Accueil Apple Android
BlogLe français dans les compétitions Par Lecrivaindujour le 06/02/2016 à 00:34 - Vote(s) : 0 vote_moins  0 vote_plus

Ce billet pourrait intéresser toutes les personnes qui regardent toutes les disciplines de jeux-vidéos, même si je prends l'exemple de League of Legends (et un peu de Starcarft II). Je vais jeter un pavé dans la mare, et observer les remous. Ah, et je vais essayer de mettre un max de français dedans aussi – sauf pour les noms propres et les titres. Here we g… euh, c'est parti.


 


Je suis le sport électronique depuis maintenant un an (oui c'est peu, j'ai commencé à le faire vraiment au début des LCS 2015) et il y a une chose qui se remarque très facilement dans les commentaires français. Bon, déjà, disons-le, ils ont jamais fait l'unanimité, même si ils sont globalement appréciés (et par moi aussi, en tant qu'humains). Et une des critiques qui revient le plus souvent, c'est que certains sont à côté de la plaque, que certains ne savent pas mettre l'ambiance, que certains parlent beaucoup pour ne rien dire, ou encore qu'ils sont pas assez objectifs. Je cible personne en disant ça et je pense que de toute façon vous verrez à peu près où je veux en venir. D'ailleurs, jusqu'ici ça ne m'a pas dérangé. Mais mais mais, je pense que mon pseudo le montre bien, j'aime bien les langues (et pas juste le français) et j'aime bien parler des langues aussi du coup. Et je me demande s'il n'y a pas un lien entre ces critiques, et la langue.


 


Donc ici j'ai deux questions :


Pourquoi ces critiques ?


Comment améliorer ça ?


 


Par rapport au débat sur les commentateurs, je vais dire que ce qui me gène avant même leur analyse est leur façon de parler. Quelqu'un disait que regarder les LCS dans sa langue natale c'était pas mal non plus, mais les commentateurs d'O'gaming et de Millenium (pour Eclypsia je sais pas trop mais je suppose que c'est la même chose) ne semblent plus vraiment savoir faire la différence entre parler dans une partie de LoL à laquelle on joue (où il faut juste se faire comprendre pour réagir vite) et une partie de LoL qu'on commente, où il faudrait plutôt, je pense en tout cas, vraiment utiliser le langage avec précision. Mais non, on se contente du minimum et surtout, on met plein de mots anglais là où il n'y en a pas besoin (pourquoi tout le temps dire "even" et pas "la même chose", par exemple? Ça me fait grincer des dents à chaque fois). Et puis d'ailleurs, je dis anglais mais non, je devrais plutôt dire "globish", un « morceau » de langue qui permet de converser à peu près correctement avec quelqu'un d'un autre pays. Et si j'en parle, c'est que sur LoL, vu qu'on joue avec des gens de toute l'Europe, on s'exprime beaucoup en globish pour pouvoir, comme je l'ai dit, se faire comprendre pour réagir vite. C'est normal quand on joue, et dans une certaine mesure quand on diffuse (moi-même en direct j'essaie toujours de parler français mais dans le feu de l'action c'est pas vraiment possible). Mais le globish ne devrait pas avoir sa place dans une émission française. Commenter une partie qu'on regarde, c'est pas juste parler où décrire ce qu'il se passe pour les joueurs. Dans ce cas, pourquoi pas utiliser le novlangue de 1984 ? Ça irait plus vite, non ? Si ça ne vous parle pas, le novlangue est un langage fictif inventé dans un monde parallèle dictatorial dans le but grosso modo d'abrutir les gens avec un langage tellement basique qu'ils ne seront plus capables d'avoir de vraies pensées. Le parallèle est certes extrême, mais vous aurez compris où je veux en venir. On sait très bien ce qu'il se passe à l'écran si on est un joueur. Commenter une partie, ce n'est pas seulement savoir mettre l'ambiance, c'est aussi être capable d'analyser la situation, de la comprendre plus en profondeur et de la partager aux gens qui regardent.


 


Et le fait d'utiliser autant d'anglais a des effets négatifs. Le premier, c'est qu'à force de juste parler pour parler, on a finalement plus grand-chose à dire, et je me demande si ça n'expliquerait pas l'une des critiques qu'on a le plus tendance à faire, à savoir qu'au niveau de l'analyse c'est assez pauvre, et finalement les commentateurs français qu'on apprécie, c'est ceux qui se prennent pas la tête et qui mettent de l'ambiance. Alors oui mettre de l'ambiance c'est bien, j'aime ça aussi, mais c'est quand même faible s'il n'y a que ça. Et au final les commentateurs qui savent être pertinents existent chez nous, mais ils sont peu nombreux.


Le deuxième, c'est que ce mix de deux langues n'est pas vraiment joli à entendre. Clairement, ça n'engage que moi, mais la principale raison pour laquelle maintenant je regarde les LCS en anglais maintenant, c'est ça. J'ai pas tant l'impression d'écouter des gens parler en français, et je préfère encore les entendre dans une autre langue, parce qu'au moins, ça me permet d'améliorer mon niveau de LV1.


 


Mais il y a aussi le problème de l'ouverture. On le voit bien, LoL grandit et commence à faire parler de lui. Concernant l'ouverture aux médias traditionnels, au niveau anglophone, on a des sites sportifs très connus qui ouvrent leur division de sport électronique, on a des chaînes de télévision généralistes qui diffusent certaines compétitions… et en France, y a L’Équipe qui met un lien quasi-introuvable sur son site, un petit partage sur Twitter, un article par-ci par-là… c'est peu. Mais peut-être est-ce à cause du fait que justement, on utilise autant de mot anglais, sous couvert de « vocabulaire technique » ? C'est léger comme argument, la totalité des mots soit-disant techniques du jeu sont tout à fait traduisibles. Et c'est même pas difficile, ni incompréhensible ! Imaginons une phrase que n'importe quel commentateur prononcerait : « Le stun qui passe sur Rekkles, qspell de Zvenskeren et c'est le first blood récupéré sur ce gank, magnifique move ! » Ok. « Rekkles se fait immobiliser, Svenskeren lance son javelot et le premier sang coule sur cette embuscade, magnifique action ! » Tout le monde aurait compris la deuxième phrase. Et quand je dis tout le monde, je ne parle pas que des joueurs, je parle aussi des non-joueurs qui ne connaissent pas le jeu et qui sont complètement perdus face à autant de franglais. Je me souviens qu'une fois, pendant le MSI, mes parents avaient regardé un morceau de la partie derrière moi. À un moment, un combat se lance, avec une succession de phrases dont la moitié des mots sont en anglais. À la fin de la phrase, gros blanc, puis ils éclatent de rire. Ils ont rien pigé. Pourtant, jusqu'ici, ils regardaient avec intérêt, ils comprenaient à peu près ce qu'il se passait. Après ça, ils ont décroché et sont vite partis. Sachant qu'ils aiment regarder/écouter des compétitions sportives, si je leur avait expliqué les bases simples, et que les commentateurs parlaient français, ils auraient sans doute regardé la partie entière. Peut-être même se seraient-ils intéressés à la compétition et l'auraient regardée avec moi, quand bien même ils ne jouent pas du tout aux jeux-vidéos.


Et moi-même, quand je regarde une partie de Starcraft II auquel je n'ai jamais joué, je trouve ça génial, c'est fluide, lisible et compréhensible, en plus c'est dynamique, mais je comprends rien de ce que disent les mecs d'O'gaming. Quand bien même ils mettent une super ambiance, je parviens pas à rentrer dedans à cause d'une... barrière de langage? Oui oui, c'est ça. Je suis exactement comme mes parents devant la partie du MSI.


 


On arrive maintenant au dernier point : comment changer ça, et l'effet que ça aurait. Ben c'est simple, pour commencer il faudrait savoir discerner "commenter la partie qu'on joue" et "commenter la partie qu'on regarde". Il faudrait être capable de décrire le mouvement de la manière la plus fluide et compréhensible pour tout le monde, puis de pouvoir analyser la situation, comprendre la stratégie de l'équipe, etc. Ce n'est pas simple certes, mais c'est loin d'être infaisable. Si vous faîtes ça, si vous vous remettez profondément en question, on pourra vraiment dépasser le stade de la niche. Mais aussi, ça pourra redonner envie à des gens comme moi, qui sont partis regarder les parties en anglais, de revenir vers O'gaming, vers Millenium ou vers Eclypsia.


 


Ah et sinon, c'est pas complètement fermé et j'attends vos réponses. Hésitez pas à compléter, contredire, tout ce que vous voulez, c'est fait pour ça !


 


PS: Normalement c'est bien écrit mais je suis claqué et j'ai pu faire des erreurs, hésitez pas à me les signaler. ^^

18 commentaires
GearRXZCompte certifié le 06/02/2016 à 00:5606 Feb 2016 à 00h56#1
je vois où tu veux en venir et c'est un sujet intéressant, mais au final cette discussion on peut le transposer un peu partout : c'est devenu une tendance d'utiliser énormément de mots anglais

le jeu vidéo en ligne reste un cas particulier puisqu'on communique énormément en anglais donc par réflexe on utilise des termes anglais(personne ne déroge à la règle je pense), mais c'est vrai que plus d'une fois je me suis demandé pourquoi dire barrack alors qu'on peut dire caserne tout simplement

csgo je touve que c'est un cas assez particulier d'ailleurs puisque quand on écoute les commentaires en français les termes anglais sont rare ou tout du moins ils sont traduits et ça reste tout autant dynamique

le plus gros hic selon moi c'est que le twitter du gouvernement utilise le terme esport au lieu de compétition électronique alors qu'on y gagnerait tous (surtout que le terme esport lance constamment le débat sport ou non qui au final est inutile)
Harkonen le 06/02/2016 à 01:2306 Feb 2016 à 01h23#2
En réponse a #1Tout à fait d'accord pour l'aspect "compétition électronique" à la place d'esport, car on a un amalgame menant à considérer le fait de jouer à Lol ou autres à un sport (comme ce qu'il s'est passé avec les échecs) et ça n'est sans doute pas souhaitable. En catégorisant le jeux vidéo dans la case sport, c'est remettre en cause tout l'aspect créatif et artistique du monde vidéo ludique.

Le termes de compétitions vidéo ludiques me semble le plus appropriés pour appeler le terme d"'esport" en associant ces deux mots au lieu d'utiliser un terme génériques, on peut caractériser assez précisément une pratique au lieu d'accepter un néologisme assez floue et forcé (E-Sport ça fait quand même assez racoleur, un peu comme "Die Hard 4.0")
ritCh le 06/02/2016 à 02:5906 Feb 2016 à 02h59#3 Edité par ritCh le 06/02/2016 à 03:01
Les termes anglais utilisés n'ont pour la plupart pas te traduction directe en français ou la traduction devient très rapidement pompeuse. Et c'est le cas dans la plupart des sports. Je t'invite par exemple à regarder le Super bowl qui a lieu dimanche pour te rendre compte de ce que je dis. Mais c'est vrai pour tous les sports. On dit bien corner ou penalty au foot, un dunk au basket, un ace au tennis, etc... Et je ne parle même pas des sports comme le judo ou le patinage artistique...


L'exemple que tu as choisis illustre parfaitement les problèmes engendrés par la traduction systématique du jargon spécifique a une activité
« Le stun qui passe sur Rekkles, qspell de Zvenskeren et c'est le first blood récupéré sur ce gank, magnifique move ! » traduis en « Rekkles se fait immobiliser, Svenskeren lance son javelot et le premier sang coule sur cette embuscade, magnifique action ! »

"immobilisation" c'est la traduction de "root". Celle de "stun" c'est "étourdissement". Même toi qui est un spectateur assidu et qui cherche à argumenter dans le sens de la traduction systématique, tu réussis a te tromper. Je ne me moque pas, c'est réellement compliqué. A vrai dire c'est se compliquer la vie pour pas grand chose...


Sinon pour l'exemple en lui même, un javelot est très facilement reconnaissable mais comment fais-tu pour un sort de Brand? "Brand brule sa cible?" "Brand élimine sa cible avec son sort Brulure?". Un autre exemple avec Orianna, son Qspell s'apelle "Odre: Attaque", dirais-tu "Orianna a fait une élimination en lançant sa boule?".
Le commentaire perd de sa précision ou devient incompréhensible à moins de connaitre le nom de tous les sorts par coeur.

Je terminerai juste en disant que les commentateurs français (au moins sur LoL, je ne peux pas m'exprimer pour les autres jeux) se donnent beaucoup de mal pour apprendre les noms de tous les sorts, objets ou tout autres termes en FRANCAIS. Ca en ai même parfois agaçant en tant que joueur "hardcore" qui a l'habitude d'utiliser les noms anglais. Je trouve donc ton blog très malvenu.

PS: les commentateurs d'OGaming ont a plusieurs reprises commenter des games de LoL tout en francais pour rigoler. "Les 2 midlaners sont even en terme de farm" devenait "Les 2 joueurs de la ligne du milieu ont une génération de ressource équivalente". Personnellement c'est ce genre de commentaires qui me feraient zapper les stream français ;)
Jiuhkam le 06/02/2016 à 03:2106 Feb 2016 à 03h21#4
Belle écriture en tout cas, plaisant à lire.
Au delà de l'utilisation massive de mots anglais, ce que je fais régulièrement sur les jeux (que ce soit WoW ou LoL, même avec des potes sur un vocal pendant le jeu), je retiens le fait que les commentaires sont très tournés "entertainment"... euh... amusement !
Ce qui me manque réellement quand je regarde des streams FR, c'est la profondeur d'analyse pour expliquer les actions, les prises de décisions, le choix d'équipement,... Le stream anglais des LCS réussit, je trouve, à bien synthétiser les deux : les commentateurs sont au taquet, mettent l'ambiance, mais arrivent également à analyser en profondeur les actions et ce qu'elles impliquent. Cela vaut pour LoL et SC2, que je regarde. Je ne me prononce pas trop pour CS, mais le peu que j'ai regardé en FR sur O'gaming était tout à fait sympa et intéressant pour un noob MG1 comme moi !
pm41 le 06/02/2016 à 03:3306 Feb 2016 à 03h33#5
Lecrivaindujour C'est dans l'histoire que je vais te donné des exemple et expliqué mon point de vu. Dans l'histoire, on remarque que certaine langue se sont imposées surtout aprés des guerre et conflit. Les langues ont leur periode. Pendant longtemps se fut le latin. En effet le latin fut la langue en Europe dont tu te servais car l'empire Romain était tout puissant. Ensuite aprés plusieur periode se fut le français qui s'est imposé et pendant longtemps a telle point que des mot français ont été intégrer par les anglais. Puis se fut l'anglais du fait de la dominance de la Grand Bretagne puis celle des Etats-Unis. A ses langues on peut ajouté aussi l'espagnol, le portuguais et le chinois.
En conclusion, le français intégre des mots d'anglais au niveau de l'esport car elle concidérait comme la langue international dans l'esport. Or si dans 50 ans la langue international change pour X raison dans l'esoirt. Le français intégrera des mots de cette langue.
JeSeB le 06/02/2016 à 09:0106 Feb 2016 à 09h01#6
Alors tout d'abord je trouve que le manque d'analyse des commentateurs est un problème à part et le fait qu'ils utilisent des mots anglais n'est pas lié, puisqu'il n'y a rien que l'on ne pourrait pas dire dans une autre langue.
Après, c'est le problème classique de soit on utilise le vocabulaire du pays dans lequel on vit, soit on emprunte le vocabulaire de la "version originale" (je comprends bien ça et je ne suis pas anti langues étrangères !)... On est juste plus à l'aise avec l'anglais car on y est habitués. L'argument du 100% français pour rendre tout ça accessible aux non-initiés est excellent.

Sur le commentaire de ritCh : pour Orianna, tu peux dire son sort A ou son premier sort, ce n'est pas plus ridicule ou pompeux que Qspell. Pour Brand hé bien, si son sort s'appelle brulure, hé bien oui disons Brand brûle sa cible si l'on dit habituellement Brand burns his target. Et concernant la traduction (oui ce n'est pas simple), est-ce vraiment se compliquer la vie que de connaitre l'équivalent dans sa langue natale ? Ou se la simplifier car on lierait la même idée dans deux langues différentes ?

Les gens utilisent l'anglais parce que c'est "à la mode" alors que l'on n'a jamais prouvé que l'anglais faisait plus vendre que le français (et je trouve l'histoire du cast -oh un mot anglais - d'ogaming 100% français un peu ridicule). L'anglais est plutôt vu comme une langue populaire et d'autres voient le français plus comme littéraire, "luxueux", mais il n'en est rien ! On peut parler en français et être cool - oh, encore un.
Je répète, je ne suis pas anti autres langues mais la plupart du temps on pourrait utiliser le français au lieu de l'anglais sans problème (et pas que dans les jeux vidéos).
Lecrivaindujour le 06/02/2016 à 09:3106 Feb 2016 à 09h31#7 Edité par Lecrivaindujour le 06/02/2016 à 09:33
En réponse a #3"Les termes anglais utilisés n'ont pour la plupart pas te traduction directe en français ou la traduction devient très rapidement pompeuse. " Pas du tout, c'est juste qu'on fait tout pour donner cette impression. Je parle pas de forcément tout traduire, mais vraiment d'en traduire un maximum, que ce soit pour les sorts des personnages ou pour leurs effets. Bot/mid/top, ap carry/adc/jungler, je dirais que c'est pas très grave car c'est facile à expliquer. Par contre, stun, slow, burst, qspell, root, etc., c'est des mots qui vont sortir en pleine action, à un moment où du coup, seul l'initié va comprendre.

"Les 2 joueurs de la ligne du milieu ont une génération de ressource équivalente" Tu vois bien que c'est complètement exagéré. "Les deux joueurs au milieu ont les mêmes ressources." Ou à la limite "Les deux midlaners ont les mêmes ressources." si on veut vraiment dire "midlaner".
Par contre l'erreur stun/root (désolé d'ailleurs), on la voit tout autant en anglais qu'en français. C'est très très similaire, on a vite fait de prendre l'un pour l'autre.

" Le commentaire perd de sa précision ou devient incompréhensible à moins de connaitre le nom de tous les sorts par coeur. " Ben ce serait bien de tous les connaître par coeur. J'ai jamais dit que ça serait facile de changer ça. ^^

"Je terminerai juste en disant que les commentateurs français (au moins sur LoL, je ne peux pas m'exprimer pour les autres jeux) se donnent beaucoup de mal pour apprendre les noms de tous les sorts, objets ou tout autres termes en FRANCAIS. " Ben tant mieux, qu'ils continuent. Pour le moment ça ne se voit pas encor beaucoup.

"Ca en ai même parfois agaçant en tant que joueur "hardcore" qui a l'habitude d'utiliser les noms anglais. Je trouve donc ton blog très malvenu." Je t'assure que tu t'habitueras. L'idée c'est que ça soit compréhensible pour tout le monde, donc s'ils sont capables de le faire spontanément ce sera aussi bien (voire mieux) qu'en anglais.
Bob Morane le 06/02/2016 à 13:5006 Feb 2016 à 13h50#8
Tiens, c'est un peu la discussion que l'on a soulevé sur l'article de présentation des "caster" et "analyst" de la prochaine lyon esport.

Je pense qu'effectivement la question se pose réellement aujourd'hui parce que l'on est à un tournant du sport électronique, avec une ouverture plus grand public.

Pour moi jusqu'à présent, l'utilisation d'un vocabulaire spécifique plein d’anglicisme permettait d'une certaine façon de fédérer la communauté. Les "gamer" utilisent ces termes tous les jours, donc ils aiment les retrouver quand ils regardent des compétitions, ils les comprennent et les trouvent plus précis, donc les traductions c'est juste pour les casus qui ne comprennent rien à "l'esport". Et donc de faite, ne font pas partie de la communauté. Et tu peux être certains qu'une grande partie de ceux qui se verront comme des "puristes", crieront au scandale si ces termes disparaissent (à tort ou à raison).

Mais si tu veux faire du sport électronique, quelque chose d'accessible au grand public, la première des choses c'est de rendre le vocabulaire grand public. En commençant par exemple par utiliser les termes "commentateurs et analystes" pour des compétitions en salles :p
ritCh le 06/02/2016 à 17:0306 Feb 2016 à 17h03#9
En réponse a #7"Par contre l'erreur stun/root (désolé d'ailleurs), on la voit tout autant en anglais qu'en français. C'est très très similaire, on a vite fait de prendre l'un pour l'autre."

Je crois que ca résume bien la situation. Tu ne connais pas bien les jeux que tu regardes et tu voudrais avoir des commentaires à ton échelle. A un moment donné pour comprendre le déroulement d'un match il faut connaitre les règles.C'est un peu comme si tu regardais un match de rugby et que tu confondais un drop et une pénalité, ou un ruck et une mêlée. Tiens c'est bizarre pourquoi les commentateurs de rugby alternent entre ruck et mélée ouverte, et entre maul et ballon porté? Pourquoi drop n'est pas pas traduis?

Tu vois a mon humble avis si on veut que les commentaires s'ouvrent a un public plus large la voie a prendre serait plutot celle des commentaires de rugby très didactiques et qui expliquent constamment les termes et les règles de ce sport, plutot que de partir vers une traduction systématique du jargon des différents jeux. Parce que le jargon, c'est important, ca fait partie de l'identité de la communauté. Toujours en restant dans le rugby quand le commentateurs parle de cocottes, de caramels ou de cartouches ca parle aux gens, ca respire le stade et la 3eme mi-temps, bref ca met dans l'ambiance. C'est pareil au foot, si tu compares les commentaires de Christian Jeanpierre sur TF1 d'il y a 10/15 ans avec ceux d'aujourd'hui, c'est le jour et la nuit. Avant c'était épuré, bien français, sans aucune tache dans son discours et tout le monde détestait parce que c'était sans âme. Aujourd'hui il parle "normalement", à la bonne franquette et les gens l'aiment bien. Les commentaires ne sont pas censés qu'être une voix off qui te racontes ce qui se passe à l'écran.
Skeel le 06/02/2016 à 18:4506 Feb 2016 à 18h45#10
Moi ça ne me choque pas vraiment qu'on emploie des mots anglais même pour commenter. Tout simplement car LoL est un jeu américain à la base, donc les termes techniques ont d'abord existé en anglais. C'est la même chose dans pleins de jeux et pas forcément des jeux vidéos; par exemple dans le jeu de Go on emploiera généralement des mots japonais au niveau des termes techniques.

Certes le vocabulaire technique en anglais est un frein pour ce qui est de toucher un plus grand public mais c'est pas l'aspect essentiel je pense.
Pour moi LoL c'est un jeu avec beaucoup trop d'informations à l'écran pour que les néophytes qui n'y connaissent rien puisse prendre du plaisir à regarder ça. J'sais pas par exemple c'est comme les échecs, si t'y connais rien du tout tu ne vas rien piger à ce que se passe, qui est en train de gagner ou autre. Pour apprécier regarder du LoL il faut y avoir déjà joué vraiment; alors qu'à contrario tu peux mater du basket, du foot, du baseball, du tennis sans avoir jamais joué au sport et prendre du plaisir à regarder, parce que c'est facile d'accès
Lecrivaindujour le 06/02/2016 à 18:5206 Feb 2016 à 18h52#11 Edité par Lecrivaindujour le 06/02/2016 à 18:57
#7: On doit pas avoir les mêmes sources pour le foot, la dernière fois que j'en ai entendu parler des commentateurs de TF1, on m'a dit que c'était assez médiocre, à tel point que certains préféraient avoir le son de la radio avec l'image de la télé. Je peux pas juger vu que je regarde pas ou très peu, mais il faut pas croire que "tout le monde" est du même avis comme tu dis.

Ces termes au rugby, ok ils existent, mais est-ce qu'ils sont vraiment nombreux? Tout comme au foot, et les mots "penalty" ou "corner" font appel à des actions clairement identifiables.

"commentaires de rugby très didactiques et qui expliquent constamment les termes et les règles de ce sport, plutot que de partir vers une traduction systématique du jargon des différents jeux"
Ben pourquoi pas, comme je l'ai dit il y a pas mal de mots techniques qui sont facilement compréhensibles, comme les classes des champions ou les noms des objets. Il y a une grosse différence entre utiliser quelques mots en anglais en dehors des phases de combat, et en abuser tout le temps comme c'est le cas actuellement.

#10: "Deux équipes de cinq joueurs font progresser une armée de sbires pour détruire la base ennemie."
Il a suffit de ça pour que mes parents regardent. C'est clairement les commentaires avec 1/4 de mots anglais qui les ont fait décrocher. Par contre ce que propose ritCH, ça y répondrait très bien.
Yunyuns le 08/02/2016 à 11:5008 Feb 2016 à 11h50#12
Donc quand ils regardent Roland-Garros et qu'ils entendent "Roger Federer réussit donc un ace après avoir remporté le point précédent sur un passing-shot, ce qui nous amène à un tie-break pour le gain du set !" tes parents se marrent et quittent la pièce ?

C'est juste une question d'habitude. Sur LOL (et les jeux vidéos en général) il y a plus de termes techniques que dans le sport traditionnel, donc c'est plus difficile à comprendre pour les non-initiés, mais c'est tout.
Lecrivaindujour le 08/02/2016 à 14:1708 Feb 2016 à 14h17#13
En réponse a #12Alors je suis allé regarder les temps forts d'un match de tennis pour vérifier tes propos et j'ai vu quasiment aucun mot en anglais. D'autant plus qu'en général, les commentateurs se taisent durant l'action, ce qui est logique vu qu'ici on voit juste deux joueurs qui se renvoient une balle, c'est la beauté du geste qui compte, c'est beaucoup plus simple de comprendre.
Comme tu le dis, sur LoL il y a plus de termes techniques, donc c'est plus difficile à comprendre pour les non-initiés. D'une part c'est un peu ce dont on débat ici, d'autre part il n'y a pas que des termes techniques mais aussi des termes "normaux" qui sont traduits par facilité.
Lazak le 08/02/2016 à 15:3308 Feb 2016 à 15h33#14
Au niveau vocabulaire, les termes techniques seront utilisés selon la langue d'origine (en l'occurrence l'Anglais), ou bien des bout de cette langue, le fameux globish.

Je pense que ces commentaires tiennent surtout du réflexes, moi-même je joue beaucoup à LoL, et quand un ami me sort les noms des items en Français je comprend pas, j'ai le jeu en Anglais, j'écrit Anglais en jeu (faillit écrire in-game d'ailleurs), c'est vraiment un réflexes.

Ensuite, tous les termes ne sont pas traduisibles (d'où le corner au foot et le drop au rugby), dans le cas de ces termes, il n'y a pas de problème, c'est juste du vocabulaire technique.
En revanche, ceux dit "traduisibles", peuvent poser comme problème leur longueur : teamfight ou combat d'équipe ? personnellement je ne supporte pas "combat d''équipe", ça fait trop artificiel, et c'est beaucoup plus long à dire (avantage de l'Anglais qui utilise généralement des structures plus courtes).

Je vais reprendre ton exemple : « Le stun qui passe sur Rekkles, qspell de Zvenskeren et c'est le first blood récupéré sur ce gank, magnifique move ! »
« Rekkles se fait immobiliser, Svenskeren lance son javelot et le premier sang coule sur cette embuscade, magnifique action ! »
Effectivement, ici on peut remplacer, ça ne choquerai personne.

En revanche, essayons cette phrase : "Malphite qui go-in, c'est le teamfight qui s'engage, le follow-up qui arrive et le one shot sur X, ça va chase et OH LE BURST DE VIKTOR !!!"

Traduisons en bon français : "Malphite rentre dans le tas, le combat d'équipe qui commence, et son équipe qui arrive à la rescousse, X qui se fait tué en un seul coup, ça va poursuivre les adversaire et OH LES DEGATS DE VIKTOR"

Tu vois tout de suite les problèmes que ça poserait, on pourrais pas tout traduire, ce serait simplement trop long et l'action serait déjà fini.

Conclusion : Effectivement on pourrait remplacer certains termes, mais d'autres sont essentiels à la fluidité du jeu. Surtout teamfight.
Svad le 08/02/2016 à 17:4108 Feb 2016 à 17h41#15
Quand vous faites une traduction c'est toujours mot pour mot? parce que bon c'est sur que si vous faites ça la phrase en Français sera pratiquement toujours plus grande. Par contre si tu traduis de façon un peu plus "adroite" tu peux avoir une phrase ayant le même sens que celle de l'anglais en pas beaucoup plus de mot.

Malphite engage le combat avec son équipe en soutient, X se fait tuer rapidement, ils décident de poursuivre les survivants et OOOH les dégâts de VICTOR!

Perso le franglais de me dérange pas mais pour aller dans le sens de Lecrivaindujour, ma femme des fois regarde avec moi des matchs et se retrouve perdu dans les termes qu'elle ne connait pas et je dois donc lui faire la traduction (de moins en moins maintenant). C'est bête parce que, je pense, que si c'était pas un peu pour être avec moi, elle n'aurait pas fait l'effort pourtant elle adore les jeux vidéo. Après y'a toujours des mots impossible à passer au Français mais dans ce cas on peut les expliquer de temps en temps.

C'est simple, j'ai eu l'impression au début d'être au stade de rugby avec elle pour la première fois et de devoir lui expliquer tous les trucs. Alors que justement, les commentateurs aurait dû être là pour ça et pas s'adresser qu'aux initiés. Si tu ne fais pas d'effort pour t'ouvrir il ne faut pas râler après parce que des vieux beaufs réac mettent tous les malheurs de la terre sur nous... Tellement plus facile de taper sur quelque chose que l'on ne maitrise pas...
Dqnaz le 10/02/2016 à 03:2310 Feb 2016 à 03h23#16
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
Mac_Coy le 10/02/2016 à 04:5010 Feb 2016 à 04h50#17 Edité par Mac_Coy le 10/02/2016 à 04:54
Le problème est selon moi bien plus simple, comme dans le monde des joueurs, des rédacteurs, du staff etc. les commentateurs sont pour l'écrasante majorité des novices. Alors comme dans tous ces domaines c'est de l'amateurisme pur, et c'est pas être payé qui les rend pro c'est plutôt la conscience qu'ils ont dans leur boulot.

Or dans l'esport, comme dans beaucoup de domaines, l'écrasante majorité des personnes gravitant autour est assez moyenne voir mauvaise. Mais on a quelques pépites, je pense à ToD, je pense à FunKa, je pense à ZeratoR, je pense à Pomf & Thud etc.

Bref c'est assez franco-français de se dire qu'on est inférieur aux autres, qu'on est pas si bon que ça etc. mais chez les autres aussi t'as tout autant de commentateurs nuls à chier. Autre chose, on a tendance quand on regarde dans une autre langue à aller sur les gros streams où là t'as beaucoup de moyens, où un tri a été fait et où ça sent quand même plus le professionnalisme que le stream du soir d'Anoss en direct de sa chambre la clope au bec. Mais ça a son charme aussi ce côté proche des gens.

Bref je suis pour qu'on traduise un maximum de termes, qu'on investisse plus dans l'esport NOUS, et qu'on attende pas l'Equipe ou ESPN pour se lancer (parce que clairement eux c'est pas pour la passion qu'ils débarquent). Mais dans le même temps ce côté amateur, passion, tâtonnement, ça a son charme sauf bien entendu quand tu vois des mecs payés censés être pros qui commentent comme des chèvres, là faut les foutre à la porte or on en voit encore des cas comme ça... Disons que le staff ne sait pas reconnaitre les chèvres malades dans son troupeau mais c'est pas étonnant c'est pas tous des flèches dans les staffs de structures =)

PS : un jour faudra arrêter de mettre "je suis claqué" pour s'excuser soi-même de faire des fautes. Encore plus quand on fait un blog pour défendre la langue française et critiquer les commentateurs. Ça rend juste le message totalement pas crédible.

PS² : j'ai fait des fautes et je m'en fous :)
Lecrivaindujour le 16/02/2016 à 20:2816 Feb 2016 à 20h28#18
En réponse a #16En fait, regarder une seule partie de LCS en français suffirait pour se rendre compte du problème, le temps passé n'a pas grand chose à voir avec, je sais même pas pourquoi je l'ai précisé maintenant que j'y repense.
Sous prétexte que c'est comme ça depuis toujours il faudrait rien changer? Bravo, belle mentalité...

#17: Oui, effectivement, pas une bonne idée de ma part. ^^
Suivez nous
- HAUT DE PAGE