Accueil Apple Android
divers

L'INSEEC se met à l'esport

Par ziDwaiT le 04/08/2017 à 18:00

banninseecesport

La très sérieuse école INSEEC MSc & MBA proposera à la rentrée une formation esport.

  

La croissance du sport électronique lui a permis de toucher un très large public, offrant ainsi aux acteurs du milieu des opportunités économiques si importantes qu’elles ont attiré la curiosité de nombreuses entités non-endémiques. Malheureusement, comme dans tout secteur, certaines personnes malintentionnées ou incompétentes tentent aussi l’aventure et nuisent terriblement à l’image de l’esport. Tout le monde a déjà entendu parler au moins une fois des événements devenus fiascos, des équipes arnaquant leurs joueurs ou des « écoles » promettant monts et merveilles à leurs pauvres étudiants pris au piège après avoir payé les frais d’inscription.

 

Et justement, aujourd’hui, ce sont les écoles qui nous intéressent, et plus particulièrement l’INSEEC qui a des campus installés à Paris, Lyon, Shanghai ou encore San Francisco. Elle va en effet lancer dans son école basée dans la capitale française une formation esport. Elle sera dirigée par Tommy Lambert, déjà à la tête d’un programme, et s’appuiera sur un cursus de communication existant, plutôt que de créer un nouveau parcours totalement dédié à la discipline et qui peut, comme nous l’avons déjà constaté par le passé, s’avérer très bancal dans certains établissements. 

 

Un plancher solide sur lequel se pose l'esport 

 

« J’avais l’idée de créer un programme en lien avec l’esport il y a déjà plus d’un an car, étant un professionnel intervenant pour l’INSEEC et en plus un gamer, c’était tout naturel pour moi de penser à l’avenir de la formation en lien avec le gaming et par extension l’esport. J’avais échangé avec certains de mes étudiants avant de proposer l’idée. Lors d’une conversation avec Claire Souvigné, la directrice de l’école INSEEC Bachelor et MSc & MBA, elle m’a fait part de son souhait d’ouvrir une spécialité qui soit novatrice. J’ai alors proposé la communication appliquée à l’esport. Afin d’appuyer mes propos, j’ai préparé un benchmark des écoles et des formations en lien avec l’esport, des intérêts de l’Etat (la lettre de Monsieur Valls), l’évolution des audiences de l’esport (étude SuperData + PayPal) » nous confie Tommy Lambert. Le Master of Science 1 Communication, option esport, est ainsi né. 

 

eswcbyeliott

Des événements comme l'ESWC font appel à de très nombreuses professions (elliotfromparis.com)

 

Trois grandes parties structurent la formation : les fondamentaux (origine de l’esport, son impact, son évolution…), les modules spécialisés (technologies portant l’esport) et la culture esportive. « L’objectif de ce MSc est de mettre en relation les étudiants avec des professionnels de la communication dans le domaine de l’esport et de transmettre des compétences en plus de la culture start-up et du numérique » précise Tommy Lambert à qui nous avons posé quelques questions.

 

team-aAa.com : Quels sont les débouchés d’une telle formation pour les élèves ?

Tommy Lambert : Il y a de nombreux débouchés avec ce marché. Data-Driven Esport Editor, Esport Program Associate, Esport Event Manager, Public Relations Manager… sont les nouveaux métiers sur lesquels ouvre ce cursus. Les futurs "Data Driven Esport Editor (DDEE)" seront spécialisés dans le secteur du sport en ligne et lanceront des campagnes de marketing digital à partir de l'analyse des données. Les « Esport Program Associate (EPA) » réfléchiront aux stratégies pour créer des écosystèmes fructueux avec les développeurs de jeux, les organisateurs d'événements et de tournois, les équipes et les joueurs. Après, il y a tous les métiers de la communication qui sont concernés. 

 

As-tu constaté un intérêt grandissant des sociétés dont l’INSEEC est proche pour l’esport ?

Si l’évolution de ce marché est aussi importante, c’est justement parce que les entreprises investissent dans l’esport. De toute manière, quand les sociétés comprendront les réels enjeux de l’esport, elles vont rapidement investir et ainsi le marché pourra croître de manière durable. C’est aussi l’un de nos objectifs, de pousser nos élèves à informer les sociétés qui ne connaissent pas ce milieu, afin d’ouvrir des pôles esport pour les aider dans leurs stratégies de communication. Les étudiants ont donc de véritables opportunités en dehors des entreprises uniquement liées à l’esport.

 

Si cette formation rencontre un succès auprès des élèves, comment la verrais-tu évoluer ?

Comme c’est la première fois que nous lançons cette spécialité, nous allons récupérer en début, milieu et fin de parcours, les avis de nos étudiants. Nous pourrons ainsi améliorer la spécialité et obtenir un niveau de satisfaction le plus élevé possible de la part de nos élèves, mais aussi de nos intervenants/partenaires. Il y a déjà de prévu une seconde année avec cette spécialité. Celle-ci sera en lien avec l’international. Je n’ai pas la possibilité d’en dire plus car c’est encore en construction. 

 

Est-il envisageable de la voir apparaître dans d’autres villes où des campus INSEEC sont présents ?

Aujourd’hui, il n’est pas question d’ouvrir des classes avec plus de 20 étudiants. Nous avons conscience qu’il n’y a que peu d’offres d’emploi. Ça n’a donc pas de sens d’ouvrir des classes plus conséquentes, voire même d’autres classes dans des écoles différentes. S’il y a un véritable besoin des entreprises, l’INSEEC se permettra d’ouvrir des classes supplémentaires. Je ne souhaite pas faire des plans sur la comète pour le moment. 

 

Des partenaires et beaucoup d'intervenants

 

L'école possède quelques partenaires sur lesquels elle peut s'appuyer pour le lancement de son projet comme E-corp Gaming, Hurrah, Gaming Jobs ou encore Gamers Origin et a déjà présenté la liste des intervenants ainsi que les cours qu'ils dispenseront :

 

- Sébastien "Drijoka" CHENAF - Sociologie de l’esport & brand content

- Kevin "Shaunz" Ghanbarzadeh - Management et leadership esportif

- Alexandre "FunKa" Verrier - Histoire et esport culture

- Alexandre Cardon (directeur marketing chez Ares) - Stratégie de communication

- Mathieu Lacrouts (fondateur de Hurrah, 1ère agence publicitaire esport) - Stratégie des marques

- Jonathan Damay (directeur général de Gamers Origin) - Organisation d’événements esportif

- Mickael "WhitePinguin" Le Roscouet (PR chez Vitality) - Relations publiques et partenariats esportif

- Mathias Garcia Reinoso (directeur général de JM Dev) - Gestion budgétaire et tableau de bord

- Mikael Bessis (directeur du dév. éco. de l'esport chez Webedia) – Culture événementielle esportive

- Romain Saillet (CEO de Story Tailor) - Techniques de prise de vue (streaming et animation web)

- Hugo Chabrouty (CEO d'E-corp Gaming) - Management des organisations esports

- YC Mainguy (co-fond. LnL Consulting et Meltdown) - Business plan, création et développement d'entreprise

- Vincent Bachelet (responsable partenariats chez Blade Groupe / Shadow) - Mécénat & sponsoring esportif

- Jean Tuloup (responsable partenariats chez JM Dev) - Expression communication (gestion de l’image et prise de parole en public)

 

À noter que les inscriptions sont ouvertes depuis quelques semaines et sont accessibles par ici.

ban_appli_news

Partage

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Infos Rédacteur

Prénom : Yoann

Nom : W.

Ville : Stains / Montpellier

Leselhumain le 04/08/2017 à 18:1104 Aug 2017 à 18h11#1
Sympa pour une fois ils vendent pas ça comme un eldorado et sont plutôt réalistes à suivre.
Bob Morane le 04/08/2017 à 18:4904 Aug 2017 à 18h49#2 Edité par Bob Morane le 04/08/2017 à 18:50
- Sébastien "Drijoka" CHENAF - Sociologie de l’esport & brand content

Ah XD

Du coup si on part sur ça, il manque 2 ou 3 trucs:

- Nutritionniste (créateur de la première pizza esport Bio en 2009)
- Génie de la com (créateur du fameux skyblog Millénium en 2014)
- Chef de projet média (à l'origine du projet de la première télé réalité esport sans piscine, sur TF1 en 2016)
Et surtout:
- aAagent et membre de droit de la fameuse conversation skype secrète sur lol.

:p
GearRXZCompte certifié le 04/08/2017 à 18:5304 Aug 2017 à 18h53#3
c'est quoi l'histoire et esport culture ?
Drashvroff le 04/08/2017 à 19:0604 Aug 2017 à 19h06#4 Edité par Drashvroff le 04/08/2017 à 19:08
En réponse a #3Introduction : Reportage M6 de Elky en corée

Le throw, des origines du A click à l'oubli de buyback
Le couteau à beure en LAN, comment bien réagir?
Comment bien prendre un avion?

Je ne connais pas l'intégralité du programme mais j'ose espérer qu'un chapitre sera consacré à la Galerie.

Je pense qu'un semestre sera consacré à l'évolution des roster M sur lol

PS : Sinon je suis content que le petit vendeur de chez Orange ait réussi à percer dans l'esport, on lui souhaite beaucoup de chance. Je vois en lui un futur grand !

Skeel le 04/08/2017 à 19:1604 Aug 2017 à 19h16#5
Je suis vraiment déçu par aAa qui publie des news avec plus de 4 ans de retard, en effet Insec s'est mis à l'esport au minimum en 2013, où il a rejoint KT Rolster. Ravi de voir qu'aAa est vraiment toujours à la pointe de l'information esportive...
MaTmax le 04/08/2017 à 19:4704 Aug 2017 à 19h47#6
En réponse a #5ahaha ^^
Plus sérieusement je suis agréablement surpris par le programme proposé. L'idée de centrer la formation d'abord sur un enseignement traditionnel (la communication), et de l'appliquer au domaine de l'esport qui est en plein effervescence, me semble tout à fait pertinent.
Horsaphael le 04/08/2017 à 21:2704 Aug 2017 à 21h27#7
Par contre,je comprend pas l'utilite de nommer les métiers en angliche,y'a pas moyen de franciser un peu?
Sunsura_ le 04/08/2017 à 21:5004 Aug 2017 à 21h50#8
En réponse a #2Il me semble que tu oublies le plus important:
Un intervenant formateur en Mind Game.
La base.
Antho56700 le 04/08/2017 à 22:4704 Aug 2017 à 22h47#9
C'est pas vraiment une bonne école mais elle a un réseau de malade étrangement et coûte plutôt chère..
Duf le 04/08/2017 à 23:3804 Aug 2017 à 23h38#10
- Sociologie de l’esport & brand content - Sans avoir de formation de sociologue, c'est fort :)
- Management et leadership esportif - En théorie pourquoi pas mais aucune mise en pratique de sa part

Bref, bon courage aux futurs étudiants pour ces deux cours ! Le reste semble bien, c'est dommage!
Arystark le 05/08/2017 à 09:0205 Aug 2017 à 09h02#11
Ça m'a l'air pas mal si tu veux apprendre à jouer Lee Sin.
PuPeT M@SteR le 05/08/2017 à 14:3605 Aug 2017 à 14h36#12
Désolé pour les personnes impliquées, qui sont certes plus "crédibles" que d'habitude mais c'est encore un attrape pigeon, tous les métiers cités existent déjà et sont applicables à l'esport autant qu'au reste.

T'as pas une formation à un métier pour chaque secteur d'activité. Si tu veux faire de la gestion de projet t'apprends à faire de la gestion de projet et t'en fera aussi bien dans le secteur bancaire que dans l'industrie, le pétrole l'énergie, les transports, etc. C'est que des secteurs qui pèse 10 000 fois ce que pèse l'esport et bizarrement ils ont pas ressenti le besoin d'avoir des formations spéciales au secteur d'activité genre "Data-Driven Banking Editor".

En plus là pour le coup tu touches à tout mais t'apprends fatalement rien à bien faire. Tu crois que le mec qui a fait des études d'audiovisuel sera moins qualifié que toi pour filmer parce que t'as fait 8 h de cours de "Techniques de prise de vue (streaming et animation web)" ou que celui qui a fait 5 ans d'école de commerce sera démuni devant ton grand savoir de "Business plan, création et développement d'entreprise" ?

Ou bien peut être que l'idée c'est d'avoir 100 personnes qui chaque année pourront monter leur propre structure esport en faisait les 12 métiers nécessaires simultanément? Parce que va falloir aller consulter le prof de business plan et lui demander le principe d'une étude marché si c'est le cas.
GearRXZCompte certifié le 05/08/2017 à 14:4105 Aug 2017 à 14h41#13
GearRXZCompte certifié le 05/08/2017 à 14:4105 Aug 2017 à 14h41#14 Edité par GearRXZ le 05/08/2017 à 14:41
Sunsura_ le 05/08/2017 à 14:5305 Aug 2017 à 14h53#15
En réponse a #12Je dis bravo.
Bravo.
Wallencv le 05/08/2017 à 15:4105 Aug 2017 à 15h41#16
j'espère qu'ils ont un stock de wards.
Optimus-P le 05/08/2017 à 15:5105 Aug 2017 à 15h51#17
En réponse a #7+1, c'est pompeux au possible. Mais bon c'est à la mode.
Miryah620 le 05/08/2017 à 16:2405 Aug 2017 à 16h24#18
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
gloupi le 05/08/2017 à 16:3905 Aug 2017 à 16h39#19
En réponse a #2Tu rigoles sur le nutritionniste mais la très sérieuse équipe esport, Rogue, sur le non moins très sérieux jeux esport Overwatch,possède une nutritionniste qui est aussi la copine d'un des joueurs.

Mais sinon faut prendre ce jeu de cosplay au sérieux mokay.
Horsaphael le 05/08/2017 à 20:3005 Aug 2017 à 20h30#20
En réponse a #17C'est surtout que dans le cas présent,je comprend rien
Suivez nous
- HAUT DE PAGE