Accueil Apple Android
lol

Régionales EU : G2 aux Worlds

Par Flamm le 17/09/2018 à 08:17

Les 6 meilleures équipes européennes vont s'affronter dans un ultime tournoi pour tenter de remporter le titre de champion du segment estivale. La rédaction vous présente les deux affiches de la semaine, le match pour la troisième place entre Team Vitality et Misfits, ainsi que la grande finale du split entre Fnatic et le FC Schalke 04.

  

 

informations_generales

  

 Dénomination : 2018 EU LCS Summer Season Playoffs

 Dates : à partir du 24 août

 Lieu : offline - Allemagne, Berlin / finale au Palacio Vistalegre - Madrid, Espagne

 Format : arbre à élimination directe en BO5

Equipes : le top 6 de la saison régulière

Streams officiels :

twitch_logo3 Flag Riot Games

twitch_logo3 Flag O'Gaming TV

 

 

la_preview_de_la_redac

 

 

Le segment d'été des LCS EU touche à sa fin, mais plusieurs questions restent pour l'instant sans réponse. Bien qu'une majorité des fans attendent de savoir si les Fnatic pourront conserver leur couronne, ou s'ils tomberont sous les assauts des Schalke 04, la potentielle défaite de ces derniers donne une importance énorme à la petite finale, car les Vitality pourraient se qualifier directement pour les Worlds en cas de victoire face aux Misfits. Devant de tels enjeux, les deux derniers matchs du Summer Split conservent une importance capitale.

 

 

 

 

Les joueurs de YamatoCannon n'ont pas réussi à développer leur jeu dans la demi-finale contre Schalke. Kikis et Jiizuke ont tenté de donner l'avantage à leur équipe dès le début des parties, mais leurs actions ne furent que rarement récompensées. Attila et Jactroll ont été dominés dans la plupart des manches, n'arrivant jamais à menacer réellement le duo adverse. Principal moteur de son équipe, le midlaner fut tenu en échec sur sa ligne, et malgré des champions pouvant décaler facilement, il ne parvint pas non plus à donner un avantage à ses équipiers. Les Schalke réussirent à lire parfaitement le jeu de Kikis, l'ancien UoL ne parvint jamais à réellement les surprendre, que ce soit seul ou avec l'aide de son midlaner. Malgré des actions intéressantes, Cabochard ne put réellement aider son équipe à revenir dans la partie et s'éteignit peu à peu, à l'image de ses équipiers. Les Vitality restèrent quand même fidèles à eux-mêmes et tentèrent de prendre l'avantage de manière agressive, mais le rideau défensif des Schalke 04 était bien en place et la faille ne fut jamais trouvée. 

 

Crédits photo @RiotGames

 

Le match des Misfits fut plus calme, les Fnatic et eux préférant attendre les premiers regroupements pour tenter de prendre un réel avantage sur leurs adversaires. Malgré de bonnes parties et une Kalista de gala, Hans ne put donner l'avantage à son équipe, et se retrouva souvent tenu en échec par Rekkles et Hylissang. Les Fnatic montrèrent du respect pour le joueur français, bannissant systématiquement Draven, puis sa Kalista lors des troisième et quatrième manches. Mikyx fit lui aussi de bonnes prestations, même s'il ne put donner un avantage décisif à son carry dans la majorité des manches. Privé de son Malzahar, Sencux ne parvint pas réellement à peser dans le BO, même en jouant des champions plus orientés vers l'utilitaire que vers les dégâts, comme Lulu et Galio. Maxlore tenta de surprendre ses adversaires en prenant des personnages exotiques comme Ivern et Xin Zhao, cependant seule Kindred lui permit de réellement peser dans ce match. Son jungler jouant des champions assez orientés vers les dégâts, Alphari fut forcé à jouer des héros dont le rôle principal était d'encaisser les coups. Malgré des performances honorables, il fut mis en difficulté d'abord par Bwipo, puis par sOAZ. Alors que les Misfits avaient montré des choses intéressantes lors de la phase de lane, le milieu de partie et les premiers regroupements tournèrent généralement à l'avantage des Fnatic, qui révélèrent ainsi les limites actuelles d'une équipe qui ne parvient pas à être menaçante sans avoir réussi une meilleur entame que son adversaire. 

 

Crédits photo @RiotGames

 

Lors de cette petite finale, l'agressivité devrait être de mise, les Vitality étant une équipe qui adore se regrouper rapidement sur une ligne pour surprendre ses adversaires et récupérer l'avantage, alors que les Misfits comptent sur les capacités individuelles de leurs joueurs pour dominer le début de partie. Le duel Kikis/Maxlore sera très important pour les deux formations. Kikis étant le principal moteur des abeilles en début de partie, contrer ses offensives sera l'une des clés de la victoire pour Maxlore et ses partenaires. Le salut pour Vitality pourrait venir de la midlane, car Sencux ne semble pas être le joueur le plus à l'aise de son équipe, que ce soit au niveau du jeu individuel ou dans le jeu collectif. S'il laisse trop de liberté à Jiizuke, ou ne le suit que trop tard, les Vitality pourraient prendre rapidement un avantage crucial. Non contents de devoir contenir les assauts de Kikis, les Misfits devront aussi réussir à prendre un avantage avant les premiers regroupements à cinq, car leurs adversaires se sont récemment montrés plus affutés lors des combats d'équipe que les Lapins. Heureusement pour eux, malgré d'impressionnants progrès tout au long de la saison, Attila et Jactroll semblent encore en dessous du duo Hans/Mikyx. Une fois de plus, les Misfits devraient compter sur le prodige français pour être la source principale de dégâts de son équipe. Les Vitality ne voudront probablement pas le laisser accumuler des ressources tranquillement sur la voie du bas et tenteront sûrement de le mettre en difficulté dès le début de partie. Si les joueurs de la structure française ont montré qu'ils pouvaient parfois se laisser emporter dans leurs agressions, il ne faut pas oublier qu'eux joueront pour une potentielle qualification aux Worlds, alors que leurs opposants seront obligés de passer par les finales régionales pour décrocher le sésame. Cette petite différence pourrait bien être ce qui fera pencher la balance en faveur de la structure aux abeilles.

 

 

 

 

Les Schalke 04 ont parfaitement joué leur demi-finale. Contre des Vitality parfois trop agressifs, ils surent punir les actions de leurs adversaires et prendre un avantage qu'ils firent fructifier. Upset et Nukeduck justifièrent parfaitement leur appellation de carrys, en obtenant tous deux un KDA supérieur à 7 à l'issue de la rencontre. Avec 823 dégâts par minute, le botlaner a survolé la rencontre en dépassant tous les autres joueurs de plus de 250 points. Les carrys de la structure allemande ne sont pas les seuls joueurs dignes de louanges. Si la tentative de surprendre les Vitality en mettant Amazing sur une Poppy ne marcha pas, le jungler réussit néanmoins à lire parfaitement les stratégies de Kikis, et contra la plupart des tentatives de son rival. Extrêmement à l'aise avec des tanks, Vizicsacsi rappela qu'il pouvait aussi s'illustrer sur des personnages plus agressifs comme Rumble. Vander arrêta les tentatives d'agression des Vitality, aussi bien avec Shen qu'avec Alistar. Si les Schalke n'ont pas réellement pris le jeu à leur compte dans ce BO, ils exploitèrent les faiblesses de leurs adversaires avec une froide efficacité. 

 

Crédits photo @RiotGames

 

Le début de partie des Fnatic est similaire à celui de leurs adversaires du jour, avec des joueurs peu agressifs lors de la phase de ligne, cependant la comparaison doit s'arrêter là. Dès les premiers regroupements, les champions en titre réussirent à dominer leurs adversaires et à prendre l'avantage grâce à une meilleure gestion de la carte et une meilleure synergie lors des combats en équipe. Opposé à Hans Sama, Rekkles n'eut pas à rougir de sa performance, et parvint à empêcher son rival de prendre le large en début de partie. Même s'il ne sembla pas trop briller, il termina loin devant lui au niveau des dégâts par minute, et ce malgré des champions dont l'early n'est pas le principal point fort, et des games qui ne dépassèrent pas 35 minutes. Si Hylissang nous a fait rêver durant ce split avec des champions assez agressifs, il ne tenta pas le diable durant ce BO et prit des champions plus résistants et plus orientés sur la protection de leurs alliés, donnant à Rekkles la possibilité de tenir le coup en lane. Relativement discret, Broxah se montra très patient et réussit à exploiter les quelques opportunités offertes par les Misfits pour mettre son équipe sur les bons rails. Bwipo délaissa ses personnages de prédilection pour se concentrer sur des tanks, et ne fut pas ridicule face à Alphari. Remplacé par sOAZ après la seconde manche, le rookie des Fnatic prouva une fois encore qu'il avait sa place parmi les grands toplaners européens actuels. Le joueur français, qui sera cette année le joueur ayant participé au plus de championnats du monde (6 participations sur 8 éditions), prit la relève dans la seconde moitié du match, apportant son expérience et sa science du jeu à ses partenaires pour leur permettre de tenir le coup lors des moments difficiles. Le meilleur joueur Fnatic lors de cette demi-finale fut Caps, le midlaner réussissant même l'action qui permit à son équipe de reprendre l'ascendant sur leurs adversaires lors de la troisième manche. Alors que les champions en titre étaient en difficulté face à la composition AD centrique des Misfits, sa Vayne trouva la bonne condamnation sur l'ADC français qui avait cru pouvoir le tuer en duel. Cette action permit à la composition Fnatic de revenir dans la partie, puis de prendre le meilleur sur un adversaire découragé. Excellents lors des combats d'équipe, capables de retourner des situations mal engagées ou de jouer autour des objectifs, les Fnatic ont montré qu'ils possédaient toujours les qualités requises pour devenir champions une fois encore.

 

Crédits photo @RiotGames

 

Il faut d'ailleurs reconnaître que ce sont eux qui ont le plus impressionné le public, les Schalke s'étant contentés de laisser leurs adversaires venir à eux puis de les contrer. Avec Upset, qui est le meilleur botlaner de ce Summer Split, et Nukeduck qui se montre enfin à la hauteur des espoirs placés en lui, le club allemand a les armes pour répondre aux Fnatic. Vizicsacsi peut parfaitement tenir tête à Bwipo ou sOAZ, tandis qu'Amazing a bien plus d'expérience que Broxah, ce qui pourrait lui servir à donner l'avantage à son équipe en début de partie. Si les coéquipiers de Vander parviennent aussi bien à créer du jeu qu'à contrer les actions de leurs opposants, la victoire sera alors à portée de clic. Après deux ans et demi de présence sur League of Legends, le FC Schalke 04 pourrait bien devenir le premier club sportif à remporter un titre dans une des régions majeures du jeu de Riot Games (le premier club sportif ayant remporté un championnat toutes régions confondues étant Beşiktaş). 

 

pronos

 

  Zidwait Togi Lecrivain tipsalewo Waulk BuKm0r Soul
               

VIT vs MSF

  3-1 3-0 3-2 3-1 3-2 3-1 3-1
               
FNC vs S04
  3-0 3-2 3-2 3-0 3-1 3-1 3-1

 

 

le_planning

 

Vendredi 24 août

         BO5      

Quart de finale

18h00 S04 3-2 SPY  

 

 

Samedi 25 août

         BO5      

Quart de finale

17h00 G2
0-3 MSF  

 

 

Vendredi 31 août

         BO5      

Demi-finale

18h00 VIT 1-3 S04  

 

 

Samedi 1er septembre

         BO5      

Demi-finale

17h00 FNC
3-1 MSF  

 

 

Samedi 8 septembre

         BO5      

Petite finale

17h00 VIT 3-1 MSF

 

 

Dimanche 9 septembre

         BO5      

Grande finale

17h00 S04
1-3 FNC

 

 

 la_phase_finale

 

  

 

Source : Leaguepedia

 

les_equipes 

 

 

        Flag Fnatic
          Flag Paul "sOAZ" Boyer Toplane
        Flag Gabriël "Bwipo" Rau  Toplane
        Flag Mads "Broxah" Brock-Pedersen Jungle
        Flag Rasmus "Caps" Winther Midlane
        Flag Martin "Rekkles" Larsson Botlane
        Flag Zdravets "Hylissang" Iliev Galabov Support
             
        Flag Dylan Falco Head Coach

 

 

 

        Flag Misfits
        Flag Barney "Alphari" Morris   Toplane
        Flag Nubar "Maxlore" Sarafian Jungle
        Flag Chres "Sencux" Laursen Midlane
        Flag Steven "Hans Sama" Liv Botlane
        Flag Mihael "Mikyx" Mehle Support
        Flag Patrick "Obsess" Engelmann Sub Jun
        Flag Joran "Special" Scheffer Sub Mid
        Flag Jesse "Jesiz" Le Sub Sup
             
        Flag Hussain "Moose" Moosvi Head Coach

 

 

 

         Flag Team Vitality
        Flag Lucas "Cabochard" Simon-Meslet Toplane
        Flag Mateusz "Kikis" Szkudlarek Jungle
        Flag Daniele "Jiizuke" di Mauro Midlane
        Flag Amadeu "Attila" Carvalho Botlane
        Flag Jakub "Jactroll" Skurzyński

Support

        Flag Damien "Shemek" Soulagnet

Sub Top

        Flag Erberk "Gilius" Demir

Sub Jun

        Flag Min-kook "Dreams" Han

Sub Sup

             
        Flag Jakob "YamatoCannon" Mebdi

Head Coach

  

 

 

        Flag FC Schalke 04
        Flag Kiss "Vizicsacsi" Tamás Toplane
        Flag Maurice "Amazing" Stückenschneider Jungle
        Flag Erlend "Nukeduck" Våtevik Holm Midlane
        Flag Elias "Upset" Lipp  Botlane
        Flag Oskar "VandeR" Bogdan

Support

        Flag Milo "Pride" Wehnes

Sub Jun

             
        Flag Mitch "Boris" Voorspoels

Head Coach

  

 

 

 championshippoints

 

 

 

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

Twitter : Twitter

Partage

ritCh le 13/06/2018 à 14:2713 Jun 2018 à 14h27#1
Si il n'y avait pas eu les franchises l'an prochain on aurait vu beaucoup plus de changements de joueurs à mon avis. G2 aurait recruté une botlane de top niveau, Misfits un bon mid, H2K une équipe visant les worlds, Giants et UoL une équipe pour ne pas éviter la relégation... Au lieu de ça on se retrouve avec un niveau très moyen car toutes les équipes ont de grosses lacunes individuelles à part fnatic.

La seule chose qui pourrait empêcher fnatic de remporter le summer split serait que leur jeu d'équipe soit si mauvais que cette faiblesse deviennent plus importante que les faiblesses individuelles des autres équipes.
ricorico5 le 13/06/2018 à 16:1313 Jun 2018 à 16h13#2
En réponse a #1Pour une fois on va avoir de la stabilité et pas des choix ridicules comme "on vire la moitié des joueurs et on reconstruit". Au contraire le niveau de jeu global va augmenter en Europe. Même s'il vaut mieux attendre la semaine 4/5 avant de se prononcer ^^
De plus cette absence de changement n'est pas dû uniquement au système de franchise étant donné qu'il y a eu très peu de changement de joueur également en NA, en LCK et en LPL. C'est plutôt dû à une évolution du jeu en équipe qui nécessite que les joueurs jouent ensemble pendant un temps assez long je pense !
ritCh le 13/06/2018 à 17:4113 Jun 2018 à 17h41#3
En réponse a #2Les joueurs qui sont mauvais depuis plusieurs saisons ne vont pas subitement devenir bons parce qu'ils ont joués 2 splits ensembles sous le même tag. Le mythe populaire qui voudrait qu'une équipe va se bonifier avec le temps a été démolit un nombre incalculable de fois et au contraire des équipes moyennes ou nulles qui ont step up avec un ou deux changements on en voit tous les ans.
Askic le 13/06/2018 à 19:5913 Jun 2018 à 19h59#4
cediabledeCJP le 13/06/2018 à 20:5313 Jun 2018 à 20h53#5
En réponse a #1Pour moi Hjarnan et Wadid sont pas la raison de la défaite de G2, Perkz à été bien en dessous de son niveau sur la deuxième partie de Split notamment, et c'est surtout les Teamfight Fnatic et le faite que G2 savent pas finir leur game qui a posé problème, Misfits je suis déjà plus d'accord mais Sencux à fait un mauvais Split comme c'est arrivé à d'autre (POE, Febiven, Rekkles) et avant il a été plutôt bon voir vraiment bon donc c'est pas forcément une mauvaise idée de le garder un Split de plus même sI j'aurais aimé qu'il recrute Froggen, enfin H2K à dit depuis le début qu'il mettait pas de tune cette année
thor20 le 13/06/2018 à 22:2913 Jun 2018 à 22h29#6 Edité par thor20 le 14/06/2018 à 02:48
Il y a quand même beaucoup de travail à faire coté EU, certe le bo de FNC perdu contre RNG est loin d'être ridicule malgré le score, je les ai même trouvé bien plus proche que durant le quart de finale des championnats du monde, où ils ont lutté que pendant la seconde game (il gagne la game 3 sur un throw d'uzi qui tank la tour).

Mais le souci, c'est qu'il y a un monde derrière. Désolé mais entre les botlanes EU et la chine/corée, l'écart est énorme. Kobbe/kasing sont bien sympa, mais franchement en corée, je ne vois pas de duolane moins forte, alors qu'en EU ils sont au dessus du niveau moyen. J'attends cependant beaucoup de selfie et de minitroupax sur ce summersplit, également d'upset.

NB : oui my bad, je confond bcp selfie et sheriff :), j'admet mon erreur et la laisse
cediabledeCJP le 14/06/2018 à 00:4314 Jun 2018 à 00h43#7
En réponse a #6Tu veux dire Sheriff? Sinon oui c'est vrai que les AD (et support) chinois et coréens paraissent bien plus fort que les européens ou il y a que Rekkles qui a l'air de pouvoir tenir tête actuellement pour les AD et je vois pas vraiment de supp qui soit au niveau des coréens chinois car Hyli est trop irrégulier et Kasing pas assez Playmaker
Clems-91 le 14/06/2018 à 13:1314 Jun 2018 à 13h13#8
En réponse a #6Assez d'accord avec toi globalement. Les seuls en Europe qui peuvent faire face avec les ADC asiatiques sont Rekkles et Hans Sama ! Les autres vont devoir progresser encore ! Par contre la ou on a pas a rougir des asiatiques c'est au top et surtout au mid !
thor20 le 14/06/2018 à 14:0714 Jun 2018 à 14h07#9
En réponse a #8Je dirais même Hans sama, à part kog maw où il fait 2-3 bonnes parties, il ne fait vraiment pas un bon split
Seijoumizu le 14/06/2018 à 14:4614 Jun 2018 à 14h46#10
FNC ça risque d'être la débandade en début de split vu la méta, rekkles a montré qu'il était pas à l'aise avec des adc sans crit alors avec un darius ou une lulu j'émet des doutes... caps devra porter l'équipe tant que la méta reste la foire (beau travail riot au passage). Dans ce style chaotique je vois bien Vita prendre un avantage en début de split. G2 ça va être chaud car oui ils ont une bonne macro mais maintenant si t'as 2k de retard à 20min tu remontes pas... ça risque d'être un joyeux carnage ces premières semaines x))
thor20 le 15/06/2018 à 14:4615 Jun 2018 à 14h46#11
EN tout cas, la semaine de Splyce s'annonce importante dans la quête des places qualificatives pour les demifinales directement. Vitality et G2, c'est quand même une grosse semaine.
thor20 le 15/06/2018 à 22:2515 Jun 2018 à 22h25#12
Et bien, FNC pousse peut être le troll un peu trop loin, alors oui on a vu du lulu-fiddlestick en botlane, mais bon, même si en niveau pur, il y a un monde d'écart entre FNC et MSF, je sais pas si essayer ce genre de compo on stage est vraiment pertinent, on est encore assez loin des worlds, ne serait-il pas mieux de travailler autre chose en début de saison ?
Emtei le 15/06/2018 à 22:3615 Jun 2018 à 22h36#13
FNC fidèle à eux même en début de split: tente des compos chelous etc. Ils vont commencer à rouler sur les autres à partir de la semaine 3 je dirais
Dqnaz le 15/06/2018 à 23:2215 Jun 2018 à 23h22#14
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
thor20 le 15/06/2018 à 23:2915 Jun 2018 à 23h29#15
En réponse a #14je reconnais que le rakan mid aurait peut etre été plus pertinent quite à avoir cette compo et la kaisa adc.
amroth64 le 16/06/2018 à 01:4416 Jun 2018 à 01h44#16
En réponse a #14Peut être qu'ils cherchent leur méta à eux et qu'ils essaient pas de reproduire sans réfléchir ce que fait la Corée ? Et peut être qu'ils font des tests ?

C'est pas parceque les teams coreennes ont interprété le patch d'une certaine facon que c'est forcement la méta.
Après je défends pas ce que fnatic a sorti ce soir c'était a priori de la daube.
JerichoD83 le 17/06/2018 à 14:1517 Jun 2018 à 14h15#17
En réponse a #16Bah c'est surtout que à force de vouloir "suivre ce que font les coréens" bah on fera jamais rien. C'est bien pour battre les autres, mais on battra jamais les coréens a leur propre jeu.
Fnatic n'a plus l'Europe en tête mais les worlds, alors ils essaient leurs propres strats.
Anguibok le 22/06/2018 à 21:2122 Jun 2018 à 21h21#18
Mais elle est géniale la méta, j'ai pas pu voir dans de bonnes conditions les games de la semaine dernière, mais la je vois qu'il y'a une énorme diversité stratégique, diversité de pick, des fight early assez sanglant, des games un peu serrée, ou des gros stomps très rapide on on as pas a mater 25 mintutes on on sais a l'avance qui a gagné.
La seule chose qui manque c'est les ADcrit.
ZeickN le 23/06/2018 à 15:0623 Jun 2018 à 15h06#19
J'espère que MSF va se qualifier pour les world.
Meme si ils ont 0 point et que FNC va surement y aller.

Ensuite entre G2 VITA et SPLYCE, sans compter les autres derrière, la course va être tendue cette année
Dishwasher le 23/06/2018 à 23:2623 Jun 2018 à 23h26#20
G2 a même gagné 2 fois, impressionnant :p

Vid�os

Kinguin
Suivez nous
- HAUT DE PAGE