Accueil Apple Android
r6

Les clés du Six Invitational

Par Thomy le 11/02/2018 à 12:10

SixInvitational

Quels sont les enjeux du Six Invitational ?

 

The time has come, le coup d'envoi du Six Invitational 2018 sera donné ce mardi 13 février à 16h00. Jusqu'au dimanche 18, les 16 meilleures équipes du monde se tireront la bourre dans les championnats du monde de Rainbow Six Siege les yeux rivés sur le titre mondial et les 500 000 dollars en jeu, dont 200 000 étant destinés au grand champion. A l'aube du Majeur de Montréal, la rédaction vous a préparé un listing des différentes clés de la compétition.

 

L'événement à ne pas manquer pour Rainbow Six Siege

 

Le FPS esportif d'Ubisoft traverse une période charnière de son histoire, ne cessant de prendre de l'ampleur dans la discipline et étant particulièrement sous le feu des projecteurs ces temps-ci, que ce soit de par l'arrivée d'écuries majeures telles que Team Liquid ou FaZe Clan ou encore suite à l'engouement démentiel suscité par le vote communautaire.

 

Un coup de communication mené avec brio par Ubisoft qui se doit désormais d'assurer pour le Six Invitational, que ce soit au niveau de l'organisation générale de son événement, de la qualité et des conditions de jeu pour les participants ou encore côté production du Mondial qui se tiendra dans la salle de spectacle circulaire TOHU. Au regard des récents événements, principalement les phases finales de la Rainbow Six Pro League à Sao Paulo mais aussi le premier Majeur de Montréal, il n'y a pas de soucis à se faire et nul doute que les organisateurs mettront le paquet pour faire de ce Six Invitational le meilleur événement jamais organisé sur Rainbow Six Siege.

 

i197^cimgpsh_orig

 

 

Retour en force de PENTA ou confirmation d'ENCE ?

 

Une des principales questions que nous nous posons tous en marge des hostilités : qui de PENTA ou ENCE performeront-ils le mieux, seront-ils sacrés champions ? S'étant disputé les sommets de la Pro League EU tout au long de la saison 2017, une véritable rivalité est née entre les deux formations, concurrence qui pourrait bien être à son paroxysme à Montréal.

 

En effet, double champions européens et double champions du monde, PENTA se sont imposés comme l'escouade à craindre sur la scène mondiale. Après avoir récupéré leur titre de champion d'Europe raflé par ENCE en Saison 2, Fabian et ses acolytes ont raté le coche aux phases finales de Sao Paulo et ont échoué en quart de finale. Quant à eux, Willkey et sa troupe ont su briser leur malédiction en fin de saison et capitaliser sur l'échec de PENTA au Brésil pour être finalement sacrés champions de Pro League. Si 14 équipes concourront aux côtés d'ENCE et PENTA à Montréal, il y a de fortes chances de voir les deux leaders européens donner corps et âme pour s'offrir le sacre mondial et s'affirmer comme la meilleure équipe du monde.

 

DAXw6E1XcAAD-5m.jpg large

 

 

La ruée vers l'or pour les équipes françaises

 

Si la France, notamment emmenée par Vitality et Supremacy figurait sur les toits du monde au cours du Year One, le Year Two aura été plus compliqué pour l'Hexagone, frappé de plein fouet par l'arrêt de la Rainbow Six Pro League sur Xbox One. Si ce sont des joueurs PC pure souche qui représenteront l'écurie à l'abeille au Six Invitational, cinq anciens joueurs X1 dont quatre ayant pris part ensemble - et BriD dans une autre équipe - à la première édition de l'événement représenteront les couleurs orange à Montréal.

 

L'équipe emmenée par Panix aura eu du mal en Rainbow Six Pro League cette année, arrivée deux fois en zone relégable et rétrogradée en Challenger League pour la Saison 3. Quant à RaFaLe et compagnie, ils ont fait forte impression pour leurs premiers pas sur PC, qualifiés en Pro League en Saison 2 et maintenus avec brio à deux reprises après avoir montré un visage remarquable face aux ténors européens. Quoi qu'il en soit, les deux forces françaises en présence devront faire table rase du passé et se surpasser au Six Invitational pour redonner ses couleurs d'antan à la France, ainsi qu'à leur écurie respective.

 

SparkSixInvitational

 

 

Vers un premier titre international pour le Brésil ?

 

Un an après qu'il a fait son apparition sur la scène mondiale au Six Invitational mais aussi son entrée sur le circuit de la Rainbow Six Pro League, l'heure d'un premier sacre international est-elle venue pour le Brésil ? Vice-championne du monde en Saison 1 et en Saison 3, la région Amérique Latine n'a cessé de tenir tête au reste du monde cette année et pourrait bien concrétiser au Six Invitational.

 

Représentée par Black Dragons, double championne du Brésil et vice-championne du monde, FaZe Clan, aussi double championne du Brésil, Team Liquid et YeaH! Gaming, formations récemment formées mais ayant déjà su faire leurs preuves, l'Amérique Latine sera présente en nombre au Six Invitational et n'aura d'autre objectif que la première place de la compétition et son titre mondial.

 

LATAM

 

 

Qu'attendre de la région APAC ?

 

A l'instar de la région Amérique Latine, la région Australie-Pacifique apparaissait elle aussi au Six Invitational 2017 pour sa première fois à l'international mais n'est cependant entrée sur le circuit de la Rainbow Six Pro League qu'à la fin de l'été. Que ce soit durant leur championnat ou pendant la récente confrontation de la région APAC au reste du monde à Sao Paulo, il en a été conclut que les formations du Pacifique ne répondent pas encore aux exigences de la Pro League, la faute notamment à un jeu trop simple, manquant d'innovation et beaucoup trop en retard sur la méta actuelle.

 

Cette semaine, la région APAC sera représentée par l'équipe japonaise eiNs, sacrée championne de la dernière saison de Pro League régionale et par les Australiens de Mindfreak, vainqueurs du tournoi qualificatif. Celles-ci ne peuvent que s'améliorer au fil des différents événements et ont pu travailler d'arrache-pied ces dernières semaines pour préparer au mieux la compétition. Si la note pourrait de nouveau être salée, les formations de la région APAC pourraient bien nous surprendre à ce Six Invitational.

 

Mindfreak

 

 

L'Amérique du Nord sous un meilleur visage ?

 

Si le Year 1 aura été couronné de succès pour l'Amérique du Nord avec trois titres de Pro League (eXcellence et Denial sur Xbox One, Continuum sur PC) et un titre de champion du monde au Six Invitational pour Continuum, le Year 2 aura été plus compliqué pour l'Oncle Sam, qui a écoppé d'un zéro pointé à Katowice et Sao Paulo et d'une performance à demi teinte à Cologne.

 

La région NA compte bien retrouver ses lettres de noblesse au Six Invitational cette semaine, notamment Evil Geniuses, champions de la Pro League Y1S3 sur PC et du Six Invitational mais ayant manqué les deux premières phases finales de l'année et s'étant inclinés au premier tour aux dernières. Représentée par quatre équipes, l'Amérique du Nord a une certaine marge de manoeuvre pour ces championnats du monde et l'occasion de prendre un nouveau départ en vue de la saison 2018 est à saisir pour les joueurs du Nouveau Monde sur leur territoire.

 

SixInvitational3

 

bannieresixinvitational

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Thomas

Nom :

Ville : Elancourt

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

WakaTP le 11/02/2018 à 12:5611 Feb 2018 à 12h56#1
super article
Suivez nous
- HAUT DE PAGE