Accueil Apple Android
pubg

RoScO: "aAa et moi, une histoire d'amour"

Par Sunsura_ le 02/11/2017 à 13:03

a782163bd5c47a1123be7371b1d5a15b

La rédaction a eu la chance d'interviewer Oscar "RoScO" Parrocel à l'occasion de sa participation à la qualification pour les IEM Oakland. Cet ancien membre de la Team *aAa*, plusieurs fois porte-étendard de l'esport francophone, a fait un retour remarqué.

 

Salut RoScO, si les plus anciens ici te connaissent, peux-tu néanmoins te présenter et rappeler ton parcours esportif, et notamment ton passage chez *aAa* aux plus "jeunes" ? 

RoScO: Salut et merci pour l’interview ! De mon côté, ça n’a pas changé, je m’appelle toujours Oscar Parrocel, j’ai juste vieilli d’une dizaine d’années, ce qui m’amène à 31 ans ! 

 

Je viens de Counter-Strike 1.6 dans les années 2000, j’ai notamment joué pour ParadiSe.Crew, *aAa*, GoodGame, dimension4 avec à la clef plusieurs succès en tournois majeurs français ainsi que quelques performances à l’international et des sélections en équipe de France.

 

Mon passage chez *aAa*, c’est une histoire d’amour à l’eau de rose, j’intègre la structure par le biais de KaRa afin de tenter de relancer ce nom mythique qui connaissait un temps d’arrêt. J’ai joué aux côtés de MaT, ScariuM, Xc!teR et KaRa, lors de notre premier tournoi à l’international (GameGune Bilbao en 2005), nous finissions 4èmes derrière NiP, X6tence et EYEballers.

 

Nous avons ensuite fini 2èmes des WCG France derrière GooodGame... La suite, les anciens la connaissent... je quitte *aAa* pour le rival GoodGame et là j’ai été au coeur d’un des dramas les plus retentissants que la scène française ait pu connaître (coucou zouzou). Même aujourd’hui, dans mon boulot (chez NRJ), on m’en parle !

Bref, avec *aAa* on s’est adorés, puis aimés, puis déchirés...

En 2007 je me retire de la compétition après la GameGune à Bilbao (Espagne) en finissant 9ème.

 

En 2016, je tente un come-back après 9 ans d’absence, sur l’opus CS:GO avec la structure BMICE (dr4z, N3kkon, M4tz, Luka$) et avec seulement 6 mois de reprise nous avons réussi à terminer à une honorable place (top 7/8) de la LanEX Pasino Gaming Days en perdant 16-14 contre JACKZ, VKLL, Smyli, Alum3tte, KenShqX.

 

 

Qu’est-ce qui t’a convaincu de te lancer sur PUBG ? Penses-tu que la scène compétitive PUBG peut s’installer durablement ?

A vrai dire, c’est dr4z (ancien joueur *aAa* d’ailleurs) qui m’a convaincu de me mettre à PUBG, il a senti que ce jeu allait s’imposer dans les prochains mois voire années.

 

Au début, comme tout débutant, nous avions besoin d’un temps d’adaptation, le gameplay était tout nouveau pour nous. M4tz nous a enboîté le pas et a décidé de nous suivre, puis PaCMaN (vivant à San Francisco), qui avait campé des jeux comme Rainbow Six et Arma, nous a rejoint et nous a permis de nous developper bien plus rapidemment avec son approche du jeu.

 

Concernant le jeu en lui-même, il surfe sur la vague du succès, de mémoire, aucun jeu n’a atteint de tels sommets ces derniers temps. Malheureusement, il doit encore y avoir des modifications importantes à apporter, notamment le mode spectateur qui est indigne d’un jeu d’une telle renommée, ainsi que la possibilité exacerbante de sauter dans l’eau et d’y rester pendant de longues minutes... J’ai récemment proposé à PUBG via Twitter de mettre un système d’hypothermie qui inflige des dégats si l’on reste trop longtemps dans l’eau.

 

RoScO, au centre, était chez D4 en 2006 

 

On a été ravis de revoir le tag pS (ParadiSe.cRew) avec deux de tes acolytes de l'époque (MaTz et PaCMaN) aux qualifications IEM. Malgré une performance impressionnante au Round 1 (3 tops 1 consécutifs), vous terminez le Round 2 en 7ème position, derrière G2. Qu’est-ce qui vous a manqué selon toi pour passer? 

 Je vous rassure, je suis le premier ravi de pouvoir encore jouer avec des gens que je côtoie depuis plus de 15 ans.

Concernant les IEM, nous avons effectivement survolé le Round 1 avec 3 victoires et 50 kills, ce qui a fait de nous la meilleure performance au Day #1, cependant nous n’avons pas été en mesure de récidiver au Day #2.

Nous sommes tombés dans la poule la plus relevée et qui peut s’apparenter à une finale avec notamment Kinguin, Theatre Of Mayhem, G2, Crimson, Blank, Articus... Bref, vous l'aurez bien compris, on avait du lourd dans la poule...

On commence bien, la première game on finit seconds derrière G2, puis on s’effondre sur la Game 2 avec un  top 15 et une zone horrible...

On s’en veut beaucoup sur la Game 3, on l’avait en main mais le manque d’entraînement à haut niveau nous a fait défaut et nous échouons à la 7ème place (seules les 5 premières équipes accèdent au round 3, ndlr).

Ce qui nous a manqué, selon moi, c’est le fait que nous ne soyons pas engagés dans des ligues majeures pour jouer des top teams, et un peu de chance tout simplement.

 

 

Nous avons appris que tu rejoignais la structure SDL esports, quels sont les objectifs à court et à moyen terme, et ton rôle dans l’équipe?

Suite à notre performance du Day #1, de nombreuses personnes se sont intéressées à notre cas, et cela nous a permis d’être démarchés par des structures.

La structure SDL esports est celle qui nous correspond le mieux, elle est en mesure de nous apporter ce dont nous avons besoin, afin de franchir un palier supplémentaire.

Nos objectifs à court et moyen terme ? Intégrer les ligues majeures et disputer des soirées endiablées contre les meilleurs joueurs. Même à 30 ans, nous sommes toujours des compétiteurs !

Je ne leade pas comme à l’époque de Counter-Strike, je laisse ce rôle à PaCMaN et M4tz. Au sein de la structure SDL, je me contente de jouer et de streamer afin d’assurer une certaine visibilité, d’ailleurs pour les néophytes, je vous invite à passer sur mon twitch de temps à autres si l’envie vous prend ! 

 

Pour le mot de la fin, je remercie particulièrement Chapter1, Sealph et biensûr la famille *aAa* pour cette interview. Merci à Kevin "SoniK" Leaune pour sa confiance placée en nous et à sa structure SDL esports. Et je vais me répéter une dernière fois, mais encore bravo aux aAa.PUBG et bonne chance pour Oakland !

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Sun

Nom : Sura

Ville : Montpellier

Twitter : Twitter

Partage

Marien le 02/11/2017 à 14:0102 Nov 2017 à 14h01#1
PuPeT M@SteR le 02/11/2017 à 16:2102 Nov 2017 à 16h21#2
Je me suis marré en voyant son nick aux qualifs IEM.

Ca fait plaisir de voir des papys perf, ça rappelle la grande époque.
Lliane le 02/11/2017 à 16:2302 Nov 2017 à 16h23#3
En réponse a #1709 commentaires en 2 jours en 2006, il est là l'âge d'or de l'e-sport !
Lapeno le 02/11/2017 à 17:5902 Nov 2017 à 17h59#4
'Tain elle avait une bonne tronche la LU D4 a l'époque : yorlin/kara/rosco/yank/scarium
TrueStory le 02/11/2017 à 23:0902 Nov 2017 à 23h09#5
Les pays font de la (très belle) résistance ! Bonne chance pour la suite
Suivez nous
- HAUT DE PAGE