Accueil Apple Android
divers

Un documentaire sur les "gameuses"

Par Flamm le 05/06/2018 à 11:50
Divers

Premier épisode du "Girl gamers now is our time".

 

Grow uP eSports, organisation multinationale spécialisée dans l'esport et le marketing, vient de publier le premier épisode de son nouveau documentaire qui raconte l'histoire de jeunes filles issues des quatre coins du globe lors de la première édition du GIRLGAMER Esports Festival qui a eu lieu en septembre dernier. Il retrace les exploits des athlètes féminines du monde de l'esport sur Counter Strike: Global Offensive et League of Legends. 

 

 

 

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

Twitter : Twitter

Partage

bangarang le 05/06/2018 à 13:2205 Jun 2018 à 13h22#1
J'ai scroll vite fait la vidéo, si je comprend bien les "exploits des athlètes féminines" se résument à gagner des tournois féminins?
Cool
Arash le 05/06/2018 à 13:3105 Jun 2018 à 13h31#2
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
bangarang le 05/06/2018 à 13:3305 Jun 2018 à 13h33#3
En réponse a #2Pas du tout, mais vu comme on en fait des caisses en ce moment sur les femmes dans l'esport, avec aucun résultat sur quoi s'appuyer. Je trouve ça plutôt drôle.
Arash le 05/06/2018 à 13:3505 Jun 2018 à 13h35#4
En réponse a #3rien de nouveau, cela a toujours ete comme ca avec les gameuses
Stabilobof le 05/06/2018 à 13:4705 Jun 2018 à 13h47#5
En réponse a #3On "en fait des caisses" comme tu dis, pour donner de la visibilité aux femmes dans l'esport, afin que les jeunes filles prennent conscience que ce n'est pas un milieu réservé aux hommes, en espérant générer des vocations, pour, dans le futur, voir des résultats concrets.
Biologiquement, on est égaux dans l'esport, un homme n'a pas un meilleur APM. Le problème, c'est la proportion, les femmes qui sont douées naturellement ne sont peut-être pas intéressées par l'esport. D'où ce travail pour les intéresser.
bangarang le 05/06/2018 à 14:0005 Jun 2018 à 14h00#6 Edité par bangarang le 05/06/2018 à 14:00
En réponse a #5Je comprends bien. Mais il y a la manière de le faire. Aujourd'hui ça parle d'exploits, ça parle de lutte contre la discrimination, ça parle de donner des mvp pour la seule raison que la personne est une femme (celle de shanghai dragon en owl). Tout ça en se basant sur des performances quasiment innexistantes, que ça soit dans les bas fonds des circuits semipro, amateur ou même en solo queue...
Bref beaucoup d'hypocrisie dans la communication des féministes, comme toujours avec eux...
ritCh le 05/06/2018 à 14:3205 Jun 2018 à 14h32#7
En réponse a #6"ou même en solo queue..."

Ayunie de OOB est master non? Ou alors c'est quelqu'un d'autre avec son pseudo?

http://euw.op.gg/summoner/userName=oob+ayunie
maitrecelestes le 05/06/2018 à 15:1905 Jun 2018 à 15h19#8
En réponse a #7Nope c'est pas elle :
https://twitter.com/StevePlaysLoL/status/1003672005680431107

Quand le projet avait commencé elle était low diamant il me semble, à voir si ça a évolué.
bangarang le 05/06/2018 à 16:2005 Jun 2018 à 16h20#9
En réponse a #7J'ai bien précisé "quasiment" ^^ Oui il y a des femmes qui arrivent à s'en sortir en soloq et atteindre le master chall et leurs équivalents sur les autres jeux. Mais on va pas se mentir, c'est une extrême minorité.
Et je précise que je n'ai rien contre oob ou les femmes dans l'esport. C'est leurs représentantes et leur communication qui m'épuisent. L'exemple que je cite plus haut, vouloir donner un mvp à une joueuse parce que c'est une joueuse, est assez symbolique de cette mentalité.
Marien le 05/06/2018 à 17:1405 Jun 2018 à 17h14#10
Ça change de : http://www.team-aaa.com/news-12260-40-1-des_guerriares_sur_tf1.html

Il y a plus la vidéo mais c'était un ramassis de clichés, signé par un magnifique "JE TE DEFONCE" en gros plan.
Moriah le 06/06/2018 à 01:3306 Jun 2018 à 01h33#11 Edité par Moriah le 06/06/2018 à 01:36
"Il retrace les exploits des athlètes féminines du monde de l'esport sur Counter Strike: Global Offensive et League of Legends. "

dans un circuit féminins..

d'ailleurs c'est quand qu'ils vont arrêter de mettre les meufs de côté ? car pour l'instant ça donne plutot l'image de "vous etes pas assez fortes alors on va vous organiser un circuit afin de vous faire passer sur le devant de la scène"

ya beaucoups de meufs aussi voir plus fortes que les mecs donc jvois pas l'interet de créer un circuit, après c'est à elles de se bouger les fesses (owi) pour perf.. comme tout le monde quoi...
VinceVibe le 06/06/2018 à 05:1606 Jun 2018 à 05h16#12
La meilleure de chose à faire pour ces dames dans l'espoir est d'arrêté de vouloir les cantonner à faire des tournois spécialement dédié...

Il y a certains gros tournois où il y a une 'variante féminines' (WESG par exemple) plutôt que de faire un seul tournois mixte...
Vivic le 06/06/2018 à 09:2906 Jun 2018 à 09h29#13 Edité par Vivic le 06/06/2018 à 09:29
En réponse a #12Je suis plutôt d'accord, au lieu de faire des tournois séparé il devrais faire inscription à tout le monde, je trouve que séparé les tournois en un 100% Homme et un 100% femme c'est de base considéré les Gameuse comme "inférieur" au Gameur :/

Après pourquoi pas faire carrément des équipe Mixte je vois pas non plus ce qui pose problème de faire des équipe avec des Gameurs et Gameuse ça serais beau en plus !

J'espére que dans un avenir proche les tournois ne seront pas séparé en Homme et Femme au moins car je suis presque sur qu'une équipe de femme peut autant perform qu'une équipe de mec sur CS:GO ou LOL
Tarpaud le 06/06/2018 à 10:4206 Jun 2018 à 10h42#14
Vous êtes débiles...
Les tournois que vous connaissez ne sont pas interdit aux femmes, elles n'ont juste pas le niveau, moi j'trouve ça legit de créer une ligue féminine etc, c'est la seul chance de légitimiser petit à petit le niveau féminin.
FistOr le 06/06/2018 à 15:0006 Jun 2018 à 15h00#15
et les équipe mixtes à cs ça existe depuis 2002 donc bon :d
Suivez nous
- HAUT DE PAGE