Accueil Apple Android
lol

Riot France voudrait démocratiser l'esport

Par Flamm le 04/09/2017 à 16:18
League of Legends

Créer des scènes locales fortes et compétitives.

 

Ce week-end, la ville de Paris a accueilli les finales du segment d'été des LCS Europe. Nos confrères du site Le Monde Pixels ont profité de cette grande occasion pour interviewer Guillaume Rambourg, directeur de Riot Games France. Il parle de l'esport aux Jeux olympiques et des futurs projets sur League of Legends. En voici un extrait : 

 

Intégrer les JO de 2024, c’est désormais une ambition assumée pour Riot et League of Legends ?

Ce n’est pas une fin en soi. Certes, League of Legends est une discipline compétitive, qui se joue en équipe, avec une dimension tactique, stratégique, mécanique… Il y a de nombreux points communs avec le sport mais on ne cherche pas vraiment à mettre d’étiquette. Nous, notre objectif, c’est de créer une pratique cérébrale et compétitive qui fasse plaisir aux joueurs du monde entier.

Maintenant, c’est vrai qu’aller aux Jeux olympiques permettrait de démocratiser l’e-sport et expliquer au monde entier en quoi consiste cette discipline. Il y a un vrai travail d’éducation et de synthèse à faire et les Jeux olympiques seraient la scène idéale pour cela. D’autant que l’on a de nombreuses valeurs en commun. On fait tout ce que l’on peut pour promouvoir le fair-play de notre côté, le jeu d’équipe, des valeurs saines et positives, nos joueurs ont des préparateurs psychologiques et physiques pour avoir un esprit sain dans un corps sain… Mais il faut que l’on réfléchisse au format qui serait pertinent pour l’introduire aux Jeux olympiques.

 

lcseu

 

Les Jeux olympiques fonctionnent par nations, ce qui est très éloigné du modèle de League of Legends.

C’est vrai, aujourd’hui l’e-sport est surtout constitué de clubs. Tôt ou tard il faudra se pencher sur la dimension « pays », c’est certain. Pour cela il faut déjà des scènes locales fortes et compétitives, avec d’importants viviers de talents locaux, et par ricochet une forte identification locale aux équipes locales. Quand on aura ça, on aura tous les ingrédients nécessaires pour faire une équipe nationale dont les gens soient fiers et avec des talents derrière. C’est la prochaine étape pour nous. On pourrait apprendre beaucoup du CIO et de leur capacité à démocratiser un sport dans le monde entier. Il y a des points de vue très intéressants à échanger.

 

Partage

Liens relatifs

Source

Infos Rédacteur

Prénom : Captain

Nom : Flamm

Ville : une autre galaxie

COS Shockeur le 04/09/2017 à 17:0304 Sep 2017 à 17h03#1
Il a bien raison de parler de 'forte identification locale", vu comment beaucoup défendent becs et ongles ceux de leurs pays en débit des mauvais résultats des joueurs
Waulk le 04/09/2017 à 17:1504 Sep 2017 à 17h15#2
Non mais ce monsieur n'a pas compris... Les JO ne veulent pas de jeux qui ne respectent pas leurs valeurs. Hors que faut il faire pour gagner sur LoL? Tuer des loups. Et des autruches. Qu'est ce qu'un loup ou une autruche? Une espèce protégée.. Donc LoL encourage à tuer des espèces protégées et n'a rien à faire aux JO. Par contre, si on remplace les loups par des brésiliens à exproprier...

Comment ça mauvais troll? J'vous parie que les arguments avancés par le camp du pour ou celui du contre seront à peine meilleurs! (parce que je ne vois Rito lâcher LoL et là on va en revenir au problème du jeu qui n'est pas dans le domaine public et dont nous avons déjà parlé...)
Anguibok le 04/09/2017 à 17:3604 Sep 2017 à 17h36#3
Quand il fait beau grand soleil en plein été (voir début printemps), on fait du beach volley et de l'athlétisme
Quand il neige en plein hivers on fait du ski et du curling
Quand il pleut en plein automne on fait quoi ? Ben pas le choix t'allume le PC ou ta wiimote et fait du LoL ou du Heartstone, moi je call le JO d'automne pour l'esport :3

Reste plus qu'as trouver les JO de printemps et on auras fait le tour des saisons... Ptet pour des concours pour les jardiniers, ou les cuisiniers, soon la hype du fruitsport
ach le 04/09/2017 à 17:5304 Sep 2017 à 17h53#4 Edité par ach le 04/09/2017 à 17:54
En réponse a #3ou des sports en salle :D t'as pas pensé au ping pong à la gym et à la boxe désolé :x
Anguibok le 04/09/2017 à 18:0404 Sep 2017 à 18h04#5
En réponse a #4C'est déjà aux JO d'été Q.Q... J'ai pas pensé au sport de chambre non plus... Quoique ça ressemble peut etre un peu trop à la lutte greco-romaine :x
Kixxo le 04/09/2017 à 18:0904 Sep 2017 à 18h09#6
Chouette alors un nouveau titre que SKT va pouvoir gagner
cr1nel le 04/09/2017 à 18:1004 Sep 2017 à 18h10#7
En réponse a #2Tu sais même en trollant t'es pas loin, j'ai lu un article du patron du CIO qui était pas forcément contre mais qu'il n'accepterai pas de jeux au dessus de pegi 12 donc aurevoir LOL, CS, Hearthstone, cod et cie.

Après je pense que soit on fait des JO esport soit on en fait pas, mais on mélange pas les deux. Bixente va tomber de sa chaise sinon.
Drashvroff le 04/09/2017 à 18:3304 Sep 2017 à 18h33#8
"C’est vrai, aujourd’hui l’e-sport est surtout constitué de clubs. Tôt ou tard il faudra se pencher sur la dimension « pays », c’est certain"

Pourquoi?

On doit pas se forcer à rentrer dans le carcan des pratiques sportives.

On ne joue pas entre joueurs d'une même nation (pour la grande majorité des pays) je vois pas pourquoi on devrait.

Arréter de vouloir ressembler aux sports traditionnels, on est pas forcé à devenir une énième discipline derrière le foot ...
ritCh le 04/09/2017 à 19:4604 Sep 2017 à 19h46#9
En réponse a #8Pourquoi? pour attirer et fidéliser le public.

Combien de gens s'en battent les couilles du sport toute l'année mais quand l'équipe de France de hand, de basquet, de foot ou de n'importe quel autre sport joue ils sont derrière leur télé ou au stade pour les supporter?

Dans l'esport les clubs ne sont déjà pas associés a des villes comme la majorité des sports donc c'est un manque énorme en terme de fidélisation du public alors si en plus on arrive même pas a mettre en place des sélections nationales on sera vraiment les derniers des connards.

Après si t'as envie que l'esport reste une niche pour geek qui s'insultent sur un chat twitch c'est sûr qu'il faut absolument rester comme ça, et pourquoi pas revenir a l'esport des LAN après tout c'était bien on pouvait jouer contre les pros et on dormait sous les tables !
Drashvroff le 04/09/2017 à 19:5704 Sep 2017 à 19h57#10
En réponse a #9J'ai pas forcément envie qu'arrive dans l'esport les drama des équipes nationales et des conneries concernant la "représentativité" et l'obligation de bienséance des équipes et joueurs français.

Et puis va pas me dire qu'il n'y a pas de fanboy fnatic g2 gambit uol .....

L'esport a pas besoin de rajouter une fibre patriotique (qui est déjà bien présente, regarde n'importe quel cast fr) pour être populaire. En NA t'as la moitié des joueurs qui sont nonUS pourtant t'as gordon Hayward qui vient sur l'analyst desk en mode peper. Le mec se fait 20 millions par an pourtant il va à une finale des LCS NA où le meilleur joueur est Danois.

La pratique de l'esport est internationnal, rien à avoir avec les sports co qui se pratiquent au niveau amateur à un niveau local.

Quand je lance ma soloq je me retouve avec des allemands, des brittaniques, des belges, des suisses, des espagnols, Quand je vais dans mon club de bad, il y a que des Fr (et un érasmus espagnol).

Leemon le 04/09/2017 à 20:3904 Sep 2017 à 20h39#11
Je plussoie Drashvroff. Pour un sport traditionnel, faut être présent physiquement sur un même lieu. La volonté de créer un attachement local tient plus d'une conséquence que d'une cause. Les joueurs sont proches des spectateurs (au sens physique) donc une proximité se créé (au sens mental).

Le jeu vidéo n'a pas du tout cette contrainte. Donc par conséquence, l'attachement est différent. On est habitué à côtoyer des gens pas forcément à côté de chez nous voire d'autres pays, donc le club que l'on supporte n'a pas besoin d'être le plus proche. C'est normal et je comprends pas pourquoi Riot veut créer de force un attachement local.

C'est pas parce que il y a "sport" dans "e-sport" que l'on doit absolument se calquer dessus...
GearRXZCompte certifié le 04/09/2017 à 20:4804 Sep 2017 à 20h48#12
En réponse a #10il y a du vrai dans ce que tu dis, mais je pense que c'est du pareil au même dans un sens mais à une autre échelle : désormais on se réfère plus à l'europe sachant qu'on joue plus entre européens

je pense que les européens sont plus à même à être derrière des équipes européennes qu'américaine (et vise versa)
ritCh le 04/09/2017 à 21:0904 Sep 2017 à 21h09#13
En réponse a #10"J'ai pas forcément envie qu'arrive dans l'esport les drama des équipes nationales et des conneries concernant la "représentativité" et l'obligation de bienséance des équipes et joueurs français."

C'est déjà le cas pour les joueurs LCS en fait...

"Et puis va pas me dire qu'il n'y a pas de fanboy fnatic g2 gambit uol ....."

C'est rien comparé a ce que ca pourrait être, l'esport a beau se déveloper ca reste une niche au niveau des audiences. A ton avis pourquoi les audiences EU chutent alors que les NA, LCK, LPL restent stables? Pourquoi Riot veut déveloper les scènes nationales en Europe? Fait fonctionner ton cerveau 2 minutes, le patriotisme et l'attachement des supporter a un territoire est primordial dans les compétitions quelles qu'elles soient.
En plus tu dis toi même que la fibre patriotique est déja présente, alors pourquoi se priver de ce levier?

Et pour finir tu mélange esport et soloQ. Je vais peut être t'apprendre un truc mais tu ne fais pas du de le esport quand tu lances une soloQ, tu joues a un jeu vidéo, de la même manière que quand tu vas faire un futsal tu ne fais pas une compétition de haut niveau de foot, tu joues au foot avec tes potes. Le mot "sport" regroupe la pratique d'une activité physique et la compétition de haut niveau, si le terme esport à un intérêt c'est bien de ne pas faire cet amalgame.
Drashvroff le 04/09/2017 à 21:1304 Sep 2017 à 21h13#14
En réponse a #12Tout à fait d'accord.

Mon point c'est que dans l'esport, on va avoir tendances à supporter une équipe dont on se sent proche.
C'est pas pour autant une équipe auxquelle on va mettre une restriction (autre que sportive ou lié à l'intégrité de la ligue -import) pour rentrer (faut être FRANCAIS pour faire partie de la team France, G2 ou Envyus sont francophone car les francophones préfèrent parler Français pas parce qu'ils sont FR)

Par exemple M5/GMB (des grandes heures) étaient une équipe EU sur LOL.
Navi est CIS sur DOTA2.

Pourtant en termes de nationallité Navi est plus EU que M5 (full russe)

Les échelles sont variables et plus liés aux identités de jeux des équipes qu'à une bête histoire de nationalité.
Drashvroff le 04/09/2017 à 21:2704 Sep 2017 à 21h27#15
En réponse a #13"C'est déjà le cas pour les joueurs LCS en fait..."

il n'y a pas une instance nationale et les journaux télé qui viennent utiliser les banter de Perkz pour servir un propos politique.

"A ton avis pourquoi les audiences EU chutent alors que les NA, LCK, LPL restent stables"

Le format, l'heure de diffusion, la qualité du cast en baisse constante, une relative baisse de niveau, des joueurs qui streament peu et donc fidélise peu leur communauté.

"Fait fonctionner ton cerveau 2 minutes"

Tu vas te calmer immédiatement, je ne suis pas ton chien

"le patriotisme et l'attachement des supporter a un territoire est primordial dans les compétitions quelles qu'elles soient."

Oui à Naples ça à un sens car le lieu où joue Maradona est son lieu de vie, les fans du Napoli vivent à Naples, sont issus des mêmes champs sociaux et géographique.
Il y a des fans de SKT partout dans le monde, il y a des fans de TSM partout dans le monde. Vouloir implanter localement des teams esport ça n'a aucun sens car les joueurs peuvent aller jouer dans une toute autre équipe sans quitter sa chambre.
Créer des ligues nationales c'est soit nous limiter profondément dans les combinaisons de joueurs ou importer un concept de territorialité tout à fait hors contexte.

Et puis réellement tu le sens la team fr sur Lol : Soaz Djoko Eika Hans Dioud, je suis pas sur qu'aucun d'entre eux ai joué ensemble depuis un moment, alors pour faire une ligue .... Narkuss vs Kameto c'est ça l'esport?

"Et pour finir tu mélange esport et soloQ. Je vais peut être t'apprendre un truc mais tu ne fais pas du de le esport quand tu lances une soloQ, tu joues a un jeu vidéo, de la même manière que quand tu vas faire un futsal tu ne fais pas une compétition de haut niveau de foot, tu joues au foot avec tes potes. Le mot "sport" regroupe la pratique d'une activité physique et la compétition de haut niveau, si le terme esport à un intérêt c'est bien de ne pas faire cet amalgame." --> je vois pas bien le rapport avec le propos global mais bon

Quand tu fais une compet de sport amateur? Tu fais de la compet ou tu t'amuses?
C'en de même en SoloQ, ton but est de te confronter à quelqu'un et de le battre, tu fais pas une Aram.
L'esport qualifie la compétition de JV, désolé mais la soloq c'est de l'esport en soi en plus d'être le lieu d'entrainement privilégié pour les auters compétitions
Drashvroff le 04/09/2017 à 21:3004 Sep 2017 à 21h30#16
En réponse a #11Je milite pour l'utilisation de "Compétition de jeux vidéos"

Bob Morane le 04/09/2017 à 21:5204 Sep 2017 à 21h52#17
On est bien d'accord pour dire que "l'esport" sur un jeu actuellement, c'est avant tout l'auto promotion de son jeu par l’éditeur ? Il fait sa pub sous couvert d'organiser des compétitions ?

Partant de là... est ce que c'est au JO d'offrir une tribune médiatique à un jeu et donc un éditeur plutôt qu'un autre ? Sous couvert du "développement" de l'esport ?
Drashvroff le 04/09/2017 à 22:0704 Sep 2017 à 22h07#18
En réponse a #17C'est pas comme si les instances du sport mondiales étaient souvent accusées d'être corrompus de tous les côtés.
GearRXZCompte certifié le 04/09/2017 à 22:1404 Sep 2017 à 22h14#19
En réponse a #17clairement la compétition électronique c'est du marketing pour la longévité d'un jeu, et l'histoire d'acceptation aux JO n'est en aucun cas liée au fait que ce soit un sport ou non, violent ou non, ce n'est qu'une question d'intérêt et de rentabilité

les grandes pontes du CIO doivent savoir comment en tirer un maximum de profits avant toute chose
Darson le 04/09/2017 à 23:3804 Sep 2017 à 23h38#20
j'ai faim

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE