Accueil Apple Android
divers

La rédaction a testé Battlerite

Par Togi le 08/11/2017 à 15:08

À l'occasion de la sortie finale et du passage en free-to-play de Battlerite, la rédaction a fait chauffer clavier et souris et a testé le jeu pour vous.

 

Battlerite est un jeu développé et édité par le studio suédois Stunlock Studios. Sorti en early access en septembre 2016, il s'était vendu à près d'un demi-million d'exemplaires en quelques mois. Autrefois payant, le jeu se réoriente vers un modèle free-to-play classique à l'occasion de sa sortie finale aujourd'hui.

 

Du skill à la pelle

 

Battlerite est un "team arena brawler", comprenez un jeu où l'on doit se mettre copieusement sur la tronche à plusieurs dans une arène. Tuer votre adversaire grâce aux aptitudes de votre champion et grâce à l'aide de vos coéquipiers sera votre seul et unique objectif, une vingtaine de champions au total, mêlée, distance et support, sont présents à cet effet.

 

Le nouveau modèle économique free-to-play est très classique, de la monnaie ingame gagnable de multiples façons vous permet d'acheter des champions, des gemmes achetées avec de l'argent réel vous offrent des boosts d'expérience ou de monnaie, et la possibilité d'acheter des champions ou des coffres contenant des cosmétiques. Premier point important ici, que vous ayez payé ou pas, vous n'aurez pas d'avantage en terme de gameplay, d'autant que le jeu récompense surtout la maîtrise de son champion.

 

Une vingtaine de champions sont déjà sortis.

 

Les parties se déroulent en 2v2 ou 3v3 dans des arènes symétriques, disposant en leur centre d'un emplacement où apparaît de temps en temps une orbe destructible qui offrira à l'équipe qui l'achèvera quelques avantages. Quelques soins et charges de compétences sont disséminés sur la carte. La partie se déroule en trois manches gagnantes, la manche est remportée quand tous les membres de l'équipe adverse sont morts.

 

Des combats très nerveux.

 

Pour étaler tout votre talent dans le jeu, chaque champion dispose de sept compétences variées, même si beaucoup de champions partagent la même architecture. Auto-attack, protection, silence ou root, dash, attaque à distance, charge, attaque ultime sont les compétences que l'ont retrouve sur quasiment tous les champions. Ces compétences vous procurent des charges permettant de lancer des compétences plus violentes ou une fois la barre chargée, votre attaque ultime. Point très important, la quasi-totalité des compétences sont des skillshots.

 

Toutes ces compétences peuvent être modifiées via le menu, et ce pour chaque champion, au travers des Battlerite, système s'apparentant à des maîtrises débloquées dès le départ qui boostent certaines compétences. À noter qu'au début de chaque partie, vous avez également à choisir l'amélioration de l'une de vos compétences.

 

Les Battlerite vous permettent de customiser vos compétences.

 

C'est à ce moment qu'apparaissent les deux plus gros défauts du jeu dont l'un est inhérent à tous les jeux par équipe : si vous jouez en solo, le jeu peut parfois être terriblement frustrant. La coordination étant assez importante, si ça ne colle pas avec votre mate, la partie peut très vite mal tourner pour vous. Le deuxième inconvénient, qui, espérons-le, sera gommé par l'arrivée du free-to-play, est qu'il faut à certains moments plusieurs minutes pour trouver une partie et il n'est pas si rare qu'un joueur se déconnecte ou que vous vous retrouviez avec des gens d'un elo assez éloigné du vôtre. Cependant, il existe une option permettant de rétrécir le champ de recherche du matchmaking, mais qui peut encore allonger le temps de recherche.

 

Un jeu plus varié qu'il n'y paraît

 

Même si le côté arène et PvP pur peut paraître redondant, il est bon de noter que Battlerite offre quand même pas mal de petites choses permettant de varier l'expérience. Outre la présence d'une personnalisation cosmétique et des Battlerite évoqués plus haut, le jeu propose depuis peu un nouveau mode de jeu, les champs de bataille. Une énorme arène qui se joue en 3v3 et qui est parsemée dans l'espace et dans le temps d'objectifs neutres semblables à du PvE, dont la réalisation est entravée par la présence de l'équipe ennemie. À vous de mieux jouer le coup en combat ou en comptant sur une meilleure mobilité et un jeu d'équipe supérieur. L'équilibrage entre les champions est a priori très bon, et le skillcap étant gigantesque, il faudrait voir beaucoup de matchs de très haut niveau pour apercevoir un éventuel déséquilibre.

 

Les champs de bataille diffèrent en bien des classiques arènes.

 

Citons également la présence en plus de ce mode et du traditionnel mode ranked / unranked, d'un mode entraînement vous permettant de tester tous les champions, même ceux que vous ne possédez pas, d'un système de replays efficace, la possibilité de créer vos propres parties et un mode "Co-op vs IA". Ainsi que la présence de quêtes et de succès offrant des récompenses en monnaie ou en coffres de cosmétiques.

 

Battlerite est également très bien optimisé comme la quasi-totalité des jeux sur le moteur Unity, aucun bug à l'horizon, bémol néanmoins sur la traduction française incomplète qui pourra gêner les plus francophiles, la description de certaines capacités se transformant parfois en franglais maladroit et un peu technique quand il s'agit de root, stun et autre fading snare.

 

Un potentiel esport certain

 

Le jeu offrant un pur affrontement de talent entre joueurs d'une manière plutôt lisible et surtout sans aucun temps mort, il pourrait trouver un public qui s'intéresse au PvP, aux combats rapides, et aux amateurs des arènes à la World of Warcraft. L'ESL et l'éditeur avaient par le passé organisé des tournois et le jeu affiche déjà plusieurs milliers de dollars distribués, nul doute qu'avec le passage en free-to-play et un regain de fréquentation, de nouveaux tournois seront à prévoir.

 

On aime On aime pas
Un free-to-play aux dépenses réelles ni envahissantes, ni obligatoires

  Jouer en solo peut être très frustrant parfois

La victoire est très gratifiante La version française limitée
Du skill à l'infini Le temps entre les parties 
Assez varié pour s'amuser un moment  

 

Puisque c'est désormais gratuit ne nous pouvons que conseiller aux intéressés et aux sceptiques de l'essayer, Battlerite est disponible sur Steam par ici.

 

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Togi

Nom :

Ville : GN-z11

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article

Partage

Denehys le 08/11/2017 à 16:2708 Nov 2017 à 16h27#1
Sympa comme article.

J'ai bcp aimé comme jeu meme si hélas j'ai depuis longtemps arreté
Sunsura_ le 08/11/2017 à 16:4108 Nov 2017 à 16h41#2
Grand amateur des arènes wow que je suis, je vais tester ^^
TrueStory le 08/11/2017 à 17:1608 Nov 2017 à 17h16#3
Un jeu dont j'ai entendu parler à plusieurs reprises, mais sans savoir concrètement de quoi il s'agissait. Sur le papier ça a l'air effectivement plutôt sympa, reste à voir la façon dont l'éditeur soutiendra le développement de son jeu, et notamment la partie équipe et compétition.
KittyKat le 08/11/2017 à 18:1408 Nov 2017 à 18h14#4
Très bon jeu, sauf depuis la dernière maj.
MaTmax le 08/11/2017 à 21:0908 Nov 2017 à 21h09#5
Test très agréable à lire. S'ils parviennent à créer une scène compétitive, le jeu pourrait vraiment avoir du potentiel.
Denehys le 09/11/2017 à 18:0409 Nov 2017 à 18h04#6 Edité par Denehys le 10/11/2017 à 09:14
Bon apres si tout le site se pare de la pub Battlerite... c est dommage même si je sais que vous avez tenté de faire ca le plus honnetement du monde ^^
Leemon le 09/11/2017 à 18:4609 Nov 2017 à 18h46#7
J'avoue, autant j'avais trouvé le test bien fait, mais j'avais pas remarqué les banderoles Battlerite de chaque côté du site...Du coup ne connaissant pas le jeu, je trouve le test plus vraiment objectif et un arrière goût de pub déguisée.
TiteTouf le 09/11/2017 à 20:4509 Nov 2017 à 20h45#8
Le jeu est excellent. J'avais vraiment bien aimé y jouer lors de l'early access mais il n'a pas fait beaucoup de ventes, c'est dommage. Du coup je le vois mal décoller maintenant.
gloupi le 09/11/2017 à 21:1809 Nov 2017 à 21h18#9
En réponse a #7Tiens j'avais pas remarqué.... J'aime pas trop ça non plus je vais demander à Togi et Zid
Lecrivaindujour le 09/11/2017 à 22:0109 Nov 2017 à 22h01#10
En réponse a #7Togi a pas été payé pour l'article, pas plus qu'aAa, Battlerite lui a juste filé un compte et l'assurance qu'il pouvait dire ce qu'il voulait. En témoigne le fait qu'il a parlé des défauts du jeu, chose que tu fais rarement dans le cas d'une pub.
asb le 09/11/2017 à 22:3809 Nov 2017 à 22h38#11
je lui donne 2 semaines maximum puis on en parle plus.
Elevoche le 10/11/2017 à 01:3210 Nov 2017 à 01h32#12 Edité par Waulk le 10/11/2017 à 02:11
Ce commentaire a été masqué, cliquez ici pour l'afficher
Ild le 10/11/2017 à 02:3310 Nov 2017 à 02h33#13
Enfin vous vous intéresse à cet extraordinaire jeu au grand potentiel, par contre temps entre les parties ? genre ça vous fait mal d'attendre 10 secondes ?
Longuedent le 10/11/2017 à 13:1110 Nov 2017 à 13h11#14 Edité par Longuedent le 10/11/2017 à 13:16
En réponse a #6J'aurais aimé une miniature en tout petit "article sponsorisé" et ça m'aurait pas dérangé plus que ça surtout que Togi a bien pointé le bémol du titre c'est que le jeu s'est vidé en un an et le passage en free to play doit avoir pour but de le remplir et de le relancer.

Le gros problème c'est leur manque de visibilité sur les réseaux sociaux et surtout Twitch.

Ils ont fait un super jeu mais ils ont pas assuré le suivi marketing pour bien le lancer c'est dommage. L'avenir dira si ils peuvent rebondir avec cette nouvelle stratégie.

PS: Par contre si ce genre d'articles sponsorisés doit devenir courant ça serait réglo de le dire directement au début ou à la fin comme c'est la règle en général.
Ild le 10/11/2017 à 13:3510 Nov 2017 à 13h35#15
Le jeu s'est pas vidé en 1 an il faut connaitre l'histoire du jeu, c'est une réédition d'un ancien jeu déjà, qui était génial mais je vais pas faire la liste des raisons qui font que ça a pas fonctionné, bref donc pour eviter les même erreur ils ont prit leur temps en mettant le jeu en accès anticipé.

Au bout de 3-4 mois le jeu était prévu pur début 2017 en free to play mais les retour on montré que le développement du jeu était pas là où il devait être ils ont donc délayé sacrément jusqu’à la 2ème moitié de l'année pour la sortie officiel. Ce faisant SLS à arrêté de faire de la pub en dehors des early accès pour laisser le temps au jeu d’être peaufiné tout simplement
Longuedent le 10/11/2017 à 14:2510 Nov 2017 à 14h25#16 Edité par Longuedent le 10/11/2017 à 14:27
En réponse a #13Ça dépend vraiment comment le système gère les 10 secondes si la MMR est plus ou moins bien gérée ça va. Si le jeu se contente en 10 secondes de prendre 6 joueurs peu importe leur niveaux et de les mettre ensemble c'est toxique à souhait et d'ailleurs Togi en parle limite en sous titré.

C'est l'un des aspects les plus importants d'un moba, il n'y a rien de plus chiant quand t'es à 2000 elo de te retrouver avec en face un gars à 1200 et dans la lane d'à coté un à 2500 qui va te pointer chaque erreur de positionnement que tu fais.

C'est pour ça qu'avoir une population importante dans un moba/fps compétitif est important c'est pour que le système algorithmique qui gére la MMR le fasse le plus finement possible afin d'avoir des parties de qualité et pas des faceroll suivant que t'as choppé Jean Edouard de ton côté ou qu'il a été dans le camp d'en face.
Ild le 11/11/2017 à 03:1511 Nov 2017 à 03h15#17
En faite le elo dans ce jeu est très flou, y'a des bases mais on est plus proche du jeu de combat que du "moba" et du coup en fonction du play style des joueurs peuvent etre trash au possible alors que globalement ils sont bon mais 2 style de jeux différent peuvent s'entrechoquer et faire n'imp
Togi le 11/11/2017 à 23:4811 Nov 2017 à 23h48#18
En réponse a #7Le test est fait de façon complètement neutre, j'ai eu aucune consigne et ma seule condition c'était de pouvoir dire ce que j'en pensais et c'est ce que j'ai fais. Je savais même pas à ce moment que le jeu allait être pub sur les côtés du site.

@Ild : avant le passage en f2p quand j'ai fais le test oui j'ai attendu une éternité entre deux ranked, parfois 4/5min, sans compter qu'il y avait bien une game sur 4 cancel parce qu'un des joueurs avait déco, c'était vraiment long et ça cassait pas mal le rythme
Waulk le 12/11/2017 à 00:0412 Nov 2017 à 00h04#19
En réponse a #18Rends l'aAargent Zer... Togi!!
Ild le 12/11/2017 à 05:1312 Nov 2017 à 05h13#20
En réponse a #18C'est possible y'a eu de sale moment et des abus de joueurs à cause d'un manque de systeme de punition pour les leaver ne serait ce que en elo. Mais c'était aussi des contrainte lié à l'early accès maintenant que le jeu est F2P la base de joueurs semble etre de X10 ou X20 du coup je trouve des game en moins de 2 minutes, régulièrement j'ai même trouvé des game en genre 5 secondes.

Mais oui si jamais ça venait a être récurrent vue que la duré moyenne d'une game c'est ~8minutes ça pourrait être gênant d'attendre autant entre 2
Suivez nous
- HAUT DE PAGE