Accueil Apple Android
lol

La Bannière de commandement

Par tipsalewo le 05/03/2018 à 11:10

leagueoflegends_1

Nous accusons aujourd'hui la Bannière de commandement, qui se propage à grande vitesse dans l'ensemble des parties compétitives. Elle offre une stratégie simple à exécuter qui ne comporte que peu de counterplays. Surtout, elle est achetée par de nombreux champions qui jouent à différents postes. Nous accusons donc cet objet d'être trop puissant et encourageons Riot à l'équilibrer prochainement. Accusée, levez-vous !

 

 

Rappel des faits

 

En Europe est arrivé cette semaine le patch 8.4, qui a vu une stratégie bien particulière se répandre rapidement. Cette dernière use et abuse de la Bannière de commandement, qui, couplée avec le buff Nashor, permet de push tel un bulldozer et d'augmenter grandement ses chances de victoire. Cette metagame Bannière de commandement est stratégiquement intéressante, mais notre rédaction trouve que cette évolution a de quoi être contestable. 

 

En premier lieu, une stratégie est intéressante selon nous lorsqu'elle offre des possibilités nouvelles ou trouve son efficacité dans des situations ou compositions spécifiques. Or, comme la Bannière de commandement est achetée de manière systématique et massive, elle relève plus du choix contraint que du choix stratégique. Nous considérons que la beauté de League of Legends se trouve dans sa diversité.

 

De plus, il faut pointer du doigt le manque de counterplay efficace à cette stratégie. Si l'on peut espérer que quelqu'un trouve une parade, nous espérons également que Riot équilibrera et limitera la puissance des sbires de siège, doublement boostés par la bannière et la Main du Baron.

 

Pour ces raisons, nous accusons la Bannière de commandement d'être un objet dangereux pour le jeu, sa diversité et la santé mentale de ses joueurs. Et nous demandons à Riot de l'équilibrer dans les plus brefs délais !

 

 

Banner of Command La Bannière de commandement

 

Profil de l'accusée

 

La Bannière de commandement est un objet de troisième niveau qu'on obtient en fusionnant l'Égide de la légion et le Manteau de Corbin. Elle coûte au total 2200 PO et offre des statistiques plutôt moyennes : 60 en armure, 30 en résistance magique, 10 en CDR et 125% de régénration des PV. 

 

Elle tire son originalité et sa puissance de sa propriété active unique, Promotion, qui augmente la taille d'un sbire, et, surtout, l'immunise contre les dégâts magiques. La propriété passive unique, Coureur, offre quant à elle un bonus en vitesse de déplacement à proximité des tourelles (détruites ou non) et des portails du néant. Cependant, cette dernière est au final peu connue et ne constitue pas vraiment le point fort de l'objet. 

 

 

Casier judiciaire de l'accusée  

 

La Banière de commandement est un objet très ancien qui était déjà là en saison 1, et si sa recette, son coût et ses statistiques étaient différents, elle disposait cependant déjà de la Promotion. Cet item n'a cependant pas connu une grande popularité au fil des saisons. En raison de ses statistiques moyennes, rares ont été les fois où, à niveau compétitif, elle fut achetée. En soloQ, l'acheter a d'ailleurs plus souvent été assimilé à du troll qu'à un choix stratégique, même si un certain Heimerdinger pouvait décider non pas de renforcer un sbire, mais sa propre tourelle. 

 

Cependant, dans certaines metagames mais surtout dans certaines compositions ayant une stratégie particulière, la Bannière de commandement a pu faire des apparitions épisodiques. Par le passé, on a déjà pu voir le combo  Banner of Command Bannière de commandementPortail de Zz'Rot Obj.png Portail de Zz'rot, deux objets sui synergisent bien pour la propriété passive Coureur mais qui permettent surtout de garder, à distance, une lane continuellement push.

 

 

Mobile du crime

 

Comment expliquer la puissance de cet objet aux statistiques moyennes ? Promouvoir un sbire permet d'avoir une lane qui push de manière très efficace sur une certaine durée. D'une part parce que le sbire promu gagne un bonus conséquent : généralement utilisé sur un sbire cannon, ce dernier gagne 600 points de vie, ainsi que 100 en attaque, armure et résistance magique. Promouvoir un sbire mêlée ou mage lui donne des statistiques légèrement différentes mais est moins rentable en terme de stratégie.

 

Parce qu'au-delà des statistiques, le sbire promu est protégé des dégâts magiques. Les mages auront donc les plus grandes difficultés à depush de manière efficace, mêmes les ceux qui possèdent le plus de waveclear (Ziggs, Xerath...). Imaginez que le toplaner, celui qui est traditionnellement dévolu pour depush les vagues  de sbires, joue un Maokaï ou un Rumble : on ne peut que lui souhaiter bon courage.

 

 

Circonstances atténuantes 

 

Blue Siege MinionSquare Correction du bug  

La compétition européenne se déroule cette semaine sur le patch 8.4. Ce dernier n'améliore pas directement la Bannière de commandement mais corrige néanmoins un bug : les sbires de siège infligent les dégâts qu'ils devraient infliger aux tourelles lorsqu'ils sont renforcés par des bonus, que cela soit par le buff Baron ou la Bannière. Auparavant, les dégâts bonus ne s'appliquaient pas bien aux sbires de sièges. La correction de ce bug offre donc une raison supplémentaire d'acheter cet objet si particulier.

 

Pour les amateurs de LCK ou de LPL, ce détail explique en partie pourquoi Coréens et Chinois sont pour l'instant moins friands de la Bannière : ils jouent respectivement sur les patchs 8.3 et 8.2 ! Pour une fois, on peut donc dire que ce sont bien les Européens qui sont en avance en theorycraft.

 

 

Hand of Baron buff Main du Baron  

Le patch 8.4, comme l'a regretté Kasing en interview, a également apporté un up important sur les bonus offerts par le Dragon Ancestral et le Baron Nashor. Ce dernier, en plus de meilleures statistiques données aux champions, offre aussi des bonus aux sbires.

 

Pour les sbires de siège, les bonus spécifiques sont les suivants : +50 en AD, +600 en portée (additionnée aux 300 de portée de base), dégâts doublés face aux tourelles (dégâts qui s'appliquent réellement depuis la correction du bug), dégâts en zone, augmentation de la taille. En contrepartie, la vitesse d'attaque est diminuée de moitié.

 

Tous les sbires bénéficient en plus d'un bonus en vitesse de déplacement et d'une réduction des dégâts (hors super-sbires) lorsqu'un champion avec la Main du Baron est à proximité.

 

Avec ce gain en portée, le sbire de siège est hors d'atteinte des tours ennemies, qui n'ont que 775 de portée. Couplé avec la banièrre de commandement, il dispose alors d'un bonus de 150 en AD et de dégâts doublés faces aux tours. Riot Jatt a donc évalué qu'un sbire de siège doublement renforcé infligeait 500 points de dégâts aux tours toutes les 2 secondes et qu'en 16 secondes, il pouvait faire tomber la structure à lui tout seul. 

 

 

Reconstitution des faits

 

On peut décider d'augmenter sa propre pression de splitpush en se faisant accompagner d'un sbire promu. Mais généralement, on va plutôt promouvoir un sbire de siège sur une sidelane et se diriger vers un autre endroit de la carte en laissant faire son travail au sbire renforcé. Vous êtes alors libre de pusher une autre lane ou de grouper avec votre équipe dans une phase de siège ou de teamfight. L'important, c'est de tenir les adversaires occupés et de faire confiance à votre sbire.

 

On notera également qu'il n'y a pas de signal sonore, visuel ou d'autre nature au moment où vous activez votre Bannière (contrairement à une Téléportation ou à l'activation du Héraut de la faille). Si la stratégie est désormais bien connue, plus l'équipe adverse est lente a réagir, plus vous aurez un avantage stratégique.

 

L'autre nouveauté de cette stratégie, c'est de voir des équipes acheter plusieurs Bannières de commandement et abuser de l'objet. Mention spéciale aux Unicorns Of Love qui ont été jusqu'à en acheter trois simultanément (toplaner, jungler, support) pour se garantir des phases de push oppressives.

 

Même Rekkles s'y met...

 

Toujours pas convaincu ? Rekkles, dans sa longue partie contre Misfits, n'a pas hésité, alors full stuff, à revendre ses bottes de manière temporaire afin d'acheter un Portail de Zz'rot et une Bannière de commandement et de les activer pour ensuite les revendre et revenir sur un objet classique.

 

Un minion en carré VIP

 

Les équipes jouent vraiment autour du sbire de siège. Xerxe, le jungle des Splyce, n'a pas hésité à le rendre inatteignable à l'aide de la  Main verte d'Ivern.

 

 

Coupables présumés et suspects

 

Toutes les équipes européenes sont coupables. Si l'on regarde les builds finaux (sans compter les Bannières qui ont été revendues après utilisation), cette semaine en Europe, on compte 34 Bannières de commandement sur l'ensemble des parties. C'est donc plus de 3 Bannières en moyenne par match et on notera que chaque équipe en achète au moins une. Par respect de la procédure, nous garderons l'identité des joueurs anonymes et nous nous contenterons d'un portrait robot.

 

        ZileanPortrait TrundlePortrait SejuaniPortrait MaokaiPortrait ThreshPortrait

 

En Europe, qu'ils soient toplaner, jungler ou support, Ornn, Karma, Tahm Kench, Sion, Cho'Gath, Shen, Sivir, Rakan, Zilean, Trundle, Sejuani, Maokai et Thresh ont été pris sur le fait. La liste risque de s'allonger prochainement, faites donc attention à vous !

 

Selon nos sources américaines, en NA Academy et en LCS NA, d'autres suspects ont également été identifiés : Nunu, Alistar, Braum, Galio, Bard, Morgana, Skarner, Taric et Leona. Même si, en termes de statistiques, le phénomène en Europe est d'une ampleur plus importante.

 

 Une stratégie frustrante ?

 

La stratégie basée sur la Bannière des commandement s'est vite propagée dans l'univers compétitif. Cependant, les premières voix se sont déjà élevées contre cette stratégie. Le support de la Team ROCCAT, Norskeren, a d'ailleurs déjà exprimé en interview son souhait de voir équilibré le bonus offert aux sbires de siège. On peut également voir dans cet extrait un appel de détresse d'Alphari, qui, pour sensibilier l'opinion publique, décide, depuis sa fontaine et dans sa mort, d'acheter DEUX Bannières de commandement. Ne restez pas insensibles, la Bannière est un fléau qui nous touche tous ! 

 

Il y a en effet très peu de manières de contrer cette stratégie, si ce n'est de faire une course à la Bannière et d'en acheter plus que ses adversaires. On pourra également noter que les champions qui sont dominants actuellement n'ont pas les meilleures armes pour lutter face aux Bannières de commandement, qui protègent le sbire promu des dégâts magiques. Il n'y a en effet que peu de champions AD en midlane, avec des assassins qui sont toujours portés disparus. Il y a bien quelques Corki, mais avec son passif Corki MunitionsHextech Munitions Hextech, il inflige 80% de dégâts magiques. 

 

De plus, cette semaine, les toplaners ont majoritairement été des tanks, qui ne sont pas les champions les plus efficaces pour contrer la Bannière de commandement et pour le depush de sbires renforcés, ce qui est d'autant plus vrai quand ces tanks sont des mages (Maokai, Cho'Gath...). Sur dix parties, on a retrouvé en Europe cette semaine 90% de tanks en toplane. Trundle et Kled, deux profils plus combattants, sont les seuls qui avaient moins de peine à gérer le push continu. 

 

 Le counter play ?

 

La Bannière de commandement a fait des ravages pendant l'intégralité des parties. Mention spéciale cependant à FNC Hillysang, qui n'a pas hésité à garder des Minion Dematerializer item Dématérialiseurs de sbires pour la fin de la partie et tuer rapidement les sbires renforcés. Mais cet objet est en quantité limitée (6) et ne peut être efficace en late puisqu'il faut libérer le slot d'objet pour acheter de l'équipement.

 

Sinon, on peut également supposer que choisir des toplaners capables de depush plus facilement et qui infligent de lourds dégats AD serait une solution pour contrer cette stratégie. On pense notamment à des Jayce, des Fiora ou des Gangplank... ce dernier, après son nerf sur le patch 8.4 (coût en mana du Pourparler et nerf des barils de poudre), a totalement disparu cette semaine. Il n'a jamais été joué et a été banni seulement deux fois. Ces champions présentent également un fâcheux désavantage : les statistiques offertes par la Bannière de commandement sont vraiment inutiles pour leur profil.

 

De plus, la Bannière de commandement trouve toute sa force lorsqu'elle est associée au buff Nashor. Ce dernier réduit les dégâts subis par les sbires (hors super-sbires) de 75% lorsqu'ils subissent des dégâts en AoE... ce qui rend Jayce et Gangplank bien moins efficaces.

 

On observera également que Caitlyn a été prise 7 parties sur 10 cette semaine (et bannie une fois). Cette priorité s'explique en partie par ses bonnes capacités de depush et sa longue portée, qui lui permet de prendre un peu moins de risques en attaquant le sbire de siège. Sivir apparaît aussi comme une bonne solution à l'aide de son kit de sorts, même si elle n'a été jouée qu'une seule fois. En revanche, des champions comme Varus, du fait de ses dégâts magiques, ou Ezreal, qui n'a que peu de depush, sont plutôt mis en difficulté par cette stratégie.

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Léo

Nom : Lecherbonnier

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Maccounet le 05/03/2018 à 13:2805 Mar 2018 à 13h28#1
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
SoulHokib le 05/03/2018 à 13:4105 Mar 2018 à 13h41#2
En réponse a #1Ce qui rend op la Banner, c'est pas l'item en lui même mais le bonus octroyé par le Nashor sur la range des sbires canons. Le mec en face de toi à juste mal joué sa lane.
gloupi le 05/03/2018 à 14:1605 Mar 2018 à 14h16#3
Ohh très joli article ! Merci !
bangarang le 05/03/2018 à 15:2105 Mar 2018 à 15h21#4 Edité par bangarang le 05/03/2018 à 15:26
"Pour une fois, on peut donc dire que ce sont bien les Européens qui sont en avance en theorycraft."
Jouer une semaine en avance ne fait pas d'eux des visionnaires. D'autant que la meta banner était call bien avant la sortie du patch, dès le pbe des joueurs ont vu le potentiel du double buff.
Ensuite je trouve pas que ça soit un problème si grave. Les précédents patchs avec 3 barons pour finir une game c'était largement plus nocif au jeu.
Et bon sans counterplay, ça reste la prise d'un baron qui dicte la victoire et pas l'item en lui même, jusqu'à présent, la banner n'aide pas au baron. Donc le schéma reste le même mais avec une issue plus courte.
On se plaint de ne pas voir assez de snowball, riot a mis un snowball sur les objectifs et tout le monde se plaint. Désespérant....
tipsalewo le 05/03/2018 à 16:0505 Mar 2018 à 16h05#5
En réponse a #4Bonjour :D

- Le "pour une fois" marque un certain ton d'ironie, surtout du fait que les Coréens et les Chinois ne jouent pas encore sur le patch 8.4 comme c'est précisé plus loin dans la phrase. Il n'y a donc rien à prendre ici au sérieux^^ Ceci n'est pas du tout une tribune pour louer la théorycraft européenne ;)
- Concernant la nocivité du jeu, ceci n'est qu'un avis personnel. Mais voir une accumulation de Baron n'est pas en moi un problème, puisque cela prouve bien que certaines teams n'arrivent pas à concrétiser un gros bonus. Et qu'elles doivent progresser pour conclure une game (la capacité à conclure étant pour moi la différence entre une équipe moyenne et une bonne équipe). Cette différence et avec ce double buff (bannière + baron) rend en théorie toutes les équipes capables de conclure plus facilement la partie. Ce qui par équivalence rend la partie skill/stratégie de l'équipe moindre et je trouve cela dommage.
- Concernant le snowball, cela dépend de ce que tu appelles "on". Je peux aussi te dire qu'on se plaint qu'il y a trop de snowball (notamment avec les junglers agressives). Enfin c'est encore une question de point de vue, j'estime encore une fois qu'une bonne équipe n'a pas besoin de ces bonus pour gagner une partie. Une fois devant, les ressources qu'elle a à disposition (sans les buffs nashors/drake) devraient être déjà suffisantes. Bien souvant, les parties s'éternisaient parce que l'équipe devant était incapable de faire un call décisif ou de porter ses balls... Plutôt que de faciliter le jeu, je préférerais forcer les équipes à s'améliorer :D

SInon merci d'avoir lu et de ton retour :D
Illindrilia le 05/03/2018 à 17:2305 Mar 2018 à 17h23#6
En réponse a #5Le problème était que même si tu étais une équipe avec des Balls qui voulait profiter pleinement de l’avantage prit au début de partie , il était quand même extrêmement difficile de push et de finir une partie contre des compositions à base de azir Caitlyn qui n’avait pas grand mal à se débarrasser des sbires buffés. Ce qui expliquait pourquoi on avait des Games aussi longue et avec tant de rebondissements ce qui n’est pas normal pour un jeu ou le snowball est censé compter autant . C’est pour ça que pour moi même si il est loin d’être parfait , le changement reste bon car il permet de mieux concrétiser les kills et teamfights gagnés par une équipe.
bangarang le 05/03/2018 à 18:4805 Mar 2018 à 18h48#7
Oui en théorie ce que tu dis est vrai. Les équipes qui n'arrivent pas à conclure ou prendre un avantage très décisif avec un baron sont souvent des équipes de niveau moyen. Sauf que l'on a vu ce problèmes partout dans le monde y compris chez des top équipes coréennes. Donc oui il y avait un problème, notamment le waveclear qui permettait de défendre trop facilement et donc de scale, voir rendait le push impossible passé un certain stade de la partie.
Même si oui le double buff banner baron est actuellement un peu trop fort, ça reste néamoins un pas en avant. Le but de l'équilibrage est d'offrir les armes à l'équipes qui prend l'avantage de le concrétiser, pas d'offrir une avalanche de counter play à des équipes moyennes qui vont juste prendre l'avantage du scaling.
Et nan ça n'existe pas des plans de jeu où l'on gagne sans buff nashor, c'est la ressource la plus importante de la map et c'est sa prise qui décide de l'issue de la partie. C'est d'autant plus vrai que cette saison, l'écart gold étant bien moins impactant.
Flobout le 05/03/2018 à 19:1205 Mar 2018 à 19h12#8
Moi j'aime bien la bannière, les parties vont plus vites, y a plus d'action et moins de wave clear. En 40 min environ c'est plié. Et comme c'est le nashor qui décide de la partie, on a de beau move/throw à cet endroit.
MikyOban le 05/03/2018 à 19:1905 Mar 2018 à 19h19#9
Très bon article

Un "choix imposé" n'en est plus un
Sinon quand est-ce que riot nerf le flash ? ;)
MotherChipandel le 05/03/2018 à 21:0405 Mar 2018 à 21h04#10
j'aurais jamais cru que je lirais un article aussi long jusqu'au bout sur un sujet dont je me fou éperdument.

GG l'auteur
Dishwasher le 05/03/2018 à 21:3205 Mar 2018 à 21h32#11
Je participe aux éloges sur la qualité de l'article, j'ajoute que c'est assez paradoxal de promouvoir les mages à l'aide du renouveau des items ap, pour finalement exclure de la meta les ap toplane au style plus agressif (je pense particulièrement à Rumble et Vlad) et prolonger une meta tank que personne ne souhaite voir perdurer.
EpSyLoN le 05/03/2018 à 22:5405 Mar 2018 à 22h54#12
En réponse a #4La technique de l'homme de paille.
Yougourte le 06/03/2018 à 16:1806 Mar 2018 à 16h18#13
Le soucis de la bannière est le même que l'ardent aux Worlds : tu ne peux pas ne pas l'acheter. Et encore pour moi l'implication la pire c'est que ça ne relève en rien de la compétence d'un joueur à gérer l'objet. (Et qu'on a un peu les mêmes soucis niveau pick car ça en force tout autant que l'ardent).
Alors certe ça accélère les game mais ça limite tellement les possibilités de pick et de stratégies. C'était déjà pas fou avant là c'est encore pire

Vid�os

Kinguin
Suivez nous
- HAUT DE PAGE