Accueil Apple Android
lol

Place au LoL European Championship

Par Flamm le 20/11/2018 à 14:31

De nouvelles équipes, un nouveau nom, un nouveau logo... C'est le nouveau visage du championnat européen pour 2019.

 

Le temps des spéculations et des rumeurs est maintenant terminé, les responsables du bureau européen de Riot Games viennent de dévoiler la liste des équipes qui participeront à la saison 2019 de la nouvelle ligue partenariale de la ligue européenne. Annoncées comme telles en mars dernier, Riot Games veut que ce championnat devienne une ligue sportive multigénérationnelle qui permette aux fans de créer des liens avec leurs équipes et joueurs préférés. Pour que ce rêve devienne réalité, il y avait trois chantiers : 

 

- supprimer l’ombre menaçante des relégations. Riot Games veut offrir aux équipes la sécurité dont elles ont besoin pour investir sur le long terme. Les joueurs seront soutenus et les fans pourront suivre leur progression plus facilement.

- créer des partenariats sur le long terme qui permettent de partager les revenus et de faire en sorte que tout le monde œuvre pour une ligue durable. Les pros et les équipes seront récompensés pour leurs succès et la valeur ajoutée qu’ils apportent à la ligue.

- s’associer à de grandes organisations et ainsi permettre à Riot Games de concentrer tous ses efforts sur l’avenir à long terme des LCS EU.

 

Par le temps de flaner pour les organisations qui avaient comme envie de faire partie de cette nouvelle aventure européenne. Seulement quelques jours après cette annonce, Riot Games a officiellement ouvert les demandes de candidatures. À ce jour, nous n’avons aucun chiffre officiel, mais d’après les rumeurs, il y aurait eu plus d’une centaine de dépôts de candidatures. Cette période a ensuite fait place à une longue phase d’étude et de réflexion de la part du comité de sélection, une étape partitionnée en deux temps. La première, de juillet à septembre, fut pour la révision des candidatures et divers entretiens. La deuxième, de septembre à novembre, fut pour la sélection définitive des équipes. 

 

Selon les premiers rapports, Riot Games avait décidé de retenir seulement 5 des 10 équipes présentes au cours de la saison 2018, à savoir G2 Esports, Fnatic, Misfits, FC Schalke 04 et Team Vitality. Tout ceci nous laissait donc penser que 5 nouvelles organisations allaient faire leur entrée dans la ligue européenne et les dernières rumeurs en date mettaient en lumière Astralis, Movistar Riders, North, Rogue et SK Gaming. Jusqu’à présent, nous n’avions aucune certitude, car nous avons appris au fil des jours que Riot Games aurait rencontré des problèmes avec certains nouveaux partenaires, obligeant les responsables à décaler la date de l’annonce. Les ennuis rencontrés seraient de l’ordre du financier. Pour rappel, les équipes déjà présentes en LCS l’année dernière doivent débourser la somme de huit millions d’euros, alors que les organisations qui feront leurs premiers pas doivent payer 10,5 millions d’euros au cours des prochaines années, dont 8 millions d’euros à sortir avant le début de saison (5 millions comme premier versement et 3 millions pour ne pas avoir possédé d’équipe LCS lors des saisons précédentes).

 

 

Un nouveau nom pour une nouvelle communauté

 

Trêve de bavardages puisque Riot Games vient de dévoiler la liste officielle et définitive des équipes qui participeront à la saison 2019 de cette toute nouvelle ligue européenne. Nous retrouverons donc à la rentrée non pas cinq, mais six équipes de la saison 2018. À savoir Fnatic, FC Schalke 04, G2 Esports, Misfits Gaming, Team Vitality et Splyce. 

 

Pour compléter la liste, quatre équipes rejoignent donc les rangs européens. Trois d'entre elles sont déjà issues de l'univers League of Legends : il s'agit d’Excel ESports (ESL Premiership, European Masters, Forge of Champions), SK Gaming (en LCS EU de 2013 à 2015) et Origen (en LCS EU de 2015 à 2017). Le dixième et dernier slot est atribué à Rogue, structure nord-américaine qui a fait ses débuts sur Overwatch et qui a maintenant des équipes notamment sur CS:GO, Rocket League et Rainbow Six. 

 

Qu'en est-il de la formation Astralis, vous vous demandez sûrement. RFRSH Entertainment, société de production multimédia spécialisée dans l’esports et société mère de l’organisation Astralis danoise présente sur CSGO, a simplement racheté la marque Origen. Il a été estimé qu'il était plus intelligent et fructueux pour eux d'aller en LCS avec un nom/logo bien connu de la scène League of Legends. À la tête de ce projet, nous devrions toujours retrouver le commentateur Martin "Deficio" Lynge ; en ce qui concerne l'ancien propriétaire de la marque Origen, Enrique "xPeke" Cedeño Martínez, il devrait avoir un statut spécial, celui d'ambassadeur. 

 

Voici donc la liste définitive des 10 équipes pour la saison 2019 de la ligue européenne, qui porte dorénavant le nom de League of Legends European Championship. Rendez vous le 18 janvier pour le coup d'envoie de la saison 2019.

 

         
Fnatic

G2

Esports

Misfits

Gaming

Splyce

Team

Vitality

         
FC Schalke 04

Excel

ESports

SK Gaming Origen  Rogue

 

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Aokuro le 20/11/2018 à 14:3820 Nov 2018 à 14h38#1
Plus qu'à attendre les compos pour chaque équipe pour voir ce que cela va donner.
J'ai assez hâte pour le coup.
Le logo de Rogue je kiff :)
Yesclem le 20/11/2018 à 15:0220 Nov 2018 à 15h02#2
ARCHI HYPE j'aurait plutot aimer une équipe espagnol plutot qu'excel mais bon laisse leur une chance
Poukie le 20/11/2018 à 15:1820 Nov 2018 à 15h18#3
En réponse a #2Origen est espagnol si je me trompe pas !
Flamm le 20/11/2018 à 15:2020 Nov 2018 à 15h20#4
En réponse a #3plus maintenant, Origen passe sous pavillon danois (rachat par RFRSH)
ZetNJin le 20/11/2018 à 15:2720 Nov 2018 à 15h27#5
Bon on attend les lineup maintenant mais je pense que mon coeur sera du coté de OG ou G2.
Parcequejesuis le 20/11/2018 à 15:2920 Nov 2018 à 15h29#6 Edité par Parcequejesuis le 20/11/2018 à 15:31
Mon dieu la tête du logo de Excel. On dirait celui d'une boite de comptabilité-géomètre basée à Bourg-en-Bresse.

Mon avis :

Content pour les teams déjà présentes en LCS.
Content pour Origen et Xpeke qui revient des abysses.
Les nouvelles teams sont assez décevantes comme ça (à l'exception d'OG)
Déçu de voir l'absence de MAD ou d'une team espagnole comme Movistar. A la fois pour la communauté espagnole et pour la non récompense du sportif, sachant que MAD était globalement la meilleure team EU non LCS.
Le logo ne me plait pas trop.
Perdre la marque LCS et EU pour un "LEC", mouais. On s'y habituera mais là, ça fait bizarre.

Pour le trailer, j'trouve ça drôle/bizarre de reprendre la line up FNC de l'année dernière et d'annoncer une victoire 3/1 de FNC en finale du Spring 2019 héhéhé. (J'sais que ce sont les scores du dernier summer split mais je trouve ça étonnant comme idée)

(+ dans l'article vous avez pris le mauvais logo pour Origen, sans l'étoile qui représente Astralis)

A vous les rosters !


Jiren le 20/11/2018 à 15:3020 Nov 2018 à 15h30#7
rendez vous en 2019 pour le 8 et 9 e titre de FNATIC champion EU
Emtei le 20/11/2018 à 15:3020 Nov 2018 à 15h30#8
Fnatic pour toujours!
Anguibok le 20/11/2018 à 15:3520 Nov 2018 à 15h35#9
En réponse a #4Un rachat ou un déménagement ça change pas une histoire ou une identité d'une marque à mon avis. Les Esp' vont pas arrêter de supporter Og parce que c'est Astralis derrière. PAreil pour G2, un déménagement ça devrais pas leur faire perdre leur fanbase.
Dishwasher le 20/11/2018 à 15:4220 Nov 2018 à 15h42#10
En réponse a #9ouais enfin, xPeke 'ambassadeur' autrement dit il aura aucun rôle décisionnel dans l'organisation (mais c'est p-e pas plus mal) du coup bon... il reste mais juste histoire de dire et de toucher son chèque
Yesclem le 20/11/2018 à 15:4420 Nov 2018 à 15h44#11
En réponse a #9exact mais sur le papier OG n'est plus l'origen espagnol d'avant malgrès qu'il est garder xpeke c'est plus pareil et puis les esp l'ont assez mal prit de voir 0 drapeaux esp mais bon au fond ils sont G2/OG qui sont espagnol de coeur
Anguibok le 20/11/2018 à 16:1820 Nov 2018 à 16h18#12
En réponse a #10C'est une sortie d'animateur, de porte parole, c'est le role dans lequel il est le meilleur.

Si les Esp s'arrêtent juste au drapeau c'est dommage pour eux, leurs 2 structures historique sont en LCS c'est vraiment cracher dans la soupe que de se plaindre IMO, surtout quand on compare à l'Europe de l'est qui viennent de perdre les 2 structures qui faisaient émerger/jouer le plus leur talents (H2K et UOL) et on les vois pas se plaindre.
armas le 20/11/2018 à 18:4220 Nov 2018 à 18h42#13
Arvak le 20/11/2018 à 19:0520 Nov 2018 à 19h05#14
Origen peut très bien garder un lien avec la fanbase espagnole même avec des dannois aux commandes, En soit dès le départ ça a pas grand interet de se limiter à un seul pays, au pire il suffira à origen de sortir des maillots aux couleurs de l'espagne comme ceux de G2 pour un event particulier, et tout le monde oubliera que les financements sont dannois.

Je vois pas tellement le problème en fait, c'est pas comme si on s'attendait à ce qu'il regroupent à nouveau l'équipe de s5 avec le même management (c'est à dire aucun), la scène a évolué, le nom est là, l'héritage... est ce qu'il est, à voir ce qu'ils vont en faire.

S'ils gagnent les gens verront le origen s5 quoi qu'il arrive, s'ils perdent les gens verront une coquille vide avec un nom emprunté et se raccrocheront à la nostalgie. Au final l'enjeu est toujours similaire: Le public suit les vainqueurs.
Wolfee le 20/11/2018 à 19:0920 Nov 2018 à 19h09#15
En réponse a #6laisse Bourg-en-Bresse tranquille, on a le meilleur poulet de France :p
Bob Morane le 20/11/2018 à 21:1120 Nov 2018 à 21h11#16 Edité par Bob Morane le 20/11/2018 à 21:23
Racheter un tag connu et qui avait globalement un bon capital sympathie, je trouve ça relativement malin de leur part. Et en profiter pour s'attacher l'image d'une légende comme Peke pour jouer les VRP, c'est là aussi loin d'être idiot. Bref bien joué de leur part.

Excel par contre... je sais pas si grand monde l'a vu venir. Quelqu'un sait qui est derrière la structure financièrement ?
ZacharyPetit le 20/11/2018 à 22:0720 Nov 2018 à 22h07#17
Je suis content pq pour une fois le système introduit en Eu semble être un bon système durable (en tout cas moi je suis convaincu).
Ca change de l'époque ou Riot testait toutes ses idées en Eu ou Chine, et que la région européenne était devenue une ligue avec deux groupe et des BO2...
Suivez nous
- HAUT DE PAGE