Accueil Apple Android
lol

Sheepy : « UOL est indestructible ! »

Par tipsalewo le 18/08/2018 à 17:25

Fabian "Sheepy" Mallant, coach des Unicorns Of Love, a été interrogé par The Shotcaller avant le début de la dernière semaine des LCS EU. Son équipe n'étant pas qualifiée pour les playoffs, c'était l'occasion pour lui de parler des résultats moyens de cette dernière tout en évoquant l'avenir avec le passage au système de partenariats. Extraits.

 

A noter que cette interview a été réalisée avant la neuvième semaine de compétition

 

Salut, Sheepy ! Ton équipe vient de gagner contre ROCCAT. Cette victoire qui compte un peu pour du beurre fait-elle quand même plaisir ?

Oui, c'est une victoire bonne à prendre, tout le monde chez nous garde un esprit de compétition. Comme on continue à s'entraîner, on continue à se donner, à se battre. Notre mentalité veut que nous nous améliorions, pas que nous partions en roue libre. 

 

Il vous reste à jouer Fnatic et H2K. Tu vises deux victoires ?

Comme on joue contre Hylissang, j'ai evidemment envie de lui marcher dessus... Enfin, dans le jeu. En-dehors du jeu, c'est juste impossible, il est trop fort ! À l'époque, il battait tout le monde au bras de fer (rires) ! En ce moment, il réalise de très bonnes performances, son Pyke fait vraiment peur. En botlane, il joue bien, et peu importe le joueur, il s'adapte. C'est lui le pilier ! Mais nous avons vraiment envie de gagner, rien que pour montrer notre passion du jeu. 

 

Et de toute façon, quoi qu'il arrive, votre bilan du Summer Split est meilleur que celui du Spring Split. H2K sera forcémment dernier.

Ah bon ? En vrai, bien que nous ayons fini dixièmes au printemps, nous n'étions qu'à une victoire des playoffs, il ne faut pas l'oublier. Même si c'est toujours plus beau de finir septième, huitième ou neuvième que dernier, je pense qu'il faut toujours pousser l'analyse un peu plus loin. On était vraiment proches, au Spring Split, de se qualifier. Comme d'habitute, on avait tendance à perdre contre les mauvaises équipes et à gagner contre les bonnes. Aujourd'hui encore, je ne pense pas qu'on soit une si mauvaise équipe. En scrims, on est très compétitifs contre les grosses formations, je pense qu'elles peuvent elles-mêmes en témoigner. S'il reste encore plein de choses à améliorer, cette saison nous a fait grandir en tant qu'équipe.

 

Des formations plus jeunes que vous, comme Misfits ou Schalke, sont sorties du lot et ont montré l'étendue de leur talent. On ne peut qu'être admiratif devant des rosters aussi impressionants.

Franchement, je pense que le nôtre n'est pas mauvais non plus. Comparé à nos précédentes équipes, qui se sont qualifiées pour les playoffs, qui ont gagné un IEM, elle n'est pas moins forte. C'était vraiment faisable de se qualifier pour les playoffs. C'est juste qu'il y a eu plein de petits problèmes qui ont fait que... On avait des problèmes en anglais au Spring, Matus (Neon, ndlr) était tout nouveau dans l'équipe, Kold a dû changer un peu sa mentalité en arrivant (elle était bonne, mais maintenant elle est vraiment au point). Et puis, pour le Summer, la situation de Samux n'a pas été facile à gérer. Bien évidemment, on a notre part de responsabilité, moi y compris dans mon coaching. Mais j'essaye juste de donner le maximum d'informations pour expliquer à tout le monde ces mauvais résultats comparés aux années précédentes. 

 

 

Je pense aussi que le niveau des LCS EU a augmenté de manière significative. Le niveau des joueurs, mais aussi le niveau des équipes. Elles ont des infrastructures de plus en plus grosses. Misfits a trois joueurs remplaçants, trois analystes, un psychologue du sport... Quand on n'a pas les moyens d'avoir le même encadrement technique, ça fait aussi la différence.

Une de nos forces, c'est que tous les joueurs de notre équipe sont vraiments gentils, et le mot est faible. Ils ont vraiment un cœur d'or, ils sont travailleurs, leur mentalité est bonne... Je suis convaincu que même si, à court terme, cela ne se traduit pas toujours par de bons résultats, au final, dans leur vie, ils finiront à une meilleure place que d'autres personnes. Cette année, j'ai vraiment pris du plaisir à coacher ces joueurs, même plus que ceux de nos précédentes équipes. La façon dont ils ont grandi me rend vraiment heureux.

 

C'est une bonne façon de finir l'année. Surtout qu'en 2019, personne ne sait à quoi ressemblera la scène compétitive...

Nous ne savons pas non plus ce qu'il va se passer en 2019... Pour nous, il y a tellement d'options ! Avec notre marque, c'est vraiment ouvert. On vient d'une petite organisation, qui repose essentiellement sur les personnes qui y travaillent. Je le répète souvent, mais une organisation, ce n'est rien d'autre qu'un cadre autour des gens. Au cours des années, beaucoup ont appris à aimer Unicorns Of Love et à nous soutenir. Notre coopération avec Lagardère se passe très bien, on est sponsorisés par Wacken (festival de metal), Deutsche Bahn (entreprise ferroviaire) et d'autres choses sont à venir. Je ne suis vraiment pas inquiet pour 2019, il y a nombre de possibilités et quoi qu'il arrive, je sais que Unicorns Of Love est indestructible !

 

C'est une option pour vous de ne pas candidater pour le système de franchises et de juste repartir avec l'argent que donnera Riot aux équipes ayant participé au développement de la ligue mais qui seront rejetées ?

À titre personnel, j'adore ce que je fais, et c'est mon objectif principal de rester coach pour le top niveau, celui des joueurs professionnels. En objectif secondaire, je veux continuer à travailler avec des gens que j'apprécie, notamment avec mon père ou la grande famille des Licornes. Pour l'organisation, je ne peux pas dire ce qui se passera. Être aux LCS ou ne pas y être, ça fait des chemins totalement différents. Mais dans tous les cas, le futur de notre structure sera brillant.

 

 

Tu pourrais penser à quitter UOL pour coacher une autre équipe ?

C'est très difficile à dire... J'aime vraiment le fait d'être coach, de pouvoir aider les gens à s'améliorer et de travailler avec les meilleurs joueurs. Mais j'aime aussi vraiment travailler avec mon père. Donc je verrai ce qui se présentera à moi dans le futur. Il est encore trop tôt pour en parler.

 

Peut être qu'en 2019, on te retrouvera avec une équipe Fornite Unicorns Of Love...

Peut-être, ou sinon avec le nouveau jeu que Riot Games sortira : League of Legends 2, par exemple (rires).

 

Tu penses que ce sera quel type de jeu ? Un nouveau MOBA ?

Je ne sais pas, il y a tellement de possibilités ! League of Legends en tant que marque est vraiment impressionnant. Derrière le jeu, il y a toute une histoire et un univers. Je pense qu'un jeu basé sur cette histoire serait une bonne idée, ne pas le faire serait une erreur. Les gens apprécient aussi l'histoire des personnages, comme le prouvent les trailers ou les thèmes musicaux qui sont présentés régulièrement. 

 

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Léo

Nom : Lecherbonnier

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Partage

Timo. le 18/08/2018 à 19:2218 Aug 2018 à 19h22#1
Intriguant
Anguibok le 18/08/2018 à 20:5118 Aug 2018 à 20h51#2
UOL à gagné des IEMs ? Lesquels ? Je croyais qu'ils aveint loose en finale après avoir marché sur TSM :x

Et je croyais que LoL2 était une chimère de Trydamere pour nous troll.

En tout cas ils semble pas totalement avoir perdu espoir pour la franchise.
Rockfire le 18/08/2018 à 21:3918 Aug 2018 à 21h39#3
En réponse a #2De mémoire ils avaient gagné les IEM San José contre TSM, Kikis était chez UoL à l'époque et il avait bien fait parler de lui avec un Twisted Fate jungle.
tipsalewo le 18/08/2018 à 21:4618 Aug 2018 à 21h46#4 Edité par tipsalewo le 19/08/2018 à 09:31
En réponse a #2UOL n'a jamais gagné les IEM San José (au moins deux participations). Ils ont fait une demi (victoire contre TSM, défaite contre C9) et un quart (défaite contre CLG). En revanche ils ont gagné les IEM d'Oakland en 2016 victoire 3-2 contre Flash Wolves en finale. Avec ce roster : Vizi, Move, Exileh, Veritas, Hyllisang. Avec une nouvelle victoire contre TSM en prime.
Yesclem le 18/08/2018 à 23:5518 Aug 2018 à 23h55#5
sa serait vraiment dommage qu'il ne soit plus au LCS
Anguibok le 19/08/2018 à 01:0419 Aug 2018 à 01h04#6 Edité par Anguibok le 19/08/2018 à 01:07
En réponse a #4Ah oui j'ai des bribes de souvenir. C'est à l'époque ou tout le monde désertais les IEM c'est ça ?

#5 je me fait pas d'illusion, UOL quitte définitivement les LCS sur 3 défaites en se payant la tête du probable futur vainqueur du split (Dommage ils auraient ptet pu faire un truc en PO vu leur gros step up)
Ce soir je me couche donc mélancolique mais heureuse
tipsalewo le 19/08/2018 à 09:3419 Aug 2018 à 09h34#7 Edité par tipsalewo le 19/08/2018 à 09:35
En réponse a #6En effet, il n'y avait "que" 6 équipes avec plein de forfaits. UOL était même pas qualifiée à la base ^^
=> Immortals, Afreeca, Splyce et EDG ne sont pas venus
=> Mais money is still money
Anguibok le 19/08/2018 à 13:2119 Aug 2018 à 13h21#8
En réponse a #7Oui mais quand on me dit UOL je pense plus à la gloire qu'a la money, et du coup je retiens plus la 2nd place des IEM ou ils ont roulé sur TSM, que la 1ere place ou ils ont roulé sur des remplaçants des équipes forfait xD (En s'étant meme pas qualifier au skill d'ailleurs)
Clems-91 le 19/08/2018 à 13:2619 Aug 2018 à 13h26#9
En réponse a #6Moi je trouve que t'es un peu dure avec ta propre équipe ! Moi perso UOL dans les franchises j'y crois ! Une certitude c'est que Fnatic, G2 et Misfits seront de la partie.
Mais quand on regarde les critères de sélection des équipes comme Origen et UOL ont leur chances dans ce système, juste parce que ces deux équipes ont une fanbase énorme ! J'ai du mal a imaginer les LCS EU sans UOL en tout cas ça ferais un gros vide... Il ce peut en revanche que les équipes comme Roccat et Giants ne soient pas retenues, et il me semble aussi que Schalke n'étais pas intéressé pour les franchises si je me souvient bien.
Moi en tout cas les IEM rien qu'en me rapellant les UOL ça me manque l Malgré les pauses techniques !
Anguibok le 19/08/2018 à 17:4119 Aug 2018 à 17h41#10
En réponse a #9Ah ben clairement si on as Fnc-G2-OG-UOL Riot auras pris la meilleur décision possible niveau hype. Mais faut être honnête on est pauvre, je ne suis pas sure qu'on ait les moyens de pauser l'argent sur la table.
HugeJoker le 19/08/2018 à 19:0819 Aug 2018 à 19h08#11
L'important c'est de ne pas conserver les structures qui puent la défaite chaque année et qui visent toujours le bas du tableau/milieu de tableau. Je pense par exemple à Giants Gaming et Roccat. Leur line-up ne fait jamais rêver, les résultats faiblards et l'hype autour d'eux sont toujours inexistants.

Unicorns, c'est une petite équipe sympathique, peu de moyens mais qui se donne à fond. Cette année ils n'étaient pas terribles mais l'année dernière par exemple ils étaient vraiment pas mal. En soi, ça me fera pas grand-chose s'ils ne sont pas retenus pour la ligue avec les franchises mais si jamais il doit y avoir une ou deux petites équipes dans les retenues, autant que ce soit eux.

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE