Accueil Apple Android
lol

Worlds 2017 : Misfits en quarts !

Par Flamm le 14/10/2017 à 13:59

worldsj2

Les Lapins se fraient un chemin vers les quarts de finale, Team SoloMid loupe le coche. 

 

Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas trop. L’Europe se remet doucement de la déception qu’elle a connue la veille avec l’élimination de G2 Esports, son champion en titre, mais pas le temps de s’apitoyer sur son sort puisque la troisième équipe européenne fait son entrée dans cette étape des matchs retours. 

 

 

Le dernier espoir européen entre les mains de rookies

 

Ce sont les Misfits qui ouvrent les hostilités en affrontant les Taïwanais de la formation Flash Wolves. Les Lapins se sont fait très peur, encaissant un gros retard au niveau des golds, perdant le contrôle total de la map et se faisant même dépasser au niveau de la macro. Heureusement pour eux, les Flash Wolves ont littéralement jeté leur avantage à la poubelle, accumulant beaucoup d’erreurs individuelles et stratégiques, comme s’ils avaient arrêté de jouer. Ils font surprendre sur un très bon call Nashor des Misfits et, à partir de moment-là, ne pourront jamais reprendre l’ascendant. Une nouvelle défaite pour les Flash Wolves qui disent définitivement adieu aux quarts de finale de ces Worlds 2017. 

 

Nous enchaînons avec la rencontre Team WE - Team SoloMid et il semblerait que les équipes nord-américaines aient vraiment du mal dans cette deuxième semaine de compétition (quelle surprise). Bjergsen et ses partenaires ont sûrement connu l’une de leurs games les plus difficiles avec deux inhibiteurs de détruits avant les 20 minutes de jeu et une partie clôturée en moins de 25 minutes. Les Chinois ont parfaitement exécuté leur plan de jeu en mettant énormément de pression en early sur les trois lanes. Les TSM se sont montrés impuissants et il faut le dire, ils sont totalement passés à côté de leur draft.  

 

 

Les compétiteurs chinois sont dans une forme olympique et après Team SoloMid, ce sont les Flash Wolves qui en feront les frais. Tout comme dans la game précédente, les Team WE mettent énormément de pression pendant la phase de laning et ne laissent aucune chance à leurs adversaires. Une fois de plus, les Flash Wolves auront montré un niveau de jeu très faible et sans saveur, et sortiront de ce tournoi avec l’étiquette d’équipe la plus faible de la phase de groupes. 

 

Le match qui suit est déjà décisif pour Team SoloMid et Misfits et ce sont les Européens qui donnent directement le tempo de la game en jouant de façon très agressive, n’hésitant pas à aller chercher les joueurs de l’équipe adverse entre les tourelles. Le plan de jeu des Lapins est exécuté à la quasi-perfection, mais c’est sans compter sur la combativité des leurs adversaires qui font parler leur science des teamfights pour rester à portée. Un grain de sable s’est glissé dans le rouage des Misfits qui subissent subi les assauts des TSM une fois la phase de laning terminée et dès le premier teamfight perdu sur la midlane. Le pick Yasuo sur la toplane coûte peut-être la game et la qualification aux Européens. Au fur et à mesure que les minutes s’égrainent, la compo Misfits perd de plus en plus de puissance ; le cheese a bien fonctionné en début de game, mais ils n’ont pas su maintenir cette pression au moment le plus important. 

 

37637932906_e3b3bceb58_b

 

Les Nord-Américains face à la malédiction

 

C’est avec un bon boost de confiance que les Team SoloMid entrent dans leur dernière game de cette phase de groupes contre Flash Wolves, mais les Taïwanais n’ont pas envie de rentrer chez eux avec un score vierge de victoire. Ils jouent décomplexés et appuient sur le plus gros point faible des TSM, l’early game. Ils mettent beaucoup de mouvement et de tension dès le début de la phase de laining et les joueurs nord-américains ne parviendront jamais à remonter la pente et à retourner la game en leur faveur. Ces derniers ont vraiment manqué d’ambition dans cette partie, se laissant asphyxier par des compétiteurs plus agressifs et ingénieux dans leurs déplacements sur la carte.

 

Cette contre-performance pose un gros problème pour Team soloMid car ils sont dépendants du résultat du prochain match entre Misfits et Team WE. Une victoire des Chinois envoie TSM et MSF en tie-break pour le seed #2, mais un succès des Lapins élimine définitivement les champions des LCS NA. Autant les TSM ont un problème avec l’early, autant les Misftis en ont un gros pour faire la transition dans le midgame. Hans Sama et ses partenaires souffrent une fois passés les 25 minutes de jeu et doivent se replier en position défensive mais n'arrivent à contrer les offensives des Chinois. Cette victoire permet donc à Team WE de sécuriser la première place de ce groupe D. 

 

 

 

Un Lapin a tué un chasseur

 

Nous avons donc droit à un match supplémentaire dans cette septième journée de compétition, un match décisif entre Team SoloMid et Misfits pour le seed #2 dans cette poule. La partie est très intense, mais très vite les Lapins prennent le contrôle en s'imposant comme la force dominante pendant la phase de laning. C'est une fois arrivé à la 20/25e minute que la communauté européenne retient son souffle pour voir comment Misfits va gérer ce timing qui leur a coûté tellement de games par le passé. Le moment est arrivé, les Misfits donnent un grand coup d'accélérateur et c'est une route toute tracée qui s'ouvre pour les Européens. Misfits Gaming s'impose et sécurise sa place pour les quarts de finale de ces championnats du monde.  

 

 

 

Groupe D

  MSF 1-0 FW
             
Groupe D   WE 1-0 TSM
             
Groupe D   FW 0-1 WE
             
Groupe D   TSM 1-0 MSF
             
Groupe D   TSM 0-1 FW
             
Groupe D   MSF 0-1 WE
             
Tie-break   MSF 1-0 TSM


  

 

 

Alors, EU > NA ? 

 

L’Europe aura donc droit à un deuxième représentant pour les éliminatoires de ces Worlds League of Legends. Nous en avons maintenant terminé avec le groupe D et il est temps de se concentrer sur ce qui nous attend demain, les matchs retours du groupe A. Rendez-vous donc dimanche 15 octobre à partir de 06h00 pour savoir qui va se qualifier pour les quarts de finale et qui va réussir à tirer son épingle du jeu entre SK Telecom T1, Cloud9, EDward Gaming et AHQ e-Sport club. 

 

En réalisant l’un des plus gros combebacks in game du championnat, les Coréens ont envoyé un message fort à toutes les équipes engagées dans ces Wolrds, les SKT semblent être hors de leur portée. À l’opposé, les Chinois de la formation EDward Gaming se trouvent dans la plus mauvaise position possible et il faudrait presque un miracle pour les voir atteindre les quarts de finale. Mais attention à ne pas les enterrer trop vite, car ils n’ont pas forcément montré que des mauvaises choses, ça manque juste de réalisme. Malgré leur victoire contre les Chinois, les Taïwanais d’AHQ ont semblé en grande difficulté contre les C9 et les SKT. Les vice champions de LMS n’arrivent pas à réellement proposer du jeu, contrairement aux EDG, et se contentent d’attendre les erreurs adverses comme les Flash Wolves. 

 

La grosse interrogation se porte sur la formation nord-américaine Cloud9, non pas parce qu'elle n'a pas le niveau pour se qualifier, mais simplement parce que les LCS NA, comme chaque année depuis 2015, s'écroulent en deuxième semaine, avec déjà sept défaites pour une seule victoire. Superstition mise à part, les C9 ont un énorme coup à jouer dans cette seconde étape de la phase de groupes, ils ont même réussi à poser des problèmes aux SKT T1. C'est l'équipe NA la plus en forme dans ce tournoi, les compétiteurs devront se montrer très solides et unis et éviter les pièges de cette journée. 

 

Dimanche 15 octobre - Main event / Phase de groupes / Jour 8

        BO1    

Groupe A

06h00 AHQ 0-0 SKT
             
Groupe A 07h00 EDG 0-0 C9
             
Groupe A 08h00 AHQ 0-0 EDG
             
Groupe A 09h00 C9 0-0 SKT
             
Groupe A 10h00 C9 0-0 AHQ
             
Groupe A 11h00 SKT 0-0 EDG

 

worldshp2

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

yunyun2 le 14/10/2017 à 14:1014 Oct 2017 à 14h10#1
Bravo ils font plaisir. Notre pti frenchi a un belle avenir devant lui.

Ahnkhaen le 14/10/2017 à 14:2314 Oct 2017 à 14h23#2
En réponse a #1déçu par FW, déçu par TSM, bon espérons qu'ahq fasse honneur a la lms...
ritCh le 14/10/2017 à 15:5214 Oct 2017 à 15h52#3
Bravo a Misfits qui est vraiment une super organisation. En 1 an ils font monter 2 équipes en LCS, se qualifient aux worlds et arrivent en 1/4, chapeau !

Mais le fail de TSM est tout aussi incroyable. Ils chopent l'équipe du chapeau1 la plus faible (TSM était chapeau2) et pas d'équipe coréenne en chapeau2 et malgré ça ils arrivent a se rater.

Bjergsen aura eu 3 supp différents, 3 adc différents, 4 junglers différents, 2 tops différents et le résultat reste le même. Bjergsen est un joueur excellent mais si tout change plusieurs fois autour de lui et que le résultat reste le même c'est que le problème c'est lui.
A mon avis il a le même problème que froggen: tout deux sont de très bons joueurs qui se retrouvent propulsés leader de leur équipe alors qu'ils n'en ont pas du tout l'âme. Et au moment ou l'équipe a besoin qu'un leader les portent non seulement ils en sont incapables, mais en plus leur niveau de jeu individuel en est impacté.

Bref encore une fois EU>NA !
Juninho44 le 14/10/2017 à 16:1414 Oct 2017 à 16h14#4
Bergsen porte son équipe, comme pour tout joueur, plus le niveau monte et plus c'est difficile de faire la différence seul :p
XDrake le 14/10/2017 à 16:3514 Oct 2017 à 16h35#5
En réponse a #3Ironiquement, quand H2K sort des groupes l'année dernière, le main argument des NA c'était "H2K a pas eu de KR dans son groupe" comment dire...
Emtei le 14/10/2017 à 18:0014 Oct 2017 à 18h00#6
La ils diront que y'a des KR chez msf c'est pour ca qu'ils ont perdu, eux ils jouent avec un roaster full occidental (mdr)
Emtei le 14/10/2017 à 18:0114 Oct 2017 à 18h01#7
Et Reginald qui va se plaindre des worlds dans pas longtemps en disant que son équipe a été victime de la mauvaise organisation de Riot et blablabla...
Dishwasher le 14/10/2017 à 18:3814 Oct 2017 à 18h38#8
En réponse a #7Étonnamment, p-e pas cette fois, du moins, pas tout de suite
http://twitter.com/TSMReginald/status/919165765391073280
Tartopome le 14/10/2017 à 20:0214 Oct 2017 à 20h02#9
TSM HAHAHAHAHAHAHAHAAHAHA MERCI MISFITS ! MERCI TELLEMENT !! HAHAHAHAHAHA :D :D :D :D :D
Drashvroff le 14/10/2017 à 20:4814 Oct 2017 à 20h48#10
En réponse a #7On peut dire ce qu'on veut sur Reginald (le coup de prendre DLift alors qu'il est alors son rival à CLG, c'est comme KD un bon gros coup de pute, ses flames à crever de rire considérant son skill ...) Mais en termes de management TSM ça marche bien et là dessus il mérite le respect.

Le mec qui joue TF moins bien que Grosse Gore
Tamerlan le 14/10/2017 à 21:1814 Oct 2017 à 21h18#11
Avec la '' conviction '' que tu vois dans les yeux de DB fallait se douté que ca finirait ainsi.
GEMMA le 14/10/2017 à 23:0314 Oct 2017 à 23h03#12 Edité par GEMMA le 14/10/2017 à 23:04
Super heureux pour MSF mais putain la déception qu'ils ne prennent pas la qualif sur la première game de la journée contre TSM. Avec leurs compo c'était un disrespect total ça aurait tellement fait mal au fion des fans NA. En plus cet early qu'ils nous envoient vraiment dommage, c'était magnifique.Un énorme GG à eux.
Plus que C9 qui peut et doit glisser demain. Nan je déconne c'est peut être la seul team NA que j'apprécie. Mais bon encore une fois ils se font bien carry par un mid EU.
thor20 le 15/10/2017 à 08:0815 Oct 2017 à 08h08#13
Je supporte MSF et bravo à eux, mais pas besoin d'etre aussi dur avec TSM les gens :/
Emtei le 16/10/2017 à 16:3316 Oct 2017 à 16h33#14
En réponse a #10C'est comme G2 en Europe je trouve (je ne connais pas les circonstances mais bon) performant dans leur championnats respectif mais aux worlds y'a quasi rien, le management au final il est pas si excellent que ça a final ou en tout cas ça mérite réflexion^^
Suivez nous
- HAUT DE PAGE