Accueil Apple Android
lol

Mercato, ouverture de la chasse

Par Flamm le 19/11/2018 à 10:01

Accrochez-vous, la semaine s'annonce épique.  

 

Alors que la majorité d'entre nous dormions d’un sommeil profond, un vent d’affolement a pris d’assaut les réseaux sociaux. À la date du 19 novembre de l’année 2018 et sur l’appui de la base de données des contrats Riot Games, Faker serait passé sous le statut d’agent libre, information aussitôt atténuée par le site Inven Global et les responsables du bureau coréen de Riot Games. Après plusieurs vérifications, il a été dit que les joueurs qui évoluent en ligue LCK ne seront considérés comme agents libres qu’à partir du 20 novembre à 9h00 heure locale (dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre à minuit heure française). D’après Riot Korea,  la date de fin officielle des contrats entre les équipes de la LCK et leurs joueurs est normalement fixée au 20 novembre et ce n’est qu’à partir de ce moment-là que les joueurs seront autorisés à donner des nouvelles concernant le renouvellement ou la résiliation de leurs contrats. 

 

Au-delà donc de l’aspect prématuré d’annoncer Faker joueur libre, cela prouve une fois de plus que ce mercato intersaison 2018/2019 a une saveur bien particulière et soulève encore plus de passion que les années précédentes. Il est certain que l’esport attire de plus en plus de monde et que le phénomène s’est banalisé, mais entre l’arrivée des franchises en Europe, la contre-performance de la Corée aux championnats du monde, le manque de résultats de certaines grosses équipes qui sont totalement passées à côté de leur saison et la domination de la Chine au niveau international, tout le monde veut savoir qui ira où. Il est vrai que certains joueurs comme Faker, ou encore sOAZ en Europe, ont tendance à plus attirer l’attention sur eux ; le midlaner coréen joue quand même sous les couleurs SK Telecom T1 depuis février 2013 et il a à son palmarès pas moins de trois titres de champions du monde.

 

Pour rester sur SKT T1, nous avons appris la semaine dernière que l’équipe était probablement en train de préparer une reconstruction massive pour 2019. Ayant connu sa pire année compétitive depuis son arrivée en LCK, la direction du club avait ouvert son recrutement en septembre dernier, et il semblerait que le chantier le plus important se trouve au niveau de la jungle. Dès lors un bon nombre de rumeurs ont été colportées comme le fait que la direction du club aurait apparemment pris contact avec Peanut, mais également avec Khan (toplaner des KING-ZONE DragonX), Moojin (l’ancien jungler des Flash Wolves) et Clid (jungler des JD Gaming). Nous devrions en savoir plus dès demain (ou en tout cas dans les jours à venir) sur le futur visage de SKT pour la saison 2019. 

 

 

 

L'Europe ne sera pas épargnée

 

Cette semaine sera également très importante pour l’Europe. L’annonce tant attendue des dix équipes qui participeront à la saison 2019 de la nouvelle ligue des LCS EU serait maintenant programmée pour le mardi 20 novembre prochain (horaire à confirmer). À ce jour, quatre équipes ont déjà annoncé sur les réseaux sociaux qu’elles ne participeront pas à la prochaine saison de compétition, à savoir Giants Gaming, Unicorns Of Love, Team ROCCAT et plus récemment H2K-Gaming. Par rapport à la liste précédemment dévoilée par ESPN, seule Splyce n’a pour le moment donné aucune indication sur son avenir. Peut-être y a-t-il encore un espoir pour les Serpents de conserver leur place parmi l’élite européenne, surtout quand nous apprenons que Riot Games a apparemment rencontré des problèmes avec certains des nouveaux partenaires, les obligeant à décaler la date de l’annonce.

 

Toujours en se référant à la base de données des contrats Riot Games, la grande majorité des joueurs évoluant en LCS Europe voient leur contrat arriver à terme. Certains compétiteurs comme Hans Sama, Broxah ou Perkz sont sous contrat jusqu’en 2019, voire même 2020. Concernant les joueurs qui ont vu le leur se terminer, ce n’est pas pour autant qu’il faut les considérer comme agents libres. Tout comme en Corée du Sud, il y a cette fameuse période de flottement entre la fin dudit contrat et son renouvellement ou non. Un joueur comme Caps, dont le contrat se termine aujourd’hui, a déjà pu prolonger avec Fnatic pour un ou deux ans ou a peut-être déjà donné son accord à une autre équipe européenne voire, pourquoi pas, nord-américaine ; dans les deux cas, il ne sera jamais considéré comme agent libre. 

 

En tout cas, les jours qui arrivent s'annoncent excitants à plus d'un titre et il faudra sûrement attendre les fêtes de fin d'année pour voir le phénomène de mercato s'apaiser un peu. En se basant sur le règlement de la saison 2018, les équipes européennes et nord-américaines ont normalement jusqu'à début janvier (aux alentours de la première semaine) pour présenter une liste définitive de cinq joueurs titulaires.

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

thor20 le 19/11/2018 à 15:4219 Nov 2018 à 15h42#1
j'y pensais plus tôt, mais pourquoi pas Ignar chez KT Rolster ? Son style de jeu répond bien à ce qu'ils cherchent non ?

Vid�os

Kinguin
Suivez nous
- HAUT DE PAGE