Retrouvez le programme, le classement et les résultats du LEC, League of Legends European Championship, Summer Split, saison 2020, le championnat auquel participent les meilleures équipes européennes du circuit comme Fnatic, G2 Esports ou encore Vitality.


La preview de la rédac'

Après plusieurs semaines de compétition riches en rebondissements divers, la hiérarchie européenne se trouve bouleversée à l'issue de ce Summer Split. Seulement la saison régulière n'a que peu de valeur, et seuls les playoffs déterminent réellement qui se tient au sommet du Vieux Continent. Six équipes ont réussi à se qualifier, et les affrontements décisifs commenceront vendredi. 

  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    3
    FC Schalke 04 Esports
    Playoffs
    Playoffs

Schalke est l'équipe en forme du moment. Véritables épouvantails, les joueurs de Dylan Falco ont atomisé la fin de championnat avec une série de 7 victoires consécutives. Les évolutions de la meta les ont aidés, avec les retours notamment des tanks en toplane, ainsi que de Kennen et Camille, qui ont permis à Odoamne de se retrouver dans sa zone de confort, lui qui était peu à l'aise sur les autres champions dominants. Schalke n'est pas une équipe comptant sur ses individualités pour faire la différence. Les joueurs apprécient de se regrouper rapidement, et chacun peut être décisif. L'équipe n'aime pas jouer des compositions trop all in, préférant souvent s'assurer une première ligne solide, capable à la fois d'initier les combats, et d'encaisser un grand nombre de dégâts, qu'elle soit assurée par Odamne, Gilius et/ou Dreams. Schalke ne révolutionne pas la façon de jouer à League of Legends, mais sa maîtrise des stratégies classiques est indéniable.

Si les flamboyants MAD Lions sont la révélation de l'année en Europe au niveau des rookies, oublier SK Gaming serait injuste. Avec trois joueurs ayant découvert le plus haut niveau cette année, l'équipe a réussi à développer son style de jeu et à s'imposer parmi les meilleures formations européennes. Néanmoins l'inexpérience pourrait jouer en leur défaveur, leur éventail de champions n'étant pas forcément le plus impressionnant. Sett extrêmement flex partout dans le monde revient en grande force sur cette fin de saison, mais n'est maîtrisé que par Trick chez SK, ce qui pourrait rendre leurs drafts beaucoup trop prévisibles. Néanmoins l'équipe dispose de quelques picks inhabituels, comme le Shen support de Limit. Si SK n'est pas favori contre Schalke, il ne faut pas oublier que ces derniers n'ont pas réussi à les battre en saison régulière, et que l'équipe de Jesiz peut tout à fait avancer au tour suivant.

  Babi Flamm Joe Anguibok Nasaroth Togi

Waulk

Soul StatsBot

SK vs S04

3-2 3-2 3-1 3-2 3-1 3-1 3-1 3-2 3-2

 

  • Terminé
    G2 Esports
    3
    vs
    1
    MAD Lions
    Playoffs
    Playoffs

MAD Lions fut la première équipe à faire trébucher G2 sur la scène européenne depuis la mise en place de la superteam. Véritable coup de tonnerre lors des playoffs du segment printanier, l'équipe a confirmé tout au long du Summer Split que le hasard n'était pour rien dans ce revers. Non contente de bien jouer au League of Legends meta, l'équipe a su développer une identité propre avec des picks spécifiques, comme le Pantheon de Kaiser, l'Ivern de Shad0w ou encore Hecarim joué par le jungler et Orome. Mac a su donner une identité à cette équipe, et bien qu'encore un peu dépendante de l'état de forme d'Humanoid, elle possède les qualités requises pour mettre à terre l'hégémonie des G2 et des Fnatic. 

Les G2 n'ont pas forcément rassuré le public pendant le Summer Split, surtout lors du milieu du segment. L'équipe a su redresser la barre en fin de championnat, et les fans essaient de se rassurer en rappelant que G2 est une équipe dont la capacité à passer à côté de plusieurs semaines n'est plus à prouver, mais qu'elle répond toujours présente pour les rendez-vous importants. La recette G2 est désormais connue, avec Caps/Perkz/Wunder en carrys principaux tandis que Jankos et Mikyx sont les chefs d'orchestre qui permettent à leurs coéquipiers d'exploiter le plein potentiel de leurs champions. Le retour des split pushers pourrait d'ailleurs permettre quelques stratégies autour de Wunder, peu mis en avant cette année. G2 a les cartes en main pour conserver son titre, mais les joueurs savent que jamais la concurrence n'a été aussi rude.

  Babi Flamm Joe Anguibok Nasaroth Togi

Waulk

Soul StatsBot

G2 vs MAD

3-0 3-1 3-1 3-1 3-2 3-2 3-2 3-2 3-1

 

  • Terminé
    Rogue
    0
    vs
    3
    Fnatic
    Playoffs
    Playoffs

Rekkles et ses partenaires n'ont vraiment pas convaincu lors de la seconde partie du split, perdant contre 4 de leurs 5 adversaires potentiels en playoffs lors des matchs retours. Malgré les déclarations des joueurs, les performances récentes ne rassurent pas totalement les fans. Comme un miroir de leur situation actuelle, 4 des 5 joueurs sont sous le feu de critiques régulières de la part des spectateurs  : Bwipo et Hylissang meurent trop et jouent trop agressif, Nemesis est trop passif, et l'éventail de champions de Selfmade n'est pas assez développé dans la meta actuelle. Ces critiques ne devraient pas perturber certains joueurs, comme Bwipo et Hylissang qui les reçoivent chaque année, mais le midlaner et le jungler pourraient en souffrir. L'état mental dans lequel seront ses joueurs dépendra beaucoup des mots de Mithy, habitué lui aussi à essuyer des critiques. De plus les Fnatic sont des spécialistes pour trouver les petites compositions pas forcément spectaculaires mais quasiment incontrables dans chaque meta (Garen/Yuumi...). L'histoire a toujours montré qu'il ne faut jamais enterrer cette équipe, et que c'est finalement lorsqu'ils ont l'air le plus mal en point qu'ils progressent d'un coup, et demeurent en haut du classement européen et mondial.

De leur côté les Rogue ont déjà validé leur billet pour les Worlds, mais nul doute qu'aucun d'entre eux n'a l'intention de passer à côté d'un titre européen, qui serait une consécration pour fredy122 Vander et Hans sama dont le palmarès ne reflète pas vraiment le talent, avec aucun titre régional. Le style de jeu des Rogue est assez atypique, avec des individualités et une maîtrise des escarmouches n'ayant rien à envier aux équipes de LPL, tout en étant beaucoup plus réfléchis dans leur prise de risque. Le danger avec leur style de jeu est qu'il peut offrir aux adversaires le temps nécessaire pour revenir dans une partie, ce qui pourrait s'avérer compliquer à gérer mentalement dans un BO5. Le jungler de l'équipe lui a d'ailleurs probablement quelques atouts dans sa manche, car bien qu'il n'ait joué aucun carry dans la jungle pendant ce split, Inspired possède d'excellentes stats sur Kindred (85,7 % de winrate/7 games), Kha'Zix  et Graves (100 % de winrate/4 games). Rogue a définitivement validé l'essai cette saison, maintenant leurs fans espèrent qu'ils réussiront la transformation. 

  Babi Flamm Joe Anguibok Nasaroth Togi

Waulk

Soul StatsBot

RGE vs FNC

3-2 3-2 3-2 3-2 3-1 3-1 3-1 3-2 3-2

 

Agenda des playoffs

Vendredi 21 août

  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    3
    FC Schalke 04 Esports
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 22 août

  • Terminé
    G2 Esports
    3
    vs
    1
    MAD Lions
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 23 août

  • Terminé
    Rogue
    0
    vs
    3
    Fnatic
    Playoffs
    Playoffs

Vendredi 28 août

  • Terminé
    FC Schalke 04 Esports
    1
    vs
    3
    MAD Lions
    Playoffs
    Playoffs

Samedi 29 août

  • Terminé
    G2 Esports
    2
    vs
    3
    Fnatic
    Playoffs
    Playoffs

Dimanche 30 août
17h00 : match 6

Samedi 5 septembre
17h00
: match 7 / demi-finale

Dimanche 6 septembre
17h00
: match 8 / grande finale

 

Arbre du tournoi

*Leaguepedia

 

Classement points de championnat

Rang Équipes Spring Split Summer Split Total
1 Rogue 20 140 160
2 G2 Esports 90 70 160
3 MAD Lions 50 100 150
4 Fnatic 70 50 90
5 SK Gaming 0 30 30
6 Origen 30 0 30
7 FC Schalke 04 0 20 20
8 Misfits Gaming 10 0 10
9 Excel Esports 0 0 0
10 Team Vitality 0 0 0