Accueil Apple Android
r6

NiP débarque en Rainbow Six Pro League

Par Thomy le 11/06/2018 à 21:01

nipcover

Ninjas in Pyjamas tente l'aventure brésilienne.

 

Après plusieurs semaines voire mois de teasing, phénomène accentué ces derniers jours sur les réseaux sociaux, Ninjas in Pyjamas officialise enfin son escouade Rainbow Six Siege. En effet, quelques temps après que Fnatic a annoncé le recrutement des anciens Mindfreak, le moment est venu pour la célèbre écurie suédoise de faire son entrée en Rainbow Six Pro League.

 

À l'instar de la grande majorité de ses concurrentes, Ninjas in Pyjamas est allée chercher ses soldats en Amérique Latine, la scène brésilienne étant la plus attractive pour les écuries majeures à tous points de vue, que ce soit du côté des performances comme de l'engouement, la communauté brésilienne étant connue pour sa ferveur démentielle. Les hommes de Julio quittent avec effet immédiat l'écurie Black Dragons et intègrent dès lors les rangs de Ninjas in Pyjamas.

 

Arrivés sur la dernière marche du podium de la première saison de Pro League en Amérique Latine, les Brésiliens ont été privés de Playoffs après s'être hissés dans le carré final du Six Invitational. Recrutant l'actuelle deuxième équipe du Brasileirao et presque à égalité pour la première place du classement avec FaZe Clan, NiP capitalise et s'offre l'une des équipes les plus côtées au Brésil ainsi qu'une confortable place en Rainbow Six Pro League pour la saison à venir.

 

 

Par conséquent, Gustavo "Psycho" Rigal, Joao "Kamikaze" Gomes, Pedro "PZD" Dutra, Julio "Julio" Giacomelli et Wagner "Wag" Alfaro représenteront désormais l'organisation au ninja en Rainbow Six Pro League, la première saison du championnat dans une nouvelle ère prenant ses marques la semaine prochaine. Les playoffs du Brasileirao seront par ailleurs un rendez-vous important pour les Nynjas qui tenteront de renouer avec le succès. À l'instar de toutes les équipes mondiales, NiP aura pour objectif, dans les prochains mois, de se qualifier pour le Six Major Paris et pour les finales de la Pro League S8, qui se dérouleront à domicile à Rio de Janeiro.

 

C'est donc là une nouvelle écurie légendaire qui fait son arrivée sur Rainbow Six Siege, encore une fois en terre brésilienne, quelques jours après qu'Immortals a annoncé le recrutement des anciens BRK. Le grand boum du FPS esportif d'Ubisoft, les promesses du studio pour le Year 3 et le format novateur de la Rainbow Six Pro League d'été attirent de plus en plus d'organisations majeures et tendent à le faire basculer dans une nouvelle ère de son histoire, qui ne fait que commencer.

 

La composition de l'escouade sous ses nouvelles couleurs :

 

 

         Flag Ninjas in Pyjamas

NiP

        Flag  Gustavo "Psycho" Rigal
        Flag  Joao "Kamikaze" Gomes
        Flag  Pedro "PZD" Dutra
        Flag  Julio "Julio" Giacomelli
        Flag  Wagner "Wag" Alfaro

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Thomas

Nom :

Ville : Elancourt

Twitter : Twitter

Partage

Makiboru le 11/06/2018 à 21:3611 Jun 2018 à 21h36#1
décidément les écuries européennes aiment bien les brésiliens ! ça n’empêche que c'est une bonne nouvelle pour le futur de R6S avec ses 2/5 de cheaters (cc LDLC) !
MOOD le 11/06/2018 à 21:3911 Jun 2018 à 21h39#2
En réponse a #1C'est quoi l'histoire des cheaters ?

Sinon pourquoi les structures investissent autant au brésil (pour R6S) ?
MOOD le 11/06/2018 à 21:4011 Jun 2018 à 21h40#3
En tout cas c'est sympa de voir ce tag sur Raimbow 6 :)
VinceVibe le 11/06/2018 à 21:5911 Jun 2018 à 21h59#4
En réponse a #2Les équipes brésiliennes coûtent moins cher que les équipes européennes.

Mais c'est clair que c'est super de voir des structures historique débarquer sur Rainbow 6.
Makiboru le 12/06/2018 à 01:2712 Jun 2018 à 01h27#5
En réponse a #2durant un live d'LDLC ajd pour l'E3 et la conf d'Ubi un des mecs à sorti que 2/5 des joueurs pro cheataient
Reyzor le 12/06/2018 à 05:4712 Jun 2018 à 05h47#6
En réponse a #2Je pense que la scene EU est deja bien installée aussi. Les bonnes equipes sont deja dans de grosses structures, donc difficile pour celles qui n’y sont pas deja de trouver une lineup qui tienne la route, et donc de perf.
Alors qu’au Bresil tout restait a faire, du moins jusqu’a maintenant, où de grosses lineup au potentiel mondial n’attendaient que ca.
MOOD le 12/06/2018 à 19:5012 Jun 2018 à 19h50#7
#5: merci je savait pas pour les cheaters ;(

#6: D'accord merci de l'info !Mais les Buy out sont élevés ? Et du coup aprés le brésil ,il y aurait possiblement de nouvelle scènes dans le top (Asie,Océanie, Am Latine ,etc...) ?
WakaTP le 15/06/2018 à 23:0015 Jun 2018 à 23h00#8
En réponse a #7Fnatic a déjà prit une équipe australienne. Mais la scène APAC (Asie du sud est, Japon Corée plus Australie) participe au circuit pro depuis à peine 1an. Le Brésil est arrivé avec 1 an de retard sur la NA/EU. L’attrait du Brésil est logique puisque les équipes du top brésiliens sont très très régulières et performant super bien malgré leur retard (team Liquid (brésiliens) a récemment gagné la PL, e championnat du monde). Et puis le jeu cartonne la bas, les fan bases sont dingues et les joueurs starifiés ;) en plus ça doit être moins chère. Ce qui surprend c’est que l’Europe est boudée par les grosses organiserions. A part Vitality, on a aucune org T1. alors que sur les 10 plus grosses comptes depuis le lancement de R6, 7 ont été remportées par des équipes Européennes... les européens sont sans doute plus chiant au niveau des salaires etc. Par exemple en Europe sur 8 équipes en Pro league, 2 sont actuellement sans structure et galerent à trouver. Sinon oui l’Asie est sans doute un marché d’avenir, les équipes Apac performent super bien malgré le peu de temps.
MOOD le 16/06/2018 à 13:5716 Jun 2018 à 13h57#9
En réponse a #8Ok merci de l'info ,par contre il y a quelque mois (article du projetARES R6S) j'avait cru comprendre que seul PENTA touché un salaire convenable (assez pour en vivre) ,ça a changé de ce coté ?
Suivez nous
- HAUT DE PAGE