Accueil Apple Android
lol

LEC : fin de la saison régulière

Par Flamm le 17/03/2019 à 09:13

 

informations_generales

  

 Dénomination : LEC 2019 Spring Season

 Dates : à partir du 18 janvier

 Lieu : offline - Allemagne, Berlin

 Format : saison régulière Double Round Robin en BO1

Equipes : 10 équipes

Qualification Playoffs : le top 6 se qualifie pour les playoffs

Format Playoffs : explication du nouveau format disponible dans cet article

Streams officiels : récompenses de visionnage en vous connectant à watch.euw.lolesports.com

twitch_logo3 Flag Riot Games

twitch_logo3 Flag O'Gaming TV

 

  

   

le_planning

 

Vendredi 18 janvier - Semaine 1 / Jour 1

         BO1      
  18h00 SK 1-0 FNC
               
  19h00 XL 0-1 SPY
               
  20h00 S04 1-0 VIT
               
  21h00 RGE 0-1 MSF
               
  22h00 OG 0-1 G2

 

 

Samedi 19 janvier - Semaine 1 / Jour 2

         BO1      
  17h00 G2 1-0 S04
               
  18h00 XL 1-0 RGE
               
  19h00 SPY 0-1 VIT
               
  20h00 SK 0-1 MSF
               
  21h00 OG 1-0 FNC

    

 

le_classement_general

 

*Source Leaguepedia

 

 

les_resultats

 

*Source Leaguepedia

 

 

la_preview_de_la_redac

  

Le ciel s'assombrit, le tonnerre gronde, la coupe s'élève au loin. Dix équipes se préparent à bondir pour s'emparer du trophée convoité. Plusieurs mois de compétition intense nous attendent et il est temps de nous familiariser avec les participants de cette danse endiablée. N'hésitez pas à commenter et à nous rejoindre sur le Discord *aAa* pour discuter pendant les matchs en direct !

 

Le champion en titre de la ligue européenne, Fnatic

 

EXCEL

L'équipe est composée de vétérans et de joueurs prometteurs ayant brillé dans les ligues subtop européennes. Expect et Kasing ont l'expérience du plus haut niveau tandis qu'Exileh et Caedrel ont alterné le bon et le moins bon lors de leurs diverses participations aux LCS EU. Seul Jeskla fera ses premiers pas sur la plus grande scène du Vieux Continent, mais ses performances de 2018 avec Movistar Riders laissent entrevoir son potentiel. Cinq autres joueurs attendent dans l'ombre pour éventuellement prendre la place d'un des titulaires. L'équipe ne semble pas taillée pour finir sur le podium mais il ne serait pas surprenant qu'elle se qualifie pour les playoffs. Si la phase de ligne et les teamfights devraient bien se passer, il faudra aussi qu'elle fasse preuve d'une bonne lecture du jeu pour s'imposer face aux autres concurrents.

 

 

FC Schalke 04

Malgré un excellent Summer Split 2018, le club allemand n'a pas réussi à se qualifier pour les championnats du monde. Comptant beaucoup sur son carry AD Upset, l'un des meilleurs si ce n'est le meilleur ADC du dernier segment, l'équipe d'encadrement a décidé de lui adjoindre un support qui lui permettra de renforcer encore plus sa domination de lane et de s'envoler dès le début de partie : IgNar. Avec Odoamne pour tenir la toplane, les extrémités de la carte semblent excellentes pour Schalke mais Memento dans la jungle et Abbedagge sur la midlane devront tous deux faire encore mieux que ce qu'ils ont montré par le passé si le club veut rééditer sa performance de 2018. Cette dernière risque fortement de dépendre de la meta : avec des ADC puissants et des tanks en toplane, l'équipe pourrait prétendre au podium, mais elle sera probablement plus en difficulté si les postes clefs sont la jungle et la midlane.

 

 

Fnatic

Alors que la structure la plus aimée en Europe a réussi sa meilleure année depuis la saison 1, son mercato n'a pas été totalement convaincant. Bwipo reste seul en toplane et si ses qualités techniques ne sont plus à démontrer, son mental semble encore nécessiter des améliorations. Le départ de Caps a également affaibli les champions en titre : Nemesis est prometteur mais pourra-t-il être au niveau des meilleurs midlaners européens dès le segment printanier ? Rekkles, Broxah et Hylissang devront mettre à profit leur expérience pour aider leur jeune recrue à trouver sa place au sein de l'équipe. Avec des joueurs aussi talentueux, les Fnatic ne devraient pas jouer le bas de tableau mais leurs fans sont particulièrement exigeants et une place autre qu'un podium serait un échec à leurs yeux.

 

 

G2 Esports

Ocelote et Perkz ont été à l'origine du drama de l'été avec les accusations de poaching sur Caps. En tout cas, G2 tente un pari audacieux comme Fnatic l'avait fait avec la reconversion de YellOwStaR, en 2013, en vue de l'arrivée de Rekkles. Si le niveau de Perkz ne fait aucun doute, sera-t-il suffisant face aux cadors que sont ce même Rekkles, Upset, Hans et les autres ? Son duo avec Mikyx semble annoncer la volonté des G2 de dominer sur toutes les lanes mais il faut encore voir si une harmonie pourra être trouvée entre trois joueurs demandant beaucoup de ressources. Si l'alchimie se crée, la structure espagnole sera alors l'une des plus terrifiantes en Europe voire dans le monde, mais elle pourrait tout aussi bien n'être qu'un pétard mouillé. En tout cas, les G2 se sont donnés les moyens de reconquérir leur trône.

 

 

Misfits Gaming

Révélation européenne de la saison 2017, les Lapins sont totalement passés à côté de leur année 2018. De grands changements ont été faits à l'aube de 2019 avec les arrivées de sOAZ, Febiven et GorillA. L'expérience du toplaner et du support devrait permettre à l'équipe de jouer un jeu intelligent tandis que la phase de lane ne devrait pas trop être un problème vu les talents présents. Deux interrogations subsistent quand même, la plus petite concernant le niveau de Febiven face à des joueurs comme Caps, et l'autre, plus importante, s'agissant de la coordination des joueurs lors des affrontements groupés. L'équipe pourrait être en difficulté en début de segment avant de monter en puissance petit à petit. Les moyens investis montrent clairement qu'elle vise les sommets du classement et il se pourrait bien qu'elle vienne jouer les trouble-fête dans le duel Fnatic/G2.

 

 

 

Origen

Voici un retour très attendu qui a ravi de nombreux fans. Certes l'équipe fait moins rêver que les compositions des trois titans présentés au dessus mais Nukeduck n'a rien à envier aux meilleurs midlaners du Vieux Continent tandis qu'Alphari reste un joueur fiable sur sa toplane. Origen ne sera probablement pas une équipe qui dominera la phase de lane mais tous ses joueurs ont déjà montré qu'ils pouvaient se mettre au service du collectif. Leurs qualités devraient en faire une formation redoutable lors des teamfights et avec Mithy à la baguette, leur macro sera aussi intéressante à suivre. Bien que le podium semble un peu trop ambitieux, une qualification pour les phases finales reste parfaitement envisageable.

 

 

Rogue

Cette équipe est un mystère total. Le recrutement n'est pas forcément mauvais mais tous les joueurs sont connus pour battre le chaud et le froid. Plus que dans les autres équipes, le rôle du personnel d'encadrement et du staff technique sera prépondérant. Si Fredy122 parvient à trouver la bonne alchimie et que la meta est assez favorable à certains de ses joueurs, les Rogue pourraient bien être la révélation européenne de 2019 et tenter de prendre une place en playoffs même si, pour l'instant, il semble plus probable qu'ils se retrouvent dans la seconde partie du classement.

 

 

SK Gaming

L'une des structures historiques du Vieux Continent fait son grand retour en LEC. Bien que pouvant sembler peu ambitieux, le recrutement SK reste très intelligent avec trois ancien MAD Lions, Pirean qui n'a pas démérité lorsqu'il a remplacé Faker en LCK et Dreams qui ne cesse de progresser. Ces joueurs seront encadrés par Sheepy, l'ancien entraîneur des Unicorns of Love qui a l'habitude de travailler avec des rookies. Le but d'SK est sans doute d'écrire la même histoire que Vitality l'année dernière mais il ne faut pas oublier que cette histoire s'est quand même faite avec des circonstances favorables qui ne seront peut-être pas présentes cette saison. Le podium semble difficile d'accès mais la qualification pour les phases finales est une tâche à leur portée.

 

 

Splyce

La saison 2018 n'a pas été simple pour les Serpents et malgré un roster prometteur, ils n'ont pas réussi à réellement s'imposer comme une top team européenne. Les départs de Nisqy et Kasing semblent avoir un peu affaibli la formation même si l'arrivée de Vizicsacsi vient contrebalancer le résultat. Tout comme l'année dernière, les Splyce ne devraient pas être une équipe dominante sur la phase de lane mais si la meta est plus lente, leurs tactiques et leur expérience des affrontements en cinq contre cinq devraient faire d'eux une équipe du haut du tableau européen. Bien qu'ils ne fassent pas partie des favoris, ils restent à surveiller.

 

 

Team Vitality

Révélation de l'année 2018, les Vitality ont choisi de laisser partir Kikis, qui les avait pourtant bien aidés à sauver leur fin de saison, pour recruter Mowgli, l'ancien jungler remplaçant des Afreeca Freecs. La dernière expérience internationale de l'écurie sous pavillon français ne s'est pas très bien passée et les fans espèrent que l'histoire ne se répétera pas. L'équipe devrait persévérer dans un style assez original plus basé sur les décalages dès le début de partie que sur une domination de lane traditionnelle, même si des joueurs comme Cabochard et Jiizuke ont les capacités de tenir tête aux meilleurs joueurs européens avant de se regrouper rapidement pour prendre une avance décisive sur leurs adversaires. Sur le papier, leur composition fait un peu moins rêver que celle de Fnatic, G2 ou Misfits, mais les Abeilles se battront elles aussi pour le podium.

 

 

les_equipes 

 

 

        Flag EXCEL
        Flag

Dae-han "Expect" Ki

        Flag Marc "Caedrel" Robert Lamont
        Flag Fabian "Exileh" Schubert
        Flag Jesper "Jeskla" Klarin Strömberg
        Flag Raymond "kaSing" Tsang
             
        Flag Josh "Furndog" Furneaux Head Coach

 

 

 

        Flag FC Schalke 04
        Flag Andrei "Odoamne" Pascu
        Flag Jonas "Memento" Elmarghichi
        Flag Felix "Abbedagge" Braun
        Flag Elias "Upset" Lipp
        Flag Dong-geun "IgNar" Lee
             
        Flag Dylan Falco Head Coach

 

 

 

        Flag Fnatic
          Flag Gabriël "Bwipo" Rau 
        Flag Mads "Broxah" Brock-Pedersen
        Flag Tim "Nemesis" Lipovšek
        Flag Martin "Rekkles" Larsson
        Flag Zdravets "Hylissang" Iliev Galabov
             
        Flag Joey "YoungBuck" Steltenpool Head Coach

 

 

 

        Flag G2 Esports
        Flag Martin "Wunder" Hansen
        Flag Marcin "Jankos" Jankowski
        Flag Rasmus "Caps" Winther
        Flag Luka "PerkZ" Perković
        Flag Mihael "Mikyx" Mehle
             
        Flag Fabian "GrabbZ" Lohmann Head Coach

 

 

 

        Flag Misfits
        Flag Paul "sOAZ" Boyer
        Flag Nubar "Maxlore" Sarafian
        Flag Fabian "Febiven" Diepstraten
        Flag Steven "Hans Sama" Liv
        Flag Beom-hyeon "GorillA" Kang
             
        Flag Jesse "Jesiz" Le Head coach

 

 

 

        Flag Origen
        Flag Barney "Alphari" Morris
        Flag Jonas "Kold" Andersen
        Flag Erlend "Nukeduck" Våtevik Holm
        Flag Patrik "Patrik" Jírů (Sheriff)
        Flag Alfonso "Mithy" Aguirre Rodríguez
             
        Flag André "Guilhoto" Guilhoto Head Coach

 

 

 

        Flag Rogue
        Flag Jun-hyung "Profit" Kim
        Flag Mateusz "Kikis" Szkudlarek
        Flag Chres "Sencux" Laursen
        Flag Martin "HeaQ" Kordmaa
        Flag Bae-min "Wadid" Kim
             
        Flag Simon "fredy122" Payne Head Coach

 

 

 

        Flag SK Gaming
        Flag Jorge "Werlyb" Casanovas Moreno-Torres
        Flag Oskar "Selfmade" Boderek
        Flag Jun-sik "Pirean" Choi
        Flag Juš "Crownshot" Marušič
        Flag Min-kook "Dreams" Han
             
        Flag Fabian "Sheepy" Mallant Head Coach

 

 

 

        Flag Splyce
        Flag Tamás "Vizicsacsi" Kiss
        Flag Andrei "Xerxe" Dragomir
        Flag Marek "Humanoid" Brázda
        Flag Kasper "Kobbe" Kobberup
        Flag Tore "Norskeren" Hoel Eilertsen

             
        Flag Hadrien "Duke" Forestier

Head Coach

 

 

 

         Flag Team Vitality
        Flag Lucas "Cabochard" Simon-Meslet
        Flag Jae-ha "Mowgli" Lee
        Flag Daniele "Jiizuke" di Mauro
        Flag Amadeu "Attila" Carvalho
        Flag Jakub "Jactroll" Skurzyński

             
        Flag Jakob "YamatoCannon" Mebdi

Head Coach

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Lecrivaindujour le 16/01/2019 à 14:4716 Jan 2019 à 14h47#1
J'dirais Fnatic>Misfits>Vitality>G2>Origen>SK > Rogue>Splyce>Schalke>Excel.

Mais y a de très bons joueurs partout, aucune équipe me surprendrait si elle jouait les playoffs, ça risque d'être hyper serré. L'agressivité sera probablement récompensée par contre, donc je m'inquiète pas trop pour G2 et Vita. Y a que pour Caëdrel que je suis sceptique.
HellRaiser le 16/01/2019 à 15:3316 Jan 2019 à 15h33#2 Edité par HellRaiser le 16/01/2019 à 15:35
Bon vu qu'on fait un classement :

Misfits
Fnatic
Vitality
Schalke
G2
Splyce
Rogue
Origen
Excel
SK

Togi le 16/01/2019 à 15:3816 Jan 2019 à 15h38#3
Aller je me mouille aussi

1) Misfits
2) Fnatic
3) G2
4) Vitality
5) Splyce
6) Schalke
7) Origen
8) Rogue
9) SK
10) Excel
MoonHith le 16/01/2019 à 15:4016 Jan 2019 à 15h40#4
A voir les classements de tout le monde, pas seulement ici, vous êtes beaucoup a pensé que la compo G2 va s'écrasé, parce que mettre G2 4ème ou 5ème c'est gonflé, Si la compo marche, ils vont être 1er et écrasé tout le monde, pareil pour MSF, il y a du changement de partout, et en moyenne je les vois 1er ou 2ème, A croire qu'il vont s'entendre directement et que sa va fonctionner direct. Je sais pas comment sont fait les classements mais c'est un impossible a prévoir.
HellRaiser le 16/01/2019 à 15:4316 Jan 2019 à 15h43#5
En réponse a #4De toute façon faut attendre la semaine 4 avant de juger
MoonHith le 16/01/2019 à 15:4516 Jan 2019 à 15h45#6
En réponse a #5A partir de cette semaine oui, des classements peuvent être effectuer
Yesclem le 16/01/2019 à 15:4516 Jan 2019 à 15h45#7 Edité par Yesclem le 16/01/2019 à 15:55
Je trouve qu'on Hype trop misfit doucement pour le 1er split et puis la meta top n'est pas celle de soaz hans-sama et gorilla c'est encore tout récent comme botlane et febiven revient des LCS NA (donc de vacances payer)
perso je vois bien Fnatic/G2/VIT l'emporter , fnatic est probablement favoris bref je vais faire mon prono.
Franchement tout est possible mais
1 : Fnatic
2 : Vitality
3 : G2
Sacré top 3 btw on est gaté :)
4 : Origen
5 : S04
6 : Misfit
7 : SK
8 : Splyce
9 : rogue
10 : excel

Je call Origen/so4 devant MSF car je fais partit des gens qui sont hype par le staff d'astralis et le talent sous estimer de leur joueurs d'origen et je suis aussi hype pas UPSET/IGNAR)
Yesclem le 16/01/2019 à 15:4716 Jan 2019 à 15h47#8
En réponse a #1Je suis assez d'accord mais perso je vois vraiment pas excel accrocher les playoff je les vois 10ème loin derrières un peut comme H2K.
WarionX le 16/01/2019 à 15:4716 Jan 2019 à 15h47#9
La prise de risque, Wunder et Upset c'est le moment de prouver :

1) G2
2) S04
3) Fnatic
4) Misfits
5) Vitality
6) Origen
7) Splyce
8) SK
9) Rogue
10) Excel
OxTaR le 16/01/2019 à 15:4816 Jan 2019 à 15h48#10
En réponse a #1Tu as raison pour Vitality et G2.
Duke a récemment dit que la Meta actuel avec les nouveaux sbires allait rendre l'aspect Macro moins viable et que l'appel du sang sera de mise.
G2 a surement le meilleur niveau d'individualité et Vitality c'est nos chinois à nous.

De plus d'après les informations entendu sur certains stream au niveau de la SoloQ, Mowgli semble avoir de grosse Mécanique. Je pense que les deux équipes vont être les plus jolies à voir du coté EU
Waulk le 16/01/2019 à 15:4816 Jan 2019 à 15h48#11
VIT
G2
MSF
FNC
SPY
SK
S04
OG
Rogue
EXL

Je précise qu'il ne s'agit que de la saison régulière, je vois bien MSF/FNC être plus lents à démarrer, le temps de trouver leurs marques alors qu'en PO ce ne sera pas la même chanson.
Netorekial le 16/01/2019 à 15:4916 Jan 2019 à 15h49#12
A mon tour d'y aller avec un petit prono ! Clairement, je ne vais pas être original, sauf peut-être sur une place en particulier.

1 : Fnatic
2 : G2
3 : Misfits
4 : S04
5 : Vitality
6 : Splyce
7 : Origen
8 : Rogue
9 : Excel
10 : SK Gaming

Je verrai bien S04 faire une jolie performance. Le début de saison risque d'amener quelques surprises, le temps que les automatismes prennent effets.
Yesclem le 16/01/2019 à 15:5216 Jan 2019 à 15h52#13
En réponse a #11Fnatic ils sont juste changer de mid c'est rien surtout que c'est pas lui qui va faire les call il va juste suivre la ou misfit on presque tout à refaire
TeddyBears le 16/01/2019 à 15:5516 Jan 2019 à 15h55#14
Misfits il va leur falloir du temps hein, je les vois bien gagner le Summer par contre mais au Spring :

1 : Fnatic
2 : G2
3 : Vitality
4 : S04
5 : Misfits
6 : Splyce
7 : Rogue
8 : Origen
9 : SK
10 : Excel

Urbanspirit le 16/01/2019 à 15:5616 Jan 2019 à 15h56#15
A mon tour :

1) Misfits
2) Fnatic
3) Vitality
4) Origen
5) G2
6) SK
7) Splyce
8) Schalke
9) Excel
10) Rogue
Zidwait le 16/01/2019 à 16:2516 Jan 2019 à 16h25#16
1) Misfits
2) Fnatic
3) Vitality
4) G2
5) Splyce
6) Origen
7) Schalke
8) Excel
9) Rogue
10) SK
Lecrivaindujour le 16/01/2019 à 16:4016 Jan 2019 à 16h40#17
En réponse a #8Tout va dépendre du niveau de Caëdrel. Les autres joueurs tiennent tous la route, même Exileh. Si Caëdrel a réhaussé son niveau, ils ont rien à envier aux autres.
hisokka le 16/01/2019 à 17:0016 Jan 2019 à 17h00#18
1) G2
2) Misfit
3) Fnatic
4) Vit
5) Origen
6) shalke
7) Splyce
8) Rogue
9) Sk
10) Excel
JerichoD le 16/01/2019 à 17:0116 Jan 2019 à 17h01#19
1) Vitality
2) Fnatic
3) Misfits
4) Origen
5) G2
6) Schalke
7) Splyce
8) Sk
9) Rogue
10) Excel

Sachant que le 1er/2eme ne change pas grand chose
Lezirek le 16/01/2019 à 17:0416 Jan 2019 à 17h04#20
1) G2
2) Schalke
3) Vitality
4) Fnatic
5) Misfits
6) Excel
7) Origen
8) Rogue
9) Splyce
10) SK

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE