Accueil Apple Android
BlogInterview pour le lancement de SC:R en Corée Par gurderoy le 20/08/2017 à 17:33 - Vote(s) : 0 vote_moins  0 vote_plus

Petite traduction amateur de l'interview de pros, d'ex-pros et de casters broodwar du 30 juillet 2017 par https://www.invenglobal.com/heroes/articles/2567/starcraft-remastered-interview-with-the-pros-and-casters-starcraft-is-my-everything

 

Casters:  'Jeon Yong Joon', 'Um Jae Kyung' et 'Kim Jung Min'

 

Joueurs: 'Guk "TheBOy" Gi Bong', 'Lim "BoxeR" Yo Hwan', 'Park "Reach" Jung Seok', 'Lee"Nada" Yoon Yeol', 'Kim "Bisu" Taek Yong', 'Lee "FlaSh" Young Ho', and last but not least, 'Lee"Jaedong" Jae Dong' 

 

Les joueurs et casters étaient réunis afin de répondre à quelques questions concernant la sortie de 'StarCraft: Remastered', ainsi que sur le développement de la scène esport vis à vis de Starcraft.

 

Sur la version remastérisée de Starcraft, chaque joueur peut personnaliser ses raccourcis comme bon lui semble. Quels sont vos avis concernant cette option ?

 

BoxeR:  Suite à l’arrêt de ma carrière en tant que joueur professionnel de Broodwar, j’ai rebondi sur un jeu similaire mais à la fois très différent, Starcraft 2. Quand j’ai essayé de revenir au premier jeu, j’ai eu un mal fou à me réadapter. Donc la possibilité de changer ses raccourcis est probablement une « grande nouvelle » pour les joueurs revenant sur le jeu.

 

Reach:  J’ai utilisé les mêmes raccourcis pendant 16 ans. Donc même quand j’ai entendu la nouvelle, je n’ai pas pensé que j’allais changer mes raccourcis d’une quelconque manière possible. A l’inverse des autres joueurs, je n’ai pas vraiment joué à SC2.

 

 

Nada:  En tant que joueur qui a joué énormément à SC2, la possibilité de personnaliser ses raccourcis a vraiment été un plus pour moi. De plus, pour les joueurs qui reviennent sur starcraft, moi y compris, il y a une véritable difficulté à se réadapter au premier opus. Si ils sont correctement utilisés, certains joueurs pourraient trouver la manière la plus « parfaite » et efficace de personnaliser ses raccourcis [comme sur un hearthstone où un joueur trouve la meilleur façon de monter un deck], leur offrant un avantage par rapport au reste de la scène compétitive.

 

FlaSh:  C’est définitivement une merveilleuse fonctionnalité pour les joueurs revenant de SC2. Mais personnellement, je ne l’utilise pas et ne pense pas jamais y avoir recours.

 

BoxeR:  Me concernant, j’ai changé tout mes raccourcis quand je jouais à SC2 (rires).

 

Quelles sont les différences notables entre les deux versions du jeu ?

 

BoxeR:  Après la version 1,16, Broodwar n’a pas reçu de véritable amélioration de la part de Blizzard en dehors de quelques patchs pour stopper l’usage de map hack. Quand je suis revenu sur Broodwar après SC2, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer à quel point l’original se jouait comme un jeu en flash.

Quand la version 1,16 a été lancée pour Broodwar, tout les utilisateurs avaient peu de soucis concernant les bugs ou l’équilibre, donc personne ne pensait à la possibilité même d’une mise à jour. Mais grâce à la version remastérisée, Blizzard à complètement redécoré le jeu, le rendant plus attrayant pour la génération actuelle de joueurs. Mais de mon avis personnel, si Broodwar avait été mis à jour régulièrement, le jeu ne serait pas tombé en désuétude. J’espère que Blizzard va continuer les mis à jours constantes.

Reach:  J’ai eu la chance de jouer a Remastered lors de ma visite chez Blizzard Korea. C’est là que j’ai notamment rencontré Kim Dong Soo et Guillaume Patry. Avec eux j’ai joué une partie de 1:1:1. Et pendant que je jouais j’ai réalisé qu’on pouvait passer des graphiques de l’original à ceux de la version remastérisée en pressant « F5 ». Donc si vous êtes un joueur qui est fan des graphismes originaux, vous pouvez jouer comme si c’était broodwar.

Les nouveaux graphismes m’ont fait grand impression. J’étais tellement impressionné, et je pensais « est ce vraiment starcraft ? ». Les animations des unités lorsqu’elles meurent étaient particulièrement tape à l’œil.

 

Nada:  Alors que j’effectuais doucement la transition de joueur pro à streamer régulier, j’ai commencé à regarder le jeu avec le regarder d’un joueur « casual ». Et alors, je ne pouvais pas m’empêcher de remarquer le « vous ne pouvez pas produire plus d’unité », une contrainte qui se pose aux joueurs qui s’adonnent aux « user map settings (ums)’, j’espère qu’ils vont régler cela pour le jeu à venir, si ils ne l’ont pas encore fait.

 

Jaedong:  Grâce à la différence des nouveaux graphismes, on a l’impression de jouer à un jeu tout nouveau. Mais quand j’y ai joué, je n’ai pas ressentis de différence par rapport à l’original. Comment dire… ça semble familier et à la fois nouveau. Ils n’ont rien enlevé du jeu original, mais ils ont rajoutés des fonctionnalités pour en faire un jeu esport plus contemporain. Les nouvelles fonctionnalités ajoutées au mode d’observation des parties vont aussi se diversifier et s’améliorer au fil du temps.

 

Bisu: Au début j’étais inquiet par rapport a la sensibilité sur le nouveau jeu. Mais après l’avoir essayé par moi même, j’ai trouvé que le jeu original et la version remastérisée sont exactement les mêmes et fluides. De plus, le nouveau mode spectateur rend le jeu plus attractif pour le public.

 

Qu’est ce que Starcraft représente pour vous ?

 

TheBOy: Starcraft est ma vie. Et pas seulement pour moi, mais pour ceux qui ont débutés leur carrière sur ce jeu. Mais la version remastérisée à été lancée pour les ceux qui suivent le jeu depuis longtemps. Je crois que ce jeu va aussi devenir mon partenaire dans la vie.

 

Bisu: Starcraft est absolument tout pour moi. Il contrôle ma vie elle même. J’ai commencé à jouer il y a environ 13 ans et en fait j’ai probablement passé plus de temps à jouer à Starcraft plutôt qu’à étudier quand j’étais enfant. Starcraft et le jeu que je chéris le plus.

 

BoxeR:  J’ai commencé à jouer à Broodwar quand j’étais encore adolescent. Maintenant, j’ai la trentaine, et je continue toujours à jouer à ce jeu. On peut dire que j’ai consacré ma jeunesse à Starcraft.

 

Reach:  Starcraft est tout pour moi. Je ne joue pas vraiment à d’autres jeux en dehors de quelques parties d’arcade ou de League of Legends. Que je reçoive une mauvaise note que je vive une rupture, tout ce que j’avais c’était Starcraft, et ça m’a aidé à tout oublier. Tout les joueurs ici ont perdu leur terrain de jeu… mais maintenant, j’espère véritablement que la version remastérisée peut faire renaître la ligue.

 

Nada:  Depuis 1998, pendant 19 ans, j’ai joué à Starcraft en tant qu’emploi. Plus de la moitié de ma vie à été passée en compagnie de Starcraft. J’ai même épousé ma femme lors d’un événement appelé « SC2 : Legacy of the Void’. Starcraft est ma vie, comme pour tout le monde ici présent.

 

FlaSh: J’ai 26 ans maintenant, et la moitié de ma vie à été consacrée à Starcraft. Pour moi , Starcraft est un ami, un ami très précieux. C’est quelqu’un qui ne peut tout simplement pas quitter ma vie. La raison pour laquelle je me tiens là aujourd’hui est due à ce jeu. Je continuerai à jouer à Starcraft, et je continuerai à m’améliorer.

 

Jaedong:  Quand j’étais un petit garçon, j’ai grandi en regardant la « Starcraft league ». J’admirais les joueurs professionnel et je voulais être juste comme eux. Avec le temps, mes rêves sont devenus réalité. J’ai sacrifié énormément pour cette vie, j’ai gagné tout autant. Et d ‘une certaine manière je ressent à la fois de l’amour et de la haine pour SC. C’est une émotion très contradictoire. Je suis très reconnaissant envers le jeu, mais en même temps, je le déteste.

 

Kim Jung Min: J’ai travaillé avec Starcraft pendant très longtemps. Donc mes pensées sont les mêmes que celles des joueurs. Pour le moment les attentes pour Starcraft remastered sont très grandes étant donné que de nombreux joueurs l’attendent avec impatience. Et bientôt, les premières compétitions vont avoir lieu sur Remastered, et j’en ferais partie. Donc d’une certaine manière je me sens responsable. De plus, quand la nouvelle Starcraft league prendra forme, j’attends grandement quelques patchs d’équilibrage pour ajuster le jeu.

 

Jeon Yong Joon: Starcraft a été et est une bénédiction pour moi. J’ai commencé à travaillé pour une compagnie de diffusion parce que je voulais être un caster de baseball. Mais en 1999 j’ai décidé de commenter l’esport. A cette époque, je ne savais pas que je deviendrai si connu. A travers starcraft j’ai découvert de que j’étais réellement capable.

Il y a environ 10 ans, durant une interview, j’ai soudain réalisé quelque chose. « Dieu m’a donné une bénédiction sous la forme de SC ». Cette pensée continue de me rester en tête même aujourd’hui.

 

Um Jae Kyeong: Starcraft est sortis en 1998. Et en 1999 a eu lieu la première compétition. Ce fut le début de l’esport que nous connaissons aujourd’hui. Je commentais à l’époque et je vais vous dire franchement, c’était une expérience très importante pur moi. L’année qui a suivis, la Starcraft League débutait sur OnGameNet. J’ai aussi eu mon fils cette année là. Mon fils et Starcraft on le même âge ! Et tout comme mon fils grandit au fil du temps, l’esport en fit de même.

Un jour, tout comme un jeune homme quitte la maison après un certain age, la Starcraft League a disparut de ma vie. J’ai eu une énorme sensation de perte. Mais soudainement, le garçon est revenu à la maison en portant des vêtements de marque. Je suis très content de la version Remastered du jeu.

Vous sentez vous confiant au moment de jouer les premières parties télévisées de remaster ?

BoxeR:  J’ai perdu mon dernier match de rival à rival envers Hong Jin Ho. Je l’ai entendu dire récemment qu’il jouait de temps en temps au jeu. Et bien, pas moi. Mais au cours des derniers jours, j’ai joué comme un fou pour me remettre au niveau. Je ferais de mon mieux pour le battre.

 

Reach:  Quand je serais en jeu je vais souvent me retrouver confronter a un choix dès le début du jeu du style « est ce que je finis la partie maintenant ? Ou est ce que je produit beaucoup d’unités différentes pour faire plaisir aux fans ? »

 

Bisu:  Je vais jouer contre Jaedong et Flash. Je ne sais pas ce que vont donner les parties, mais je vais faire de mon mieux. Je veux montrer différent types d’unités.

 

Nada:  Je vais faire de mon mieux pour montrer de belles parties.

 

FlaSh:  Je me sens comme les autres. Je vais faire de mon mieux pour rentre les parties intéressantes et amusantes.

 

Jaedong:  Je jouerai le dernier match. Et donc je veux vraiment montrer des parties attrayantes. Principalement pour laisser une bonne impression au fans afin qu’ils reviennent par la suite.

 

Les premières parties vont être diffusés, comment cela va t’il se dérouler ?

 

Kim Jung Min: Quand les gens entendent « Starcraft », ils pensent à un jeu vieux et dépassé. Mais il y’a toujours de nombreuses personnes qui continuent d’aimer le jeu. Je pense que les matchs à venir vont vraiment satisfaire ces fans. Je crois aussi que les matchs d’aujourd’hui vont amener des gens qui sont nouveaux sur Starcraft. Je vais commenter aujourd’hui comme si c’était un tout nouveau jeu.

 

Jeon Yong Joon:  Remastered est un nouveau jour pour Starcraft. Il y aura de nombreuses parties jouées aujourd’hui. Et parce que nous avons tant de joueurs old school, j’ai passé du temps à étudier leur palmarès et leur style de jeu. Je veux aussi faire une dédicace aux casters de l’ASL. Je me suis préparé pour aujourd’hui en regardant et analysant leurs commentaires.

Les parties jouées aujourd’hui vont raviver de nombreux souvenirs, mais aussi en créer de nouveaux. Et laissez moi vous dire, les 3 casters présent aujourd’hui vont écrire l’Histoire.

 

Um Jae Kyeong:  La sortie de Remastered va rester ancrée dans l’histoire de Starcraft. Avant quand j’étais interviewé, on me posait encore et encore une certaine question. « Chaque jeu esport va perdre en popularité et éventuellement s’éteindre. Donc c’est très différent des sports traditionnels, n’est ce pas ? ». A cette question, je répondais en disant « Starcraft EST un sport traditionnel en Corée ».

La sorte de Remastered va lier les fans de la première heure avec les nouveaux. Si la même mode continue pour l’esport, je pense définitivement qu’il est possible pour un jeu esport de durer pour toujours. De plus, d’autres développeurs auront plus tendance à donner de l’attention à cette sortie puisqu’ils vont se demander si ça va marcher.

Quand je suis arrivé ici, ça ressemblait plus a une réunion d’anciens amis. Mais je suis venu bien préparé, et je vais rendre ces parties les plus intéressantes possible grâce à mes commentaires.

3 commentaires
CryMeaRiver le 21/08/2017 à 16:1821 Aug 2017 à 16h18#1
sympa l'article, le passage sur ce que répresente sc dans leurs vies est intéressant.

Je me tate a rebuy sc mastered , pas moyen de le choper avec nos vielles clé broodwar ?
KaiN34500 le 21/08/2017 à 16:4821 Aug 2017 à 16h48#2
Ce désaveu envers SC2 quand même !!
asb le 21/08/2017 à 17:1621 Aug 2017 à 17h16#3 Edité par asb le 21/08/2017 à 17:16
Et y'a du monde dessus en EU pour jouer ? Je voulais voir pour l'acheter m'enfin j'aimerais bien qu'il me dure une bonne année à être jouable en ligne sans passer forcément par des IRC

(parce que clairement y'a peu je me suis fait enculer avec Reflex xD)
Suivez nous
- HAUT DE PAGE