Accueil Apple Android
BlogQuand le fan service et la compétition fusionnent. Par Dryak le 09/02/2018 à 01:30 - Vote(s) : 0 vote_moins  1 vote_plus

Dragon Ball Z Fighters prend vie, il est l’heure pour moi de raccrocher le clavier et la souris et de reprendre le stick, de souffler décemment à sa surface pour enlever la poussière accumulée par des mois de non-utilisation. Il est temps pour moi de repartir envoyer des Kamehameha et autres BigBang Attack sur le dernier Namco.


On retrouve derrière ce titre l’excellente équipe de Arc System Works, qui sont les papas de références comme BlazBlue, les jeux de combat One Piece, mais surtout les Guilty Gear qui restent une référence dans leur style dans l’univers du Versus Fighting.


Et vous voilà donc avec leur dernier bébé, et il faut avouer quelques chose : c’est beau, vraiment beau. La 2,5D est vraiment du plus bel effet, ça explose dans tous les sens, les attaques fusent, à tel point que lors des premiers combats on se contenterait presque de spam les boutons et de regarder bêtement ce qu’il se passe, la bouche ouverte et les yeux pétillants.


Le système de combat en 3 vs 3, qui rappelle un peu Marvel vs DC, est exploité à fond avec un système de support ou de changement de personnages ouvrant un champ de possibilités très nombreuses.


Pour parler du jeu, je suis très loin d’être un expert dans le monde du Versus, j’ai juste joué un peu à Street 4 et Street 5, mais bordel, il y a un détail qui me frappe, telle une explosion dans la rétine… C’est beau, c’est vraiment vraiment beau, et en plus d’être beau, c’est fidèle au manga. Chaque personnage retrouve sa posture de combat décrite dans l’œuvre originale, certaines attaques comme le Quart Arrière de Freezer sont des références directes à Dragon Ball Z. Et ça fait beaucoup de bien de voir cette attention toute particulière donnée aux détails. Du coup, tous les combats font ce petit effet nostalgique, celui qui hérisse les poils, quand par exemple Gohan Ado Super Saiyen 2 regarde en l’air, le regard plein de haine, avant de lancer son Kamehameha dévastateur…


Après les graphismes vient le gameplay, et encore une fois sans être un expert, j’ai bien l’impression que c’est réussi dans un aspect des plus appréciables : « Easy to Play, Hard to Master ». La prise en main est vraiment bonne, et être capable de sortir des combos vraiment classes en appuyant frénétiquement le même bouton est assez satisfaisant dans un premier temps.


Ensuite on se prend très vite au jeu, à ouvrir la liste de coups et à réfléchir à des combos de plus en plus dévastateurs. Il est également de bon gouts des studios d’avoir seulement incorporé la notion de Quart pour les attaques spéciales, Quart Avant pour une attaque, Quart Arrière pour une autre, pareil pour les Supers puis Ultimes.

La notion de support, qui est complètement nouvelle pour moi, est dans un premier compliquée à prendre en main, on se contente souvent de taper avec notre personnage à l’écran en oubliant la présence de ces dits supports. Je les ai uniquement utilisés lors de changement de personnage, mais les quelques tournois au Meltdown Montpellier où je me suis fait littéralement lavé sur le jeu mon appris qu’ils étaient un peu plus importants que ça. En regardant les meilleurs jouer, j’ai vu leur utilisation de support, et clairement c’est une mécanique qui est ultra importante à maitriser rapidement. Ce sera personnellement mon prochain objectif, j’ai vu par exemple un très bon joueur de Nappa utiliser un support Son Goku pour être safe au moment d’utiliser son attaque spéciale quand il plante un Saïbaman. C’est certes simple, mais le voir une fois m’a permis de réaliser ça, moi le débutant du Versus Fighting que je suis.


Et c’est là le point important. Si comme moi vous vous retrouvez à jouer à Dragon Ball Z FighterZ plus par passion pour le manga, que réellement un énorme intérêt pour le Versus, préparez-vous à vous abandonner à corps perdu dans cet univers... Je me suis moi-même surpris à passer des après-midis entières en mode entrainement pour trouver mon équipe parfaite, puis travailler mes combos. Avec 5000 heures de Counter, quelque chose comme 2000 sur Overwatch, je n’ai rien connus de plus frustrant que de perdre un duel en Versus. Ce qui est une énorme motivation à s'entraîner, et essayer de devenir le meilleur, comme Son Goku ! Me voilà donc, aujourd’hui avec mon équipe (Gohan Adulte / Kid Buu / Vegeta Super Saiyan pour le moment) à travailler synergie, appel de soutien et combos comme un fou sur mon temps libre.


Et j’adore ça, car ce titre est beau, stylé, accrochant et en plus ultra bien optimisé. Le petit monde du Versus a l’air vraiment trop trop cool, certes je connais que la petite bulle sur Montpellier, mais tout le monde a l’air fortement sympathique !


Et me voilà, à écrire ces premières lignes, sur ce titre, manga qui a littéralement bercé mon enfance, et sur un jeu qui mérite vraiment qu’on s’y attarde un peu, beaucoup, passionnément, voire à la folie pour certains (et pour moi).


En espérant que cette petite revue en aidera certains à faire leurs propres opinions. Il est temps pour moi d’aller optimiser mon gameplay et mes phases de jeu, pour pouvoir parler beaucoup plus en détails de ce qui fait l’essence même de ce jeu, la bagarre ! Sur-ce je vous laisse, mon stick est chaud d’action.

Bastonnement,

Dryak.


3 commentaires
Chim le 09/02/2018 à 14:0109 Feb 2018 à 14h01#1
Le jeu est alléchant, par contre les jeux a + de 100€ et tous ces DLC, c'est terminé pour moi. Cette industrie me fout la gerbe de plus en plus entre les Multi PS4 et XBOX X PRO Y ? SUPERMEGA. Malheureusement, mon côté vieux con se fait sentir. Malgré tout ton report est sympa et c'est vrai que ce jeu est vraiment intéressant et donne envie. Mais les modèles économiques comme celui la, je ne peux plus.

Tcho ;)
Waulk le 09/02/2018 à 15:0209 Feb 2018 à 15h02#2
Le fan de DBZ en moi n'a pas résisté longtemps à l'appel de ce jeu. J'ai aussi quelques problèmes avec le système de DLC mais j'attends de voir si les personnages ne seront tout simplement déblocables avec la monnaie du jeu, (Son Goku SSJB et Vegeta SSJB se débloquant quand on atteint un certain palier d'or même sans prendre de pass) alors j'attends de voir la suite, si le pass sera réellement indispensable.

Je peux largement me passer de couleurs supplémentaires ainsi que de packs de voix. J'ai un très bon souvenir des Guilty Gear Revelator, où je n'ai pas eu spécialement eu besoin de réacheter quelque chose après avoir pris le jeu de base (juste remettre 20€ quand ils ont sortis la V2, qui coûtait le prix d'un jeu normal pour qui n'avait pas le jeu mais juste 20€ pour ceux qui avaient l'édition de base)

Mixer mon jeu de combat préféré et mon Shonen préféré, ne pouvait que me ravir. Comme toi j'ai encore du mal à appréhender le système de support même si j'en ai vu de nombreuses possibilité. J'aime beaucoup le gameplay GGX et je déplore que certaines fonctionnalités ne soient pas présentes (la garde invincible contre de l'énergie pour contrer certains combos, la possibilité d'annuler un combo contre de l'énergie pour en recommencer un autre) mais au moins l'essentiel est là, le système de recovery après un coup... Vous détestez vous faire enchaîner en l'air pendant 5 mn sur Tekken? Bienvenue dans le système Guilty ou c'est impossible si vous savez quoi faire. (Tekken a d'autres avantages, je ne souhaite pas rentrer dans un classement qui serait de toute façon subjectif)

J'aime bien aussi le système de téléportation propre à DBZ (toujours contre de l'énergie) et je trouve que les devs ont bien réussi leur pari de rentre le jeu easy to learn hard to master, ce qui vu le succès de la saga était selon moi indispensable pour satisfaire les casuals, ceux qui découvrent tout en contentant les puristes. Par contre, bien que simple d'apprentissage, un joueur débutant se fera toujours saucer par un joueur confirmé tant les possibilités sont nombreuses. Bien qu'ayant des commandes similaires pour les combos basiques (la diversité n'arrive que pour les combos avancés) les personnages ont des différences marquantes et ne se jouent pas de la même façon.

Je n'ai pas encore tout testé mais le combo Goku (joueur de Sol/Ryu spotted) /C-21 (oh punaise ce personnage est tellement drôle à écouter) / Black Goku (cet ultime rooooh!) a ma préférence pour le moment. Et comme tout jeu de combat DBZ, je rage un poil sur Kid Buu. (Je n'ai pas assez dosé le jeu pour savoir si le personnage est fort ou si c'est juste ma vieille appréhension des jeux DB ou ce perso est généralement cassé)

Bref très content de ce jeu pour l'instant et qu'à par GG Revelator et DB Xenoverse rien n'avait vraiment réussi à me faire lâcher LoL, je suis pour le moment très emballé.
Gamble le 10/02/2018 à 10:1010 Feb 2018 à 10h10#3
J'avoue que les jeux de combats c'est pas trop ma tasse de thé mais étant fan de DB j'ai acheté FighterZ, et j'ai été séduit. Je suis toujours assez mauvais mais je m'amuse, j'espère que l'eSport prendra dessus car le jeu le mérite
Suivez nous
- HAUT DE PAGE