Accueil Apple Android
lol

Doublelift : « Encore du temps devant moi »

Par tipsalewo le 13/09/2018 à 13:10

Team Liquid a remporté les playoffs des LCS NA en dominant largemment sa finale contre Cloud9. Après avoir représenté l'Amérique du Nord au dernier MSI, les joueurs incarneront une nouvelle fois un des espoirs nord-américains pour les prochains Championnats du monde. Dans sa conférence d'après-match, l'équipe s'est montrée confiante et est revenue sur son parcours. Extraits sélectionnés par la rédaction.

 

Olleh, cette année a été particulièrement difficile pour toi,  qu'as-tu à dire à ceux qui ont douté de toi maintenant que tu as remporté le Spring et le Summer Split ?

Olleh : Il y a des haters mais il y a toujours plus de commentaires encourageants. Comme je l'ai écrit sur Twitter, je ne fais pas attention à ce qu'on dit et je me concentre sur moi-même. J'écoute de la musique, je chante, je danse... J'ai beaucoup changé, quand je jouais avec Peter au Spring, j'étais seulement un suiveur. Mais maintenant, je n'hésite pas à faire les calls.

 

Doubelift, tu as déjà gagné des championnats, tu es déjà allé aux Worlds... mais c'est la première fois que tu es élu MVP du split. Qu'est-ce que ça fait ?

Doublelift : Après toute cette année, ça fait presque bizarre de recevoir cette récompense... Je ne pense pas avoir particulièrement bien joué cette fois. À titre personnel, je suis fier et je m'en souviendrai toute ma vie. Mais en vrai, ne je ne pense pas que ce soit quelque chose dont les gens s'en souviendront. Qui se souvient, par exemple, du MVP du Summer Split 2017 ? Bon, j'imagine que ça devait être Bjergsen, mais voilà, quoi (rires). 

 

Doubelift tu vas aux Championnats du monde depuis plusieurs années mais les équipes américaines sont toujours décevantes. Cette fois, que va faire Team Liquid pour changer la donne ?

Doubelift : Je n'ai de bonne réponse à cette question (rires). Chaque année, les équipes américaines ont un plan différent, mais on le perd toujours après la première semaine. Cette fois, notre staff technique est le meilleur que j'aie jamais eu, je suis certain qu'il va réussir à nous garder concentrés. 

 

Pobelter, C9 avait beaucoup de combinaisons possibles en midlane et en jungle. Comment vous êtes-vous préparés pour ça ?

Pobelter : On n'en a jamais vraiment parlé, mais on connaît bien les différences entre les deux combinaisons pour s'être beaucoup entraînés contre eux. Par exemple, Svenskeren et Goldenglue campent la midlane autant que possible. Les voir jouer contre TSM a aussi été très utile.

 

Olleh, pendant la série, l'équipe a eu un total contrôle de la vision. Comment t'es-tu amélioré sur ce point ?

Olleh : L'année dernière et même durant le Spring Split, je jouais comme en soloQ, parce que j'en faisais énormément. Je jouais de manière instinctive, mais Cain m'a donné beaucoup de conseils sur la vision. Pour la vision, on a besoin de plans, d'objectifs... Maintenant, je demande à mes coéquipiers s'ils ont besoin de vision et on joue autour d'elle.

 

Steve, Team Liquid a enfin atteint ses objectifs et s'est qualifiée pour les Championnats du monde. Qu'est-ce qu'il a fallu pour constituer cette équipe ?

LiQuiD112 : L'année dernière, nous avons eu notre pire performance, et constituer ce roster n'a pas été un chose facile. Je voulais faire un gros investissement avec le système de franchises et nous savions que celui-ci apporterait du succès pour les années à venir. J'ai tout simplement constitué la meilleure équipe possible, sans regarder le coût. J'ai donc déjà fait en sorte d'avoir assez d'argent (rires). Puis j'ai appellé personnellement chaque joueur pour lui faire part de nos objectifs : je voulais aller aux Worlds. Demander à des joueurs qui étaient déjà allés aux Worlds de rejoindre l'équipe qui avait fini dixième à la saison d'avant, ce n'était pas gagné. Mais au final, on a créé ce super roster et j'en suis très content ! Cette qualification m'échappait depuis plus de six ans.

 

 

Pobelter, content d'avoir solokill Goldenglue dans la game 2 ?

Pobelter : Oui, et puis avec Irelia, si tu es déjà devant au niveau 2, la game est finie.

 

Doublelift, hier, pendant la cérémonie du MVP, tu as dit dans ton discours que c'était la première fois que tu te sentais vraiment dans une équipe. Peux-tu en dire plus ? C'est une histoire de confiance avec Olleh ?

Doublelift : Il y a un truc invisible que peu de gens peuvent voir ou comprendre. Dans une équipe, il y a plein de jours sans. Des jours où il y a de la frustration, où tu gardes des trucs pour toi parce que tu as peur que cela soit trop blessant... Et nous avons eu pas mal de disputes ; nous sommes tous des vétérans, avec des fortes personnalités et nos propres visions du jeu. Mais on a réussi à s'en sortir ensemble ! On peut faire confiance à Cain et à tout le monde dans l'équipe prend soin des autres. Quand je me fight botlane, je n'ai même plus besoin de demander une Téléportation, Pobelter ou Impact vont la lancer directement. Dans les autres équipes où j'ai été, c'était moins le cas, les gens se concentraient avant tout sur eux-mêmes. 

 

sOAZ a dit qu'il jouerait tant que tu joueras. Est-ce que tu as déjà pensé à la retraite ?

Doublelift : C'est marrant, je suis un vétéran et j'ai 25 ans. Mais sur d'autres scènes comme CS:GO, ou dans les jeux de combats, c'est l'âge moyen des joueurs à leur sommet. Je pense honnêtement que j'ai encore du temps devant moi. Et si jamais, un jour, mes mécaniques commencent à décliner, je pense que je pourrai juste changer de rôle (rires). Tant que je peux m'améliorer, je continuerai. Je pense donc que sOAZ et moi, on jouera jusqu'à nos 90 ans !

 

Avec votre victoire, 100Thieves se qualifie aussi pour les Worlds. Que pensez-vous de cette équipe et de sa qualification ?

Xmithie : Je pense que leur qualification n'est qu'à moitié méritée. Ils ont très bien joué au Spring, et durant la saison régulière, ils étaient encore là. Mais durant les playoffs, ils ont perdu contre TSM et n'ont pas fait grand-chose. Je pense qu'ils peuvent toujours s'améliorer et ils ont encore du temps pour bien représenter les NA. 

 

Pobelter : Je suis juste impatient de voir C9 et TSM jouer dans le gauntlet régional !

 

Doubelift, parmi les 4 équipes qualifiées pour les finales régionales américaines, quelle équipe est la favorite selon toi ?

Doublelift : Let's go Clutch (rires) ! Je pense que les C9 sont les meilleurs, notamment parce qu'ils ont battu TSM pour se qualifier en finale... mais la dynamique est importante, TSM a failli gagner alors que C9 sort d'une défaite écrasante. Mais je me fiche un peu de savoir qui va gagner, je veux surtout les voir galérer un peu (rires).

 

Impact, ton image est celle d'un joueur souvent en retrait, qui se sacrifie et n'a pas besoin de beaucoup de lumière, que cela soit en jeu ou même en-dehors. Est-ce que tu aimerais être plus mis en avant ?

Impact : Je ne pense pas que je me sacrifie, je fais juste des choix intelligents. Et le plus important, c'est que mon équipe gagne. Si je me retrouve en 1v2, je sais qu'on peut prendre l'avantage ailleurs... Et je n'ai pas besoin de jungler (rires) ! Mais quand Xmithie vient, je suis quand même content parce que je peux avoir un free kill. 

 

Vous avez plutôt marché sur le reste de la scène américaine dernièrement, mais cela sera sans doute différent aux Worlds. Avez-vous ciblé des points à travailler ?

Doubelift : Il y a beaucoup de choses à améliorer. Pour être honnête, nos derniers entraînements en scrims n'étaient pas terribles. Mais on est tous déjà allés aux Worlds, on sait ce que c'est et qu'il faut rester humble. Au dernier MSI, on a scrim Gambit, qui vient d'une région "mineure", et pourtant ils étaient bons et ont fait jeu égal avec nous. On a encore beaucoup à apprendre. Pour le moment, on a un bon niveau, mais je pense que les meilleures équipes du monde doivent avoir deux fois notre niveau.

 

 

 

Cain, est-ce que tu vois une erreure récurrente faite par ton équipe qui n'a pas été punie en LCS NA, mais qui sera problématique aux Championnats du monde ?

Cain : Déjà, je pense que pendant ces playoffs, tout n'a pas été parfait, et qu'il y a eu plusieurs erreurs individuelles. Pour les Worlds, il faudra que tout le monde soit sur la même longueur d'onde pour chercher ensemble notre objectif. Et si on regarde le dernier MSI, on avait de bons joueurs mais ils se sont trop mis la pression. Cette fois, il faudra jouer avec plus de confiance.

 

Olleh et Doublelift, à la mi-saison, vous étiez la meilleure équipe nord-américaine mais pour le MSI, tout ne s'est pas passé comme prévu. Aujourd'hui, vous êtes toujours la meilleure équipe, mais comment faire en sorte que le résultat international soit différent, cette fois ?

Olleh : Je pense que c'était avant tout de ma faute au MSI. Depuis, j'ai appris à jouer autour des objectifs, à plus écouter le coach... Cette fois, je vais m'assurer de mieux jouer, de jouer plus de champions et de donner un avantage à Doublelift. Ce n'était pas de sa faute, mais de la mienne !

 

Doublelift : Ce n'est pas vrai, j'ai mal joué pendant la deuxième game contre RNG. Et puis, Ming est censé être le meilleur support du monde, mais Olleh a été meilleur et on l'a tué plein de fois ! On a plutôt dominé notre match-up contre RNG. En tout cas, on sera meilleurs aux Worlds.

 

Pobelter, on voit que les midlaners ont eu de bonnes performances. Tu penses que l'écart de niveau entre les locaux et les midlaners importés se réduit ?

Pobelter : Damonte a super bien joué pour un rookie, je pense que le système académique a permis une nette amélioration en donnant leur chance à de nouveaux joueurs. 

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Léo

Nom : Lecherbonnier

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Partage

Aucun commentaire pour le moment
Suivez nous
- HAUT DE PAGE