Accueil Apple Android
csgo

EnVyUs quitte la France

Par CBZ le 21/06/2018 à 09:39

2545245245245242

Arrivés en France en février 2015 après avoir récupéré le line-up de team LDLC, la structure nord-américaine vient tout juste d'annoncer la fin de son histoire avec la scène CS Française.

 

Les belles histoires se terminent souvent de cette manière, quoiqu'en baisse de régime depuis maintenant de longs mois, l'organisation EnvyUs aura donc attendu juin 2018 pour mettre un terme à son aventure sur CS:GO avec les line-up francophones. Titrés du major de Cluj Napoca en 2015, les Boys in Blue ne seront plus représentés par un roster tricolore.

 

Le PDG, Mike "Hastr0" Rufail, a aujourd'hui annoncé le retrait d'envyUs de la scène CS européenne et serait dorénavant tourné vers une opportunité sur la scène nord-américaine.

 


 

Lors de la DH Tours, certains problèmes avaient déjà été mis en lumière par le manager Jordan « Next » Savelli, conflits confirmés par kioshima lors d'un twitlonger posté un peu plus tôt dans la journée et avouant que l'ambiance au sein de l'équipe n'était pas favorable au bon développement de celle-ci et que tout espoir d'amélioration était vain depuis maintenant de longues semaines. La mise à l'écart de Happy et de RpK auraient donc été le premier symptôme révélant la difficulté qu'éprouvaient les joueurs afin de se mettre d'accord, ajoutez à cela les résultats peu convaincants mais aussi le kick de Malek : vous avez le scénario parfait de la crise interne menant à la dissolution d'une équipe.

 

 L'apogée d'un cinq talentueux

 

La décision de Team EnvyUs s'applique donc directement à l'équipe première, aux remplaçants ainsi qu'à l'équipe Academy. Ainsi, un total de 10 joueurs se retrouvent sans organisation dont certains top players à l'image de RpK, Scream ou KioShima. Dans son ère francophone, les Boys in Blue auront donc cumulé un total de plus de deux millions de dollars de cashprize avec en prime quelques titres de haute volée comme :

 

CUPemoji Gfinity Spring Masters 1
CUPemoji StarLadder StarSeries XII
CUPemoji Gfinity Masters Summer 1
CUPemoji Intel Extreme Masters Season X - gamescom
CUPemoji Gfinity Champion of Champions
CUPemoji DreamHack Open London 2015 Major
CUPemoji DreamHack Open Cluj-Napoca 2015
CUPemoji Global eSports Cup - Season 1
CUPemoji Gfinity CS:GO Invitational
CUPemoji World Electronic Sports Games 2016

 

En dehors de ces titres majeurs, nous retiendrons l'excellente performance des coéquipiers de KennyS lors de l'ESL One Cologne 2015, les belles performances de l'équipe academy sur le sol français ainsi que tous les matchs de la dernière organisation à avoir mené le Counter-Strike français au sommet de la hiérarchie mondiale.

 

 

Le dernier line-up francophone ayant évolué chez EnVyUs restera donc :

 

 

Flag            ex-EnVyUs
envyac         Flag Vincent "Happy" Cervoni
        Flag Cédric "RpK" Guipouy
        Flag Adil "ScreaM" Benrlitom
        Flag

Fabien "kioShiMa" Fiey

        Flag

Ali "hAdji" Haïnouss

        Flag

Alexandre "xms" Forté (remplaçant)

 

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Loïc

Nom : Dgm

Ville : Nîmes

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

TrueStory le 21/06/2018 à 10:3621 Jun 2018 à 10h36#1
ca va être un beau bordel le shuffle français
J'espère qu'on trouvera un beau projet autour d'apex et nbk
Custer le 21/06/2018 à 11:2021 Jun 2018 à 11h20#2
En même temps jouer sans sniper c'était une mauvaise idée, leur jeu était trop prévisible.
Les teams françaises sont en crises, en plus je crois pas trop à G2 ex6tence est un bon lead mais son skill a haut niveau dessert l'équipe.
GreeNSpiRiT le 21/06/2018 à 11:5021 Jun 2018 à 11h50#3
En réponse a #1Perso, j'avoue ne plus espérer grand chose récemment de la scène fr... :(
PuPeT M@SteR le 22/06/2018 à 15:1322 Jun 2018 à 15h13#4
Respect à la structure d'avoir attendu jusque là. Ils ont été super patients et tous les joueurs soulignent à quel point la structure était bien donc je pense qu'on peut les remercier pour tout ce qu'ils ont apporté à la scène fr.
Suivez nous
- HAUT DE PAGE