Accueil Apple Android
r6

Revivez la Coupe de France 2018

Par Thomy le 05/07/2018 à 15:07

banniereredirection

La rédaction vous a préparé un retour sur la Coupe de France 2018.

 

Il y a un peu plus d'une semaine, les huit meilleures équipes de l'Hexagone se sont réunies au coeur du Dock Haussmann, au nord de Paris, à l'occasion de la Coupe de France 2018. C'est au terme d'une lutte endiablée que les Mock-It sont sortis triomphants du tournoi national, empochant les trophées, 12 000€ mais également leur qualification pour le Six Major Paris. Fidèle au poste, la rédaction vous a concocté un retour sur la Coupe de France pour vous remémorer les éléments à retenir de la compétition.

 

Un événement sans fausse note

 

Après l'édition tourmentée de l'année dernière, les organisateurs de la Coupe de France 2018 avaient une pression incommensurable sur les épaules. Ubisoft a donc mis les bouchées doubles côté organisation cette année, en étroite collaboration avec ZQSD Production et malgré quelques désagréments matériels en marge de l'événement qui auront contraint les organisateurs à revoir le format de la compétition, celui-ci se sera parfaitement déroulé avec seulement quelques légers retards encaissés.

 

De plus, tout fut mis en place pour permettre aux compétiteurs de jouer dans les meilleures conditions, de la grande scène aux backstages en mezzanine, avec notamment nourriture, boisson et autres commodités offertes par ZQSD. Somme toute, la Coupe de France fut un événement déroulé sans embûches majeures et couronné de succès.

 

 

Une concurrence trop importante pour *aAa*

 

Qualifiés par leur victoire au tournoi Rising Stars est traversant une période à vide qu'ils étaient toutefois en train de résorber, les hommes de BiOs débarquaient à la Coupe de France avec le statut d'outsiders et n'ont pas bénéficié du tirage le plus clément au sujet de l'arbre. En effet, les *aAa* étaient dans la branche de Mock-It Esports, Millenium et DeathroW, cette dernière équipe ayant fait sensation et s'étant hissée sur la troisième marche du podium à la surprise générale.

 

D'emblée opposés à Mock-It Esports, FiskeR et compagnie voyaient une lueur d'espoir en cette rencontre dans la mesure où leurs adversaires avaient écopé de résultats compliqués dernièrement et venaient de changer un joueur d'une part, mais aussi car eux-mêmes avaient su se préparer en conséquence, notamment sur la nouvelle meta d'autre part. Cependant, Panix et ses coéquipiers auront su maîtriser la situation et contrecarrer les plans des rouge et noir, ces derniers ne parvenant à inscrire presque aucune défense et ayant à faire une grosse remontée sur le second side, ce qui ne passera pas, le score final sera de 2-0 pour Mock-It avec deux victoires 6-2 et 6-1.

 

Le même scénario se répètera durant le match de Loser's Bracket face à Millenium. Malgré une belle résistance, les *aAa* s'effondreront sur la première manche avant de parvenir à déployer leur jeu et tenir tête aux violets sur la seconde, ce qui ne sera néanmoins pas suffisant pour faire tomber Liven et ses mates. Le score final du match sera de 2-0 pour Millenium avec deux cartes empochées 6-3 chacune, l'aAarmy est éliminée de la Coupe de France sur un Top 7/8.

 

DgYIPamXcAEE-ItCrédits : Marjorie PONCIN

 

Un résultat décevant au premier abord pour SangraL et ses coéquipiers qui auraient aimé proposer un meilleur visage aux Docks, mais loin d'être catastrophique avec du recul, puisque les *aAa* sont tombés face à deux des meilleures forces françaises en présence et qui plus est face à une des meilleures équipes du monde. La présence à la Coupe de France est en elle-même une performance pour l'équipe qui en sort la tête haute et grandie pour son avenir.

 

 

Une contre-performance pour Millenium

 

Alors tout juste sacrée championne à la Gamers Assembly, Millenium s'était bien placée pour l'édition 2017 de la Coupe de France au Marriot Convention Center mais n'aura pas su faire abstraction des moult déconvenues survenues lors de l'événement et aura déclaré forfait. Les violets débarquaient à la CDF 2018 une nouvelle fois avec le statut de favori - malgré un faux-pas au cours des qualifications - de par leur Top 4 mondial aux finales de la Pro League et leur victoire au Minor de la DreamHack Austin.

 

Cependant, les choses ne se seront une nouvelle fois pas passées comme prévu pour la bande de Joghurtzz. Ces derniers chuteront face à DeathroW en quart de finale, surpris par l'équipe qui stupéfiera tout le monde lors du week-end et bien qu'ils aient su s'imposer face à *aAa* et Supremacy en LB, les violets chuteront par la suite face à Mock-It Esports, futurs vainqueurs du tournoi. Un Top 4 qui ne répond pas aux attentes de Millenium qui venait au Dock Haussmann avec la rédemption et un premier titre de champion de France en ligne de mire, étant d'ores et déjà qualifiée pour le Six Major Paris. Une contreperformance à effacer pour risze et ses mates, qui devront se remettre en phase pour la Rainbow Six Pro League, la DreamHack Valencia et le Six Major Paris.

 

 

DgdHEGVX4AAYC-Z

Crédits : Marjorie PONCIN

 

 

La surprise DeathroW

 

En marge de la Coupe de France, l'équipe emmenée par Jahk est passée par la case restructuration et, outre le fait qu'elle a changé de structure pour intégrer DeathroW, a changé plusieurs joueurs pour se redonner un élan pour la suite de la saison. Une entreprise qui a payé pour le collectif français, qui s'est remarquablement qualifié à la Coupe de France avec le quatrième seed, et dont les bienfaits se sont confirmés tout au long de l'événement.

 

En effet, Aherys et sa bande, d'emblée opposés à Millenium, ont su l'emporter sur les récemment sacrés champions de la DreamHack Austin à la surprise générale, avant d'aller encore plus loin en envoyant Mock-It Esports en Loser's Bracket avec un 2-0 cinglant. Vitality calmera ensuite les ardeurs de la Faucheuse en finale du Winner Bracket, avant que DeathroW ne s'incline en finale du Loser's Bracket face à Mock-It et ne termine sur la dernière marche du podium. Une remarquable performance donc pour une équipe qui écopait de résultats dérisoires il y a quelques semaines de cela, un boost de confiance et de momentum certain pour les prochains événements, et notamment la préparation pour la saison de Challenger League qui prendra ses marques en septembre.

 

DhLeRAjXUAEC1-U.jpg large

Crédits : Marjorie PONCIN

 

 

Vitality passe à côté de la victoire

 

Bien que dans l'ombre de Millenium à l'international avec son Top 3/4 en Pro League EU et son Top 8 à la DreamHack Austin, Vitality était en pôle position dans l'Hexagone, titrée à la Gamers Assembly et en possession du premier seed à la Coupe de France, ce qui faisait des jaune et noir les principaux favoris de la compétition aux côtés des violets.

 

Un statut que les Abeilles auront su honorer - malgré une entame de compétition compliquée - en l'emportant face à Mock-It Academy, Supremacy puis DeathroW pour se qualifier en finale du tournoi, durant laquelle ils rencontreront Mock-It Esports. Un match que les hommes de ZephiR ne seront pas parvenus à prendre en main et durant lequel ils concéderont une sévère défaite 2 à 0, privés à leur plus grand désespoir de sacre national et de qualification pour le Six Major Paris via le tournoi français. Par ailleurs, les joueurs à l'abeille ne sont pas parvenus à garder le sacre national dans la Ruche, acquis l'an passé par la bande de Panix au terme d'une finale à 100 % composée de joueurs Vitality.

 

Dg4scBjW4AAlmfJ.jpg large

Crédits : Team Vitality

 

 

Mock-It empoche le titre et se qualifie pour le Major

 

Arrivée à la troisième place lors de la Gamers Assembly, Mock-It n'a pas su réitérer ses performances françaises à l'international et n'est pas parvenue à sortir de la phase de groupes de la DreamHack Austin. Suite à cela, sNKy aura été remercié pour Alive en amont de la Coupe de France et de la reprise de la Rainbow Six Pro League.

 

Un changement qui aurait pu impacter le jeu du collectif pour le tournoi national et le brider dans ses performances, mais il n'en fut rien. En effet, Panix et ses coéquipiers ont su montrer un très beau visage et déployer un style de jeu redoutable avec un teamplay au point complété par de fortes individualités.

 

L'événement aura néanmoins mal commencé pour les orange et bleu qui, triomphants d'against All authority en quarts, sont tombés face à de surprenants DeathroW en demie. S'est ensuite entamée une impressionnante remontée du LB pour Alive et ses nouveaux mates, qui ont su se défaire de leurs petits frères de Mock-It Academy et de Millenium avant de prendre leur revanche sur DeathroW pour se qualifier en grande finale de la compétition face à Vitality.

 

Mock-ItChampionsCDF2018

Crédits : François KAISER

 

C'est au terme d'une finale maîtrisée de bout en bout que les Mock-It ont remporté l'édition 2018 de la Coupe de France, empoché les 12 000€ promis au vainqueur, mais avant tout réservé leur place pour le Six Major Paris du mois d'août. De plus, c'est le second sacre national consécutif pour Panix, Enemy et Revan, qui remportaient l'édition 2017 de la compétition sous les couleurs de Vitality. Une performance sur laquelle Mock-It n'auront toutefois pas su capitaliser, vaincus par Vitality puis Team IDK lors de la première semaine de la Pro League S8.

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Thomas

Nom :

Ville : Elancourt

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

fiskeRR.Compte certifié le 05/07/2018 à 15:5005 Jul 2018 à 15h50#1
Bel article toto !
Thomy le 05/07/2018 à 16:1205 Jul 2018 à 16h12#2
En réponse a #1Merci Fifi !

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE