Accueil Apple Android
r6

La rétrospective de la saison 2017

Par Thomy le 03/01/2018 à 12:48

Retrospective-pro-league

La rédac' vous propose de revivre les moments forts de la saison 2017.

 

L'année 2017 arrive à son terme, et il est temps pour la rédaction de faire une rétrospective des moments marquants de la deuxième année d'esport sur Rainbow Six Siege. Du Six Invitational au récent sacre d'ENCE à Sao Paulo, revivez l'intégralité du Year Two dans cet article !

 

Le Six Invitational, des Mondiaux ayant lancé Rainbow Six à vive allure

 

Du vendredi 3 au dimanche 5 février derniers, 16 équipes venues des quatre coins du Globe se disputaient le titre de champion du monde de Rainbow Six en sa terre natale, Montréal. L'Usine C fut le théâtre d'affrontements acharnés entre les meilleures formations de la planète, les yeux rivés sur les 200 000 dollars mis en jeu et le titre de ce Six Invitational. La compétition, qui fut d'ailleurs le dernier événement officiel sur Xbox One nous aura réservé un spectacle haletant avec notamment trois forces françaises en présence, en la personne de Vitality, Supremacy et Lucky7. Si le parcours de ces derniers se sera arrêté prématurément, les oranges, à l'origine pas qualifiés au tournoi ont réalisé une admirable performance tandis que Vitality sont passés à deux doigts de la consécration, sèchement vaincus par la Team Elevate en grande finale.

 

Côté PC, l'Amérique du Nord a brillé à ce Six Invitational avec eRa Eternity et Continuum. Au terme d'une finale grandiose, ces derniers ont soulevé le trophée du Majeur de Montréal quelques mois après avoir remporté la troisième saison de Pro League à Katowice face à l'équipe franco-britannique Playing Ducks. Un Six Invitational endiablé qui annonçait alors une mémorable deuxième année esportive pour le FPS d'Ubisoft.

 

Six Invitational3

 

La Gamers Assembly, une grande réunion de famille

 

Du 31 mars au 1er avril, Rainbow Six a remis le couvert au Parc des Expositions de Poitiers à l'occasion de la Gamers Assembly, qui accueillait une palanquée d'équipes affamées de victoire et bien déterminées à aller chercher le premier titre de la saison.

 

La Gamers Assembly aura notamment été le premier grand rendez-vous depuis la transition des équipes Xbox One sur PC, ces dernières qui ne se seront pas laissées faire face aux monstres de la scène PC et qui se sont même plutôt bien débrouillées pour certaines, à l'image des oranges de Supremacy qui ont fait sensation en se défaisant de mastodontes pour se hisser sur la deuxième marche du podium derrière des Millenium qu'ils auront failli faire chuter. Ce sont donc les violets de Sixquatre qui auront affirmé leur supériorité et soulevé le premier trophée de la saison 2017 sur le territoire français.

 

IMG_7996

 

Une édition de la Coupe de France au Mariott à retenir

 

Le samedi 13 mai a vu se dérouler la seconde édition de la Coupe de France. Après une édition d'anthologie l'an passé au Centre des Congrés Georges V sur les Champs Elysées, Ubisoft a mis les bouchées doubles cette fois-ci au Mariott Convention Center avec 20 000€ de cashprize ainsi que le titre de champion de France 2017 mis en jeu parmi la crème de la crème des équipes tricolores.

 

Malgré un début de compétition pour le moins morose et entaché par de nombreux soucis techniques notamment, l'événement a pu se lancer sereinement dans le courant de l'après-midi et nous aura proposé des rencontres à couper le souffle entre les deux escouades Vitality, AERA, dizLown, Millenium, unKnights, Lucky7 et enfin Deathrow. Emmenée par Lyloun, l'équipe Vitality.Black a fait sensation tout au long de la journée en se défaisant notamment de Millenium et en se hissant en finale du tournoi face à leurs compatriotes de l'équipe White. Au-dessus de leurs confrères en provenance d'Xbox One, Panix et ses coéquipiers ont su se remettre d'une désillusion à la Gamers Assembly pour l'emporter et soulever leur premier trophée depuis la formation de l'équipe.

 

IMG_9417

 

 

Une quasi domination de PENTA cette année

 

A l'européenne voire même à l'internationale, PENTA Sports a imposé sa quasi domination cette saison. Sacrés champions d'Europe et champions du monde à Katowice en Saison 1, Pengu et compagnie ont été devancés par ENCE pour le titre européen de la Saison 2 mais ont récidivé aux Playoffs mondiaux pour s'offrir un second titre consécutif en Pro League, le troisième de l'histoire de l'écurie allemande. Bien décidés à affirmer leur supériorité en Saison 3, les Européens auront reconquis leur titre régional mais auront été déchus par d'impressionnants brésiliens de Black Dragons en demi-finale de la phase finale à Sao Paulo. Piquée au vif et fraichement confortée avec l'arrivée de la machine finlandaise Shatte, PENTA sera à suivre de très près au Six Invitational durant lequel elle tentera de prendre sa revanche en s'offrant un véritable titre de championne du monde.

 

DAXw6E1XcAAD-5m.jpg large

 

 

Une 6Cup d'anthologie

 

Les vendredi 3 et samedi 4 novembre derniers, les huit meilleures escouade de l'Hexagone se sont donnés rendez-vous au coeur du Paris Games Week à l'occasion de la seconde édition de la 6Cup. Un an après le premier tournoi dans le salon parisien sur Xbox One qui avait vu Supremacy l'emporter, l'événement rassemblait cette fois-ci joueurs PC "pure-souche" comme anciens joueurs Xbox One réunis pour se départager les 20 000€ de cashprize mis en jeu ainsi que le titre de cette 6Cup 2017.

 

Nous aurons pu assister à deux jours de compétitions effrénés durant lesquels les formations se sont rendues coup pour coup, pour le plus grand plaisir de leurs fans et spectateurs venus en nombre devant la scène dans le Hall esport du Paris Games Week et ayant mis une ambiance d'étonnante. Si l'engouement autour de la compétition était bel et bien là, l'organisation et le déroulement au point de celle-ci est par ailleurs à souligner. Alors que la Team Vitality n'a su accrocher que la dernière marche du podium, beGenius et Millenium se sont hissés en finale de la compétition après un remarquable parcours. C'est après avoir infligé un cinglant 2-0 aux Génies que les hommes de Liven ont soulevé les trophées de la 6Cup 2017 près de sept mois après avoir remporté la Gamers Assembly.

 

7aNlaxr

 

 

ENCE s'offre son premier titre Pro League

 

Les 18 et 19 novembre derniers ont vu prendre place les Playoffs de la troisième et dernière saison de Rainbow Six Pro League du Year Two à Sao Paulo, terre brésilienne réputée pour son engouement démentiel vis-à-vis de la discipline esportive. Durant deux jours d'intenses affrontements, les huit meilleures équipes du monde se sont tirés la bourre, les yeux rivés sur les 75 000 dollars promis au vainqueur, ainsi que les trophées de ce segment du championnat mondial de Siege.

 

Si PENTA Sports, sacrés champions de la Pro League les deux éditions précédentes étaient voués à soulever les trophées pour la troisième fois consécutive, il n'en fut rien et les Européens ont chuté face à des brésiliens de Black Dragons en très grande forme et poussés par un formidable public derrière eux. Après plusieurs éditions sous le joug d'une terrible malédiction, ENCE ont cette fois-ci su sortir de leurs gonds en éliminant Evil Geniuses d'entrée de jeu avant de sortir la Team Fontt de la compétition pour poser une première main sur le titre. Opposés à Black Dragons en grande finale, Willkey et ses coéquipiers ont su venger leurs rivaux de PENTA pour s'offrir le titre de cette troisième saison de Pro League, un sacre tant convoité que les Finlandais sont finalement parvenus à conquérir après de longs mois d'échecs perpétuels et de travail acharné. ENCE seront attendus au tournant au Six Invitational, concurrents non négligeables pour le titre de champion du monde de la saison 2017.

 

DPOped3WkAABGCC

 

 

Une centralisation de l'esport sur PC rondement menée

 

Après une première année esportive prometteuse principalement axée sur la scène Xbox One, l'année 2 de Rainbow Six Siege était placée sous le signe de la transition sur PC d'une majorité de la communauté suite à l'annonce de la fin de la Rainbow Six Pro League et des activités officielles d'Ubisoft sur Xbox One. Alors que la tâche s'annonçait très compliquée au premier abord, la transition s'est globalement bien déroulée pour les équipes du devant de la scène. En effet, Supremacy est l'exemple le plus flagrant. Avec Poseidon en remplacement de SangraL, membre de l'escouade d'origine sur Xbox One, les oranges ont su passer à deux doigts du sacre à la Gamers Assembly et ont concrétisé la première saison de Challenger League pour se hisser en Pro League six mois après avoir effectué leur transition sur PC. Nous pouvons également citer l'exemple des anciens Vitality Black, arrivés à la deuxième place de la Coupe de France avec quatre anciens joueurs X1 ou même de la Team Elevate, qui a su rester au top niveau outre-Atlantique en s'offrant notamment un titre de vice-champion de Pro League en Saison 2.

 

IMG_7856

 

 

Un engouement et une professionnalisation de la scène en constant essor

 

En parallèle de la transition des anciennes escouades Xbox One sur PC, le principal enjeu de cette deuxième année esportive de Rainbow Six Siege était le développement et l'avancée de la scène du FPS d'Ubisoft et de son engouement dans la discipline, un objectif qui aura lui aussi été rempli. Effectivement, tout au long de cette année la scène Rainbow Six aura connu un constant essor, aussi bien d'un point de vue engouement et ambiance durant les compétitions qu'en professionnalisme et en intensité avec notamment un championnat mondial qui s'est d'autant plus élargi et ouvert à l'international, mais aussi avec un Six Invitational 2018 qui s'annonce mémorable. L'esport sur Rainbow Six Siege évolue pour le moment dans le bon sens, et nul doute que les développeurs ainsi que le département esport d'Ubisoft travailleront d'arrâche-pied pour offrir à Siege un futur esportif encore meilleur et à 100 % de son potentiel.

 

 

Les grandes écuries intéressées par Rainbow Six Siege

 

Afin de conclure ce tour d'horizon de la saison 2017 de Rainbow Six Siege sur un très bon point, abordons le sujet de l'arrivée d'écuries légendaires sur le FPS d'Ubisoft. Après que Millenium a fait le pas en début d'année en recrutant les anciens Yunktis, ou encore Rogue cet été, Evil Geniuses a fait sa grande entrée en Rainbow Six Pro League il y a peu en recrutant les hommes de Canadian, évoluant auparavant chez Continuum et ayant un titre de Pro League et du Six Invitational à leur actif. La tournure que prend l'esport sur Rainbow Six ne peut qu'attirer les grandes organisations à débarquer sur la scène. En effet, le viewership augmente au même titre que les cashprize et l'engouement autour du jeu. De plus, le côté skins avec les pendentifs d'équipes dont une partie des recettes vont aux structures en question ne peut que faire du pied aux grands noms esportifs. Attention, une écurie peut en cacher une autre et il serait très probable de voir une nouvelle organisation majeure faire le pas et recruter une équipe Rainbow Six incessament sous peu !

 

DPUDV0LW4AA3pRM.jpg large

 

Infos Rédacteur

Prénom : Thomas

Nom :

Ville : Elancourt

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Aucun commentaire pour le moment

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE