Accueil
BlogL'E-sport : Tous les genres représentés ? Par Galendder le 02/11/2016 à 14:08 - Vote(s) : 1 vote_moins  2 vote_plus
"Alors comme ça, tu as passé les poules à Just Dance ?"
"Non je passe pas, j'ai fait n'importe quoi."

Si on m'avait dit un jour que j'aurai cette conversation avec un ami, j'aurai certainement ri au nez de la personne qui me l'aurait annoncé. Pourtant elle a bien eu lieu le week-end dernier, durant l'ESWC, où un ami a tenté de participer au tournoi Just Dance du dit évènement. Et cette conversation m'a fait me demander quelque chose : Est-ce que tout les genres et catégories de jeux vidéos sont représentés dans l'E-Sport ? Et pourquoi ?
Bien évidemment, tout ceci n'est que mon avis, n'engage que mon point de vue et les exemples cités seront étudiés localement plutôt qu'internationalement, de plus l'aspect économique en général (Cashprize notamment) sera volontairement écarté.

Les cas Just Dance et Clash Royale

Si il y a deux jeux parmi les autres qui m'ont fait réfléchir sur le sujet, c'est Clash Royale et Just Dance. Commençons donc par ce premier.
Pour ceux qui ne connaitraient pas, Clash Royale est un jeu de stratégie et deckbuilder sur Android et iOS. Cependant, derrière sa facilité d'accès et son apparence assez enfantine, le jeu a réussi le coup de maitre d'imposer un jeu mobile à une scène assez fermée, un sujet traité ici plus en détail par l'ami Mac_Coy : http://www.team-aaa.com/news-37594-20-1-clash_royale_a_t_il_sa_place_dans_l_esport_o.html .
Le deuxième jeu, Just Dance donc, est un jeu de rythme que vous avez forcement croisé. Il s'agit d'un jeu de danse avec un système de point, sur des musiques connues, bref, un concept simple mais très efficace.

Pourquoi ces deux jeux sont intéressants à étudier dans notre cas ? Car ils brisent certains codes. En effet, là où League Of Legends et Counter-Strike : Global Offensive dominent largement la scène E-Sport (Du moins dans notre beau pays), il faut tout de même noter que ces jeux possèdent également une scène. La différence ? Sa visibilité.

Certains me diront "Mais League Of Legends possède plus de joueurs, c'est normal que ça soit moins important pour Clash Royale", pourtant Clash Royale arbore tout de même plus de 50 millions de téléchargements sur Android et 75 millions sur iOS.
Certes les chiffres des joueurs actifs ne sont pas donnés, mais on peut penser que le nombre est tout de même important. Même constat pour Just Dance qui est chaque année parmi les jeux les plus vendus à chaque nouvelle édition. Le problème de Just Dance et Clash Royale n'est donc pas le nombre de joueurs, mais plus l'image que ces derniers ont auprès des joueurs dits Hardcore. Pour ces derniers, Just Dance et Clash Royale ne sont que des jeux pour joueurs occasionnels, sans aucun niveau, et qui ne mérite pas de s'y attarder, laissant ainsi 2 des plus grosses communautés de joueurs dans l'ombre.

Alors, quel jeu est E-Sport ?

Le cas de Just Dance et Clash Royale m'ont ensuite amené à réfléchir là dessus : Qu'est ce qu'un jeu E-Sport ? Et là le constat est sans appel : L'intérêt E-Sport d'un jeu est subjectif. Si par exemple j'ai du mal à comprendre la place de Heartstone dans la scène E-Sport, cela n'en reste pas moins un jeu important dans le milieu. Il faut tout d'abord prendre les éléments de gameplay et les analyser. Tout les jeux ne demandent pas les mêmes compétences et les mêmes mécaniques, ce qui fait que chaque scène est totalement différentes l'une de l'autre. Comment comparer un joueur de CS:GO et un joueur de Clash Royale par exemple ? Donc si les mécaniques de jeu ne font pas tout, comment un jeu arrive-t-il à se démarquer ? Et bien ici, plusieurs cas s'appliquent.

Premier cas : L'éditeur du jeu met tout les moyens en place (Argent, communication, proximité avec les joueurs) et permet ainsi au jeu de se donner une la visibilité correcte.

Ici le cas le plus flagrant à mes yeux est "Pokken Tournament". Le jeu possède une faible communauté, peu de tournois et pourtant, nous avons vu le jeu arriver à l'EVO, plus gros tournoi de jeux de combat au monde. Le jeu a ainsi pu se faire de la pub pour des gens qui ne connaissaient ni le jeu ni la scène, et a permis aux joueurs possédant déjà le jeu de se dire qu'il existait une scène compétitive et intéressante.

Deuxième cas : La communauté porte le jeu.

Même si l'exemple que je vais donner va être un peu biaisé du fait de la "Capcom Cup", je vais reprendre un autre jeu de combat, "Street Fighter V". Globalement les communautés de VS Fighting sont énormement portés par les joueurs, ces derniers faisant des évènements réguliers et entre joueurs uniquement, permettant ainsi des rencontres et de progresser sans la pression d'un tournoi. De plus, beaucoup de tournois sont organisés par des fans et membres de la communautés (On peut penser à la South Battle Arena, au StunFest, au Street Grand Battle etc...)

Ces deux cas permettent ainsi au jeu d'accéder au rang de "Jeu E-Sport".

Mais les genres alors ?

Après cette longue mise en contexte, nous arrivons enfin à la question de base : Tout les genres sont-ils représentés dans l'E-Sport? Si vous avez suivi un peu mon raisonnement, vous devriez comprendre rapidement où je veux en venir.

Même si la mort de StarCraft II par exemple peut laisser une place vide pour les jeux de stratégie, ces derniers ne sont pas morts. Seulement, les scènes qui sont représentées, telle que celle de WarCraft III en Chine, sont trop peu visibles pour que les spectateurs en général s'attardent dessus, créant ainsi un marché de niche.

De ce fait, il est alors normal pour un spectateur ne s'intéressant pas plus que ça aux jeux de stratégie de penser que ce genre est alors mort en E-Sport. Il faut alors distinguer deux choses: les genres représentés dans l'E-Sport dit "populaire", et les genres représentés en général.

Si nous nous attardons sur les jeux populaires, nous pouvons constater que peu de genres sont représentés : les Moba (LoL, Dota), les FPS (CS:GO, Overwatch), dernièrement les jeux de stratégie (StarCraft II), et les jeux de cartes (Par son seul représentant : Heartstone) et quelque peu les jeux de combat (Street Fighter V).
Or, si nous nous penchons un peu plus sur les jeux actifs en terme de compétition, les genres sont quasiment tous représentés : Jeux de combat (Super Smash Bros Melee, Guilty Gear XrD Revelator..), stratégie (WarCraft III, Age Of Empires II..), FPS (Quake Live...), deckbuilder (Clash Royale, Magic...), de sport (FIFA...) , de courses (Gran Turismo, Mario Kart...) etc...

Je précise volontairement "presque" tous car il existe bien évidemment des jeux qui ne peuvent pas réellement entrer dans la scène E-Sport dans leur forme "brute". Je pense notamment aux jeux de plateforme et de scoring. Pourtant, un parallèle est possible avec le sport, et c'est une nouvelle fois une question de point de vue.

Si nous prenons par exemple CS:GO et LoL, que nous pourrions assimiler au football et au handball, alors les jeux de scoring pourraient être assimilés au lancer de poids ou de javelot, et le "Speedrun" (Une catégorie qui consiste à terminer un jeu le plus vite possible) au 100m, 200m etc.. La question se pose alors : Le Speedrun et le scoring sont-ils des scènes E-Sport ? Là encore une fois les avis divergent et chacun est libre de se faire son opinion. 

En conclusion, à l'heure actuelle, la scène E-Sport se partage à mes yeux en 2 : Les jeux populaires, et les jeux "Underground". Dans les 2 cas, il est bien question d'E-Sport, mais la diversité et la représentation en quantité de genres est plus présente dans une scène moins visible par le spectateur lambda. Ainsi, chaque genre peut être représenté, et celui qui s'intéressra d'avantage aux jeux de courses par exemple pourra trouver son bonheur, malgré une sous-représentation du genre en terme de popularité.
23 commentaires
griffin le 02/11/2016 à 15:0302 Nov 2016 à 15h03#1
Très bon billet :)

J'ajouterai la notion de hasard, qui selon moi, doit être le moins présent dans toutes discipline compétitive (que ca soit sport ou jeu électronique).
MAIS, dans les 2 cas, il reste bel est bien présent, et c'est ce qui rend le tout non-prévisible, donc changeant, apportant de la diversité de jeu entre 2 parties avec exactement les mêmes joueurs.

Exemple du foot entre un poteau rentrant et un sortant, clairement, l'aléatoire y est pour quelque chose. (vent, texture du terrain au moment du point d'appui du tireur, ...).
Du coté du JV (hors ToolAssistedSpeedrun, mais bon ...), il est bien présent, peu importe le jeu. Certes, il est bien visible dans le décrié HS (jeu de la pièce :p ), mais tout autant présent dans CS:GO (recul de l'arme, ...) ou LoL (Chance de Critique, Spawn des dragons), et de toute façon, dans tout JV multi non tour par tour, lié au ping.
Antho56700 le 02/11/2016 à 15:3002 Nov 2016 à 15h30#2
Si seulement y avait de l'esport sur football manager :(.
Skeel le 02/11/2016 à 16:0802 Nov 2016 à 16h08#3
Bah le problème que j'ai avec le terme esport c'est qu'on l'utilise dès qu'on fait une compétition sur un jeu vidéo quel qu'il soit, donc basiquement toutes les compets de jeux vidéos c'est de l'esport d'un point de vue technique, même si le jeu en question ne demande qu'une part de skill très limité et que l'aléatoire est trop présent.

Vous imaginez si on avait la même situation IRL? C'est-à-dire que quelque soit le jeu auquel tu joues, ça soit considéré comme un sport si tu fais une compet. Genre waw j'ai gagné un tournoi Magic/Yu-Gi-Oh/Poker je suis un sportif de haut niveau, ça passerait pas du tout auprès des gens de ranger par exemple un tournoi Yu-Gi-Oh et un tournoi de tennis dans la même catégorie (ou d'échecs si vous voulez un "sport mental", déjà que les échecs beaucoup de gens considèrent pas ça comme un sport...).

Bah Hearthstone/Clash Royale pour moi c't'un peu pareil, ça me fait bizarre que de ranger ça dans la même catégorie que LoL/CS/SC alors que c'est totalement différent et beaucoup plus aléatoire.
Siko le 02/11/2016 à 18:2202 Nov 2016 à 18h22#4 Edité par Siko le 02/11/2016 à 18:32
Pourquoi hearthstone n'est pas un jeu esport selon moi ? Rien à voir avec l'aléatoire, qui n'en ferait qu'un mauvais jeu esport. Non la raison, c'est qu'une discipline doit requérir une habilité physique physique pour être un sport.

Tout les sports requiert une habilité différente et aucune n'est indispensable. Un marathonien n'a pas besoin de pouvoir porter 150kg a l'arraché, de la même manière un haltérophile n'a pas besoin d'avoir le cardio pour courir un marathon en 2h30. Un basketteur ne pourrait pas faire de la course hippique a cause de sa taille et son poids, et a l'opposé un jokey serait plutôt nul au basket. Un tireur au pistolet, n'a pas besoin de force, de cardio (hormis dans certaines épreuves..), de taille ou de poids, lui tout est dans la concentration et la dextérité.

Et bha l'esport c'est pareil, tu n'a pas besoin de courir le marathon ou de porter 5 fois ton poids. Non les capacités physiques requises par l'esport c'est principalement : Les réflexes et la dextérité.

Et il existe un moyen très simple de savoir si une activité requiert des capacités physiques : C'est de jouer par procuration.

Si demain je m'assois devant un grand maître d’échec, mais derrière moi j'en ai un autre qui me dit exactement quoi faire, et bha je vais jouer aussi bien qu'un grand maître. Un bon joueur d'échec ne déplace pas les pièces mieux que moi.Tout ce passe dans la tête rien dans les muscles. Les echecs ne sont donc pas un sport.

Alors que si je me retrouve avec Faker derrière moi qui m'explique tout ce que je dois faire, il y a peu de chance que cela marche. Il a beau me dire quoi buy, quand back, où et quand ward, au final je n'ai pas ses réflexes, sa précision dans les mouvement de souris, ou sa mémoire musculaire. Donc j'ai aucune chance d'être aussi bon que lui. Mais du coup ca fait de league of legends est un sport, et donc est un jeu esport.

Hearthstone ? Si tu prends une grand mère qui n'a jamais joué au jeu la mettre devant un pc, et mettre un pro derrière elle qui lui dit exactement quoi faire et bha ce pro ira aussi loin que si il jouait lui même. Et c'est pour cela que hearthstone n'est pas un sport, et donc pas esport. C'est un jeu de carte électronique.

Pour ce qui est de just dance, c'est un peu différent. Selon moi c'est juste une compétition de danse presque classique, où la plus grosse différence c'est que le juge n'est pas humain mais virtuel.

Ps : Après il reste toujours le débat bon ou mauvais jeu esport mais c'est autre chose.
herazalila le 02/11/2016 à 18:4302 Nov 2016 à 18h43#5
En réponse a #1il y a quand même une grande différence entre un jeu ou tu dois faire avec le hasard et un jeu dont les règles de base reposent sur du hasard .Un jeu de carte c'est basé sur du hasard .D'ailleurs ça se reconnait vite c'est typiquement le genre de jeux ou le but c'est de réduire le hasard le plus possible(Blood bowl, les jeux de cartes) si possible.
Gourmish le 03/11/2016 à 02:0003 Nov 2016 à 02h00#7
En réponse a #4En gros, cela revient à dire qu'il y a une performance physique dans l'esport.
Alors non ce n'est pas un marathon mais, il faut:
de la dextérité, de la précision, de l'habileté, des réflexes... => bref toutes les choses nécessaires qui permettent de mettre la souris au bon endroit et d'appuyer sur le clavier ou la souris au bon moment.
de l'endurance => tous les pro gamers le disent, enchainer les games, c'est éprouvant, tant physiquement que psychologiquement.
Ce n'est pas sans raison que la condition physique / hygiène de vie rentre de plus en plus en compte dans la prépa des joueurs.
Je ne suis donc clairement pas d'accord avec ce qu'a dit yellow ce soir. Ce n'est pas sans raisons qu'il n'y a que très peu de trentenaire dans l'esport. D'ailleurs le peu qu'il y a, compense souvent un manque de skill/aim/réactivité par l'expérience et le brain (cf:Neo / Taz...)
Je ne le rejoins clairement pas non plus dans la capacité de chacun d'arriver au top niveau même avec des heures/années d'entrainement. Pour moi comme dans le sport ou la musique par exemple, avec beaucoup d'entrainement tu pourras rejoindre un niveau honorable mais le top niveau, il faut vraiment des capacités spécifiques.
Asrarn le 03/11/2016 à 02:1203 Nov 2016 à 02h12#8
En réponse a #4Intéressant cet argumentaire je ne l'avais jamais entendu. Il est issu de toi ou d'un article/ouvrage/personne ? pour pouvoir approfondir plus cette théorie sur le sport. Merci d'avance
Teknethos le 03/11/2016 à 09:4803 Nov 2016 à 09h48#9
En réponse a #4Bon argumentation qui tient la route. Je tiens à rappeler cependant que le jeu deu d'echec EST un sport et reconnu comme tel (je n'y joue pas, c'est juste pour réagir à ta phrase "Les echecs ne sont donc pas un sport.")
cr1nel le 03/11/2016 à 10:1703 Nov 2016 à 10h17#10
En réponse a #8il a pompé sur reddit :)
teamjoeystarr le 03/11/2016 à 10:3203 Nov 2016 à 10h32#11
En jeu de niche qui est e-sport subjectivement il reste les stepmania / DDR / ITG
C'est très niche mais ça reste actif : https://www.youtube.com/watch?v=gClrV0pUEQg (un tournoi qui a eu lieu ce week-end)
ritCh le 03/11/2016 à 10:5103 Nov 2016 à 10h51#12
En réponse a #10c'était pas lui sur reddit? siko/sixcoup c'est proche ;D
cr1nel le 03/11/2016 à 11:2803 Nov 2016 à 11h28#13
En réponse a #12Ah ouais et blason de team vitality en plus ^^ possible, si oui my bad :)
Siko le 03/11/2016 à 17:4903 Nov 2016 à 17h49#14 Edité par Siko le 03/11/2016 à 17:51
Siko le 03/11/2016 à 17:5503 Nov 2016 à 17h55#15 Edité par Siko le 03/11/2016 à 18:02
En réponse a #8Ca vient principalement d'une conférence du stunfest.

https://www.youtube.com/watch?v=rOCVtM6e5h8

J'ai pas le timestamp exact, mais c'est c'est le thésard qui explique cela très très bien.
Gourmish le 03/11/2016 à 18:5603 Nov 2016 à 18h56#16 Edité par Gourmish le 03/11/2016 à 19:04
En réponse a #15A partir de 8 minute.
Thx pour le lien, c'est super intéressant.
maadlate le 03/11/2016 à 19:2103 Nov 2016 à 19h21#17
j aime apeller le du E-sport (bien t'as vu) comme un loisir qui a debouche a un loisir competitif.
Loisir competitif n'etant pas pejoratif mais regroupant plutot toute activite qui a la base etait sur ton temps libre, qui es devenu ton job a terme. Et c'est bien la pour moi le probleme on a trop tendance a vouloir debattre sur le terme, sur les limites ou autre, alors qu'en faite c'est exactement la meme demarche que dans le sport : Mr TOUT le monde va faire son petit foot avec ces petit camarade et pratique un loisir (sportif) alors que Messi ou CR7 sont dans un loisir competitif (sportif).. Mr le nerd (moi) et ces 4 branleurs lance une ranked a 3h du mat fin dechire c'est un loisir.. Soaz c'est competitif. La difference entre ces exemples .. aucune. et pour savoir quel est la difference entre le loisir et le loisir competitif c est et cela sera la recherche de PERFORMANCE A HAUT NIVEAU; Et pour cela c'est par definition confrontation face a un etre humain avec une possibilite dans le gameplay de gerer la RNG.
Tout loisir peut devenir competitif si tout les element site plus haut sont respecter et entre gamer il faudrait arreter de se comporter comme les gens mainstream qui ne connaisse pas le milieux et qui denigre des qu'ils nous voient, arretons de balancer la pierre sur just dance, hs, clash royal car ces jeux le gameplay repond au 3 : perf, confrontation, gestion de la RNG (oui quand tu cre ton deck tu enleve de la RNG a HS)
tout jeux est un loisir tout loisir peut etre competitif, a partir du moment ou la communaute de ledit jeux le souhaite, et tout loisir competitif video ludique est e-sport END
GearRXZ le 03/11/2016 à 20:0803 Nov 2016 à 20h08#18
le terme esport force une comparaison évidente et un terrain sensible avec le terme sport, où la définition de chacun est différente (il faut suer pour quelques un etc ...) alors que le terme compétition électronique serait bien plus apte et fluide

la discussion de quel jeu peut être esport me rappelle un peu l'épisode de south park avec les gothiques et les sous genres, quand on tente d'y prendre un regard assez lointain au final ça devient assez drôle

rejoignez ma lutte pour la démocratisation du terme compétition électronique
Maxou le 07/11/2016 à 23:0007 Nov 2016 à 23h00#19
En réponse a #7Je suis d'accord avec toi sur la fin de ton commentaire. Je pensais même que tu allais utiliser le terme "don" car chez certains, c'est clairement ce qui les détachent du "troupeau" ! Bon commentaire auquel j'adhère à 100% !
Havohej le 08/11/2016 à 03:1608 Nov 2016 à 03h16#20
En réponse a #7Ton dernier paragraphe me rappelle énormément un truc qu'avait dit -=Sn][peR=- dans une interview pour un zine (from Cyberleague si je dis pas de conneries) que j'avais choppé en lan y'a une dizaine d'années.
Je serais bien incapable de le citer rétrospectivement mais c'était un truc du genre y'a deux choses qui font le niveau d'un joueur : les trucs qui s'apprennent et se travaillent, et la part d'innée qu'on ne peut modifier d'aucune façon et qui fait la diff à niveau d'entraînement égal. Grosso merdo.

Autrement, en cherchant sur google voir si des fois l'itw était pas trouvable en ligne, on m'a suggéré http://www.team-aaa.com/news-244-tous-0-sn_per_et_cs_c_est_fini_.html ... Article d'ElTiozo avec un commentaire de r0nan bordel de merde c'était y'a plus de dix ans déjà...
Suivez nous
- HAUT DE PAGE