Accueil Apple Android
r6

Un cataclysme en cours en Pro league ?

Par Thomy le 20/01/2019 à 13:35

Screenshot_1

La Pro League européenne est-elle en plein bouleversement ?

 

Après un bon mois de retard suite à divers incidents techniques et à la trêve hivernale pour les fêtes de fin d'année, la Rainbow Six Pro League reprenait enfin ses droits le 10 janvier dernier en Europe. Un sérieux retard a été encaissé sur l'agenda de la neuvième saison de la ligue et l'organisation de "SuperWeeks" à foison fut nécessaire pour combler ce dernier.

 

Ainsi, quatre journées de Pro League ont déjà été disputées en Europe, quatre journées avec des résultats et un classement général invraisemblable. En effet, il semble que nous assistions en ce moment même à une inversion de la hiérarchie en Europe et au commencement d'une nouvelle ère. D'un côté, Empire et ENCE ont toutes deux fait respectivement une entrée et un retour tonitruant en Pro League, au même titre que Chaos.

 

Les trois ont su surprendre en ce début de saison de part leur niveau de jeu et les résultats qui en découlent. Elles forment l'actuel carré du classement de la Pro League aux côtés de la formation franco-européenne de LeStream Esport, qui est elle logée à son troisième rang après s'être montrée sur une pente ascendante depuis le début de la saison.

 

cRainbow6

Crédit photo : Ubisoft

 

D'un autre, des têtes semblent tomber : G2 et Secret sont actuellement logées cinquièmes et septièmes au classement général et ont fait pâle figure en ce début de championnat avec des résultats qui ne leur ressemblent pas, notamment pour les seconds, qui ont échoué à la qualification au Six Invitational.

 

Attention cependant à ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué ! Il ne faut pas dresser de constat trop vite : seuls quatre matchs sur un total de 14 ont été joués pour le moment et à l'approche du Six Invitational, il n'est pas impensable que les G2, quant à eux, se réservent pour être à 100 % et revenir en force aux championnats du monde, comme ce fut d'ailleurs le cas l'an passé.

 

Trois journées de Pro League restent à jouer - dont deux la semaine prochaine - avant que ne sonne l'heure de la pause de mi-saison et du Six Invitational. Des matchs qui, si le résultat importe peu in fine pour le moment, seront déterminants cependant pour le momentum, la forme générale et la préparation des troupes en marche vers le Major de Montréal.

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Thomas

Nom :

Ville : Elancourt

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Aucun commentaire pour le moment

Vid�os

Kinguin
Suivez nous
- HAUT DE PAGE