Accueil Apple Android
lol

Saison 2018 : coup d’œil sur la meta

Par tipsalewo le 14/01/2018 à 13:33

À quelle metagame doit-on s'attendre en ce début de saison 8 ? Quels sont les champions sensibles de dominer le début d'année ? Lesquels se sont le mieux adaptés au nouveau système de runes ? La rédaction essaye de répondre à une partie de ces questions.

 

 

Un moment important dans la préparation des équipes

 

La nouvelle année a commencé et le mercato des équipes est bien avancé. Dans leur préparation et leur entraînement, celles-ci doivent dorénavant lire au mieux la metagame (ensemble des stratégies et des méthodes non-prescrites dans les règles du jeu lui-même mais issues de l'expérience des joueurs afin d'optimiser leurs chances de victoire). Joueurs professionnels et staff technique vont désormais tenter de trouver les meilleurs  champions à sélectionner en fonction de l'environnement et de l'état actuel du jeu : runes, objets, durée de partie... Ces orientations vont définir la metagame compétitive des joueurs professionnels, mais elles concernent également tout le monde, puisque la metagame de vos soloQ est bien souvent, à tort ou à raison, inspirée par la metagame compétitive. Et cela, malgré des niveaux de jeu et des environnements complètement différents (jeu en équipe moins performant, absence de communication, enjeux moindres...).

 

 

Bienvenue en saison 8

 

Comme chaque année, la fin de saison compétitive et la pré-saison permettent à Riot Games d'introduire des modifications profondes, potentiellement déstabilisatrices et pertubatrices de la metagame. Des modifications qui n'auraient pas pu voir le jour au cours de simples patchs puisque risquant de modifier l'équilibre du jeu. Cette année, c'est le nouveau système de runes qui a été le gros point de mise à jour : fusion des runes et maîtrises, et introduction de nouveux puissants effets. Si les évènements compétitifs de l'année dernière, comme la Kespa Cup ou les All-Stars, joués avec ce nouveaux système, ont pu donner un premier aperçu de la meta compétitive, que nous réserve donc la saison 8 ? Il est l'heure pour la rédaction de jouer le rôle de madame IrmaAa et de vous donner ses prédictions, subjectives mais justifiées !

 

 

Comparaison n'est pas raison 

 

Un proverbe aussi vieux que le monde. Nous pensons qu'aborder la metagame actuelle est d'autant plus intéressant si cela est fait en comparaison avec l'ancienne metagame, celle des derniers championnats du monde. Cette comparaison n'a pas la volonté d'être vérité absolue et nous nous contenterons de simples prévisions. La metagame étant par nature volatile, elle varie de plus sensiblement selon les régions compétitives, la Corée étant réputée pour servir de modèle.

 

La dernière metagame analysée se reconnaissait en premier lieu par l'importance des ADC, qui captaient la majorité de l'attention de leur équipe, bénéficiant notamment d'un support dévoué doté d'un Encensoir Ardent. Les lanes se jouaient de manière relativement passive, avec des tanks en toplane, des midlaners contrôlant leur lane et des botlanes ayant généralement besoin de scale. Il n'était d'ailleurs pas rare de voir les botlanes rapidement swap après pris la première tourelle.

 

Depuis, l'Encensoir Ardent a été modifié au même titre que divers équilibrages et un nouveau système de runes a été incorporé. Les modifications vont-elles bouleverser la metagame ou va-t-on au contraire assister à une certaine continuité ? Réponse tout de suite avec un focus poste par poste sur les champions qui selon nous vont marquer la prochaine metagame compétitive. Seront laissés de côté les "meubles", champions viables que nous jugeons d'un intérêt moyen, mais qui restent dans le décor metagame après metagame. N'hésitez d'ailleurs pas à laisser dans les commentaires vos opinions et vos propres paris pour cette nouvelle saison compétitive !

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Léo

Nom : Lecherbonnier

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Ahnkhaen le 14/01/2018 à 14:2514 Jan 2018 à 14h25#1
Merci pour l'article !!
Concernant la méta, je trouve que depuis 1-2 ans, certains persos restent toujours dans le pool de personnages joués en compétition, et que la rotation des champions est assez restreinte... Il n'y a pas beaucoup de roulement.
( a part peut être en adc, ou on alterne les méta carry/utilitaire )
Cless le 14/01/2018 à 17:3814 Jan 2018 à 17h38#2
Concernant Leona il me semble que le champion est toujours aussi facile à contrer, par Allistar notamment ou Thresh qui offrent plus de possibilité en mid game donc je ne suis pas sur que le pick soit si intéressant.
tipsalewo le 14/01/2018 à 18:2214 Jan 2018 à 18h22#3
En réponse a #2C'est en tout cas le pick support le plus ban à niveau Diamant+ toute région défendue. Avec aussi le second winrate parmi les 10 supports les plus populaires.... Des chiffres, des chiffres à voir ce qui se passera en compétition. Concernant les counters picks, l'ulti de Leona reste quand même un sort avec un faible CD, une bonne portée et un CC de zone difficile à contrer. De plus, si Thresh "counter" Leona avec son flay, il ne fait pas grand chose contre elle non plus. C'est donc un match up neutre voir négatif pour Thresh (moins tanky et moins de dégâts). Mais cela ne reste que mon avis personnel, merci de ta participation :D
Cless le 14/01/2018 à 20:5414 Jan 2018 à 20h54#4
En réponse a #3Merci de ta réponse. Je pensais justement à un match up neutre en citant Thresh et Allistar en partant du principe que ça ne jouait pas en faveur de Leona qui est un peu trop "tout ou rien" dans son gameplay alors que les deux autres ont tout de même, je crois, quelques options de jeu supplémentaire.
À voir effectivement ce que ça donnera en compétition.
BeastPyroman le 15/01/2018 à 00:3115 Jan 2018 à 00h31#5
J'ai l'impression que ne pas parler de Xerath au mid est un oubli non négligeable après je ne suis pas beaucoup le jeu mais le peu que j'ai pu suivre m'a laissé entendre que Xerath = OP
tipsalewo le 15/01/2018 à 00:5415 Jan 2018 à 00h54#6
En réponse a #5Bonne question qu'est celle de Xerath. Les statistiques ne sont cependant pas pour l'instant très favorable pour lui. Et je ne vois pas vraiment pourquoi il s'inscrirait dans la méta (pas de modification majeure, pas de bénéfice excessif des nouvelles runes). Donc peut être un effet de mode ou un effet que je n'ai pas capté.
Xerath me paraît cependant assez limité à haut niveau compétitif, avec un manque de mobilité et une relative vulnérabilité aux ganks. A voir donc, je le place tout de même hors de mon top3 pour l'instant, pour manque de preuve suffisante :p. Wait and see
BeastPyroman le 15/01/2018 à 06:0215 Jan 2018 à 06h02#7
En réponse a #6Ça se tient ^^

Vidéos

NEW NEW NEW NEW
Suivez nous
- HAUT DE PAGE