Retrouvez le programme, le classement et les résultats du LEC, League of Legends European Championship, Summer Split, saison 2020, le championnat auquel participent les meilleures équipes européennes du circuit comme Fnatic, G2 Esports ou encore Vitality.


Le programme de la semaine

Vendredi 12 juin

  • Terminé
    MAD Lions
    0
    vs
    1
    G2 Esports
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    Team Vitality
    1
    vs
    0
    FC Schalke 04 Esports
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    Origen
    0
    vs
    1
    SK Gaming
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    Rogue
    1
    vs
    0
    Excel Esports
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    Misfits Gaming
    0
    vs
    1
    Fnatic
    Regular season
    Regular season

 

MAD vs G2

VIT vs SO4

OG vs SK

RGE vs XL

MSF vs FNC

Babi
Flamm
Joe
Megane
Nasaroth
Togi
Waulk
StatsBot

Samedi 13 juin

  • Terminé
    FC Schalke 04 Esports
    0
    vs
    1
    SK Gaming
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    Rogue
    1
    vs
    0
    Misfits Gaming
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    Excel Esports
    0
    vs
    1
    MAD Lions
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    Fnatic
    1
    vs
    0
    Team Vitality
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    G2 Esports
    0
    vs
    1
    Origen
    Regular season
    Regular season

 

S04 vs SK

RGE vs MSF

XL vs MAD

FNC vs VIT

G2 vs OG

Babi
Flamm
Joe
Megane
Nasaroth
Togi
Waulk
StatsBot

Dimanche 14 juin

  • Terminé
    SK Gaming
    0
    vs
    1
    MAD Lions
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    FC Schalke 04 Esports
    0
    vs
    1
    Rogue
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    Origen
    0
    vs
    1
    Misfits Gaming
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    G2 Esports
    0
    vs
    1
    Team Vitality
    Regular season
    Regular season

  • Terminé
    Fnatic
    1
    vs
    0
    Excel Esports
    Regular season
    Regular season

 

SK vs MAD

S04 vs RGE

OG vs MSF

G2 vs VIT

FNC vs XL

Babi
Flamm
Joe
Megane
Nasaroth
Togi
Waulk
StatsBot

 

La preview de la rédac'

Malgré les différents changements dans les équipes en ce début de saison 2020, G2 Esports a réussi à conserver son hégémonie sur la scène européenne. À l'aube du Summer Split, leur rivaux affûtent leurs armes dans le but de renverser la monarchie établie. La rédaction vous propose un tour d'horizon des différentes forces en place sur le Vieux Continent. 

EXCEL Esports
Les attentes étaient assez élevés dans cette équipe pour le Spring Split, mais les résultats n'ont pas été à la hauteur. L'équipe a remercié ses imports coréens lors du mercato pour faire monter Special de l'équipe académique à l'équipe LEC, et a recruté Kryze, ancien toplaner des UOL Sexy Edition et auteur de belles performances chez FALKN lors du Summer Split 2019 de la ligue nordique. Si les playoffs semblent difficiles à atteindre, l'équipe pourrait quand même être une des bonnes surprises du segment estival.

FC Schalke 04
Avec des prestations intéressantes en 2019, le club allemand voulait conforter sa place dans les forces vives européennes. Seulement le recrutement et la gestion de l'équipe ne furent pas à la hauteur, débouchant sur un début de Spring Split catastrophique avec six défaites lors des trois premières semaines. L'équipe n'attendit pas la mi-saison pour faire des changements, remplaçant Forg1ven par Innaxe. Une amélioration significative eut lieu, les Schalke réussirent même à remporter un match contre G2, mais terminèrent le split à la huitième place. Ils sont l'une des équipes à suivre lors de ce Summer Split, et les retrouver en playoffs ne serait qu'une petite surprise.

Fnatic
Même s'ils n'ont pas réussi à détrôner leurs rivaux, les joueurs de Mithy ont réussi un bon Spring Split. L'équipe doit encore s'améliorer pour reconquérir le trône qui fut le sien pendant plusieurs saisons. Ayant choisi de renouveler sa confiance en ses différents joueurs pour ce Summer Split, Fnatic est aujourd'hui la rivale incontestée des G2, et les affrontements entre les deux équipes devraient une fois de plus être les affiches de cette seconde partie de saison.

G2 Esports
Dans la famille des chaises musicales, je voudrais les jumeaux Perkz et Caps. Malgré leur victoire au Spring Split, l'équipe d'Ocelote a choisi d'opérer une nouvelle permutation de poste, renvoyant Perkz en botlane et Caps sur la ligne centrale. Selon les déclarations des joueurs, ce changement est la meilleure chose pour l'équipe, et bien que Perkz ait déclaré ne pas s'être trop entraîné sur les nouveaux ADC, la longue trêve due à l'annulation du MSI lui a sans doute permis de combler une partie de ses lacunes. Les G2 sont donc les favoris à leur propre succession, mais l'équipe devra faire attention à ne pas se reposer sur ses lauriers sous peine de risquer de se refaire surprendre comme contre MAD Lions en playoffs. 

MAD Lions
Changement de nom, changement de joueurs, mais la magie de Peter Dun reste. Les anciens Splyce ont conservé leur position de troisième puissance européenne en dépit du départ de plusieurs cadres. S'étant même payés le scalp des G2 dans le côté winner de l'arbre des playoffs, les MAD Lions sont clairement l'équipe favorite pour bousculer le top 2 européen. Ayant privilégié la stabilité pour ce Summer Split, une non qualification serait une énorme déception.

Misfits Gaming
Les lapins furent sans contestation la meilleure surprise de ce Spring Split, luttant avec les meilleures formations européennes sans rougir de leurs prestations. Leur histoire s'arrêta en playoffs face aux Rogue, mais l'expérience accumulée devrait leur permettre de se qualifier de nouveau. La montée en puissance attendue de certaines formations pourrait cependant leur poser problème. Ce split est celui de la confirmation pour une équipe pleine de promesses, qui devrait nous procurer une fois encore de fortes émotions. 

Origen
Malgré un bon départ, la fin du segment printanier des coéquipiers de Nukeduck fut moins flamboyante qu'espérée par l'équipe et les fans. Leur dernier match de playoffs contre G2 a également laissé un goût amer dans la bouche des fans, notamment à cause de la seconde game que l'équipe perdit malgré un net avantage. Origen a prouvé être une bonne équipe, mais ils doivent encore franchir une étape pour espérer devenir un candidat sérieux à la victoire finale. Néanmoins, il serait très surprenant de ne pas les retrouver en playoffs à la fin de la saison régulière.

Rogue
Les Rogue avaient de grandes ambitions au début de l'année, mais ne réussirent pas réellement à les concrétiser. Si l'équipe a quand même fait un bon Spring Split, ses objectifs ne furent pas vraiment atteints. Tout comme Origen, l'équipe est attendue en playoffs à la fin de la saison régulière, mais elle devra s'améliorer pour devenir un prétendant crédible au podium et à une qualification pour le Championnat du monde, si ce dernier est maintenu.

SK Gaming
Le segment printanier fut catastrophique pour la structure allemande qui termina à la neuvième place. L'équipe a donc opéré plusieurs changements durant l'intersaison, remerciant Sacre, puis faisant passer Jenax du mid au top, et accueillant ZaZee au mid. Le changement le plus important reste quand même le départ d'Unlimited, remplacé par Jesiz. SK Gaming ne se place pas parmi les favoris, et même une qualification en playoffs semble difficile pour eux comparé aux autres équipes.

Team Vitality
Le Spring Split fut désastreux pour les abeilles, et même si certaines mésaventures peuvent l'expliquer, force est de constater que les résultats ne furent pas à la hauteur. L'équipe a subi de gros changements pour le Summer Split, avec la promotion de Nji en équipe LEC, dont le talent a déjà ébloui la LFL, et la fin des problèmes de visa de Milica qui fera enfin ses débuts sur la grand scène européenne. Si les prestations de l'équipe devraient être meilleures qu'au Spring Split, elle part néanmoins avec un certain retard par rapport aux cadors européens qu'il lui sera difficile de rattraper. Les joueurs de Duke sont à surveiller pendant ce split, mais la qualification en playoffs est loin d'être acquise.