fait ses premiers pas sur les bétas de Counter-Strike sous le pseudo Goku. Il ne l’imagine certainement pas alors, mais il deviendra champion du monde de CS quelques années plus tard, avec un autre nickname : MaT.


Mathieu Leber commence doucement, comme tout bon newbie. Premières équipes dans les salles réseaux pour gagner des forfaits, mais rien de très sérieux. « Ma première vraie équipe a été s1 avec Emkill. On a participé à une qualification WCG France 2001, mais on n’a pas pu aller aux finales car Emkill est parti aAa entre temps. A la vue de ses résultats, je ne peux pas lui en vouloir ! Puis, après un passage sur un MMORPG (personne n'est parfait), j'ai rejoint 2o », raconte MaT. La rencontre avec Frédéric « Emkill » Ferey sera évidemment déterminante pour la suite de sa carrière.


Chez 2o, la progression continue avec cette formation aux abords du top10 français. Mais surtout, il y fait la connaissance d’un autre futur crack : Jonathan « JoN1oP » Labreuille, avec qui le courant passe immédiatement. Le sniper rejoindra Bizounours puis aAa à l’été 2003. Mais MaT ne perd pas la liaison : « Comme j'ai toujours gardé le contact avec lui et Emkill, quand ils se sont retrouvés chez aAa, j'étais souvent le 6ème non-officiel pour dépanner ».  


Et forcément, ce qui devait arriver arriva. Lors de la Coupe de France 2004, aAa se crashe lamentablement en poule et c’est l’heure du nettoyage de printemps dans la structure. Exit Hourdeau et PoM, retour du célèbre Kabal et arrivée de l’inconnu MaT. Puis finalement, kyo se retire également. JoN1oP rappelle Michael « HaRts » Zanatta à la rescousse pour la GameGune.

 

Plongée (réussie) dans le grand bain

 

Quatre ans après avoir achetée sa première AK47, le CPL Qualifier espagnol sera le tournoi inaugural pour MaT sous un grand tag. Ce sera un succès : aAa termine troisième derrière Gamers.nu et DSky. Cette compétition l’impose tout de suite comme un élément sur qui on peut compter. HaRts ne dit pas autre chose : « On s'est tout de suite bien entendu. Il a également réalisé une très bonne GameGune pour son premier vrai tournoi international en tant que joueur. » Les deux hommes réaliseront un autre gros tournoi ensemble, les WCG France 2004. Mais les goodgame sont trop forts à l’époque et les aAa doivent se contenter de la seconde place.


HaRts partira pour des études de médecine, mais il n’oubliera pas les qualités de MaT… « Un joueur très fort sur des poses fixes, et principalement sur les BP. Capable de jouer à toutes les poses sans aucun souci. Un monstre à l'AK47, je ne calcule plus le nombre de 1 balle qui ont fait gagner des rounds. Un contrôle de son aim impressionnant. Un gros sang froid dans les situations de 1vsX. Un joueur toujours motivé pendant les matchs mais également pendant les entrainements. » En bref, MaT a déjà tapé dans l’œil de celui qui est déjà à ce moment un des meilleurs joueurs de France. Une faiblesse quand même ? « Les flashs, ca n'a jamais été son truc (Rires). »

 

Chez aAa, nouvelle mutation, et ce n’est pas la dernière que vivra MaT pendant les deux saisons qu’il va vivre dans la maison tenue par Ccf et sunscorcher. ZatO, ScariuM et R!Go débarquent pour former une équipe qui ne tiendra pas très longtemps et qui n’aura pas non plus énormément de succès. C’est d’ailleurs une phrase qui pourrait s’appliquer à presque toutes les compositions dont MaT fera partie pendant ces deux années. On peut quand même ressortir l’équipe KaRa-MaT-Xcit3R- RoScO-ScariuM, qui résistera 6 mois et fera 4e à la GameGune 2005 et seconds aux WCG France qui suivront.


Au rayon des mauvais souvenirs figurent les deux Coupes de France disputées sous ce tag. En 2005, JoN1oP file à l’anglaise chez Bz deux semaines avant le tournoi. Déjà condamnés, les aAa termineront quand même top8 avec un Maarek sorti de sa retraite, qui alignera pratiquement un teamkill par map. L’année d’après, dim2k, dr4z et Issam ont rejoint les éternels MaT et ScariuM. La compétition tournera à la mauvaise plaisanterie : sorti la veille, dim2k dort sur son clavier alors que dr4z et Issam ont fait une nuit blanche à mater 24. Conséquence : élimination en poule par intensity et Execute. Ce sera son dernier tournoi avec un teeshirt aAa.


Malgré ces contre-performances, MaT s’est imposé dans l’Hexagone comme un des joueurs les plus réguliers. Toujours présents dans les *aAa* French Ranking, il était le pilier sur lequel pouvait se reposer la structure au gré des changements de joueurs. Cependant, il traînait à l’époque une réputation de joueur qui craquait dans les matchs décisifs. Mais était-ce lui ou un problème collectif ? « Chez aAa, ce n'était pas une équipe mais une somme d'individualités qui cohabitaient ensemble. Il n'avait pas forcément choisit ses coéquipiers, et prendre cinq bons joueurs ne suffit pas à faire une bonne équipe », répond R!Go, qui a évolué à ses côtés dans la formation aux trois voyelles.

 

« Bon Matoo, on remonte une équipe sérieuse l'année prochaine ? »

 

L’été 2006 sera décisif pour la suite de sa carrière. HaRts veut faire son comeback, et il sait avec qui. « Lorsque je reviens, je veux remonter à tout prix une équipe de haut niveau. Le premier joueur à qui je pense, c'est MaT. Je lui fais part de mes projets lors la Coupe de France 2006 pendant qu'on récupère les badges : "Bon Matoo, on remonte une équipe sérieuse l'année prochaine ?" » Banco. Trois autres recrues arrivent vite : R!Go d’Hostile, ioRek d’intensity et mSx de shock.fx. La meilleure équipe française de tous les temps vient d’être formée, mais personne ne le sait encore. Surtout pas aAa, qui rejette la proposition et préfère les anciens Webone.


MaT et mSx aux WCG France 2006Interrogé aujourd’hui, MaT ne jette pas la pierre à son ancienne structure. « Webone venait de remporter la Coupe de France et ils prévoyaient de prendre YoRLiN. C'est être de mauvaise fois ou amnésique de reprocher à aAa de ne pas nous avoir pris, alors qu'il me semble que beaucoup de monde disait que c'était le meilleur choix et la meilleure équipe à l'époque. » La classe, on l’a, ou on l’a pas.


Ce sera donc emuLate. La mayonnaise prend instantanément et ce cinq plie pratiquement tout le monde en pracc pendant l’été. Première confirmation avec la victoire lors du tournoi qualificatif pour les IEM Saison 1 devant toute la scène française. Les emL enfoncent le clou aux WCG France en se payant leurs deux gros rivaux, aAa et goodgame. Succès prévisible ? Pas pour MaT en tout cas. « A la création, on ne pouvait pas se douter qu'un mois après nous allions gagner les WCG France et rapidement progresser. Même si, tant qu'il y a HaRts, tout est possible, tout est réalisable (les concernés comprendront). »

 

Infiltration dans le top5 mondial

 

La première saison emuLate se résume comme cela : intraitables et invincibles en France, en phase d’apprentissage en international. Les WCG 2006, les SEC 2007 et l’ESWC 2007 servent de rôdage, avec des classements de plus en plus haut et quelques victoires de prestige, sur NoA notamment. La GameGune 2007 est le tournoi où les Français vont enfin casser la baraque avec une excellente troisième place. Personne n’a oublié la petite leçon infligée aux fnatic sur nuke.


Les WCG 2007 à Seattle seront l’Everest des emL. Lors d’un tournoi pollué par l’interdiction du duck-jump et où les deux favoris fnatic et PGS coulent d’entrée, les Français sont étincelants, bien au dessus de tout le monde. En finale, les NoA ne savent plus quoi faire et s’inclinent en deux maps sèches. Si cet événement a consacré mSx comme l’un des meilleurs joueurs du monde, MaT n’était pas bien loin. D’ailleurs, il avait également été nominé pour le titre de « rookie de l’année », remporté par son coéquipier.


Les deux hommes n’avaient pas non plus le même rôle. R!Go explique ce que faisait MaT chez emL : « C'est l'ouvreur, et un pilier en CT, tu sais que peu importe où tu l'envoies et où il défend, seul contre tous il nous donnera l'avantage, même si il meurt, si t'es pas bien loin, tu sais qu'avec deux balles dans le pied de l'adversaire tu l'achèveras. Et bien souvent les ouvreurs ne sont pas les plus réguliers, et ce mec est le plus régulier que j'ai connu. Ca nous permettait de tenter de nombreuses choses sans crainte de mettre en danger l'équipe sachant que lui pourrait rétablir la situation en cas d'échec. »


Et MaT tenait une autre fonction, plus discrète que ses triples headshots. « Peu connaissent son rôle très important dans la stabilité d'une équipe. S’il avait eu ce métier, il aurait eu le rôle d'assistante sociale (Rires). Il a beaucoup travaillé pour l'équipe afin de résoudre les problèmes internes qu'on a pu avoir au cours des années », révèle HaRts. Comme quoi, la stabilité, ça se travaille.


emuLate confirme son titre mondial avec une 3e place à la DreamHack Winter et une autre aux SEC 2008. Un deuxième titre de Champion de France en poche et c’est l’ESWC 2008 à San José. Et le fameux quart de finale contre PGS.MYM. Domination, l’odeur de la demi-finale et puis une pause malencontreuse qui provoque un grand n’importe quoi aboutissant à la défaite. Pour MaT, la pilule n’est qu’à moitié passée. « On se sentait bien après dust2 où on a su conclure notre domination du premier side, chose qui nous faisait souvent défaut dans certains tournois. Après c'est plus l'admin qui a vraiment tout fait, involontairement je l'espère, pour nous déstabiliser... On a une sanction, on ne sait pas laquelle et quand on veut pause pour en parler et la connaitre il nous force à jouer… L'influence du nom et de la structure MYM reste pour moi un élément important de cette sanction. C'est un avis qui n'engage que moi. »

 

Le début de la fin

 

Quelques semaines après cette immense désillusion, les emL loupent totalement leurs WCG France et ne pourront pas aller défendre le titre mondial acquis en 2007. Parallèlement, ils doivent annuler leur participation à des tournois internationaux à cause de problèmes financiers dans la structure. La saison 08-09, la troisième avec emL sera la dernière. Sans éclat est-on tenté de dire, même si la Gamers-Assembly sera remportée ainsi que le KODE5.fr. L’épopée emL s’arrête symboliquement avec le passage chez oXmoze, puis effectivement avec la mise à l’écart de HaRts et ioRek en octobre 2009. « J'aime à croire qu'on aurait pu faire mieux encore avec de meilleurs conditions de jeu et une structure plus stable sur la durée, c'est cela qui me laissera un gout d'inachevé quelque part », regrette MaT aujourd’hui.


Après deux saisons chez aAa et trois chez emL, le rifler entame à 24 ans sa sixième saison au plus haut niveau avec oXmoze. Une année à batailler au sommet avec BURNING!, puis FairFrag en fin de saison. Au final, une nouvelle Gamers-Assembly à la ceinture (la 3e de suite) et trois tournois internationaux dont un sympathique top6 aux EM Europe. Après un 3e ESWC moyen où MaT n’a pas été à son meilleur niveau, les rumeurs de retraite commençaient à se faire de plus en plus insistantes.   


Quand la réunion emuLate chez Millenium est devenue de plus en plus réelle, on a cru que MaT reviendrait sur sa décision. Le site de l’équipe l’annonçait même, mais le « non » de l’ex 2o sera définitif. « Il était temps de passer à autre chose après presque une dizaine d'années à jouer à CS. L'envie m'est venue de tourner la page et d'évoluer, de profiter de mes soirées et de mes weekends car CS à haut niveau prend énormément de temps. Je leur souhaite le meilleur et je serais leur premier supporter, j'aimerais autant que je peux être derrière eux en tournoi pour les aider, mais seulement d'une autre façon qu'avant. » On devrait donc revoir MaT en LAN, seulement il ne sera plus accroché à sa souris avec "<3 Sara" collé à son nick, mais debout derrière, en tant que coach. Ce sera son rôle aux Masters derrière Millenium, mais ce ne sera peut-être qu’un one shot. L'idée de commenter le titille également.


De toute façon, MaT gardera un pied dans le milieu, même s’il confie que ses espoirs ont été un peu déçus : « Pendant un laps de temps j'ai cru que l'esport pouvait percer en France en rêveur que je suis, mais je n'y crois plus, j'ai un travail depuis avril que je reprendrai en septembre quelques mois. » Comme tous les joueurs du top français, MaT a été rattrapé par le fait qu’on ne peut pas vivre de CS en France, et donc s’y consacrer à temps plein passé le temps des études. Alors ça y est, terminé. Un comeback ? « Pour avoir refuser de jouer avec mes équipiers et amis que j'apprécie énormément, c'est qu'il est temps de tourner la page.» Resteront deux titres de champion de France, deux titres WCG.fr, une tripotée de LAN françaises, dix-huit participations à des tournois internationaux et quelques milliers de headshots...

 

A R!Go de conclure, résumant le sentiment général : « Je pense que tous le monde nous a envié MaT, que ça soit les joueurs ou les structures, jamais d'embrouille avec les coéquipiers même si il a son caractère, il sait dire les choses sans se fâcher. Le coéquipier modèle. »

 

 

Palmarès

 

*aAa*
Flag 3e. GameGune 2004
Flag 4e. GameGune 2005
Flag 1er. EPS Saison II

 

emuLate

Flag 1er. WCG France 2006
Flag 1er. Showlan 2006
Flag Top8. SEC 2007
Flag 1er. NeXeN 2007
Flag 1er. Coupe de France 2007
Flag Top16. ESWC 2007
Flag 3e. GameGune 2007
Flag 1er. WCG France 2007
Flag 1er. WCG 2007
Flag 1er. Digitalsace
Flag 3e. DreamHack Winter 2007
Flag 3e. SEC 2008
Flag 1er. KODE5.de
Flag 1er. Gamers Assembly 2008
Flag 1er. EPS France IV
Flag 1er. Coupe de France 2008
Flag Top8. ESWC Masters Paris
Flag Top8. ESWC 2008
Flag 1er. Silver Arena 5
Flag 1er. KODE5.fr
Flag 1er. Gamers-Assembly 2009
Flag Top8. KODE5 2009

 

oXmoze
Flag Top6. EM Europe IV
Flag 1er. Gamers-Assembly 2010

 

Mojawi
Flag Top16. ESWC 2010

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Nicolas

Nom : Loisel

Ville : Caen

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

doozor le 24/08/2010 à 12:3424 Aug 2010 à 12h34#1
dommage vraiment un joueur solide..
ikse le 24/08/2010 à 12:3524 Aug 2010 à 12h35#2
C0RBI3R le 24/08/2010 à 12:4124 Aug 2010 à 12h41#3
Un bon papier pour un joueur d'exception.
aZn le 24/08/2010 à 12:4424 Aug 2010 à 12h44#4
D'accord avec #3, c'est une des rares fois où je lis un article 1.6 en entier. Très bonne rétrospective pour un joueur qui méritait au moins ça. Bonne chance irl MaT.

+1 pour le titre :)
fdlg le 24/08/2010 à 12:4924 Aug 2010 à 12h49#5
Très bon article, un grand joueur se retire avec un palmarès de fou, " un joueur d'exception " comme le dit Corbier, bonne chance à MaT pour la suite ;)
qu1cK le 24/08/2010 à 12:5224 Aug 2010 à 12h52#6
La lan en suisse, dont parle HaRtS, c'était la wipeout lan a martigny lol ^^ Que de souvenirs xD

l'orga de la lan est parti au brésil avec le cash :-)
RML le 24/08/2010 à 12:5624 Aug 2010 à 12h56#7
c'est mon joueur préféré.
pas de vagues, en somme un bon mec !
-ZaZiE- le 24/08/2010 à 13:0124 Aug 2010 à 13h01#8
Excellent !
Bonne chance pour la suite :o)
Coucouoeuf le 24/08/2010 à 13:0124 Aug 2010 à 13h01#9
"Surtout pas aAa, qui rejette la proposition et préfère les anciens Webone." J'avais voté pour emL :(
Kitam- le 24/08/2010 à 13:0424 Aug 2010 à 13h04#10
Super taff Gordi :)
ruNNNk le 24/08/2010 à 13:0824 Aug 2010 à 13h08#11
excellent article !!
xoreN le 24/08/2010 à 13:2124 Aug 2010 à 13h21#12
J'avoue excellent ! Nice gordi :)
JooBo le 24/08/2010 à 13:2224 Aug 2010 à 13h22#13
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
hyoben le 24/08/2010 à 13:2324 Aug 2010 à 13h23#14
Enorme article !!! bravo gordi !
Rey. le 24/08/2010 à 13:2424 Aug 2010 à 13h24#15
Deus_dje le 24/08/2010 à 13:2524 Aug 2010 à 13h25#16
MaT ou le Daking Fr tout simplement !
Tetz le 24/08/2010 à 13:2724 Aug 2010 à 13h27#17
En réponse a #13

ah ok.

si tu liais le titre de l'article avec l'arrêt de sa "carrière" CS tu verrais que c'est pas un échec sur sa carrière mais bon
tetrix le 24/08/2010 à 13:2824 Aug 2010 à 13h28#18
Excellent article sur un excellent joueur qui nous a fait rêver.

Merci MaT.
fdlg le 24/08/2010 à 13:2824 Aug 2010 à 13h28#19
En réponse a #13

T'es bête ... ou tu le fais exprès ?
Meliss le 24/08/2010 à 13:3924 Aug 2010 à 13h39#20
L'exemple même du joueur qui n'est pas seulement bon, mais qui sait tirer tout une équipe vers le haut quand ça va moins bien, en étant un vrai pilier.

Bonne chance pour la suite, en espérant que l'irl soit aussi prolifique que ta carrière cs ;-)

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE