Accueil Apple Android
ow

Franchises OWL : Misfits - Miami

Par Lliane le 06/10/2017 à 17:38

Qui pourrait avoir le culot d'investir vingt millions de dollars dans une franchise pour un jeu vidéo qui n'a pas encore fait ses preuves dans le sport électronique ?

 

Nous restons sur la East Coast pour ce troisième épisode de notre série sur les franchises de l'Overwatch League, plus précisément en Floride avec cette présentation de l'équipe de Miami-Orlando.

 

Les investisseurs : Miami Heat

 

Le propriétaire de la franchise des Miami Heat est Micky Arison, un homme d'affaire israëlo-américain président de la société Carnival Corporation. Carnival est le plus gros croisiériste au monde, avec plus de 100 bateaux notamment sous les marques Holland America, Princess et Costa. C'est le père de Micky, Ted Arison, qui a lancé Carnival dans les années 70, et c'est également lui qui a fondé la franchise Miami Heat en 1988 alors que la Floride ne comptait aucune équipe en NBA. La fortune de Micky Arison est estimée à plus de 11 milliards de Dollars, tandis que les Miami Heat sont une des franchises les plus profitables de la NBA.

 

arison

 

À la différence d'autres franchises Overwatch League, par exemple celle de Houston que nous avions étudié la semaine dernière, l'investissement de Miami Heat dans l'esport est bien antérieur à l'acquisition du slot de l'Overwatch League, puisqu'il a été réalisé en janvier 2017. Dans le cadre de cet investissement, Miami Heat prend en charge les partenariats, le merchandising, le marketing et l'image de l'équipe, ce qui laisse les mains libres à la structure esport pour se consacrer à l'aspect compétitif. Le responsable du suivi de cet investissement est d'ailleurs Michael McCullough, vice-président exécutif et directeur général du marketing des Heat qui déclarait en mars dernier :

 

Nous surveillions l'univers de l'esport depuis un certain temps comme tout le monde et nous avons pris acte de certains autres accords entre propriétaires et équipes. L'opportunité que nous avons remarquée est que le public esport est, dans sa grande majorité, plus jeune et très présent sur les réseaux sociaux et le numérique. Nous étions intéressés par la découverte d'une affinité entre leur audience et la nôtre et de quelle manière nous pouvions accéder à ce public jeune pour en faire bénéficier Miami Heat. Nous avons été agréablement surpris sur ces deux fronts depuis que nous avons mis en place notre relation avec Misfits.

  

La structure gaming : Misfits

 

Le fondateur de Misfits est Benjamin Rubenstein-Spoont, fils de dentistes et diplômé de l'Université de Duke en Caroline du Nord. La société qui gère la marque Misfits s'appelle eSports Now LLC, c'est cette société basée dans l'état du Delaware qui a déposé la marque Miami Misfits en janvier dernier.

 

ben_spoont

 

Elle a réalisé une première levée de fonds d'envergure en août 2016 (2,5 millions de dollars). Cette levée a été opérée au moins en partie auprès des beaux-parents de Ben Spoont : Mitchell Rubenstein et Laurie Silver. Ceux-ci sont propriétaires du site Internet Hollywood.com et fondateurs de la chaine de télévision SyFy Channel. Ce sont des notables très influents au sein du gotha de Miami. On peut aisément imaginer un lien entre ce réseau d'influence et les contacts nécessaires pour nouer un partenariat avec les Miami Heat. Par ailleurs, Misfits a déjà utilisé le portail esport du site Hollywood.com comme canal de communication officieux.

 

Sur Overwatch, Misfits a remporté de très nombreux titres en 2016 en s'adjugeant l'Overwatch Open et la Dreamhack Winter. Toutefois, elle a rencontré beaucoup moins de succès cette année en subissant également une rotation complète de son effectif. Misfits dispose également d'une line-up League of Legends en LCS Europe, prenant part aux Worlds, ainsi que d'une équipe CS:GO depuis janvier (qui peine pour sa part à obtenir de bons résultats).

 

La line-up : la mafia suédoise

 

La line-up de cette franchise semble à première vue figée jusqu'au lancement de la ligue, sauf grosse contreperformance lors des play-offs des Overwatch Contenders qui auront lieu ce premier week-end d'octobre.

 

 

         Misfits
          Flag Kevyn "TviQ" Lindström  
        Flag Andreas "Logix" Berghmans   
        Flag Tim "Mannetens" Byhlund   
        Flag  Johan "CWoosH" Klingestedt   
        Flag Sebastian "Zebbosai" Olsson  
        Flag Aleksi "Zuppehw" Kuntsi   

 

 

Verdict : Lehaïm !

 

Même si elle commence à se faire un nom, Misfits part avec un déficit de notoriété et de communauté par rapport à EnvyUs ou OpTic Gaming par exemple. La remise à zéro des compteurs avec la création de nouveaux noms pour les franchises lui sera favorable, bien que les négociations avec Blizzard soient toujours ouvertes à ce sujet.

 

miami

 

La structure est née sous de bons auspices et bénéficie de soutiens financiers majeurs. Toutefois, le tropisme très européen de ses joueurs dénote avec son ancrage financier à Palm Beach, ce qui peut s'avérer gênant pour les synergies avec la marque NBA des Miami Heat. Le chevauchement des publics entre les fans d'esport en Europe du Nord et les supporters de basketball semble pour le moins hypothétique. En l'absence de portail d'actualité ou de véritable site communautaire en son nom propre, Misfits reste vulnérable aux changements stratégiques qui seront dictés par les Miami Heat. Le lancement de vêtements à l'image de Misfits (ou de la marque qui lui succèdera), géré par l'équipe créative de Court Culture, une marque de produits dérivés des Heat, constituera un premier test grandeur nature de la solidité de cette relation.

 

 

L'avis de Pamela Anderson*

Pamela-Anderson

 

Overwatch ? Vous faites une erreur moi c'est Baywatch.

 

 

 

*Enfin presque

 

 

 

A lire ou à relire

Episode 1 : Shanghai Dragons

Episode 2 : Houston-OpTiC

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Simon

Nom : Depiets

Ville : Hong Kong

Twitter : Twitter

Partage

MaTmax le 06/10/2017 à 18:4006 Oct 2017 à 18h40#1
Articles super intéressants (je viens seulement de lire les 2 précédents).
Bravo pour cette série, je ne manquerai pas les autres.

Vidéos

NEW NEW NEW NEW
Suivez nous
- HAUT DE PAGE