Accueil Apple Android
lol

Steeelback : « Je vais surprendre des gens »

Par BuKm0r le 18/04/2018 à 17:08

steeelbackban

Après Dioud, la rédaction *aAa* est allée à la rencontre de Pierre "Steeelback" Medjaldi.

 

Il est le carry AD de la line-up Giants Gaming et ancien membre des formations Fnatic, Unicorns Of Love, Team ROCCAT et Team Vitality. Ce jeune compétiteur français âgé seulement de 21 ans a commencé sa carrière de joueur professionnel en août 2014 en rejoignant GSI Gaming. Quatre ans plus tard, il évolue au plus haut niveau de la ligue européenne et affronte quelques uns des meilleurs ADC du circuit. Nous sommes revenus avec lui sur son recrutement au sein de Giants Gaming, son niveau de jeu tout au long du Spring Split et sur l'ambiance au sein de l'équipe. 

 

*aAa* : Bonjour Steeelback, tout d'abord merci d'avoir accepté de répondre à cette interview. Revenons pour commencer sur l'année dernière. Tu as rejoint Vitality qui annonçait un gros projet autour de toi, mais le mercato n'a pas l'air de s'être déroulé comme prévu, peux-tu revenir sur le début de ce projet ?
Steeelback : Quand j'ai rejoint Vitality, on n’avait pas encore tous nos joueurs, donc on cherchait des joueurs pour me compléter et compléter Cabo. Je me rappelle qu'on s'était mis d'accord sur Hachani parce qu'il venait de gagner la LCK (plus précisément, il terminait deuxième avec KT Rolster, ndlr). Il était vraiment haut en soloQ, et il avait des bonnes stats donc on s'est dit que ce serait sûrement une bonne addition, mais bon... Le problème c'était qu'il était coréen, et qu'ensuite, il s'est avéré qu'on avait des problèmes de communication et que nous n'avions pas forcément la même manière de jouer au jeu. Les styles de jeu en Corée et en Europe sont très différents, et nous n’arrivions pas trop à se mettre d'accord. On avait aussi un problème avec Nukeduck, parce qu'en scrims, on avait de bons résultats, mais nous n'arrivions pas à le traduire sur scène et on n’arrivait vraiment pas à résoudre ce problème. Et même si on s'améliorait en scrims, on n’arrivait toujours pas à le concrétiser. Je n'ai toujours pas la réponse à cette question aujourd'hui, mais je pense qu'il y a eu plein de problèmes qui se sont accumulés. C'était un peu unlucky, mais bon, on ne pouvait pas y faire grand-chose.

 

Le fait qu'on jouait mal on stage, le fait qu'on avait des problèmes de communication, le fait qu'on était une toute nouvelle équipe et qu'il fallait qu'on se construise... Mais nous n'avons jamais réussi à construire cette confiance parce qu'on n'a jamais eu les résultats pour. Depuis le début, nous n'avons jamais eu cette confiance, et je pense que ça s'est vu sur scène. À la fin, il fallait qu'on change. Et petit à petit, on a fait des changements pour le split suivant, notamment quand Hachani est parti. Mais on n’a toujours pas réussi à décoller, même si ça se passait un peu mieux. On avait des meilleurs résultats avec Vander, mais on n'a jamais vraiment réussi à se mettre en confiance et c'est ça qui nous a vraiment retenus.

On a aussi vu le message de Djoko qui parlait de ses problèmes au sein de l'équipe. Tu es d'accord avec ce qu'il a dit ?
Oui, Djoko a dit beaucoup de choses sur Vitality. Mais après je ne sais pas si je suis d'accord avec ça... Il y a eu beaucoup de problèmes vis-à-vis de lui, parce que c'était un nouveau joueur. Nous avons eu des problèmes avec les junglers au début, parce qu'on ne savait pas qui prendre. C'est vrai qu'il y a eu beaucoup de problèmes au global. Mais vis-à-vis de moi, j'ai eu beaucoup moins de problèmes. Donc ça a du être beaucoup plus dur pour lui d'être dans cette position-là, et je pense que ça a vraiment affecté ses performances.

Pendant l'inter-saison, après un an de bons et loyaux services, tu as décidé de quitter Vitality. Pourquoi as-tu décidé de partir ?
On s'est mis d'accord. C'était une espèce d’accord mutuel, parce qu'il fallait changer. On ne pouvait pas vraiment continuer comme ça. En ce qui me concerne, je ne voulais pas nécessairement rester avec Vitality, et Vitality regardait pour acquérir l'ancienne line-up de Giants. Moi, je voulais quelque chose de nouveau, et Vitality aussi. On s'est donc mis d'accord pour s'arrêter là, et quand j'ai eu l'offre de Giants, qui était en théorie une équipe de bas de tableau, j'ai quand même été vraiment séduit par leur offre, parce qu'il y avait des joueurs en qui j'avais confiance dans l'équipe. Je pense que c'était une très belle opportunité pour moi, et c'est comme ça que j'ai décidé d'aller chez Giants.

 

 

steeelback_1

Crédit : Riot Games.

 

Il y a justement eu des échanges importants de joueurs entre Giants et Vitality pendant l'offseason. Vous avez été impliqué dans un gros transfert collectif, ou est-ce que chaque cas a été géré individuellement ?
Non, chaque cas a été géré individuellement. On a vraiment regardé ce que chaque joueur pourrait apporter à l'équipe et si les joueurs pouvaient bien s'entendre. Maintenant, les équipes commencent à comprendre qu'il faut vraiment des joueurs qui s'entendent bien, et tu ne peux pas non plus mettre des joueurs ensemble n'importe comment et faire un espèce de mix, parce que tu ne sais jamais comment ça va terminer. Il faut vraiment qu'il y ait une bonne entente au sein de l'équipe pour que l'équipe marche. Les structures commencent vraiment à le comprendre, donc elles construisent des équipes en fonction de si tu as déjà joué avec tel joueur ou pas, ou si tu as une bonne entente avec untel ou untel. C'est pour ça qu'avec Giants, on a constitué cette line up comme ça. J'ai déjà joué avec Betsy chez ROCCAT et on était vraiment très proches. Pareil pour Djoko chez Vitality. Il n'y avait que Ruin et Targamas qui étaient en quelques sortes des "paris", mais ça s'est plutôt bien passé.

Tu connaissais déjà des membres de la structure Giants avant de les rejoindre ?
Je les avais vus pendant les matchs de qualification mais je ne les connaissais pas personnellement. Je connaissais un peu Gilius d'avant, on avait un peu parlé ensemble, mais sinon le reste, je ne connaissais pas du tout.

Vous avez réalisé un bon début de saison, et après la catastrophe, avec un bilan de 2-11 et une neuvième place. Qu'est-ce qui s'est passé ?
On y a réfléchi, pour essayer de corriger les problèmes pour le prochain split, et je pense que notre plus gros problème, c'est qu’on n’a pas su s'améliorer. Je pense qu'on était forts en début de saison parce qu'il n'y avait pas d'attentes nous concernant et on voulait tout donner. On s'était bien entraînés avant que le split commence. Tout le monde spammait les soloQ et se donnait à fond, donc ça rendait vraiment les games beaucoup plus faciles. Et ensuite, quand on a commencé à être vraiment hauts, je dirais qu'on a commencé à régresser. Je pense que c'est un peu la faute de tout le monde, et je pense qu'on a pris la chose moins au sérieux, parce qu'on l'a jouée trop confortablement avec nos résultats. Comme on était déjà très haut, on s'est peut-être dit que c'était déjà gagné. Du coup on ne s'est pas donnés autant qu'au début du split, et je pense que ça a été notre plus grosse erreur. Mais je suis vraiment confiant pour le prochain split parce qu'on a vraiment pu montrer qu'on pouvait être une bonne équipe, et qu'il fallait juste qu'on travaille tous ensemble au même rythme sans se laisser aller. C'est vrai que je suis quand même plus heureux d'être ici, parce qu'avant avec Vitality, je n’avais pas cet espoir. Nous n'avions jamais montré ce côté dans lequel on pouvait gagner beaucoup de parties sur scène, alors qu'on l'a montré avec Giants. Donc je suis confiant sur le fait qu'on puisse le refaire au prochain split, et que ça va bien se passer.

Cette année, tu as connu des performances individuelles assez irrégulières, alors qu'on sait que tu as été souvent été capable de porter ton équipe en solo. Est-ce un manque de confiance ou est-ce que c'est la meta qui ne permet plus de genre d'exploits ?
Je pense que chez Vitality, j'ai réalisé de moins bonnes performances, parce que j'ai petit à petit perdu confiance dans l'équipe. J'étais tout simplement malheureux, et quand un joueur n’est pas content, il a forcément moins de motivation et je pense que ça s'est ressenti. Je pense que j'ai vraiment eu du mal à perform, parce que beaucoup de choses se sont passées. C'était bien sûr aussi de ma faute. Tout s'est un peu superposé, et j'avais du mal à me sentir en confiance dans cette équipe. Et enfin chez Giants, je trouve que je peux vraiment rebriller, et je vais vraiment tout faire pour arriver au niveau auquel j'étais quand je me sentais vraiment à l'aise. Pendant cette offseason, j'essaye vraiment de retrouver ce niveau que j'avais parce que je sens qu'avec Giants, ça peut vraiment le faire. Je pense que je vais arriver au prochain slit et que je vais surprendre des gens.

Quels changements allez-vous mettre en place d'ici le summer split pour redresser la barre ? Des changements d'attitude ou des changements de joueurs à prévoir ?
On ne sait pas encore ce qui va exactement se passer. On est tous en discussion pour savoir ce qu'on doit améliorer. On n’a pas encore exactement fixé les objectifs mais je pense que oui, il va falloir corriger les attitudes des joueurs. On a récemment gagné un gros sponsor avec Vodafone, et on aura la possibilité d'avoir un psychologue sportif ainsi que plus de gens pour nous aider, parce que je pense que c'est ce qui nous manque. Quand on voit les grosses équipes qui ont 3 ou 4 staffs derrière eux toute la journée, je trouve que ça donne un véritable avantage, et c'est vraiment ce qui nous a manqué pour ce split. C'est juste d'être contrôlé et avoir de l'aide extérieure, et si on l'a pour le prochain split, je pense que ça va très bien se passer.

Concernant vos performances In Game, est-ce qu'elles peuvent être liées à la meta selon toi ? Qu'est-ce que tu penses de la meta en général ce moment ? Et de la situation des ADC en particulier ? Ocelote a récemment affirmé qu'il trouvait que les ADC étaient actuellement trop forts en fin de partie. Qu'est-ce que tu en penses ?
Oui, je pense que les ADC sont vraiment dans une bonne période en ce moment. Bien sûr en late game, c'est vraiment le main carry. Tu peux vraiment carry parce que tu fais énormément de dégâts, mais à la fois, tu as moins de pouvoir que les autres rôles en early-mid la plupart du temps. Je trouve que c'est assez équilibré pour l'instant. Mais après, c'est sûr qu'en late game, en tant qu'ADC tu peux carry énormément. En early, tu as les junglers qui peuvent gank, qui peuvent donner l'avantage, donc je pense que pour moi, le jeu en ce moment est vraiment dans une bonne phase. C'est beaucoup mieux qu'avant, et je suis plutôt content de la balance de Riot Games.

 

39753730342_8e9542d916_z

Crédit : Riot Games.

 

Targamas et Djoko sont tous les deux francophones. Vous communiquez toujours en anglais dans l'équipe ou vous communiquez parfois en français ?
Évidemment, quand nous sommes tous ensembles, on parle toujours en anglais. Dès qu'il y a quelqu'un d'autre dans la salle, on essaie vraiment de toujours se forcer à parler en anglais pour ne pas créer cette espèce de bulle dans laquelle on ne parle que français et où les autres ne comprennent pas. En game on parle bien sûr tout le temps anglais. Quand je duo avec Targamas ou avec Djoko en soloQ, je parle français, mais à part ça, on parle vraiment tout le temps anglais.

Y a-t-il un genre de solidarité entre joueurs francophones en LCS ou pas nécessairement ?
Non, pas nécessairement. Bien sûr, je sais qui est français et tout ça, mais en fait, on ne voit pas trop les joueurs des autres équipes. On est vraiment tout le temps dans notre gaming house à jouer, et on est tout le temps entre teammates. Par exemple on a vu Cabochard une fois pendant le split, et on est allés boire un coup ensemble, mais c'est vrai que quand tu es aux LCS, tu n’as vraiment pas trop le temps de bouger à droite à gauche. Tu n'as qu'un seul jour off par semaine, et c'est après les LCS. Tu as une soirée dans laquelle tu peux faire ce que tu veux. Des fois tu as envie de jouer, des fois tu n'as pas envie de sortir, et puis pour se retrouver c'est parfois compliqué. Donc d'après mon expérience, c'est quand même dur de continuer la relation avec quelqu'un quand tu n'es pas dans la même équipe.

C'est maintenant l'offseason, avec le MSI qui se déroulera en France. Quel va être le programme pour l'intersaison jusqu'au summer split ? Tu vas repasser en France ?
En ce qui me concerne, je me suis fait un programme personnel pour l'offseason dans lequel, tous les jours, je me fixe un objectif en soloQ. J'essaye de m'améliorer. J'ai réussi à aller jusqu'à 1000 LP en soloQ, et à atteindre le top 10. J'ai réussi à vraiment monter assez haut. Pour cette intersaison, j'essaie vraiment d'améliorer mon niveau en soloQ. En ce qui concerne le MSI, je vais essayer d'y être, mais ce n'est pas sûr. Mais je vais vraiment essayer d'y aller parce que c'est en France.

Et à l'heure actuelle tu es déjà en France ou tu es à la Gaming House ?
Non, là actuellement, je suis en Gaming House à Berlin. J'ai décidé de rester dans la Gaming House, parce que je suis dans un meilleur environnement pour tryhard et pour jouer, et j'ai vraiment envie de m'améliorer pendant les deux mois qui me sont donnés. Donc j'ai décidé de rester dans la gaming house avec Djoko aussi. On se fixe vraiment des objectifs tous les jours, on va à la salle de sport, et voilà. On essaye vraiment de s'améliorer pour le prochain split, pour qu'on puisse aller en playoffs, parce qu'on sent qu'on peut vraiment le faire.

Tu es pro depuis plus de trois ans maintenant. As-tu une idée de ce que tu feras après ? Je t'avais déjà entendu dire en interview que tu te verrais bien coacher un jour. C'est toujours d'actualité ?
Oui eh bien, je t'avoue que j'y pense de temps en temps... De toute façon, moi l'esport ça me passionne, donc être dedans, c'est vraiment quelque chose que j'ai envie de faire après ma carrière. Après, c'est vrai que coach, ça me plairait bien, parce que je pense que j'ai de bonnes aptitudes pour peut-être mener une team. J'ai beaucoup d'expérience et j'aimerais bien faire ça. Ensuite, tout ce qui est caster, ou les métiers un peu parallèles, ça me plait bien aussi. Donc je n'y ai pas encore trop réfléchi, mais c'est vrai que je tends toujours vers coach après la fin de ma carrière.

Un petit mot pour tes fans français ?
Merci à tous les fans qui nous soutiennent pendant les LCS. Franchement, ça fait chaud au cœur de voir vos messages sur Facebook et tout ça, même quand on a des semaines pas faciles, avec des weeks 0-2. Mais que vous soyiez là pour nous remonter le moral, ça fait vraiment du bien. Donc continuez, même si vous ne pensez pas que vos petits messages servent beaucoup, et bien, ça fait quand même beaucoup de choses. Donc continuez comme ça et on va essayer de ne pas vous décevoir pour le prochain split.

38886343305_84913d90f8_z

Crédit : Riot Games.

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Victor

Nom : L.

Ville : Angers

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Yell le 18/04/2018 à 17:2418 Apr 2018 à 17h24#1
j'ai mal à mon français...
Dishwasher le 18/04/2018 à 17:2718 Apr 2018 à 17h27#2
"Il y a eu beaucoup de problèmes vis-à-vis de lui, parce que c'était un nouveau joueur, et qu'il y a eu des problèmes au début avec les junglers, parce qu'on ne savait pas qui prendre, et c'est vrai qu'il y a eu beaucoup de problèmes."

Mais oui c'est clair
ritCh le 18/04/2018 à 17:3418 Apr 2018 à 17h34#3
Plutôt intéressant mais, c'est de loin, l'interview, la plus désagréable, que j'ai eu à lire, les phrases a rallonge, jonchées de virgules, qui n'ont aucun sens m'ont fait vomir, plusieurs fois.
BuKm0r le 18/04/2018 à 18:0218 Apr 2018 à 18h02#4
C'est noté et corrigé, en espérant que ça soit plus agréable à lire !
ricorico5 le 18/04/2018 à 18:3118 Apr 2018 à 18h31#5
Merci pour l'interview qui est très intéressante et qui montre que l'ami Steelback a vraiment gagné en maturité !
Cless le 18/04/2018 à 19:3818 Apr 2018 à 19h38#6 Edité par Cless le 18/04/2018 à 20:22
Mea culpa j'ai manqué 3 lignes :/
BuKm0r le 18/04/2018 à 19:5118 Apr 2018 à 19h51#7
En réponse a #6T'as pas du bien lire, puisqu'il dit qu'il connaissait Betsy et Djoko juste avant.
Askic le 18/04/2018 à 20:3918 Apr 2018 à 20h39#8
En réponse a #4J'ai pas vu comment c'était avant, mais c'est parfaitement lisible maintenant, merci !
Suivez nous
- HAUT DE PAGE