Accueil Apple Android
lol

Smeb : « Je voulais surtout me poser »

Par tipsalewo le 03/01/2019 à 13:45

ucal

Song "Smeb" Kyung-ho a décidé de poursuivre l'aventure avec kt Rolster malgré les départs de nombre de ses coéquipiers (Ucal, Deft, Mata...) et deux années relativement décevantes avec son équipe. Interrogé par Invenglobal, il a expliqué les raisons de son choix et a détaillé les difficultés rencontrées l'année dernière. La rédaction vous a traduit son entretien.

 

Tu as décidé de continuer à écrire la légende de kt Rolster. Comment s'est passé l'inter-saison pour toi ?

Pour tout dire, plutôt que de vouloir devenir la légende de l'équipe, je voulais surtout me poser. J'en avais assez de changer d'équipe, je voulais jouer là où je me sentais bien. Mon équipe avait tellement bien pris soin de moi que je n'ai pas beaucoup réfléchi.

Une tendance récente dans les transferts est de vouloir jouer ou être avec quelqu'un en particulier. J'ai toujours pensé comme ça dans le passé, mais maintenant, j'ai décidé que ce n'était plus si important. J'ai pensé que ça serait bien de voir des joueurs rejoindre l'équipe après avoir vu ma propre signature vu tout le monde est à la recherche de bons coéquipiers. Les anciens joueurs de l'équipe étaient très bons mais je voulais montrer à tous que KT est une équipe qui peut accueillir des joueurs aussi bons que ceux qui sont partis.

 

Au final, ce choix a été possible parce que tu es confiant en tes capacités ?

J'étais confiant mais le regard des autres n'était pas si bon. La haute estime que me tient mon équipe est devenue la source de ma confiance. Et le fait que d'autres équipes se soient intéressées à moi durant la période des transferts m'a aussi aidé.

 

Tu ne penses pas que ton équipe aurait été plus forte si elle avait conservé ses anciens membres plutôt que d'en recruter des nouveaux ?

Évidemment, j'aurais bien aimé rester avec eux. Mais tout le monde est passé par tellement de choses : on a pleuré, rit et souffert ensemble... Je ne me voyais donc pas leur demander de repartir pour un tour. On ne savait même pas si Score pourrait continuer à jouer à cause de son service militaire. Si mes anciens coéquipiers ont souffert, je sais aussi qu'ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Je leur ai donc donné mon soutien et je leur ai dit de faire ce qu'ils voulaient.

 

Il y a eu beaucoup de rumeurs à propos de kt Rolster. Que penses-tu de celle à propos d'une dispute entre Mata et toi ?

C'est dur de voir ça comme une dispute, il n'y avait pas de rancœur entre nous parce qu'on ne se serait pas entendus ou parce qu'on se serait battus. Tout ça, c'est du faux. On avait juste des styles de jeu différents, toutes les équipes ont ce genre de problèmes. On a eu pas mal de mésententes pendant la première année, mais pour la seconde année, on s'est tous les deux entendus pour mieux travailler en équipe.

 

Vu comment tu parles des difficultés qu'ont rencontrées tes coéquipiers, ça n'a pas dû non plus être facile pour toi !

L'année dernière et cette année ont été les périodes les plus durs de ma carrière de joueur professionnel. Mes coéquipiers ont sûrement dû trouver cette période compliquée eux aussi. C'est difficile de mettre des mots dessus, je sais que beaucoup de joueurs pro peuvent ressentir la même chose. Je ne sais pas si c'était parce que j'étais le capitaine de l'équipe mais c'était très dur. Je pense que c'est la première fois que je révèle que c'était aussi dur dans une interview.

 

Tes coachs ont aussi eu des moments difficiles...

Je veux être honnête à ce sujet. Je ne comprends pas pourquoi les gens critiquent nos coachs. Même si on a fait des erreurs en picks et bans, la draft se faisait après en avoir discuté avec les joueurs. Ce n'est pas possible pour les coachs de tout décider d'eux-mêmes. Le choix s'obtient une fois que toute l'équipe en a parlé ensemble.

 

Au-delà des picks et bans, les rumeurs à propos de vos coachs ont également dû impacter l'équipe...

J'ai lu des histoires comme quoi après l'entraînement ils sortaient boire un coup... mais c'est quoi le problème de prendre un verre après l'entraînement ? Ça n'arrive à personne d'aller prendre une bière et de se vider un peu la tête après le travail ? Et s'ils sortaient boire pendant la saison, ils l'auraient fait avec les joueurs ! Je n'ai jamais vu les coachs se concentrer exclusivement sur leur vie personnelle.

C'est pareil pour les joueurs, ils peuvent aller boire une bière une fois qu'ils se sont donnés à l'entraînement. Ce n'est pas comme s'ils devaient boire jusqu'à s'évanouir. Et ce n'est pas comme s'ils buvaient tous les jours. Quand un joueur fait de la soloQ après les scrims, il utilise son temps personnel pour s'entraîner plus. Mais ce n'est pas une raison pour être choqué par un verre de bière.

S'ils se détendent trop, là, il faut un management spécifique. Mais je pense que les joueurs et les coachs devraient avoir leur temps personnel après le boulot.

 

Il semblerait que certains regardent négativement ton équipe à cause des nouvelles recrues.

Honnêtement, j'étais inquiet, mais être inquiet ne permet pas de résoudre un problème. J'ai décidé, peut-être parce que je deviens plus mature, d'attendre et de faire confiance à mon équipe. Il y avait beaucoup de discussions à propos de PraY et j'espérais un peu que ça se fasse.

Notre relation n'est mauvaise qu'en surface, beaucoup de fans trouvent ça drôle, mais c'est quelqu'un avec qui je m'entends vraiment très bien en game. Je pensais qu'on aurait peut-être la chance d'être ensemble mais les choses ne se sont pas passées comme j'espérais. Pour autant, j'aiderai nos nouveaux ADC à s'intégrer à l'équipe.

 

La signature de Bdd est la nouvelle qui a le plus satisfait les fans. Que penses-tu de lui ?

C'est la nouvelle qui a fait disparaître mes inquiétudes. Je n'étais pas certain qu'il vienne mais j'étais très heureux de le croiser dans notre structure d'entraînement. J'espérais que des joueurs avec de bonnes personnalités nous rejoindraient et c'est le cas !

Mon équipe est connue pour ses délicieux repas et Bdd attend à chaque fois l'heure de manger. Il court presque une fois que l'entraînement est fini (rires). Même si ce n'est pas moi qui cuisine, ça me fait quand même plaisir.

 

Tous les nouveaux sont extravertis, pas juste Bdd, si ?

Ces jeunots sont très bruyants. C'est peut-être parce que je suis vieux maintenant mais c'est un plaisir de les regarder, ils me rappellent mon passé. J'essaye vraiment de me mélanger pour que les plus jeunes n'aient pas de problème à m'approcher.

 

 

Le feu des projecteurs s'est déplacé de la superteam KT à la dreamteam SKT.

À titre personnel, je suis curieux de voir ce que fera SKT, de voir comment ils joueront. Je pense que c'est une équipe qui donne du plaisir rien qu'en la regardant. Je suis sûre que tout le monde gardera une certaine bienveillance, qu'ils galèrent un peu pendant un an comme nous ou qu'ils réussissent dès le début et jusqu'à la fin comme tout le monde s'y attend de leur part. Je suis aussi un fan de Faker, il n'a pas très bien réussi en 2018 et j'espère qu'il fera mieux en 2019.

Même si mon équipe n'est plus une superteam, notre volonté est forte avec une bonne ambiance. Il y a beaucoup de joueurs avec un grand potentiel, on commence déjà à construire notre confiance mutuelle. 

 

En plus des nouveaux membres, y a-t-il eu des changements dans l'équipe ? J'ai entendu dire que ton équipe voulait changer de système pour venir et partir du travail.

Plutôt que de venir au travail, c'était plus facile d'avoir le bâtiment d'entraînement et la maison au même endroit. Mais c'est aussi parce qu'on était fainéants. Parmi les joueurs, j'ai cette tendance à être un peu fainéant et ça peut devenir gênant.  Maintenant, je pense que c'est plus apaisant pour moi de savoir que je sors pour travailler, j'ai un état d'esprit plus clair.

 

En tant que joueur vétéran, tu aimerais dire quelque chose à propos de la période de transferts qui s'est terminée ?

Je comprends que les joueurs viennent dans une équipe pour rejoindre quelqu'un, je raisonnais comme ça avant. Mais je pense que ça deviendra mois commun au fur et à mesure que l'esport se développe et se professionnalise, comme le football ou le baseball. On peut encore améliorer notre système de transferts. Ça m'a donné mal à la tête d'écouter tout ce qui se disait l'année dernière et je n'étais même pas concerné ! Je n'ose même pas imaginer ce que ça doit être pour les joueurs transférés et les équipes qui recrutent.

 

As-tu pensé à rejoindre une équipe étrangère ? Tu es un joueur qui intéresse.

Mon cœur s'est un peu ouvert quand des joueurs avec lesquels je suis proche m'ont parlé un peu de leurs aventures à l'étranger. Mais je veux rester en Corée. C'est dur de partir alors qu'il y a encore des objectifs que je n'ai pas remplis. Et mes fans me soutiennent encore. 

 

Parlons maintenant du futur, à quels résultats t'attends-tu pour ton équipe ?

Je ne rigole pas quand je dis que le niveau de notre équipe est plutôt bon. Les joueurs sont tous de bonne volonté et chacun essaye d'absorber ce qui est bon chez les autres. Ils prennent bien les retours, donc tout ce qu'il reste à faire est de bien jouer. Tout le monde a faim de victoire et tout le monde travaille dur.

 

Aurais-tu un mot à dire à tes coéquipiers qui ont quitté l'équipe ?

Dans la dernière interview, j’ai vu que Deft souhaitait que je reçoive plus de réprimandes de la part du coaching staff. Je vais le féliciter parce que maintenant, il va jouer avec TusiN. Je ne vais pas féliciter TusiN parce que maintenant, il va souffrir ! (rires) J’espère que Deft va grandir, il n’a pas toujours le comportement approprié et j’espère qu’il va beaucoup apprendre de TusiN ! (rires)

Je sais que ça serait beau de dire qu'après les difficultés rencontrées, je leur souhaite à tous le meilleur où qu'ils aillent. Mais maintenant que nous sommes séparés, tout ce à quoi je peux penser, c'est gagner. Ça va être marrant de les rencontrer en tant qu'adversaires en tournoi. S'agissant de PawN et Deft, j'ai envie de leur apprendre le sens du mot "hyung" (grand frère, ndlr). Tout ce qu'il me reste à faire, c'est de montrer à mes amis à quel point j'étais leur force ! (rires)

 

Je suppose qu'on va maintenant te voir comme la star de la franchise kt Rolster. On dirait que tu es le représentant de ton équipe.

C’est quelque chose que recherchent tous les joueurs. Mais j’ai réduit ce désir à cause de toute l’attention qu’on m’a déjà portée. Je ne pense pas vouloir être la star de l’équipe, car plus qu'un objectif secondaire comme celui-ci, je vise la victoire.

 

Que penses-tu de la méta de la présaison ?

Le jeu en lui-même est devenu plus rythmé, avec plus d’escarmouches. Et les dynamiques peuvent s’inverser avec le nouveau système des primes. Il y a déjà eu pas mal de matchs intéressants en KeSpa Cup. Ce qui est marrant avec le système de primes, c’est que tu deviens plus immergé quand tu as une grosse prime sur ta tête (rires). Je deviens une sorte de fugitif et quand un ennemi a une grosse prime, je ne détourne plus mes yeux de lui.

 

Tu dois avoir le désir de jouer en tournois internationaux. Est-ce que tu penses que le style LCK est dépassé ?

Je pense vraiment que les équipes de LCK vont rebondir dès 2019. Vu qu'il y a énormément de bons joueurs en Corée, je suis sûr qu'on peut obtenir des résultats différents l'année prochaine. Comme je continue à jouer, c'est compliqué de dire si le style de la LCK est dépassé ou non. Peut-être que c'est moi qui suis dépassé. Mais je ne peux pas vraiment être d'accord avec ceux qui disent qu'il y a un manque de nouveaux talents à cause des vétérans. Je n'ai jamais eu de préjugés contre les nouveaux joueurs. 

 

Tu as parlé des moments difficiles traversés par ton équipe. As-tu un mot pour les fans qui ont continué à te soutenir durant ces moments-là ?

C’est ma troisième année avec kt Rolster. C’est la première fois que je reste trois ans dans une équipe et je me sens bien. Tant qu’on travaille dur, je pense pouvoir offrir de bons résultats aux fans. Je suis habitué à communiquer avec eux via les streams ou les réseaux sociaux mais je n’ai pas pu trop le faire dernièrement à cause de problèmes personnels. Je me rattraperai avec de bons résultats en LCK.

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Léo

Nom : Lecherbonnier

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Partage

ZetNJin le 03/01/2019 à 14:0803 Jan 2019 à 14h08#1
"S'agissant de PawN et Deft, j'ai envie de leur apprendre le sens du mot "hyung" (grand frère, ndlr)"

Quel crack.
Jiren le 03/01/2019 à 20:0303 Jan 2019 à 20h03#2 Edité par Jiren le 03/01/2019 à 20:04
TheShy > Khan > Smeb
Isley le 03/01/2019 à 20:2803 Jan 2019 à 20h28#3
C'est pas Smeb sur la photo wesh. Sinon merci pour la trad !
shinsui le 04/01/2019 à 00:1904 Jan 2019 à 00h19#4
il met un petit taquet à Deft et Pawn là non?
tipsalewo le 04/01/2019 à 10:5604 Jan 2019 à 10h56#5
En réponse a #4C'est de bonne guerre. Deft dan une précedente interview en avait mis un petit a Smeb. Mais rien de bien méchant.
KIKITO31 le 04/01/2019 à 12:5004 Jan 2019 à 12h50#6
En réponse a #2je suppose que quand tu dis TheShy > Khan > Smeb tu regardes que le coté skill individuelle ou sur des champions a carry...
Smeb est largement plus complet que TheShy et de Khan j en parle même pas
à l époque c était la même chose... Smeb avait un meilleur skill individuelle que Marin,mais Marin était plus complet
Punsy le 05/01/2019 à 08:1805 Jan 2019 à 08h18#7
En réponse a #2Smeb > the shy > Cuvee > kiin > khan (le surcoté sans jayce il fait rien)
Smeb est le plus complet des toplaners

Vid�os

Kinguin
Suivez nous
- HAUT DE PAGE