Accueil
BlogLes scrims, un frein à la compétitivité? Par Skeel le 02/09/2016 à 01:31 - Vote(s) : 0 vote_moins  0 vote_plus
Bonsoir tout le monde,

L'article sur le manque de scrims des UOL m'a fait penser à une problématique intéressante: Les scrims pourraient-ils être un frein à la compétitivité?

1) Les bases du scrim

Tout d'abord, un scrim c'est quoi? Un scrim est un entraînement non officiel entre deux équipes. Au niveau du déroulement les coachs des équipes se mettent d'accord de manière informelle entre eux  afin de déterminer les horaires des dits scrims. Les joueurs lancent la game en custom sur des comptes spéciaux fournis par Riot et jouent leur partie comme s'il s'agissait d'un match de LCS, avant que l'une des deux équipes perdent les joueurs quittent la partie afin de ne pas laisser de traces dans l'historique.

En effet un scrim peut révéler beaucoup sur son équipe: composition, stratégie, etc. Il faut donc penser à garder ces informations confidentielles aux yeux des autres équipes. Un scrim est ainsi surement le meilleur moyen de tester des compos, des picks, faire des expériences en gros et si elles marchent on les verra surement en LCS. Vous l'avez compris, le scrim est une très bonne méthode d'entraînement et sûrement la meilleure à l'heure actuelle pour aider une team à progresser, surtout si elle joue contre des adversaires plus forts qu'elle. Ce dernier point nous amène au possible problème lié au scrim.

2) Le problème potentiel du scrim

Le problème du scrim vient probablement de son point fort: c'est la meilleure méthode d'entraînement.
Cela signifie que si une équipe ne scrim pas ou scrim contre des équipes de mauvaise qualité elle va moins progresser qu'une équipe qui scrim contre des bonnes équipes.
Une situation qui reflète cela assez bien c'est la scène Challenger Series. Le gouffre entre une équipe LCS (même milieu/bas de tableau) et une équipe CS est conséquent, et c'est dû à la qualité des adversaires que tu affrontes en scrim. Il suffit de voir la différence de playstyle entre une équipe LCS et une équipe CS, l'une va prendre l'avantage grâce à sa macro game, l'autre va prendre l'avantage grâce aux mécaniques de ses joueurs, le degré de stratégie est complétement différent.
Pour en revenir à la situation UOL cela met en avant un problème encore plus grand, si une équipe n'a pas de partenaires de scrims elle ne vaut rien, cela signifie que si personne ne veut scrim avec une équipe cette équipe va sombrer.

En clair les équipes sont dépendantes entre elles pour s'entraîner, en temps normal c'est bien ça crée de l'émulation, mais si tout le monde se ligue contre une team et dit "non on ne veut pas scrim avec toi" cela compromet fortement les chances de réussite de la dite team. C'est ce qui semble se passer dans l'affaire entre Splyce Fnatic et UOL, les excuses du type "on scrim contre Fnatic donc on peut pas scrim Uol" ne tiennent pas vraiment la route, on peut scrim plus d'une team par jour, s'ils voulaient vraiment scrim avec UOL ils le feraient. Mais pourquoi le feraient-ils? Ca ne les avantage pas, le refus de scrim UOL crée un avantage pour les deux teams. Pour Fnatic, avoir un adversaire diminué que ça soit Giants vu leurs pépins internes ou UOL qui ne seront pas biens entraînés. Pour Splyce la quasi-certitude d'avoir Fnatic en finale, équipe qu'ils doivent penser plus faible sur le papier qu'UOL, améliorant leurs chances de qualification aux worlds. Bien entendu ici je spécule, mais le scénario est tout de même assez logique et les engrenages s'enclenchent d'eux mêmes entre eux.

En bref cela nous amène au point central que je veux aborder: boycotter une team en scrim peut détruire la compétitivité du jeu à une plus grande échelle.

3) Les impacts sur la compétitivité du jeu

En bloquant la possibilité de scrim d'une équipe on peut l'empêcher de progresser. A partir de là que se passerait-il si il se passait ce genre de choses non plus à l'échelle d'une team, mais à l'échelle d'une région?
Tous les ans en septembre avant les worlds a lieu le traditionnel bootcamp en Corée où s'affrontent de nombreuses équipes de tous horizons. On ne va pas se mentir, la région qui est la plus intéressante à scrim est toujours la plus forte, à savoir la Corée. Ainsi les scrims contre les équipes coréennes (ou le top chinois) sont assez prisés des équipes occidentales car c'est ce qui leur permet de s'améliorer le plus.
On assiste ainsi à un phénomène de Corée-dépendance de la part des équipes occidentales. La performance des équipes durant les worlds est fortement liée au bootcamp en Corée, en d'autres termes la progression d'une team face aux équipes coréennes/chinoises. Si demain G2 perf aux worlds ça sera pas parce qu'ils auront scrim TSM ou Flash Wolves, ça sera parce qu'ils auront scrim ROX, SKT ou EDG et qu'ils auront appris quelque chose de ces équipes et chaque année on a quand même le sentiment qu'une équipe occidentale peut battre une équipe coréenne même si c'est rarement le cas cela reste possible, c'est ce qui rend LoL compétitif.

Mais cette compétitivité dépend de la région corée qui accepte de s'entraîner avec les autres équipes. Encore une fois si les équipes coréennes acceptent de scrim les équipes occidentales ce n'est pas par bonté de coeur, je pense qu'elles y ont forcément leurs propres avantages.
Mais imagineons qu'un jour les top teams coréennes disent "Ah non désolé nous on ne scrim qu'entre nous on ne prend pas les européens" cela serait un vrai frein à la compétitivité, le top 3 Corée continuerai de s'émuler mutuellement en laissant le reste du monde derrière, ce qui accentuerais le fossé de niveau qui est déjà conséquent, et on finirait sur un jeu comme SC2 où la Corée gagnerait à chaque fois d'une énorme marge sans aucun espoir possible.

On peut encore voir un autre schéma, peut être qu'un jour on aura des trucs du style "alors pour scrim contre SKT c'est 1000€ de l'heure" avec un système où tu devrais payer pour affronter des joueurs plus forts que toi et ainsi progresser (un peu comme du coaching à un autre niveau).
Ce genre de scénario pourrait arriver si certaines équipes ne trouvent plus d'avantages à scrim contre d'autres (comme Splyce et Fnatic avec UOL).

Je n'ai malheureusement pas de solution à apporter à ce types de problèmes qui pourrait naître à l'avenir, rendre les scrims plus formels me parait compliqué vu le caractère confidentiel de certaines infos qui y touchent et finalement le mieux que l'on puisse espérer c'est que les scénarios que je cite n'arrivent jamais.

Merci de m'avoir lu, n'hésitez pas à dire si vous n'êtes pas d'accord dans les commentaires ou si vous pensez que je pars loin (je pense que je pars loin un peu aussi). Dans tous les cas pour moi le drama Fnatic UOL Splyce soulève des problèmes plus sérieux que ce que l'on peut penser au premier abord.
24 commentaires
WarionX le 02/09/2016 à 06:1802 Sep 2016 à 06h18#1
« Le gouffre entre une équipe LCS (même milieu/bas de tableau) et une équipe CS est conséquent, et c'est dû à la qualité des adversaires que tu affrontes en scrim. »
Faux, certaines équipes challenger series scrim les tops teams lcs :
Misfits cette saison, et si tu remontes un peu NIP S3/S4 (line up zorozero/hyrqbot/nukeduck/freeze/mithy puis avec Am1n en jungle ensuite), h2k line up odoamne/febiven/hjarnan., Origen, dignitas eu, etc..

Ce que je veux dire, c'est que quand l’équipe est bonne/a du potentiel les tops teams lcs vont te scrim, car pour eux tu seras un meilleur entraînement que le bas de tableau lcs, de plus tu peux pas toujours scrim les autres tops teams lcs étant donné que tu les rencontre en saison régulière.
Ensuite même si ton équipes CS ou LCS est moyenne si tu as une bonne structure, un bon coach, des relations (en somme ce que tu attends d'une équipe) tu dois pouvoir avoir quelques scrims avec certaines équipes. Peut-être que ce n'est pas le cas, mais théoriquement si le milieu était pas rempli d'amateur au poste de manager/coach ça serait assez logique de penser cela.

« on scrim contre Fnatic donc on peut pas scrim Uol" ne tiennent pas vraiment la route, on peut scrim plus d'une team par jour, »
Pas vraiment, lorsque tu regardes les journées des équipes la plupart font :
levé 10h
10h-12h repas réunion soloq
14h-19h scrim
19h-21h debrief vidéos etc
21h- solo q/temps libre
Alors après ils peuvent faire Jour 1 scrim UOL et jour 2 scrim Fnatic, mais dans cette situation précise Splyce a préféré s'assurer 2 jours de scrim contre une seule équipe plutôt que de prendre le risque de se retrouver a la place d'UOL.
Je pense pas qu'il y ait un calcul de la part de splyce comme tu sembles le supposer, a mon avis il est beaucoup plus dangereux de faire progresser FNC. Si tu prends les 3 équipes a leur top niveau c'est FNC qui gagne ( niveau qu'ils ont pas montré cette année sois dit en passant).

«  partir de là que se passerait-il si il se passait ce genre de choses non plus à l'échelle d'une team, mais à l'échelle d'une région? »

Pas mal d’équipe NA/EU/TW lors du bootcamp en KR scrim le bas de tableau LCK et les Challenger KR la bas.
L'an dernier l’Europe avait la meilleur méthode de laneswap et la KR a du s'adapter, donc les scrims entre régions il y en aura toujours, mais si ton équipe est considérée comme moyenne, tu auras les équipes moyennes des autres régions en scrim et c'est normal. Je connais pas assez les équipes WC mais si l'équipe CIS actuellement dans le IWCT se qualifie je suis pas sur qu'ils vont réussir a scrim les KR/CN TSM/G2/FW.

« et on finirait sur un jeu comme SC2 où la Corée gagnerait à chaque fois d'une énorme marge sans aucun espoir possible. »

C'est déjà le cas, 3 titres de champion pour la KR, une finale en S2 8 mois après l'ouverture de leur propre serveur.
Lors des 3 dernières années aux worlds une seule équipe KR a perdue contre une autre région : NWS contre OMG en s4.
L'an dernier finale 100% KR, en S4 les 2 tops teams c’était samsung blue et white.
En S3 les KT bullets 2éme équipe monde (les seuls a tenir SKT en bo5 sans se faire stomp) même pas qualifiée pour les worlds.

Pour finir, ton blog est bien sympa et amène le débat, mais tu oublie de te positionner à la place des top teams.
Si G2 scrim roccat par exemple, certes roccat va progresser mais g2 va régresser ou stagner, pour eux ce n'est pas un bon entraînement, ils vont pas faire ça juste pour aider les autres, faut que ça leur soit utile.
Donc tant qu'il y aura un écart de niveau entre les équipes certaines vont refuser de scrim contre d'autres, et c'est normal. C'est aux équipes « faibles » de hausser leur niveau de jeu pour ensuite prétendre a de meilleurs scrims, pas le contraire.
CarryPanda le 02/09/2016 à 07:4702 Sep 2016 à 07h47#2
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
Lazak le 02/09/2016 à 09:1902 Sep 2016 à 09h19#3 Edité par Lazak le 02/09/2016 à 09:20
On peut aussi noter les déclarations de Sprattel (support de S04) qui disait qu'à la mi-saison, plus personne ne voulait scrim contre Shalke 04. C'est aussi à ce moment qu'ils se sont écroulés.

Pour #2 : Quand SHRC perd, notamment la dernière game, leur early est fabuleux et magnifique à voir, j'ai cru à un 2-2 au début.
Mais globalement, quand inSec a arreté de pick Kha'Zix, les SHRC ont eu un jeu tellement beau *_*
Tetz le 02/09/2016 à 10:0202 Sep 2016 à 10h02#4
j'ai une question très con, ça sort d'où ce mot "scrim"

fut un temps, le bon vieux temps, on parlait de PCW (qui est beaucoup plus parlant) pour practice clan war

/!\ troll on /!\ avec tous les kikoos de COD/BF/LOL les mecs parlent un langage totalement débile /!\ troll off /!\
Antho56700 le 02/09/2016 à 10:1602 Sep 2016 à 10h16#5 Edité par Antho56700 le 02/09/2016 à 10:16
Tetz le 02/09/2016 à 10:2402 Sep 2016 à 10h24#6 Edité par Tetz le 02/09/2016 à 10:24
En réponse a #5CS ou DoD, jamais vu de cod4 sur quakenet ! :p

mais ça ne me dit pas d'où sort ce mot, la définition je la connaissais

edit : ah : ça vient de scrimmage qui veut dire "mêlée" donc là ça devient un peu plus cohérent, mais ça reste 100% débile d'utiliser ce mot
CuriuM le 02/09/2016 à 10:4302 Sep 2016 à 10h43#7 Edité par CuriuM le 02/09/2016 à 10:44
En réponse a #1Très bonne réponse, je suis globalement d'accord. Par contre ta dernière phrase :
"C'est aux équipes « faibles » de hausser leur niveau de jeu pour ensuite prétendre a de meilleurs scrims, pas le contraire."
C'est un peu le serpent qui se mord la queue... Pour que les équipes "faibles" haussent leur niveau, elle doivent scrim contre des équipes fortes, hors les équipes fortes ne veulent scrim que contre d'autres équipes fortes. En fait, l'écart de niveau entre le haut et le bas de tableau tend à s'agrandir...

Bref effectivement ça rajoute un côté stratégique à l'entrainement (choix du partenaire, target une équipe) qui peut rapidement devenir dégueulasse (on peut penser à des pots de vin pour empêcher une équipe de scrim avec une autre etc).

Pour moi il y a un autre problème avec les scrim c'est que ça lisse énormément le jeu professionnel. Toutes les équipes adopte la stratégie et le champion pool de l'équipes la plus forte en scrim et on se retrouve avec des game extrêmement ressemblantes pendant toute une soirée. Mais pour ça il n'y a pas non plus de solution. Comme tu l'as dit, c'est sans aucun doute le meilleur moyen de s'entraîner.

Edit : En tout cas très bon blog qui pose une question très intéressante
Netharya le 02/09/2016 à 10:4802 Sep 2016 à 10h48#8
En réponse a #6Dire "J'vais scrim papa, à toute !" ça à plus de gueule que "j'vais Pécédoublevé !"
gurderoy le 02/09/2016 à 11:0302 Sep 2016 à 11h03#9 Edité par gurderoy le 02/09/2016 à 11:04
Pour riot et les viewers: effectivement ca pourrait poser problème.

Pour le reste: Je vois aucun problème, c'est surement le cas pour le reste des jeux, et des sports en général.
Il me semble que même deux line-ups d'une même structure se cachent parfois des strats (enfin on essaye de nous le vendre comme ça...).
C'est compliqué comme situation, mais c'est la vie ma pauvre lucette.
Et puis "cacher" les informations c'est un autre soucis, c'est aussi le succès des grosses équipes, réussir a sortir une compo préparée en requin.

Dans le sport on a un truc un peu similaire "bon j'aligne des remplaçants et on va jouer classique, la petite strat vue a huit clos, c'est pour la finale".

Oui, je suis un peu égoïste aigris salaud tout ca tout ca, mais c'est ca aussi la compétition que ce soit un MMO, un FPS, un RTS ou un MOBA tu gardes tes petits secrets, tu prends des risques pour les pracc et après tu vends la mèche en live devant tout le monde, les casters feront en sorte que tu sois le messiah devant le monde entier, et 2 heures plus tard t'as le ladder qui a déjà copié et adopté le/a move/strat etc...

CONTRE tout type de scrim forcé par qui que ce soit, un showmatch a la rigueur, ou alors attendez vous a un scrim forcé, avec Lee et Kim qui vont pick soit cassio/veigar en double adc, build triple BF ou alors un peu de respect, y vont vous sortir exactement la même stratégie vue et revue depuis 3 mois en compétition, y vont pas forcer un seul swap, une tour, un steal ou quoi que ce soit... ce sera de la ranked 5vs5 face a de la mechanic pure, c'est déjà beaucoup...
CuriuM le 02/09/2016 à 11:1802 Sep 2016 à 11h18#10
En réponse a #9La vache ! Pardon mais j'ai rien bité... Quand tu dis Lee et Kim c'est une façon (un tantinet raciste) de parler de deux joueurs Coréen lambda ? C'est peut-être intéressant ce que t'as voulu dire mais tu devrais mieux l'exprimer parce que franchement ton commentaire est assez brouillon et je suis pas sur que quelqu'un s'y retrouve (ou alors c'est juste moi...)
asb le 02/09/2016 à 11:3402 Sep 2016 à 11h34#11 Edité par asb le 02/09/2016 à 11:39
En réponse a #8Bah bof bof, à l'époque tu disais pas au père que tu étais en train de t'entraîner sur un jeu sinon il se serait dit "quel sombre connard ce gosse, il s'entraîne sur des jeux, génération de con je vous dit", déjà que tu te faisais presque harcelé de base gosse, du coup clan/scrim ça change pas xD

Sinon pour revenir au sujet http://goo.gl/P9Zmux , c'est sympa tes blogs mecs, ça aurait pu être mieux construit au niveau du "scrim" par exemple genre "1- Défintion" "2- Fonctionnement sur LoL" ça aurait simplifié pour épuré les informations.

Sinon moi j'ai pas de réponse pour l'instant mais j'ai deux questions à rajouter à ton blog :

4) Historiquement le "Scrim" existe depuis les débuts de l'e-sport (fin même avant je pense) sous différents nom et reste une méthode très utilisée même dans le milieu amateur (à n'importe quel niveau) il est donc rodé, mais alors pourquoi il reste défaillant seulement sur LoL au bout de quelques saisons ?

5) Au final après cette question, quelles seraient les solutions (sans faire des réformes à la Hollande) ?

Je pense que ça ferait avancer les choses pour l’instant.
Arystark le 02/09/2016 à 11:4002 Sep 2016 à 11h40#12 Edité par Arystark le 02/09/2016 à 11:44
Le raisonnement du post est intéressant. Mais je pense que les problèmes soulevés sont peut être un peu trop amplifiés.

Pour ce qui est du cas UOL, c'est vrai que la période assez particulière du Regional Qualifier fait que les équipes présentes pour scrim sont très réduites (c'est surtout ce problème ci qu'il faudrait résoudre), mais en temps normal, 10 équipes LCS + 6 équipes CS, ça me semble large pour scrim (même si il est vrai que la dernière team CS va pas scrim la 1ere team LCS).

Ensuite, pour ce qui est du bootcamp en Corée, c'est certains que la majorité veulent beaucoup s'entrainer contre des teams coréennes, mais c'est déjà par forcément toujours possible (nombre de teams étrangères comparées au nombre de teams coréennes en activité à cette période), et certaines autres équipes comme TSM, FW, EDG seront tout aussi bien sollicitées de part leur performances régionales.

Enfin, pour finir rapidement, je pense pas que Riot laisserait passer la monétisation des heures de scrim contre de grosses équipes (ou même contre n'importe quelle équipe). Après, comment est considéré le jugement de Riot après les multiples dramas c'est autre chose..
Belemoth le 02/09/2016 à 12:0402 Sep 2016 à 12h04#13
En réponse a #1Pourtant Koo s'est pris 2 - 0 par FW durant la phase de groupe du championnat du monde S5. Sur le MSI de cette année, ils ont aussi mis 2 - 0 à SKT.

La grande force des coréens en S3 et S4 était qu'il avait une équipe de professionnel en coach et analyste, alors que les autres équipes n'en était pas forcément pourvu, ou alors c'était des amateurs (enfin, comparé aux coréens).
Même en S5, les équipes EU n'avait pas forcément les meilleurs analystes. Quand on voit FNC qui, lors de la première manche, se font ramasser par le Tahm Kench d'Ahq et qui lors de la 2ème manche le laisse ouvert et se prenne la même saucée... (victoire de FNC sortie de nulle part alors qu'Ahq dominait le match)..

En revanche, quand on regarde les coréens, ils commencent une partie contre une équipe en connaissant leur point faible et leur point fort. SKT vs Ahq : ban de Tahm, puis ils ont déroulé leur jeu. KOO vs FNC gros focus sur Huni, car ils savaient qu'il avait tendance à tilter et toujours faire le move de trop. La suite ont la connaît.

Je pense que la force des coréens c'est qu'ils ne laissent rien au hasard, ils savent modifier leurs plans en cours de BO pour s'adapter à leur adversaire. Là où les équipes européennes et américaines (coucou la domination de IMT au spring split sur le simple pick Soraka) ont plus de mal à modifier leur plan de jeu défini.
Tetz le 02/09/2016 à 12:0702 Sep 2016 à 12h07#14
En réponse a #8saroxtro téfou !

je vais practice clan war papa !

enfin tu me diras, "JVAI JOUER PAPA SALUT ET VIENS PAS SI TU M'ENTENDS DIRE FDP"
Antho56700 le 02/09/2016 à 12:1502 Sep 2016 à 12h15#15
En réponse a #14Moi je disais simplement "j'ai match faites pas chier" et sa marchait.
Skeel le 02/09/2016 à 12:1602 Sep 2016 à 12h16#16
En réponse a #11J'ai vite fait aéré la partie concernant la définition pour que ça soit plus lisible, je suis pas trop resté sur la définition parce que j'imagine que beaucoup de gens présents la connaissent.

4) Je connais trop mal la scène des autres jeux pour te répondre; mais sur les autres jeux je pense qu'il y a + de tops teams que sur LoL. C'est peut-être parce que sur des jeux notamment FPS il est plus facile de revenir dans la partie, sur CSGO comme t'as un système "le 1er à 16 gagne" bah tu peux te permettre de perdre un certain nombre de maps et de faire plus d'erreurs, on voit jamais des 16-0 sur CSGO de ce que j'en sais; ça prouve que tout le monde peut battre tout le monde sur quelques maps, donc le scrim est intéressant même avec tout le monde.
Sur un jeu comme LoL y'a peu de manches, les parties sont longues, donc les erreurs sont beaucoup plus punitives. Ainsi scrim une équipe qui fait trop d'erreurs (par exemple qui a une mauvaise macro) c'est pas ultra avantageux pour toi parce que tu ne progresses pas vraiment parce que c'est la team en face qui perd toute seule donc tu ne veux pas scrim contre elle.

5) Je n'ai malheureusement pas de solution non plus.

Pour #12: Oui je pense aussi que je pousse mon raisonnement un peu loin

Pour #1: Concernant les possibilités de scrims je me suis basé sur ce tweet https://twitter.com/Zikzlol/status/771411698490089472 où le coach CLG explique qu'on peut facilement scrim 2 teams/jour donc j'imagine que y'a magouille côté FNC/UOL.
Sinon je suis globalement d'accord avec toi c'est aux plus faibles équipes d'hausser leur niveau mais c'est un cercle vicieux, si t'as pas de bons partenaires c'est plus dur d'hausser son niveau. Au final on est dans un système où les mêmes teams restent au sommet et où les teams arrivantes peuvent difficilement se créer une place jusqu'au sommet, suffit de regarder le top 3 corée, Rox, Kt, Skt c'est le même que l'an passé, pourtant la Corée est la région où les équipes s'entrainent le +.
Tetz le 02/09/2016 à 12:3402 Sep 2016 à 12h34#17
En réponse a #15un peu moins, je le disais plus gentiment sinon internet tombait :(
asb le 02/09/2016 à 12:3602 Sep 2016 à 12h36#18
En réponse a #16Plus ou moins d'accord même si dans le FPS tout le monde peut pas battre tout le monde. (mais oui je vois ce que tu veux dire)

Mais Dota par exemple a ce soucis de partie longue (peut aller jusqu'à 80 mins) et d'un snowball qui peut être beaucoup plus violent que LoL (certaines games se sont finies en 16-17 minutes au TI par exemple) et pourtant il n’existe pas de problème pour les partenaires d'entraînement malgré sa "petite" commu et son système élitiste, du coup tout ça m'étonne.

Quelque chose me gène et je n'arrive pas à mettre le doigt dessus pour ma part, pour ça que je pose autant de question, mais parfois les questions font plus avancer que les réponses.

"Je connais trop mal la scène des autres jeux pour te répondre"

Un peu ça qui bloque je pense, ce serait bien que des personnes extérieurs à LoL en parle histoire de.
Antho56700 le 02/09/2016 à 13:0802 Sep 2016 à 13h08#19
En réponse a #17Moi aussi mais grossièrement sa voulait dire pareil.
WarionX le 02/09/2016 à 14:1702 Sep 2016 à 14h17#20
En réponse a #16J’étais pas au courant du tweet de Zikz, a priori vu les réponses du coach misfits et de sencux, mon « emploi du temps » semble correct pour les équipes EU.
Je viens de me pencher un peu sur le sujet, les teams NA font 2 blocs de scrims (12/17) (18/22) par jour, avec certaines variations : TSM fait 3 fois 3 h de scrim par jour (12/15 16/19 20/23).
Donc pas de magouille, en Europe les équipes scrim 5h par jour et c'est tout, ils font ça toute l'année cf le coach misfits : https://twitter.com/NaserAlNaqi/status/771414014542962688

Scarra,Qtpie, Jarge, Empyre,Zikz, disent tous que le système de scrims en EU est mauvais, enfin quand tu vois les résultats en compet inter a part au dernier MSI je vois pas en quoi le systéme de scrims NA se montre supérieur à celui de l’Europe.

« suffit de regarder le top 3 corée, Rox, Kt, Skt c'est le même que l'an passé, pourtant la Corée est la région où les équipes s’entraînent le +. »
L’entraînement çà fait pas tout, il serait déraisonnable de penser que ROX, KT, SKT sont top 3 juste grâce a leur supposé avantage en terme d’entraînement. Les 50 joueurs ou+ qui compose chaque ligue ne sont pas égaux en terme de niveau et de ce fait entraînement ou non ne seront jamais égaux.


#13 Laisser tahm open c’était un choix voulu, il faut arrêter de penser « oh mon dieu ils ont pas ban tel champ le coach est nul » l’équipe était confiante de jouer leur stratégie contre ce pick.
Ca fait un peu penser au pick Gnar des plays offs ou les équipes continue de pick GP contre Gnar et tout le monde tombe sur les coach pour ça.
Ils sont conscient que gnar défonce gp pendant 40 min, c'est un choix qu'ils font, ils se disent pendant que mon gp se fait rouler dessus on va tenir/gagner sur le reste de la map, si le gp peut ult et aider c'est encore mieux, et si on arrive au late game sans avoir concéder de t3 ou trop de drake/nashor,on gagne la game avec gp 6 items.
Aprés peut etre que les KR ban le champ dans ce cas là et que les équipes western essaye de trouver la solution contre, c'est possible mais faudrait connaître le raisonnement des coach en question pour juger, sinon on repart sur le « pourquoi ils ont pas ban Gnar/vlad  omg noob » et ça avance a rien.
Suivez nous
- HAUT DE PAGE