Accueil Apple Android
lol

Sangyoon : « On est un peu comme des amoureux »

Par tipsalewo le 09/12/2018 à 12:00

Après une sixième place au Summer Split 2018, Gwon "Sangyoon" Sang-yun a décidé de rester au sein de l'équipe Hanwha Life Esport. Interrogé par InvenGlobal, il a eu l'occasion d'exprimer son point de vue sur les changements de son équipe suite à la periode des transferts, et sur ses ambitions futures. La rédaction vous propose de découvrir les meilleurs moments de son interview.

 

 

Tu joueras la saison prochaine de nouveau avec Hanwha Life Esports. Es-tu resté pour une raison en particulier ?

Il n'y a pas une raison spécifique. J'ai juste pensé qu'après avoir bénéficié du soutien de Hanwha Life l'année dernière, ça serait bien de rester. Et mon désir de rester a été renforcé par la haute estime que j'ai de coach OnAir.

 

Hanwha Life Esports est connue pour le généreux soutien qu'elle offre à ses joueurs. Ton équipe a même son propre bus !

C'est vrai, je l'ai déjà dit plusieurs fois mais j'apprécie vraiment le fait d'avoir un véhicule spécial. On a une meilleure maison et même un purificateur d'air maintenant. L'organisation nous a dit qu'on était libres de demander quelque chose si on en avait besoin. Mais comme on n'est pas habitués à ce genre de traitement, les joueurs ne sont pas très bons pour demander (rires). Comme on reçoit beaucoup de soutien, on n'a de toute façon pas besoin d'autre chose.

Par exemple, ils m'ont demandé si je voulais du matériel pour streamer. Bien que je ne sois pas sous contrat pour le streaming, je fais pas mal de streaming perso. Je ne savais pas trop quoi demander, parce que ma chambre est petite. Mais ils m'ont dit qu'ils vont créer un espace dédié au streaming personnel, même s'il faudra attendre un peu. 

 

 

Tu ne t'es pas demandé si c'était le moment d'aller dans une autre équipe coréenne ou à l'étranger ?

Honnetêment, jouer à l'étranger ne m'a jamais traversé l'esprit. L'avantage de partir, c'est une qualification plus facile pour les Worlds. Et l'argent. Mais présentement, je me suis dit que je voulais mieux faire en restant ici et viser plus haut. L'année prochaine, peut-être que je changerai d'avis, mais pour le moment, c'est comme ça que je pense.

 

Quels sont, selon toi, les avantages de rester en LCK plutôt que de rejoindre une équipe étrangère ?

La LCK, c'est la meilleure région. C'est dur de se qualifier pour les championnats du monde, mais ça ne veut pas dire que c'est dur de les gagner ! Même si la Corée a eu des résultats moyens à l'international l'année dernière, je ne pense pas que c'était une question de niveau, c'était plutôt à cause de la méta, à laquelle on n'a pas réussi à s'adapter. Je pense que la région va rebondir. Et puis, la Corée est mon pays. C'est ça, le plus gros avantage.

 

Tu as mentionné coach OnAir. Qu'est-ce qu'il représente pour toi ?

J'aime les gens doux et flexible. Coach OnAir est comme ça. Au début, j'avais un peu peur de lui et j'avais entendu des rumeurs. Mais j'ai appris à le connaître et ce n'est plus du tout le cas. Il ressemble beaucoup à un père. Je pense aussi qu'il n'a rien à envier aux autres staffs techniques. Si nos résultats ont été décevants, c'est parce qu'on n'a pas réussi à être au niveau.

 

Pendant le mercato, la partie haute de la carte a pas mal changé dans ton équipe. Tu as fais la connaissance de tes nouveaux coéquipiers* ?

 

*En novembre, l'équipe a intégré de nombreux nouveaux joueurs : Bono, Tempt, Moojin, SoHwan et Thal.

 

Je ne connais pas encore très bien les joueurs, on n'a pas encore eu trop de temps ensemble. Je pensais que Thal et SoHwan n'étaient pas très marrants et qu'ils ne pensaient qu'au jeu. Mais au final, ils sont tous les deux fous, ils cachaient cette partie d'eux. Grâce à ça, tout le monde s'entend bien.

Moojin est vraiment un adepte du jeu, il dit les choses d'une manière différente, peut-être parce qu'il a de l'expérience en tant que streamer. Je peux le vanner sur n'importe quoi, il va savoir comment réagir. Il a aussi une super personnalité. J'ai joué quelques games avec lui, et je trouve qu'il a un côté streamer qui ressort.

Pour Bono, il est encore timide donc il n'a pas encore montré toute l'étendue de son talent. C'est pareil pour Tempt. Mais une chose est claire, ils ne sont pas "normaux". Je le sais parce que j'ai entendu des bruits de couloirs. J'ai hâte de voir ça en vrai, maintenant.

 

Et en jeu, est-ce que tout va bien ?

Ce n'est pas encore parfait, il y a toujours beaucoup de points à travailler. On a besoin d'être plus proches pour gagner en fluidité. On essaye de manger et de traîner ensemble autant que possible. 

 

Vous êtes même allés au sauna ensemble, non ?

À la demande du coach, oui. Il veut qu'on soit plus proches, et c'est une bonne chose.

 

En changeant de toplaner et de jungler, le style de votre équipe a évolué ?

On n'a pas d'autre choix que de jouer agressifs, en draft et en jeu. Ce n'est pas tant à cause des joueurs qu'à cause de la métagame. Toutes les équipes doivent jouer comme ça, il faut snowball rapidement les games en jouant des lane fortes.

 

Il y a aussi eu du changement au niveau du staff. L'arrivée de coach Woong a été remarquée. Comment ça se passe avec lui ?

Une fois, il est venu à la gaming house, on pensait que c'était juste pour être avec nous, mais en fait c'était un test ! Il fait des retours très directs et j'aime ça. C'est un aspect où je n'étais pas très bon, avant. Il n'est pas parfait, mais c'est un très bon coach. Il prend soin de ses joueurs. Tous les matins, il nous demande si on a bien dormi, si on a bien mangé. Ce n'est peut-être rien, mais pour un joueur, ça fait chaud au cœur.

 

Accueillir de nouveaux joueurs veut aussi dire voir d'autres joueurs quitter l'équipe. Es-tu triste des départs de SeongHwan et de Lindarang avec qui tu jouais depuis longtemps ?

C'est toujours triste quand des joueurs quittent l'équipe. Mais peut-être qu'ils réussiront mieux ailleurs ? Je pense qu'on a tous pris notre propre chemin vers un meilleur avenir.

 

Comment se sont passés les adieux ?

On s'est juste dit au revoir en se souhaitant de réussir. Les aurevoirs sont toujours tristes, c'est pourquoi on s'est quittés sans dire grand-chose. Le moment et le lieu où l'on s'est séparés n'étaient pas bons, je pense qu'il faudrait programmer un meilleur moment pour qu'on se retrouve ensemble plus tard.

 

 

Tu joues avec Key en botlane depuis deux ans maintenant. Je parie que vous vous comprenez juste en vous regardant.

C'est quelque chose qui arrive naturellement si on travaille à se synchroniser ensemble pendant une aussi longue période. J'ai même le sentiment qu'on est ensemble depuis plus longtemps encore. Maintenant, il est temps que ce dur travail paye. On est un peu comme des amoureux, on se connaît trop bien l'un l'autre.

 

Tu t'es fait remarquer en restant très proche de ton ancien coéquipier SnowFlower*, presque comme dans une relation de couple ! (rires)

 

* Sangyoon et Snowflower ont joué ensemble chez Rebels Anarchy puis Afreeca Freecs.

 

C'est différent, à cette époque on était encore très gamins. On était jeunes et avec moins d'expérience. On a gagné en maturité et en méthode. Key a aussi beaucoup changé, peut-être parce qu'il est resté avec moi tout ce temps. Il a développé son côté streamer, il fait aussi plus de blagues.

 

SnowFlower est revenu en LCK, chez KT.

On est restés en contact, mais on dirait qu'il parle moins depuis qu'on est dans la même ligue. Sa réputation l'a dépassé pendant qu'il était en Turquie, je me demande s'il a le niveau pour jouer avec KT (rires). Je rigole. Il n'y avait pas une équipe que je voulais particulièrement battre en LCK, mais maintenant, je veux gagner contre les équipes qu'ont rejointes mes anciens coéquipiers !

 

Étais-tu heureux de voir ton ancien partenaire de botlane jouer aux Worlds et montrer un bon niveau ?

Non, je me suis plutôt dit "pourquoi ce mec est aux Worlds ?" (rires) Quand il parlait, on aurait dit que c'était quelque chose d'évident qu'il y soit. Quand j'ai regardé certaines de ses games, j'ai vu que tous ses coéquipiers étaient bons.

 

D'anciens duos se sont séparés, comme Bang et Wolf, ou Pray et Gorilla. Qu'en as-tu pensé ?

Je me suis dit : ils partent à l'étranger pour se faire du fric ! (rires) Pour être franc, je ne pensais pas qu'ils partiraient à l'étranger comme ça. Partir à l'étranger n'est plus quelque chose de si difficile à faire. Je me demande si je ne devrais pas faire pareil puisque tous les bons joueurs sont partis ! (rires)

 

Du coup, de nouveaux duos ce sont formés. As-tu remarqué des joueurs en particulier ?

Teddy et Mata qui ont rejoint SKT T1 semblent puissants. Mais je suis confiant, on ne tombera pas facilement parce que notre force, c'est notre synergie qu'on travaille depuis longtemps.

 

Les ADC ont eu la vie dure, avec la méta sans ADC et une concentration sur les escarmouches en haut de la carte. Maintenant qu'on est en pré-saison, comment vois-tu l'avenir des ADC ?

C'est devenu encore plus dur, tout est devenu plus fort. Riot Games oriente le jeu vers une méta où tu te bats souvent et des parties qui se finissent rapidement. C'est pour le beau jeu et le spectacle. À cause de ça, je pense que les ADC vont encore souffrir. Je pense que c'est acquis, on va revoir un mélange d'ADC et de non-ADC.

 

Est-ce que tu as des champions à recommander aux joueurs d'ADC qui vont souffrir ?

Lucian, pour sûr, c'est le numéro 1. Il y en a qui jouent Lucian Kleptomancie, je l'ai fait un peu mais ça n'a pas de sens. Attaque Soutenue est le mieux pour la majorité des ADC, Kelptomancie est jouable si tu joues au top ou au mid. Si Lucian est ban, il faut jouer autre chose. Tout sauf les champions qu'on ne voit plus du tout, comme Vayne ou Kalista.

 

Tu es connu pour ton arsenal fourni de champions.

Si tu es un joueur pro, tu dois pouvoir jouer la plupart des ADC. Ce qui fait la différence maintenant, c'est la possibilité de pouvoir jouer ou non des champions non-ADC. La plupart de ceux que je joue viennent des idées de mon coach. Il me dit sur quoi je dois m'entraîner. On a essayé à peu près tout. Parfois, on fait un entraînement sur un champion et on l'utilise le lendemain en tournoi.

On a joué une fois une composition Nunu-Karthus en tournoi. Je n'avais même pas joué 10 games sur Karthus avant cela, mais on avait gagné une partie en scrims la veille. C'est pourquoi Lava, le vrai midlaner, avait joué bot, et j'étais allé au mid.

 

Jouer quelque chose de nouveau sur scène avec peu d'entraînement... cela ne veut-il pas dire que tu es talentueux ?

Je ne pense pas. En tant que joueur pro, je pense que je n'ai pas besoin de jouer trop de parties pour être meilleur que la moyenne. Je pense que c'est une question de confiance. Si je n'ai pas le sentiment que je vais perdre avec un champion, je pense être capable de le jouer avec même avec peu d'entraînement.

 

 

Tu as dis par le passé t'inspirer des nouveaux champions et des objets en regardant les ligues étrangères.

C'est vrai, je pense qu'en vérité, peu de choses sont découvertes en Corée. Les Coréens préfèrent jouer avec ce à quoi ils sont habitués. Au contraire, les étrangers sont très ouverts. Notre head coach regarde beaucoup de games étrangères et nous recommande des champions ou des objets. Kai'sa AP et Heimerdinger sont des choses qu'on a copiées d'une autre ligue.

 

HLE a toujours été proche de se qualifier pour les playoffs, mais les a ratés de peu.

On continue à se rater. On manque de tenacité. Quand on tombe, on doit se relever tout de suite, mais au lieu de ça, on tombe encore plus bas. C'est pour ça qu'on a eu des résultats médiocres ces deux dernières années. C'est quelque chose que je regrette.

Il nous manque certaines bases, même devant une difficulté, on se doit de garder un certain niveau de performance.

Comme on a dû revoir les bases, on a dû passer encore plus de temps à l'entraînement. Ce qui a eu un impact négatif : on s'est épuisés sur la durée. En tant que joueur, maintenir ta forme physique et mentale est important. Après avoir analysé le problème, on nous a dit d'éviter de s'entraîner jusqu'à 6 heures du matin. On se concentre pour finir l'entraînement avant 4 heures.

 

Quel est l'objectif de votre équipe reformée ?

La plupart des joueus diront "finir premier" ou "aller aux Worlds". J'aimerais être plus réaliste. On doit passer les premières étapes avant d'avancer. Je veux me qualifier pour les playoffs. Je me fixerai un autre but une fois qu'on aura réussi ça.

 

Un dernier mot pour tes coéquipiers ou pour les fans ?

J'espère sincèrement que les joueurs qui ont quitté l'équipe vont réussir. Je veux aussi dire à SnowFlower que je vais le battre (rires). Comme on a complété notre roster de 10 joueurs tôt, on a pu rapidement commencer l'entraînement. Tout le monde se donne à fond. On aura de bons résultats l'année prochaine, continuez donc à nous soutenir.

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Léo

Nom : Lecherbonnier

Ville : Yerevan

Twitter : Twitter

Partage

Aucun commentaire pour le moment

Vidéos

Streams

tous les streams Quake Champions League of Legends Counter-Strike:GO
Suivez nous
- HAUT DE PAGE