Accueil Apple Android
r6

Accusations de tricherie : beGenius dément

Par Thomy le 12/10/2017 à 20:01
Rainbow Six

La structure française prend la défense de Shaiiko et dément les accusations de tricheries à son égard.

 

Le lendemain du raz-de-marée provoqué par l'annonce de la disqualification de beGenius de la troisième saison de Rainbow Six Pro League et du ban de Stéphane "Shaiiko" LeBleu pour deux ans de tout événement organisé par l'ESL, l'équipe beGenius est sortie de son silence et s'est opposée publiquement aux accusations et aux sanctions de l'ESL dans un communiqué officiel.

 

Nous déplorons très fermement le comportement des administrateurs ESL, qui malgré ce manque d'approfondissement et de dialogue sur le protest ont tout simplement mis fin à la saison des beGenius en Pro League en prenant cette décision la veille de notre match capital contre Ares eSport. La structure était au courant du protest mais en moins de 2 heures nous avons dû faire face au résultat du protest et à l'annonce officielle de notre disqualification. L’ESL ne nous a pas laissé le temps de les contacter pour disposer de plus d'informations et surtout pour étudier le peu d'arguments qu'ils nous ont transmis à propos du protest.

Il en va de la pérennité de l'eSport de ne pas prendre ce genre de décisions infondées dans des délais aussi courts et aussi irréversibles, puisque nous parlons ici de compétitions demandant des engagements financiers importants de la part des structures. Ces dernières ne peuvent être éjectées d'une compétition sans préavis et sans dialogue possible sur des cas aussi litigieux.

Communiqué officiel

 

Les dirigeants de beGenius condamnent des accusations superficielles injustes ne laissant place au dialogue, et une éviction cruelle du championnat. Nous apprenons également que la structure compte bien faire appel de la décision pour mettre en valeur "la fragilité" de la preuve fournie par le logiciel anti-triche MOSS. De plus, Ubisoft a décidé de s'aligner sur la décision de l'ESL et Shaiiko est par conséquent disqualifié de la 6Cup, les beGenius y restent conviés mais devront trouver un remplaçant, qui devrait être annoncé dans les prochains jours.

 

Le communiqué stipule néanmoins que "toute forme de triche est en complète opposition avec les valeurs de la structure" et qu'elle fera "tout son possible pour apporter toute la vérité sur cette affaire", abdiquant et se pliant à la décision de l'ESL en cas de réponse similaire à son enquête.

 

L'affaire reste donc en suspens pour le moment, mais ce qui est sûr, c'est que beGenius est bel et bien disqualifiée de la Pro League et que Shaiiko reste interdit de participation à tout événement organisé par l'ESL pour les deux prochaines années.

 

Infos Rédacteur

Prénom : Thomas

Nom :

Ville : Elancourt

Twitter : Twitter

Partage

Lliane le 13/10/2017 à 03:1113 Oct 2017 à 03h11#1
"Notre logiciel anticheat MOSS a trouvé des preuves que durant le match (PENTA vs beGenius), le joueur a réalisé les séquences '4 4 4' 47 fois et '4 4 4 4' 24 fois, en environ 120ms de délai entre chaque pression de la touche 4."

Je connais pas du tout R6 mais j'ai aucun problème à appuyer 4 fois sur une touche en une demi-seconde. C'est quand même très fumeux ces accusations, comme souvent avec l'ESL çà manque de détails.


"After the match, a protest that accused beGenius of using macros, VPN, manipulating ping, and using Team Viewer was made. Our investigation was inconclusive in the case of VPN, ping manipulation and Team Viewer."

Eet pourquoi pas rajouter ddos, wall hack, aim bot, trigger bot, spin bot tant qu'on y est
trouff le 13/10/2017 à 08:1413 Oct 2017 à 08h14#2
"Il en va de la pérennité de l'eSport" Tout de suite les grand mots.
bamiiii2c le 13/10/2017 à 08:2713 Oct 2017 à 08h27#3
En réponse a #1Je crois que t'as pas bien compris qu'il utilise la touche 4 en macro pour se faire un rapid fire
Lliane le 13/10/2017 à 09:3813 Oct 2017 à 09h38#4 Edité par Lliane le 13/10/2017 à 09:40
En réponse a #3J'ai bien compris les accusations, mais y'a quoi comme preuve que c'est une macro et pas une utilisation manuelle ? S'il veut contrôler son recoil en se servant de son clavier je vois pas le problème.

Si y'a seulement les logs de MOSS qui montrent qu'il se sert de la touche 4 à 120ms d'intervalle c'est un peu léger je trouve. Apparemment accuser l'équipe adverse de triche est assez fréquent dans cette communauté et si tu cherche un truc louche dans des logs de frappes clavier et de clics souris (y'en a combien par match ? 5 000 ?) tu vas finir par trouver quelque chose. Pour moi çà vaut pas davantage que les vidéos des flicks louches de flusha
Goin le 17/10/2017 à 11:5817 Oct 2017 à 11h58#5
En réponse a #4Et la défense du joueur ? Comment ça se passe ? Personne ne lui donne le droit de réponse ?
Tout cette affaire est curieuse.
asb le 17/10/2017 à 12:3217 Oct 2017 à 12h32#6 Edité par asb le 17/10/2017 à 12:33
En réponse a #4Je ne comprends pas trop non plus le ban, je ne savais pas vraiment à quoi était équivalent le fameux "4" mais bon spam des touches je trouve pas que ce soit une preuve rien que sur Dota sur le même motif je serais ban pour 4 ans juste avec ma touche "Alt" ou "&" et sur UT avec "Ctrl" ou "&".

Puis c'est sans prendre en compte certaines mimiques bizarres des joueurs (je spam beaucoup mon 1 (&)), fin c'est clairement pas une preuve solide pour ban un vieux spam avec 120 ms entre deux pressions c'est clair.
Drashvroff le 17/10/2017 à 12:4517 Oct 2017 à 12h45#7
Moi je dis il est français dans une équipe concurente à aAa.

La tricherie est dors et déjà avéré #ORTF

Vidéos

NEW
Suivez nous
- HAUT DE PAGE