Accueil
BlogPourquoi le niveau de l'Europe a-t-il baissé ? Par Teebs le 03/10/2016 à 18:52 - Vote(s) : 0 vote_moins  0 vote_plus
Bonjour/Bonsoir à tous !

En ces temps de Championnat du Monde Saison 6 de notre jeu bien aimé League of Legend, je m'intérroge quant aux performance de l'Europe à la fin de cette première semaine de compétition. Pour ceux qui ne sont pas au courant, la région européenne est actuellement à 1 victoire pour 8 défaites à la fin des matchs aller de la phase de poule. Une bien triste performance pour l'ancien continent. 

Avant tout, pourquoi je créer cet article maintenant et pas plutôt à la fin de la compétition ? Déjà parce que les équipes européennes sont en très mauvaises postures pour la suite du mondiale, (0-3 G2, 1-2 H2K, 0-3 Splyce) donc je peux m'avancer quant à leur futur dans la compétition, et surtout que l'idée me vient maintenant et j'ai peur de l'oublier d'ici la fin du tournoi.

J'ai vais émettre ici quelques raisons qui peuvent avoir été la cause de ce "retour en arrière" pour notre région. Si vous avez d'autres raisons en tête, n'hésitez pas à en faire part dans les commentaires pour en discuter avec les autres et moi-même.

Le Mercato.

Ici le sujet est vague et ce sera (pour moi) la principale raison de cette baisse de niveau. 

Comme dans beaucoup de sport traditionel, entre chaque saison il y a... l'intersaison ! Ou en d'autre mot le Mercato. C'est cette période de l'année où une fois tous les championnats ou tournois finis, les structures réajuste leur line-up en fonction de leurs besoins. Cela peut aller d'un petit changement voire rien du tout jusqu'à une refonte complète d'un roster ! 

Une saison compétitive de Lol va se décomposer en plusieurs phases :
  • Le Mercato de l'intersaison ;
  • Le Spring split ;
  • Le Mercato inter-split ;
  • Le Summer split.

 

Si l'on remonte au mercato de l'intersaison S5/S6, on remarque déjà une chose, il y a eu beaucoup de mouvements ! Mais pas seulement des transactions entre équipes européennes, non non, il y a eu un éxode assez important de gros joueurs stars  européens partie tenter l'aventure de l'autre coté de l'atlantique. Je vais faire un petit rappel des principaux départs pour les NA:

Fnatic : Yellowstar, Huni, Reignover 
Elements : Froggen
Copenhagen Wolves : Freeze
SK Gaming : Svenskeren

Il a eu aussi la disparition de grosse structure EU  (SK Gaming, Gambit, Copenhagen Wolves) qui ont laissés leur place à des équipes plus jeunes (G2, Vitality, Splyce) et moins expérimentés. Ainsi que de gros remaniement au sein de plusieurs équipes des LCS EU (Unicorns of Love, Roccat, Fnatic, H2K, Elements, Giants).

Tous ces facteurs peuvent être déjà la cause d'une spring split Européen assez chaotique avec un bas de tableau très faible et des équipes haut de tableau avec encore énormément de lacunes au niveau macro. Mais c'est là l'intérêt du spring split, c'est qu'il laisse aux équipes le temps de créer des synergies et d'engrenger de l'expérience à haut niveau avant les gros évènements internationaux ! Malheuresement, on se souvient amèrement de la prestation de G2(8) au MSI alors qu'elle est censée être la 1ère équipe européenne.

Enfin bon, on se dit que ce n'est pas grave, le plus important ce sont les worlds et il reste encore une split entier pour que les équipes puissent augmenter leurs niveaux ! D'ailleur ca tombe bien, il y a le mercato de l'inter split qui est là pour réajuster les line-up au cas où.. Et là BAM, le mercato est un carnage, plusieurs équipes sont refaite à neuf... (à quelques exeption près, Splyce ainsi qu'Elements devenu Shalke 04). En bref, l'Europe connait un gros retour en terme de niveau de jeu. Beaucoup de synergie sont à refaire, des changements de joueurs sont douteux et arrive au pire moment durant le split (cf Fnatic), les changements du jeu en lui-même juste avant les playoffs font complètement basculer certaines équipes (cf Giants). Malheureusement dans tout ca, c'est que les worlds approche à grand pas et qu'il va être temps pour le continent Européen de montrer son niveau aux autre régions, avec l'arrière goût du MSI dans la bouche...

Le manque d'adaptabilité par rapport à la méta

On le sait tous, la Corée a toujours un temps d'avance sur tout (draft, mécanique, macro) mais encore plus sur les picks et les synergies entre champions. Beaucoup de draft que l'on voit dans notre région et les autre prennent pied tout d'abord en Corée. Et c'est d'ailleur un point important sur le niveau de jeu en europe, c'est que notre région a eu du mal, cette saison, à suivre l'évolution de la méta.

Lorsque les équipes EU jouaient encore des Trundles Top, ailleurs les combos Jhin/Gangplank commençait à naître. Lorsqu'au mid, l'Europe s'entêtait à jouer Vladimir même après son nerf, en Corée, aux NA, en Chine, ils jouaient Talaiyah... Je suppose qu'il y a encore plein d'exemple de ce type mais le principe est compris. C'est bien de vouloir faire comme la corée mais encore faut-il bien le faire.

Il a surement d'autres raisons comme les lacunes mécanique mais là c'est quelque chose qui est bien plus compliquer à percevoir tant un joueur peut être "on fire" un match et être, à contrario, invisible durant une autre partie.

Que peut-on espérer pour la saison 7 ?

On connait déjà les 10 équipes qui participeront aux LCS EU spring split 2017, si l'on suppose qu'il n'y aura que peu de changements pendant le mercato, alors je pense (mais c'est mon avis) que l'Europe regagnera un haut niveau car les synergies seront déjà en place et ce ne sera plus qu'une question d'entrainement pour que notre région devienne à nouveau redoutable. Les jeunes équipes qui ont fait leur preuve sur la fin du split seront surement de grandes puissances dans la saison à venir (UOL, Splyce).

Je ne m'inquiète donc pas sur le niveau de l'Europe pour l'année prochaine, car chaque régions peut avoir sont lot de contre-performance (salut la Chine) ou de puissance.

Je compte sur vous pour donner vos idées sans que la zone des commentaires devienne un champ de bataille. 

Ce sera tout pour moi ! 
Teebs

PS : Désolé pour les probables fautes dans mon article, j'ai fait de mon mieux.

 


 

22 commentaires
CarryPanda le 03/10/2016 à 19:1303 Oct 2016 à 19h13#1
"Il a eu aussi la disparition de grosse structure EU (SK Gaming, Gambit, Copenhagen Wolves) qui ont laissés leur place à des équipes plus jeunes (G2, Vitality, Splyce) et moins expérimentés. Ainsi que de gros remaniement au sein de plusieurs équipes des LCS EU (Unicorns of Love, Roccat, Fnatic, H2K, Elements, Giants)."
Je pense aussi que la disparition de ces grosses équipes a fait peur aux potentiels investisseurs.

Lecrivaindujour le 03/10/2016 à 19:2903 Oct 2016 à 19h29#2 Edité par Lecrivaindujour le 03/10/2016 à 19:29
Pour moi, la raison principale de cette baisse (ou plutôt une stagnation) tient en deux noms: Fnatic et Origen. Le mercato européen était gros, mais c'était la même chose en NA. Là où il a eu un impact, c'est que les nouveaux joueurs chez FNC et OG n'ont pas réussi à créer une synergie bonne et les deux équipes, malgré un spring correct, se sont complètement écroulées au summer, favorisant des équipes qui manquent d'expérience (les G2 ont rien ressorti du MSI, et les Splyce viennent de très loin; quant aux H2K, ils ont le même niveau que l'année dernière).
À côté de ça, non seulement le niveau américain a rattrapé son retard grâce à des bombes comme Immortals et TSM, mais toutes les autres régions (hors IWC) ont su garder une certaine stabilité au niveau des structures (10 des 16 équipes étaient déjà là l'an dernier, dont seulement 1 équipe EU) mais aussi, dans une un peu moindre mesure, des joueurs (35 des 92 joueurs étaient déjà là l'an dernier, dont seulement 4 joueurs EU).
Donc en conclusion, le niveau EU pour moi a pas baissé: il a stagné, mais les équipes dominantes d'avant se sont écrasées, et leur niveau avec.
fdsddq le 03/10/2016 à 20:0503 Oct 2016 à 20h05#3
En réponse a #2je suis d'accord avec toi
et une différences aussi toutes les structure de toute les régions ont augmenter leur budget de façon énorme a tel point que les us veulent un système de franchise car ils ont trop peur de tout perdre.
en europe (je connais pas le budget eu) mais j'ai l'impression que les sommes mise sur la table sont dérisoire par rapport aux autres régions ce qui entraîne soit des départs des meilleures joueurs à chaque split. soit des recrutement de joueurs peu connu où l'on doit faire des parit. police si tu m'écoute ;-)

en NA ou chine quand ça recrute c'est du champion mondial ou vice champion du monde. en europe le seul import connu c'est millenium qui a fait venir ryu pour les up and down contre UOL si je me souviens bien(pas sur de mon coup) il y avait aussi un jungler mais je me souviens plus du nom....
Skeel le 03/10/2016 à 20:2503 Oct 2016 à 20h25#4
G2 c'est la pire équipe d'une grosse région en termes de prestation à l'inter ils sont à 2-11, soit 15,3% de winrate, derrière eux y'a juste Splyce (0-3) et Jin Air (0-2), donc c'est pas ultra significatif vu le peu de games jouées.

Pour moi le soucis en Europe viens de la mentalité des joueurs, qui pensent être les rois du monde à 20 piges et qui savent pas écouter un coach ou une autorité supérieure. Même Faker il irait jamais dire que son coach fait de la merde, alors qu'en Europe j'ai l'impression que 3/4 des joueurs pensent comme ça.

Regardez Origen, regardez Forg1ven ou Diamondprox qui crachent sur Shaunz, Febiven qui crache sur Deilor, Steeelback qui crache sur Sheepy. J'ai l'impression qu'en Europe le coach a pas une assez grosse autorité alors qu'en NA ça a eu tendance à s'améliorer, avec l'arrivée de Weldon ou Repeared par exemple. A côté de ça en Asie orientale d'une manière générale ils ont cette culture de respecter les personnes plus âgées que soi donc ça aide. Quand tu vois qu'en EU t'as YamatoCannon qui est coach alors qu'il a 20 piges tu te dis que la notion de respect va pas être la même par rapport à Kkoma qu'en a genre 28. Surtout que Kkoma il fait pas le mariole la veille de sa finale dans l'analyst deck.
MotherChipandel le 03/10/2016 à 20:3903 Oct 2016 à 20h39#5
EUW 1-8 the dream :o

Les G2 et H2K ont grave du skill sur twitter pourtant, je comprend pas...
Et le /laught de Expect, terrifiant...
Mais c'est de la faute au changement du swap lane tout ça, dommage.

Mais bon avec des scies on coupe des arbres, soyons écolo et fair avec la sélection naturelle.


ritCh le 03/10/2016 à 21:0103 Oct 2016 à 21h01#6
C'est juste que l'europe a pas de tunes, du coup ils recrutent des no names KR ou des joueurs challenger series.

Quand tu vois que OG fait demi des worlds et se retrouvent avec Peke et un random de soloQ en adc, que Fnatic recrute un Noxiak, Klak et un top remercié de chez Dignitas, désolé mais c'est juste un probleme d'argent. Pas besoin de partir dans des analyses farfelues.
Et ne me sortez pas S04, si ils avaient voulu mettre de l'argent ils n'auraient pas reconduit 4 des 5 joueurs qui ont fait top7 au spring split.
Lecrivaindujour le 03/10/2016 à 21:0903 Oct 2016 à 21h09#7
En réponse a #6Je suis plutôt d'accord, après c'est pas lié au niveau tant que ça, c'était déjà le cas en saison 5 et les NA n'ont pas fait grand chose passé Katowice.
fdsddq le 03/10/2016 à 21:1803 Oct 2016 à 21h18#8 Edité par fdsddq le 03/10/2016 à 21:24
En réponse a #6c'est ce que je dis aussi pourtant on a des grosse structure sur le papier avec pas mal de moyen....
vita pas un monstre mais on a vu pire, fnatic, roccat, schalke, g2 et je parle pas de celle qui ne sont plus la element, cw etc....
j'espere que misfit va nous faire une grosse perf et faire bouger tout les autres car la base (structure) a l'air bien structuré et les joueurs sont vraiment des morts de faim et ça ce voit dans les résultats.

j'espere que psg ou d'autre club allemand vont acheter des structures mais svp posez vos corones sur la table....
agartha le 03/10/2016 à 21:2603 Oct 2016 à 21h26#9
1/ les EU sont partis de corée trois jours avant le début de la competition, les na sont repartis une semaine avant. Sachant qu'ils ont du tourner des videos promotionnels pour rito et autres obligation, c'est pas cool pour le repos et se remettre du jetlag (6 heures de différence, on met plus de deux jours à s'en remettre)
2/ les NA paient bien mieux que les EU. les joueurs CS ont l'air de gagner davantage que les joueurs LCS EU, du coup, même des équipes comme fnatic ne peuvent pas se permettre de garder leurs joueurs si des propositions tombent des NA
3/ on veut mettre du coréen partout autant que c'est autorisé, sauf que sans les sous, ont prend plus de random que de confirmés (les bons vont en chine, puis en na). Certains explosent, d'autres coulent. C'est une erreur car l'Europe a plus un problème de gestion dans la game que des problèmes de skill, donc des choses qui se règlent par la communication, donc si le mec parle pas anglais, c'est useless.
4/ En corée, les joueurs jouent pour gagner leur vie, c'est un travail. C'est pas la fête a la maison, si le coach te dit quelque chose, tu ne discutes pas (coucou febiven). En europe, ils gagnent leur vie en jouant, c'est un loisir qui rapporte de l'argent et de la gloire (parfois). On est pas du tout dans une démarche de professionnalisation, démarche entreprise depuis peu par les NA (et c'est pas fini).

Bref, les bons joueurs se barre ou il y a de l'argent (on les comprend), on remplace les departs ou les mauvais par des étrangers qui parlent pas ou peu anglais, des joueurs prometteurs sans expériences ou des confirmé qui ne sont plus assez bon pour intéresser les NA ou qui en reviennent la queue entre les jambes

De temps en temps, avec un bon coach, quelque chose sort (fnatic 2015) sinon c'est la débandade (l'eu 2016 dans sa quasi globalité)
ritCh le 03/10/2016 à 23:0103 Oct 2016 à 23h01#10
En réponse a #9A mon avis Deilor a été sur-hypé, Steelback en parle d’ailleurs comme un coach "papa" plutôt que tacticien. Pour moi c'est plutôt le coup de chances sur le pick up des 2 KR allié a un Yellow au sommet de sa carrière, et un pool de champion qui convenait a Febiven.
haki360 le 03/10/2016 à 23:4403 Oct 2016 à 23h44#11 Edité par haki360 le 03/10/2016 à 23:48
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
Gourmish le 03/10/2016 à 23:5703 Oct 2016 à 23h57#12
En réponse a #11J'étais pas au courant qu'ils étaient en LCS EU...
TiteTouf le 04/10/2016 à 01:1204 Oct 2016 à 01h12#13
Faut pas oublier que G2 et H2k étaient très bien vu par les joueurs/équipes adverses car ils avaient montré de belles choses en scrim. Ca reste une surprise que l'Europe perf aussi mal même si le niveau des LCS EU n'était pas fou.
fdsddq le 04/10/2016 à 03:3904 Oct 2016 à 03h39#14
franchement contre les rox j'y croyais a leur victoire
Gourmish le 04/10/2016 à 14:1504 Oct 2016 à 14h15#15
Hormis le mercato et donc le pognon (pendant que les NA attirent Impact, Piglet, Huni, Yellow..., les EU récupèrent Police...), je pense qu'il y a clairement un énorme problème de mentalité.
Il suffit de voir le melon de certains "top FR", ils ne sont même pas en CS et se prennent déjà pour des princesses à qui tout est dû. Forcément il ne faut pas s'attendre à des monstres d'humilité et de respect quand ils passent à l'étage supérieur.
FNC a perf en 2015 grâce à un bon environnement de travail et un bon état d'esprit. iZpAH et Deilor était respecté et écouté, sans le tilt d'Huni cela les auraient certainement emmené en Finale des worlds.
Quand tu vois le comportement et propos de Zven ou Perkz avant les worlds, tu comprends vite que les mecs sont à des années lumière de l'état d'esprit optimal pour faire une perf.
Arystark le 04/10/2016 à 15:4404 Oct 2016 à 15h44#16
On aime ou on aime pas Zaboutine, mais son point de vue sur l'Europe dans ses podcasts est très juste. Des joueurs jeunes et arrogants, qui préfère tryhard le ladder plutôt que de s’entraîner sérieusement, qui respectent pas leur coach ou tout au mieux le voient comme un mec qui est la pour régler les disputes si untel veut pas jouer avec untel, et pour finir un manque d'attractivité et d'argent évident sur le vieux continent.
Alors certes, y'a plein de talent en EU, mais si on sait pas les gérer, c'est purement et simplement du gâchis. Je préfère voir un mec comme Bjergsen partir en NA et performer là-bas plutôt que de rester dans une région stagnante, où la médiocrité s'installe de plus en plus.
asb le 04/10/2016 à 18:4404 Oct 2016 à 18h44#17 Edité par asb le 04/10/2016 à 18:46
Pour le peu qu'on connait un minimum le milieu on sait très bien que la grande partie des joueurs ont un ego démesuré et ça date pas d'hier d'ailleurs Gourmish l'explique bien.

Alors oui c'est clair y'a un soucis niveau joueur sur ça et c'est pas spécialement nouveau je trouve c'est juste que aujourd'hui il est venu l'heure de trouver les coupables, mais on pourrait aussi parler des structures qui dans la majorité des cas n'ont jamais réellement éduquées leurs joueurs et préfèrent leur faire des petits massages durant les phases de pick et ban.

Car bon même dans le milieu professionnel qu'on va qualifier de classique pour pas s'embrouiller il faut bien comprendre que certains sont certes très pro de nature (pour une raison ou une autre) d'autres le sont devenus suite à l'expérience en entreprise et enfin (je trouve la majorité) ont toujours besoin d'un minimum d'un chef typique tête de con derrière eux pour qu'ils bougent.

Alors forcément dans un milieu ou une grande partie des joueurs n'ont jamais travaillés de leur vie (surtout sur LoL ou les joueurs sont très jeune) il faut bien comprendre qu'il faut pas s'attendre à un miracle si personne leur fait comprendre ce qu'est le travail, après on pourrait se dire qu'ils évitent de les froisser pour pas qu'ils partent ailleurs mais c'est juste que ça a toujours été géré ainsi et qu'apparemment ils ont pas encore comprit qu'il était temps de passer à la vitesse supérieur et que la définition de pro n'est plus celle de 2000 ou ça signifiait surtout dans le sens qualitatif mais bien la définition dans le sens profession.
shalvus le 05/10/2016 à 19:0505 Oct 2016 à 19h05#18
L'organisationnel d'une structure, et plus spécifiquement l'opérationnel sportif (coach, manager, analyste, ...) doit avoir une autorité absolue au sein d'une structure. En cas de litige, le joueur a tort, même si il a raison. C'est drastique, mais si une ouverture est possible, c'est la fin. Dans le sport en général, les joueurs se plaindront les 3/4 du temps : trop d'entrainements, trop intensifs, pas assez de repos, pas assez de temps de jeu, entrainements pas assez spécifiques, etc... Il y aura toujours une raison pour se détourner de l'entrainement fixé par le coach et des objectifs visés. Les clés du succès de Fnatic et Origen aux Worlds la saison dernière : Fnatic était mal barré au début de saison, et ont du cravacher pour montrer l'inverse. Ils sont partis de rien et a force de travail ont finis tout en haut. Résultat : Yellowstar meilleur support mondial, et des joueurs coréens inconnus devenus des superstars. Chez Origen, le départ de Fnatic leur a donné le boost nécessaire pour se fixer des objectifs surréalistes, montrer qu'ils ont pas faits ça pour rien, surtout avec Fnatic qui carbure à côté. Du coup, quelles que soient les conditions, il fallait réussir l'impossible. Ils ont pas réfléchis au reste et ont foncés. Aujourd'hui, aucune équipe EU n'est dans cette condition là. Pas d'objectif à atteindre, pas cette mentalité de la gagne contrairement aux US ou la culture du self made man est encore très présente (quoiqu'on en dise, Reginald est un putain de tequel teigneux qui vise la win). Du coup, bah on se plante dès qu'on est pas dos au mur.

Pour réussir, faut inculquer les valeurs d'écoute et de respect du staff aux joueurs en Europe, et leur faire comprendre que si eux ne veulent pas de la place qu'on leur donne, y'a 50 autres candidats à côté qui eux viendront et écouteront. Des joueurs on en a, des bons coachs beaucoup moins. Seulement, les fans vénèrent les joueurs et pas les coachs, du coup les structures ne donnent pas la part belle à ces derniers.
Helmep le 05/10/2016 à 19:4305 Oct 2016 à 19h43#19
Aucune baisse , les autres région ont juste drastiquement step up .
Débat stérile en plus on disait exactement la même chose en s4, et l'année prochaine on suceras à nouveau les eu si ils font une bonne perf. Les perf ça va ça viens c'st juste pas l'année des eu.
Anguibok le 05/10/2016 à 20:5605 Oct 2016 à 20h56#20
En réponse a #4T'as un lien pour SB ?

Je pense surtout que le problème c'est le mercato de l'intersaison, (et le mercato du summer spllit qui finalement à été vachement animé)
La cohésion d'équipe et les automatisme, ça prends beaucoup de temps à s'acquérir, et c'est indispensable pour avoir une bonne équipe.
Si on prends l'intersaison de la S5, il y a je crois 1 changements sur le top 3 EU (Rekkles qui rentre au bercail), les équipes sont bien rodés (Le fnc du spring était loin d'être aussi flamboyant), en S6, pendant l'inter et le summer, toutes les teams ont vu des changements important dans leur teams :
G2 : 3 changements
H2K : 1 changement
Spy : 1 changement, changement de langue de communication (Et pourtant c'est loin d'être la team la plus forte sur le plan individuel, mais le fait qu'ils ont beaucoup moins de changement que la moyenne est eut-être la raison de leur présence aux W)
UOL : 3 changements
Fnc : 2 changements (Et un gros drama), un analyste qui part.
Gia : 2 changements
Vita : 2 changements, (dont 1 multiple au bot)
El : 1 changement, nouvelle structure
Origen : 2 changements (Et peke Carrybot)
Roc : 4 Changements

Le fait que Roccat se soit maintenu et pas Elements est très intéressant. Au début du split, Elements est une équipe avec des individualités plutot faible, mais peu de changements, en début de split ils étaient dans les 1er, car il y avait déjà une cohésion d'équipe, ce qui compensais largement leur manque de skill, de l'autre coté, Roccat a eu une première moitié de split catastrophique. Plus les semaines sont passés et plus le retard de cohésion d'équipe qu'avait les adversaire de El se sont estompés et ont commencé à dégringoler le classement, tandis que Roccat à commencé à gagner des games et s'est rapproché de la 9ème place (Mais bon... trop de retard)
Une fois en BO5, on as une team avec un collectif meilleur que l'autre, mais avec des individualité beaucoup moins forte face à une team qui commence à avoir un semblant de cohésion d'équipe suffisante pour sortir une team faible mécaniquement.

Donc pour moi si l'Europe fait le même mercato en S7 qu'en S6, ils ne feront probablement rien aux W. Tu peux faire beaucoup de changements au summer, mais une fois le spring bien entamé c'est trop tard, tu peut faire 1 voir 2 changements, mais plus déstabiliserait trop la LU (Et le faire en plein spring split est encore plus dommageable qu'avoir un gros mercato), et il ne faut pas sous estimer ce facteur.
Suivez nous
- HAUT DE PAGE