Accueil Apple Android
lol

Worlds 2017 : le Galio de Faker

Par tipsalewo le 03/11/2017 à 14:53

À quelques heures du coup d'envoi de la finale des Worlds League of Legends 2017 entre SK Telecom T1 et Samsung Galaxy, la rédaction vous propose de revenir sur l'un des compétiteurs vedettes et sur l'un de ses champions signatures dans ce tournoi, Faker et son Galio. 

 

 

Le Galio de Faker

 

Il ne sert à rien de présenter Faker, le meilleur joueur de l’histoire de League of Legends. Réputé pour ses mécaniques et son champion pool intarissable, il semblerait qu’il soit cependant tombé sous le charme de Galio le Colosse en demi-finale. Il n’a en effet joué que ce champion durant la série l’opposant aux Chinois de RNG (remportée 3-2). Faker est le midlaner demi-finaliste qui a joué le plus de champions différents au cours de la saison 7 (21), alors comment expliquer cette fidélité soudaine ?

 

 

Statistiques de la rencontre SKT T1 vs RNG (cliquez sur les images pour les agrandir)

  

 

Une nouvelle histoire d’amour

 

Depuis la saison 3, Faker a eu l'occasion de jouer 44 champions en compétition officielle. Explorant les classiques des différentes métas, il s'orienta également parfois sur des picks exotiques tels que Lee Sin ou Maître Yi sur la midlane. Galio est cependant resté pour lui un inconnu jusqu'au summer split de la saison 7. Sortie en 2010, la Gargouille n'est cependant pas un nouveau champion, même si sa refonte introduite au début de la saison a totalement changé son gameplay et son apparence. Durant ce segment, Galio est devenu le champion favori de Faker puisqu'il l'a joué à 13 reprises. La compatibilité ne saute cependant pas aux yeux, puisque Faker n'a que 53,8% de winrate sur ce champion. Un ratio presque indigne du joueur qu'il est, puisque cette saison, après les demi-finales, Faker culmine à 71,3% de winrate global. Mais d'où vient ce coup de foudre soudain ? Comment expliquer l'impressionante priorité que Faker et SKT ont accordée au Colosse ? La priorité est d'autant plus parlante que Galio fut choisi en premier par SKT dans l'intégralité des parties. Quand on sait que lors des phases de groupes, les midlaners furent choisis à 84% en seconde rotation, on se demande quels sont les fondements d'une telle stratégie.

 

Crédit : Same-Same

 

 

Galio dans ces Worlds 

 

Taux de présence globale de 90,7%

Galio est très bien ancré dans la méta, choisi à 21 reprises (dont 17 fois au mid), il fait surtout très peur puisqu'il a été banni à 49 reprises ! Dans les parties de SKT, Galio monte à un taux de présence de 100%. C'est simple, lorsque Galio n'a pas été banni, Faker l'a joué systématiquement (6 fois). C'est de loin le midlaner qui a le plus de priorité. Le deuxième du classement, Syndra, ne dispose "que" d'un taux de présence de 63,6%.

 

Des statistiques excellentes

En midlane, Galio dipose dans cette compétition d'un ratio de 70,6% de victoires. Le KDA moyen du champion est de 6,1. Si l'on prend seulement en compte les champions qui ont été joués plus de 15 fois (soit au moins dans 20% des parties) au cours des championnats du monde, Galio mid est celui qui a le meilleur ratio de victoires. Laisser une telle arme à un triple champion comme Faker n'apparaît pas comme le move le plus intelligent à faire.

 

Un aperçu en quarts de finale

Contre Misfits (3-2), Faker a eu l'occasion de jouer Galio lors d'une pemière partie écrasante : 4/0/10 de KDA. Il ne l'a pas rejoué du BO pour la simple et bonne raison que Misfits a décidé de le bannir dans toutes les autres games, en première rotation. Lapin échaudé craint l'eau froide, les Chinois, eux, ont peut-être sous-estimé le Galio de Faker.

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Léo

Nom : Lecherbonnier

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Waulk le 03/11/2017 à 15:0803 Nov 2017 à 15h08#1
Excellent article, gg wp.
HySs le 03/11/2017 à 15:2003 Nov 2017 à 15h20#2
On aura le droit à un skins Galio SKT1 après les worlds du coup.
cr1nel le 03/11/2017 à 17:1203 Nov 2017 à 17h12#3
Ca c'est du journaAalisme ! Merci '
BuKm0r le 03/11/2017 à 17:1503 Nov 2017 à 17h15#4
Super article !
Poukie le 03/11/2017 à 17:3503 Nov 2017 à 17h35#5
MMmmh, désolé d'être rabat-joie, mais je ne trouve pas l'article très instructif. Ça fait l'apologie de Faker sans vraiment apporter de véritables éléments de réflexion.
SKT aurait perdu la 5e game, on aurait critiqué le fait que Faker reste sur ce champion. Mais parce qu'ils ont gagné la 5e game, on trouve le pick et le joueur extraordinaires.
Pourquoi SKT a failli perdre ce BO ? Est-ce uniquement la faute des mates de Faker, comme le laisse suggérer l'article ?
De plus, les critiques sont un peu gratuites sur Huni (la tour plus utile à Faker qu'Huni). Et pourtant, je ne suis pas un défenseur d'Huni.
Bref, y'a du boulot derrière l'article, mais le niveau d'analyse va pas très loin.
Isley le 03/11/2017 à 17:5703 Nov 2017 à 17h57#6
Ce qui est drôle c'est que pré-refonte, Faker était l'un des seuls mid top KOR à jouer Galio en sQ. Du coup l'histoire d'amour continue c'est sympa.
Quaide le 03/11/2017 à 18:2703 Nov 2017 à 18h27#7
En réponse a #5Il s'agit surtout de questionner les forces du champion et sa place dans la méta à partir de l'exemple de Faker. Faker joue très bien Galio : il n'est donc pas étonnant de le prendre pour exemple pour appuyer le fond de l'article. Le fond de l'article, ce n'est pas faker mais Galio, sa place dans la méta et ses forces intrinsèques.Faker sert surtout de point de départ à l'article.

Vidéos

Forum

Voir tout
  • Réponses

Streams

tous les streams League of Legends
Suivez nous
- HAUT DE PAGE