Accueil Apple Android
csgo

Le bilan des relégations de l'ESL Pro League

Par CarryPanda le 21/05/2017 à 17:34

nC84Bod

Les relégations des ESL Pro League se sont achevées et nous ont réservé de nombreuses surprises !

 

Alors que l'on n'attendait pas spécialement les équipes challengers provenants de la ligue ESEA, elles se seront au moins sauvées lors de ces relégations des EPL en envoyant trois des leurs dans la prochaine saison de la célèbre ligue. Redonnant un vent de fraîcheur à cette compétition, ces nouvelles têtes pourraient bien insuffler une nouvelle dynamique à la prochaine saison.

Retraçons donc le parcours qu'a du mener les différentes formations pour décrocher, ou non, leur place à la prochaine saison des ESL Pro League.

 

Les EPL, la synthèse

 

La saison s'est achevée en mettant en avant un niveau relativement homogène entre les équipes dans les deux régions, hormis le bas de tableau en Amérique du Nord. 

En Europe, ce sont les danois de North qui sont arrivés en première position avec 57 points. Avec 48 points, mousesports et G2 Esports se sont eux aussi qualifiés dans le haut du tableau mais si les premiers avaient bien commencé leur saison, les français ont eux dû faire preuve d'une détermination impressionnante pour remonter le classement après cinq semaines difficiles. Les suédois de fnatic se sont eux qualifiés à 45 points devant quatre formations à égalité à 32 points donc seulement deux ont obtenu leurs billets pour Dallas : Natus Vincere et Team EnVyUs. Ces derniers ont réussi à devancer deux des plus grandes équipes du moment sur la scène internationale, les Astralis et les FaZe Clan. Dans le fond du classement, les HellRaisers ont devancé les Virtus.pro avec 30 points contre 27 sans pour autant éviter la relégation pour les deux formations alors que les Team Kinguin sont repartis bredouille de leur première saison d'EPL avec 18 points et un billet retour pour l'ESEA.

 

Du côté du Nouveau Monde, les brésiliens de SK Gaming ont une nouvelle fois montré leur domination de la scène en s'emparant de la première position avec 54 points, suivis de près par leurs petits frères de Immortals et Team Liquid à 51 points. NRG Esports et Cloud9, récemment vainqueurs du Subaru Invitational, ont eu leur place avec 45 points alors que les OpTic Gaming se sont eux contentés de 42 points, prenant ainsi la sixième et dernière position permettant de se rendre à Dallas pour les finales des ESL Pro League. Le bas du classement en Amérique du Nord a quant à lui beaucoup souffert puisque les Animal Squad, derniers après abandon ont laissé les relégations à Rush, 6 points et The Foundation, 3 points.

 

Le déroulé des relégations européennes

 

Sur le Vieux Continent, on a vu deux formations de l'Est en provenance de la dernière saison des EPL face à des structures allemandes passées à deux doigts de la promotion en ESEA, finalement emportée par les suédois de GODSENT. La première grosse surprise du tournoi est venue de Virtus.pro. Les polonais, finalistes du dernier major, étaient en difficulté récemment. Cependant, leur présence dans ce rendez-vous tenait selon certains d'un simple manque de sérieux de leur part en online. Manque de rigourosité ou niveau de jeu en réel chute, les polonais ne sont pas parvenus à gagner une carte et se sont sèchement fait reléguer au premier tour du looser bracket face aux PENTA Sports après s'être inclinés contre les BIG en winner bracket.

 

 

L'autre surprise est venue du collectif allemand formé par un trio d'ancien NRG Esports, BIG. Cette équipe est parvenue à se montrer sous un nouveau visage après leur défaite face à leur concurrent de PENTA Sports en finale de l'ESEA Global Challenge et a écrasé les Virtus.pro avant de prendre sa revanche sur les PENTA pour le spot en EPL. 

 

 

Quant aux HellRaisers, le winner bracket a été pour eux une promenade de santé et seuls les BIG ont réussi à leur prendre une map avant d'être immédiatement mis en déroute par la formation de l'Est. Les PENTA sont eux repartis les mains vides de cette compétition et ne sont pas parvenus à récupérer leur place en ESL Pro League qu'ils avaient perdu l'année dernière en s'inclinant dans un BO3 sous haute tension contre les français de Team-LDLC.

 

Le déroulé des relégations américaines

 

Du côté Outre-Atlantique, les relégations nous ont aussi proposé quelques surprises. Celles-ci opposaient les joueurs de The Foundation (autrefois Selfless Gaming) et ceux de Rush, issus de la précédente saison des EPL, aux formations nord-américaines Enigma6 Group et Ghost Gaming, ces derniers ayant récemment signé les Bee's Money Crew, une équipe montante de la scène et déjà lancée en ECS NA.

 

La première déconvenue est venue de l'équipe The Foundation qui, après avoir perdu son premier BO3 contre les Enigma6 Group, a abandonné la première manche du looser bracket contre les Ghost Gaming. Ils n'auraient apparemment pas pu présenter 5 joueurs à temps, ce qui n'est pas une surprise au vu de l'instabilité de la line-up après son renvoi de Selfless Gaming.

 

 

Une autre surprise a été offerte, tout d'abord par les Ghost Gaming qui, après avoir commencé avec une défaite contre les Rush, ont pu prendre leur revanche contre ces derniers grâce à l'abandon de The Foundation et finalement écraser leurs adversaires 2 à 0 puis par les Enigma6 Group qui n'ont pas concédé une seule carte dans ce tournoi et se sont aisément imposés comme une nouvelle grande formation de la scène locale.

 

 

Lors de la prochaine saison compétitive organisée par l'ESL, nous retrouverons donc HellRaisers qui se maintient et BIG qui réussit à passer le cap en EPL EU saison 6. Enigma6 Group et Ghost Gaming seront quant à eux en EPL NA saison 6. Pour Virtus.pro et PENTA Sports, ce sera l'ESEA EU et The Foundation et Rush tombent en ESEA NA, sans oublier GODSENT qui monte en EPL EU, Splyce en EPL NA, Team Kinguin qui a vécu un calvaire ira se refaire une santé en ESEA EU avec Animal Squad (anciennement Winterfox) dans son équivalent nord-américain.

Infos Rédacteur

Prénom : Gauthier

Nom : Guichard

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Rockfire le 22/05/2017 à 05:5822 May 2017 à 05h58#1
Même si j'aime bien VP j'espère qu'ils vont bien rester en ESEA cette saison. La 1ère fois qu'ils ont été relégués esl les a aidé avec leur slot wildcars pour qu'ils restent en Pro League je crois.

Vidéos

Suivez nous
- HAUT DE PAGE